MON DERNIER VIOLONCELLE

Tout ce qui concerne la lutherie, l'archeterie, les cordes, les étuis, la colophane...
Orliac
Messages : 260
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par Orliac » mer. août 28, 2019 4:38 pm

C'est le deuxième 7/8 de cette année. Je l'ai construit pendant cet été torride. Il est équipé de cordes Larsen, chevilles mécaniques Wittner et cordier en ébène. Pas de loup. A ce propos, j'ai un peu amélioré mon système de réflecteurs de son. J'ai pu constater que deux seulement suffisaient quand ils étaient placés au bon endroit.
Il y a une autre particularité, mais je vous laisse la deviner. Naturellement, je n'ai pas la prétention d'avoir fait un chef d'"oeuvre, mais je crois qu'il sonne bien et si quelqu'un veut se faire sa propre idée, je le tiens à sa disposition pendant quelques temps jusqu'à ce qu'il aille vivre sa vie loin de l'atelier où il est né.
Image

cellotonic
Messages : 4072
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par cellotonic » jeu. août 29, 2019 7:34 am

.
Il s’est foulé la cheville ? :lol

Orliac
Messages : 260
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par Orliac » jeu. août 29, 2019 10:55 am

Image
En fait, je me dis que vous avez mal regardé. Ce n'est pas une cheville qu'il s'est foulé, mais les quatre et peut-être plus!

cellotonic
Messages : 4072
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par cellotonic » jeu. août 29, 2019 9:58 pm

Effectivement regardons mieux ... :mrgreen:

Image

Orliac
Messages : 260
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par Orliac » ven. août 30, 2019 7:45 am

C'est bien ce que je disais: mon violoncelle à six chevilles.
Et cette phrase : "Ils ont des yeux et ne voient pas!"

cellotonic
Messages : 4072
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par cellotonic » ven. août 30, 2019 8:14 am

J’apprécie votre humour :ok:

Sérieusement quelles sont donc les particularités ? J’ai remarqué aussi des « trucs » dans le chevillier que je n’arrive pas à identifier.

MarcoR
Messages : 569
Enregistré le : mar. déc. 20, 2016 1:11 pm

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par MarcoR » ven. août 30, 2019 9:11 am

Le sillet me parait différent.

Orliac
Messages : 260
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par Orliac » ven. août 30, 2019 9:54 am

Le défaut des chevilles Wittner, c'est le musicien. Elles tournent trop facilement. Quand vous vous accordez et si vous êtes aussi distrait que moi (ce qui n'est pas peu dire) après avoir accordé quelques violons, vous restez au "sol-ré-la-mi". Et vous tournez sur la corde de sol histoire de la monter au ré! Elle casse et quand vous n'avez pas encore commandé vos fournitures pour l'automne, vous êtes sans corde de sol neuve. Rien n'est plus simple que de la rafistoler et c'est le "truc" que vous apercevez dans le cheviller. Il disparaîtra dans quelques jours.
La particularité vient du chevalet. En fait, j'ai monté le cello avec un chevalet belge entier. Je n'étais pas satisfait du son. J'ai fait la même chose avec un chevalet français et toujours l'impression que le son restait en dessous. Alors, j'ai mis un chevalet de 3/4, un peu bricolé. Et le son me plait beaucoup! Je dois dire que ce chevalet n'est pas de la première jeunesse puisqu'il date de 1944.

MarcoR
Messages : 569
Enregistré le : mar. déc. 20, 2016 1:11 pm

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par MarcoR » ven. août 30, 2019 11:49 am

Moins de bois = moins de resistance dans le passage du son non ? Je dis ça comme ça, c'est peut-être faux. Sait-on comment et sur quels critères ont été définies les proportions du chevalet (enfin, des chevalets) entiers ?

Un chevalet 3/4 malgré sa petite taille arrive quand même à avoir un pied sur la barre tout en restant centré sur la touche du 7/8 ?

cellovibrato
Messages : 33
Enregistré le : ven. nov. 11, 2016 8:08 pm

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par cellovibrato » ven. août 30, 2019 4:48 pm

J'avais cru déceler une autre particularité mais il s'agit très certainement d'une illusion d'optique, de même que pour les chevilles de travers ...
L'ouïe côté aigu semble un peu plus haute que l'ouïe côté grave, est-ce qu'une ouïe un peu plus haute côté aigu favoriserait les aigus et un peu plus basse côté grave favoriserait les basses ? :lol:
En effet si on trace 3 lignes parallèles (1. coins hauts des C / 2. coins bas des C / 3. base de la touche) il apparaît cette différence de hauteurs des ouïes ... Certainement dû à l'angle de la prise de vue, mais troublant :?

Orliac
Messages : 260
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par Orliac » sam. août 31, 2019 10:36 am

Troublant en effet. Illusion d 'optique? Je ne le pense pas, il doit y avoir une réelle différence entre la hauteur des ouïes. Je pourrais dire que c'est voulu et trouver je ne sais quel argument, mais c'est plus simple que ça. Le cello est pour l'instant en vadrouille, quand il va rentrer, je vais mesurer et corriger dans la mesure du possible, car la courbe est plus creusée sur le haut du côté droit que gauche, ce qui peut se faire involontairement au moment de la finition. Et plus une faute est grosse, moins on la voit!
A force de regarder un instrument, on finit par trouver des tas de bizarreries, tant l'oeil peut déformer des courbes. Et il m'arrive de corriger une illusion sans prendre la précaution de mesurer... Il suffit aussi de persuader quelqu'un d'un défaut pour qu'il le voit même s'il n'existe pas. Ces petites erreurs de symétrie se retrouvent aussi sur les instruments de maîtres, distance des trous inférieurs aux bords des C, erreurs de symétrie au niveau des hanches et des épaules. Certains stradivarius présenteraient ainsi une ouïe légèrement plus haute que l'autre (c'est en tous cas ce que j'ai pu lire). Les ouïes de Joseph Hel sont aussi asymétriques. J'ai pu entendre un cello aux ouïes vraiment asymétriques qui sonne formidablement bien (n'est-ce pas MarcoR) Ces petites variations, à mon sens n'ont aucune importance sur la qualité du son et humanisent un instrument à côté d'un autre fabriqué en usine et aux formes parfaites. .
Quant à la différence entre le chevalet 3/4 et l'entier, je fera un post avec des photos prochainement .

MarcoR
Messages : 569
Enregistré le : mar. déc. 20, 2016 1:11 pm

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par MarcoR » lun. sept. 02, 2019 8:34 am

Le violoncelle de ma prof (un Amati Mangenot) à des ouies qui ont carrément des tailles différentes. Ca ne l'empêche pas d'être un violoncelle superbe.

Orliac
Messages : 260
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par Orliac » lun. sept. 02, 2019 10:44 am

Et surtout de sonner magnifiquement sous les doigts de ton adorable prof.

Cellophile77
Messages : 232
Enregistré le : jeu. janv. 14, 2016 11:27 pm

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par Cellophile77 » dim. sept. 15, 2019 6:59 pm

Encore un beau dimanche après-midi musical et ensoleillé :D

Orliac est venu à la maison accompagné de sa douce épouse, avec un violon (pour ma fille) et deux violoncelles (pour moi) dont le 7/8ème à l’origine de ce post.

Contrairement à la photo, les chevilles (au nombre de 4 :lol: ) sont bien droites :D... Bref, la photo initiale déforme l’instrument.

Le premier contact n’est vraiment pas facile car il faut trouver les repères, les écartements sont si différents, les positions également. Les sensations aussi : caisse et manche plus courts, faible encombrement par rapport à mon entier, il faut s’approprier et intégrer l’ensemble.
Après cette étape de reconnaissance et quelques gammes, le 7/8ème s’est mis à chanter : précis, facile à jouer, les cordes se mettent immédiatement en vibration. Un son clair, net et direct, aussi bien au niveau des graves que des aiguës. Pas de loup apparent. Il est puissant et a une bonne projection. C’est encore un bébé et il a un très bel avenir.

La seule chose que je n’ai pas appréciée, ce sont les chevilles (et oui :lol: ) mécaniques Wittner. Je préfère de loin les chevilles classiques.

Quel plaisir de jouer avec ma fille des petits duos violon-violoncelle : non seulement le plaisir de jouer en famille mais aussi le plaisir de partager, de tester, de s’amuser, de mettre à l’épreuve ces trois instruments… ainsi que les oreilles de nos auditeurs tellement patients et bienveillants :)

Mille mercis Orliac pour ce moment que tu nous as offert, sans oublier la sublime tarte aux pommes de ton épouse.

Orliac
Messages : 260
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: MON DERNIER VIOLONCELLE

Message par Orliac » lun. sept. 16, 2019 7:33 am

Merci Cellophile77. Nous aussi vous passé un très bon après midi. Et, cerise sur le gâteau, (la tarte en l'occurence) la Francilienne était quasi déserte alors qu'à cette heure le dimanche soir, elle est très encombrée.
Quel bonheur pour moi d'entendre jouer mes instruments sans à priori, surtout le 7/8, l'entier étant un violoncelle mûr avec plusieurs années de musique. J'étais surtout curieux d'entendre mon 7/8 et j'ai été très heureusement surpris. Equipé de mon système anti loup amélioré, il s'est ouvert rapidement.
Parlons maintenant, des chevilles Wittner. SI je suis enthousiaste pour le violon que l'on accorde facilement en position de jeu avec des chevilles facilement accessibles, c'est un peu différent pour le violoncelle. Au lieu d'ajuster la note au cordier, on doit le faire à la cheville qui se trouve près de la tête du musicien à un endroit plus difficile à atteindre, on risque de se tromper de cheville et cela peut être catastrophique pour la corde. Il faut donc un peu d'habitude pour en tirer tous les avantages.

Répondre