le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
mazurkette
Messages : 45
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 1:09 am

le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par mazurkette » lun. mars 31, 2008 10:15 pm

Voilà, tout est dans le titre!!! Le vibrato, le beau son, la rondeur, c'est ce qui a fait que j'ai voulu commencer le cello, alors j'étais très impatiente de "vibrer" enfin, et donc au bout de 3 ans, j'ai tenté. Sauf que ma prof part du principe que ...: ça ne se travaille pas le vibrato :cry: donc j'y vais à tâtons, au feeling on va dire... je trouve d'ailleurs que je ne m'en sors pas trop mal, mais j'aimerais savoir s'il y a des exercices spécifiques pour le vibrato, par exemple pour arriver à en contrôler la vitesse, et surtout pour en même temps qu'on vibre maîtriser son archet (car c'est là que je bloque, bonjour l'indépendance :evil: !!)
"les amis de la vérité sont ceux qui la cherchent, et non ceux qui se vantent de l'avoir trouvée " Condorcet

Avatar du membre
cel47
Messages : 2172
Enregistré le : dim. juil. 08, 2007 1:07 am
Localisation : Lot et Garonne

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par cel47 » lun. mars 31, 2008 10:32 pm

Tu as un sujet entièrement dédié a ce sujet.

viewtopic.php?f=18&t=5091

Mais même si je ne suis que débutante je ne comprend pas pourquoi ta prof dit que cela ne se travail pas ! m'enfin ! ? :shock:
L'écoute est une hospitalité intérieure qui demande d'oublier tout savoir et de renoncer à tout pouvoir

Valpolocello
Messages : 348
Enregistré le : mer. avr. 04, 2007 5:30 pm
Localisation : Normandie

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par Valpolocello » lun. mars 31, 2008 10:33 pm

Pour ma part, j'ai commencé à travailler le vibrato depuis janvier car ma prof elle pense que ça se travaille.
Elle m'a donné pour cela une notice qu'un de ses profs lui avait donné lui même alors qu'elle étudiait le violoncelle.
Tu verras, le ton est un peu désuet mais il semble que tout soit dit. J'ai appliqué strictement ce qui est dit et je dois dire que de fait le "bras démarre" (voir plus bas), et je commence à vibrer sans y penser.
Voici ce qu'il dit :
"
LE VIBRATO

C’est d’abord un mouvement de rotation de tout l’avant-bras, qui s’étend jusqu’au coude en partant du poignet, l’épaule étant pour sa part très relâchée ; veiller à ne pas creuser le poignet, ce qui aurait pour effet de limiter le mouvement à la main seule, rétrécissant ainsi le vibrato ; il faut conserver la main très haute pour obtenir un mouvement ayant le maximum d’ampleur.

C’est ensuite un mouvement de balancier de l’extrémité des phalanges, bord sur bord, avec des articulations souples, sans raidir les doigts, en exagérant le geste, bien régulièrement et sans à-coups.

Commencer par vibrer mesuré avec des fréquences lentes, en 1ère position, corde de SOL, en partant du premier doigt, et en maintenant en place chaque doigt venant d’être posé, de manière à ce que toute la main soit contrainte de travailler lorsque l’on est parvenu jusqu’au 4ème ; par la suite, on ne conservera plus en renfort, que le doigt voisin de celui qui vibre.

Le pouce devra plus que jamais être très arrondi sur le bord du manche, et basculer sur l’angle de l’ongle pour ne pas entraver le mouvement de la main.

Penser aussi à relâcher la pression de la main sur le manche ; on appuie moins une note vibrée qu’une note « blanche » (non vibrée) ; le coussinet du doigt doit « masser » la corde en même temps que la phalange roule ; dans le mouvement de bascule des phalanges, insister sur le geste allant vers le quart de ton supérieur ; pour cela, bien porter le coude gauche en avant, pour faire peser le bras vers le bas, de façon à entraîner la main ; le geste « retour » se fera sans y penser, par élasticité naturelle de la main.

IMPORTANT : Ne pas chercher à accélérer trop tôt le vibrato ; ce serait prendre le risque de la gâcher au départ et de façon sans doute irrémédiable, ce qui serait navrant, le vibrato étant un moyen très important d’expression. Alors, de la patience…

Après le travail du début, lent et fastidieux, il faut attendre que la main « démarre » toute seule ; cela peut demander huit jours comme trois mois ; il n’y a pas de règle générale, tout comme il n’y a pas d’exemple d’élève qui ne soit jamais parvenu à vibrer s’il s’est soumis à ce travail méticuleux, ce qui doit être encourageant ; de plus, un vibrato acquis, l’est définitivement ; c’est à ce point vrai, qu’il est ensuite nécessaire de faire un réel effort pour ne plus vibrer, lorsque c’est exigé dans un passage d’une œuvre, pour provoquer un effet spécial.

Quand on sent la main commencer à vibrer naturellement sur un doigt quelconque, il faut persister et essayer de retrouver cette impression fugitive ; si ça ne revient pas, ne pas insister et attendre en continuant les exercices de routine ; il faut laisser mûrir.

Il faut un vibrato large, il sera alors facile de le serrer par la suite ; la réciproque n’est pas valable, ou très problématique.

Il est nécessaire dans les débuts, de se consacrer tous les jours à l’apprentissage du vibrato, avec l’assiduité que l’on porterait à arroser une jeune plante ; il doit « pousser » régulièrement, la main devant accumuler les réflexes graduellement.

IL faut savoir, qu’en partant de cette base, il n’y a pas qu’une manière unique de vibrer : le vibrato est à la Musique ce que les fars sont à la femme, il est là pour mettre en valeur, et si le maquillage employé sera différent selon les types de visages, de même en Musique, il sera primordial de varier son vibrato pour l’adapter au caractère et au style des œuvres : si le Largo de Haendel demande un vibrato sobre, régulier, avec une retenue que ne fasse que souligner le classicisme de la phrase, par contre, dans le début du concerto de Schumann, le vibrato devra être tendu, serré, dense et éloquent, en contribuant à mieux transmettre toute la ferveur romantique à exprimer dans cette Musique."

Bon courage et bon travail !
Un dernier truc, préviens ceux qui t'entourent car au début "bonjour l'angoisse" pour ceux qui écoutent !

mazurkette
Messages : 45
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 1:09 am

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par mazurkette » lun. mars 31, 2008 10:50 pm

cel47 a écrit :Tu as un sujet entièrement dédié a ce sujet.

viewtopic.php?f=18&t=5091

Mais même si je ne suis que débutante je ne comprend pas pourquoi ta prof dit que cela ne se travail pas ! m'enfin ! ? :shock:
Merci pour le lien, je viens de lire les messages, et en fait ce qui me tracasse c'est que j'ai lu qu'il ne faut pas nécessairement poser le 3ème doigt par exemple pour vibrer avec le 4ème. Je suis plutôt d'accord avec ça, je trouve que ça donne plus de liberté de mouvement et donc de relâchement au geste, (et d'ailleurs j'y arrive beaucoup mieux ainsi, y compreis dans le dosage et la vitesse), mais vendredi à l'examen, un des membres du jury que je ne nommerai pas (il est peut-être sur le forum, chuuuut...) m'a reproché de ne pas assez grouper mes doigts dans le vibrato, de les avoir trop "en l'air", et m'a affirmé qu'au violoncelle on pose toujours tous les doigts sur les cordes!!! Qui je dois croire, moi??? Parce que je veux bien qu'on me reproche mon vibrato imparfait, et pour cause puisque je le fabrique "tite seule", mais encore faudrait-il que tout le monde accorde ses violon...celles!!!!!!
"les amis de la vérité sont ceux qui la cherchent, et non ceux qui se vantent de l'avoir trouvée " Condorcet

mazurkette
Messages : 45
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 1:09 am

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par mazurkette » lun. mars 31, 2008 10:50 pm

et mille mercis à Valpolocello, je vais imprimer ta longue page, et me la ressortir à chaque séance de travail :ok: :ok: :ok:
"les amis de la vérité sont ceux qui la cherchent, et non ceux qui se vantent de l'avoir trouvée " Condorcet

Valpolocello
Messages : 348
Enregistré le : mer. avr. 04, 2007 5:30 pm
Localisation : Normandie

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par Valpolocello » lun. mars 31, 2008 10:54 pm

:cool: Bon travail !

Avatar du membre
ANN
Modérateur
Messages : 3308
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par ANN » lun. mars 31, 2008 11:27 pm

côté indépendance MG/ archet, voici l'exo que je propose en ce moment:
sur des valeurs longues (un thème en blanches, une gamme, etc) avec une note par coup d'archet: un tiers d'archet sans vibrato, 2è tiers en vibrant, 3è tiers sans vibrer.Et cela sans que l'archet ne se trouble.
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

Avatar du membre
sans moto
Messages : 398
Enregistré le : lun. nov. 14, 2005 6:12 pm
Localisation : beau temps à variable

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par sans moto » lun. mars 31, 2008 11:41 pm

Tu peux aussi faire des rythmes dans le vibrato sur tes gammes .

Ah pi théoriquement le vibrato se fait en dessous de la note , si l'on prend comme modèle les chanteurs . Je dis bien théoriquement . Ca permet quand même d'avoir une justesse mieux centrée que de vibrer par le haut ET par le bas .

mulholland
Messages : 7
Enregistré le : lun. mars 31, 2008 9:21 pm

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par mulholland » jeu. avr. 03, 2008 8:07 pm

J'ai fait trois ans avec une prof qui me disait que le vibrato c'était un mouvement de rotation de l'avant-bras. cette année j'ai changé de prof pour cause de déménagement et il a complètement "cassé" mon vibrato. Pour lui il faut que ce soit comme un mouvement de glissade sur le manche comme si on changeait de position et qui se raccourcie de plus en plus pour donner le vibrato.Du coup c'est super dur de changer de technique mais j'avoue que le son avec la sienne est plus joli.

Avatar du membre
doMi
Messages : 2527
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 6:43 pm

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par doMi » jeu. avr. 03, 2008 8:50 pm

non mais attends, c'est un mouvement de rotation le vibrato!
"Quand on retire ce qu'on a dit, il reste toujours tout ce qu'on n'a pas dit..." Philippe Geluck

Avatar du membre
lolec
Messages : 2822
Enregistré le : mer. juil. 26, 2006 8:52 pm
Localisation : lot et garonne monflanquin
Contact :

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par lolec » jeu. avr. 03, 2008 8:56 pm

doMi a écrit :non mais attends, c'est un mouvement de rotation le vibrato!
de rotation de quoi?sur quel axe?
"je suis de plus en plus convaincu que la source profonde de toute grande entreprise doit être la force morale et la bonté"
Pablo CASALS

Avatar du membre
faidwen
Messages : 1147
Enregistré le : sam. oct. 06, 2007 5:49 pm
Localisation : hauts de seine

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par faidwen » jeu. avr. 03, 2008 9:38 pm

Glissades ? :shock:

Mouvement de rotation :

http://fr.youtube.com/watch?v=IedHYS70-Po
Qui voit le ciel voit les poissons dans les arbres

mazurkette
Messages : 45
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 1:09 am

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par mazurkette » jeu. avr. 03, 2008 11:12 pm

je vois que le débat est lancé..... finalement personne n'est fondalementalement d'accord :oops: ??!!Rotation ou pas, exercices ou pas, le bras, le coude, le poignet, la main :non: ... C'est un peu comme avec la pédale au piano il me semble... certains disent "il faut la mettre avec l'oreille" :wink: !! Certes, mais si je dis ça à mes mômes de 10 ans, ils vont se sentir largués, et n'y arriveront jamais!!! J' apprends d'abord(et parfois même en dehors de la lyre, sur le sol) le geste "technique" du pied, des orteils, de la cheville, et l'emplacement où il faut faire agir tout ça par rapport à l'harmonie, et ensuite, effectivement chacun met la pédale selon sa sensibilité et son goût, mais ça ne me viendrait jamais à l'idée de leur dire "débrouille-toi, ça ne se travaille pas"!!! Pour mon vibrato, je me sens dans le même flou: j'ai besoin de précision, d'axes de travail, et après je le ferai selon mon corps et ma sensibilité il me semble!! Alors je vous remercie de m'avoir déjà aidée par vos messages, je me sens un peu moins larguée :wink: ... et John est très clair sur Youtube!! Il me plait bien de gars là....
Et puis un beau vibrato, c'est tellement magnifique, c'est ma plus forte motivation, ce son là , cette idée là du son , en tout cas , que je veux obtenir un jour.... J'adore par exemple travailler des sons filés avec vibrato, je ne m'en lasse pas, je ferai ça des heures, j'ai presque l'impression d'avoir un joli son....
"les amis de la vérité sont ceux qui la cherchent, et non ceux qui se vantent de l'avoir trouvée " Condorcet

Avatar du membre
doMi
Messages : 2527
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 6:43 pm

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par doMi » sam. avr. 05, 2008 10:43 pm

sympa le copain du Texas.. mais à voir le résultat je me pose des questions sur sa pédagogie :D
http://www.youtube.com/watch?v=wLo5Z4cl ... re=related
"Quand on retire ce qu'on a dit, il reste toujours tout ce qu'on n'a pas dit..." Philippe Geluck

Avatar du membre
lilla mu
Messages : 1885
Enregistré le : ven. mars 24, 2006 2:46 pm
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: le vibrato, ça se travaille ou pas?????

Message par lilla mu » dim. avr. 06, 2008 2:29 am

http://www.youtube.com/watch?v=Rrys0E5Y ... re=related
celle-là est encore mieux....j'adore les mimiques : il s'y croit vraiment ! mais un peu plus juste, sans accélérer dans les forte, sans les nuances bizarres ça serait mieux...enfin, moi j'aime pas du tout son "interprétation".

Répondre