Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Pour échanger à propos de ces technologies qui peuplent notre quotidien, musical ou non.
Répondre
Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » ven. avr. 29, 2011 8:50 am

Bonjour,

je recherche des professionnels pour intervenir dans le cadre d'une table-ronde sur le thème :
" une programmation innovante pour un renouvellement de l’offre des concerts ?"

Elle se tiendra à l'E.A.C. (école des métier de la culture) le 9 mai à 10h à Paris dans le 8ème arr.

Nous tenterons d’apporter des réponses à ces questions au travers des thèmes suivants :
- Comment équilibrer la programmation entre les grands classiques du répertoire et les œuvres moins connues ? Quels sont les freins à la mise en place d’une programmation plus innovante dans les structures existantes ?
- L’hybridation va-t-elle devenir l’axe central des politiques de programmation ? Le renouvellement de l’offre des concerts doit-il passer par la pluridisciplinarité et la recherche de nouveaux lieux ?
- Comment l’informatique et l’audiovisuel peuvent-ils donner un nouvel élan aux concerts ? Quel rôle jouera l’outil internet dans la diffusion des concerts classiques de demain ?

Périmètre d’étude :
A ce jour, quasiment tout le répertoire des musiques dites savantes a été joué en concert, filmé ou enregistré. Nous disposons d’interprétations de très haut niveau, que tous les amateurs et les professionnels ont en mémoire. Des recherches musicologiques sont faites pour retrouver des partitions perdues ou pour faire revivre des répertoires oubliés. Un autre pan de la recherche s’intéresse à découvrir les modes de jeux et d’interprétation des œuvres à l’époque où elles ont été créées, pour le reproduire le plus fidèlement possible. Toutefois, cela ne peut pas suffire au renouvellement des concerts. Nous pensons donc qu’il est nécessaire de trouver des nouvelles formes innovantes adaptées aux concerts de musiques savantes. Nous posons la question suivante : quelles perspectives de développement permettraient aux concerts de musiques savantes de se renouveler ?
Après une étude du secteur des musiques savantes, trois axes principaux se dégagent comme pouvant être porteurs de solutions innovantes : la pluridisciplinarité, les nouvelles technologies, et les nouveaux lieux. A cela, nous ajoutons les questions de programmation qui sont transversales à ces trois thèmes. Nous basons notre observation sur ce qui se fait actuellement sur le territoire français, et nous la nourrissons par les expériences réalisées à l’étranger. Nous tentons notamment de comprendre si ces solutions sont viables économiquement et dans quelles conditions elles pourraient être adaptées au secteur français.

Contactez-moi par mp, merci !
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
loulou35
Messages : 912
Enregistré le : mar. août 29, 2006 11:21 am
Localisation : Rue de la Soif (Rennes)

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par loulou35 » ven. avr. 29, 2011 11:22 pm

Je suis ni pro ni dispo et ne me proposerai donc pas :lol: Le périmètre d'étude me semble particulièrement bien travaillé.

L'appel aux nouvelles technologies évoque Internet mais il serait terriblement réducteur de se limiter aux technologies de l'information. Par exemple, il y a belle lurette qu'un concert d'un star du rock intègre un travail particulier sur les éclairages, alors qu'en classique, on reste d'un... classicisme sidérant.

Posons-nous également la question du succès des Folles Journées à l'aune des 3 axes proposés avant de déduire que s'il y a recouvrement desdits axes, il reste partiel, et que l'énoncé de ces 3 axes n'est pas exhaustif dans le survol proposé de l'innovation en programmation.

Avatar du membre
daguero
Messages : 1952
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par daguero » sam. avr. 30, 2011 6:59 am

loulou35 a écrit :Je suis ni pro ni dispo et ne me proposerai donc pas :lol: Le périmètre d'étude me semble particulièrement bien travaillé.

L'appel aux nouvelles technologies évoque Internet mais il serait terriblement réducteur de se limiter aux technologies de l'information. Par exemple, il y a belle lurette qu'un concert d'un star du rock intègre un travail particulier sur les éclairages, alors qu'en classique, on reste d'un... classicisme sidérant.

Posons-nous également la question du succès des Folles Journées à l'aune des 3 axes proposés avant de déduire que s'il y a recouvrement desdits axes, il reste partiel, et que l'énoncé de ces 3 axes n'est pas exhaustif dans le survol proposé de l'innovation en programmation.
Comme ça ?

http://www.youtube.com/watch?v%3D_G-5MrOa3Jc
Chef de l'Orchestre de 2e cycle AMA Pays d'Aix
2018-2019:Symph.82 Haydn, Mozart, Tchaikovsky, Händel, et autres. 17 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

Djip
Messages : 1692
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Djip » sam. avr. 30, 2011 7:38 am

Pour innover, il faut programmer des oeuvres nouvelles et des gens nouveaux. C'est sûr que Bach par Yo Yo Ma par exemple ça ne marche pas trop. Quand on voit la moyenne d'âge du public aux concerts de classique, c'est sûr qu'il faut se poser la question du renouvellement. Il faut aussi changer l'image du violoncelle. Tout le monde croit qu'on va jouer le cygne... Mais je pense que le milieu du violoncelle et du classique ne sont pas forcément les plus ouverts au changement...

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » sam. avr. 30, 2011 8:18 am

ton regard est intéressant loulou, en terme de nouvelles technologies, puisqu'il est question de concert, internet est en effet un petit outil permettant de prolonger ce moment (streaming par exemple). La référence au travail de la lumière utilisée dans les concerts de rock est un peu trop facile, dépassée (à mon sens), quoi que le spectacle " Vents d'Est " de S Wieder-Atherton offrait la proposition d'une scénographie et d'une mise en lumière que j'ai trouvée parfaitement dosées et bienvenues. Car il est question de dosage, il ne s'agit pas de supplanter au discours du compositeurs et de l'interprète. L'exemple des folles journées est un très bon exemple mais le lieu de diffusion n'apporte rien en terme de nouvelles technologies, et le public est dans une forme de pratique très particulière : celle du festival.
@ Daguero, le lien arrivant sur la page d'accueil de youtube je ne comprend pas ce que tu sous-entends. 8)
Djip, je te rejoins carrément. L'innovation doit d'abord partir de la programmation. Mais pas que... 8) il faut également innover en terme de lieu. C'est justement sur cette problématique que je travaille. Si l'on considère, je reviens aux folles journées qui offre un large panel de profils de public, qu'il y a plusieurs publics, les acquis, les presque acquis et les papillonneurs des festivals désireux mais qui continuent de penser que le classique ce n'est pas pour eux, alors, on peut s'interroger sur les lieux de diffusion, leur programmation (formats, oeuvres, artistes) :mrgreen: , leur structure, mais je m'arrête là parc que je ne vais pas partager mon projet ici.
Bref, les pros venez nourrir ces réflexions et nous faire partager votre regard et vos convictions !
Pour les autres, c'est public, venez nombreux !
@Djip, je trouve que l'image du violoncelle change et s'impose mais dans des styles autres que le classique. Même Bouyguestelecom utilise l'image du cello dans une de ses pub :shock: (mais ok je suis HS là mais...). Le classique est partout, cinéma, pub, mais c'est un autre sujet. Quoi que, le sampling et la rediff ça peut amener au concert.
Une dernière chose, tout le monde ne croit pas qu'on va jouer le cygne. Cela peut en revanche rassurer par son côté valeur sûre avant d’emmener ce public vers autre chose...
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
daguero
Messages : 1952
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par daguero » sam. avr. 30, 2011 9:15 am

LaCordeSensible a écrit : @ Daguero, le lien arrivant sur la page d'accueil de youtube je ne comprend pas ce que tu sous-entends. 8)
Ceci concerne la désacralisation / délocalisation des lieux.

C'est un extrait d'un film qui utilise un concert à l'air libre à Buenos Aires.
Ces concerts sont gratuits, et les musiciens sont plus décontractés que dans les salles de concert.

Dans ces concerts il y a une très grande tolérance des mélomanes envers les gens qui ne le sont pas. C'est comme un mot d'ordre qui circule: accueillir, faire de la pédagogie et pas de la répression. Des pratiques comme apporter un thermos avec café ou mate et boire pendant le concert, c'est toléré pourvu qu'ils ne fassent pas trop de bruit. Des gens apportent des coussins, chaises pliantes, et transats. On pique-nique avant le concert et pendant l'entracte.

L'extrait du film est de 1986. Le dernier concert gratuit à l'air libre le 24 mars dernier a rassemblé 100 000 personnes, avec sonorisation et grand écran.

Salutations
Chef de l'Orchestre de 2e cycle AMA Pays d'Aix
2018-2019:Symph.82 Haydn, Mozart, Tchaikovsky, Händel, et autres. 17 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » sam. avr. 30, 2011 9:38 am

ah... le lien ne fonctionne pas alors, tu le remets, stp ? Ca à l'air intéressant le principe du cinéma en plein air avec un orchestre.
daguero a écrit :Ceci concerne la désacralisation / délocalisation des lieux.
le plein-air est un lieu de diffusion reconnu comme tel. Exemple des " nouveaux " lieux du XIXè : les kiosques à musique.
daguero a écrit : les musiciens sont plus décontractés que dans les salles de concert. (...) C'est comme un mot d'ordre qui circule: accueillir, faire de la pédagogie et pas de la répression. (...) On pique-nique avant le concert et pendant l'entracte.
ah ! :D ça c'est justement très intéressant car tu poses le principe de ritualisation du concert. Et tu vois, même ce concert en plein air (qui doit être une expérience géniale) a crée son rituel : " c'est comme un mot d'ordre qui circule ". Ainsi, on s'adonne à des activités non-tolérées en concert avant et pendant l'entracte. C'est une transposition des usages conventionnels, mais avec un assouplissement des règles pour le respect du confort d'écoute et de jeu. C'est super cet exemple, merci.
Je comprend quand tu parles de " tolérance ", c'est subjectif. On ne peut pas supprimer un rituel qui s'est forgé en plus de 250 ans et qui est inscrit dans les pratiques culturelles...
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
daguero
Messages : 1952
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par daguero » sam. avr. 30, 2011 9:57 am

LaCordeSensible a écrit :ah... le lien ne fonctionne pas alors, tu le remets, stp ? Ca à l'air intéressant le principe du cinéma en plein air avec un orchestre (...)
Je comprend quand tu parles de " tolérance ", c'est subjectif. On ne peut pas supprimer un rituel qui s'est forgé en plus de 250 ans et qui est inscrit dans les pratiques culturelles...
C'est plus clair si l'on utilise le raisonnement de Michel Maffesoli (Sorbonne), qui considère la société structurée en tribus, et qu'internet a rendu transversales et transfrontalières.

Dans le cas que je cite, la tribu des mélomanes accueille des membres d'autres tribus comme étant leurs invités, et de ce fait, relâchent partiellement les conventions jusqu'à un certain point jugé acceptable, afin que leurs invités partagent leur passion ne serait-ce qu'un soir.

Celui d'il y a un quart de siècle est ici:

http://www.youtube.com/watch?v=_G-5MrOa3Jc

Ceci est le concert du 24 mars 2011

http://www.youtube.com/watch?v=064aQIuK ... re=related
Chef de l'Orchestre de 2e cycle AMA Pays d'Aix
2018-2019:Symph.82 Haydn, Mozart, Tchaikovsky, Händel, et autres. 17 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » sam. avr. 30, 2011 10:55 am

Merci, c'est une jolie démonstration de la notion de rituel de concert référent et du phénomène de ritualisation emprunté à une autre forme : le bal.
Merci pour le lien du concert. En somme, là, les technologies sont une réponse technique une jauge exceptionnelle. On ne se rend pas bien compte du confort d'écoute des spectateurs ni des fantaisies gastronomiques. :) Ce qui est intéressant c'est la pollution visuelle par les appareils photos et autres captations amateur. :)
Ce n'est pas inovant.
(Plus personnellement, ça ne me dirait rien d'y assister en fait, ni en terme de programmation ni en terme de format de diffusion. Comme quoi youtube n'est pas un levier acquis pour aller au concert.)
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
daguero
Messages : 1952
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par daguero » sam. avr. 30, 2011 12:48 pm

LaCordeSensible a écrit : Ce n'est pas inovant.
Je me demande s'il est possible d'utiliser les nouvelles technologies du son et de l'image pour capter des parties de la répétition et partir à la sortie du concert avec des extraits de ces répétitions.

Car si tu regardes un film de Richard Strauss dirigeant à la fin de sa vie, tu remarqueras qu'il marque à peine le rythme; tout le travail, toutes les remarques savoureuses, toute l'esthétique de Strauss ont été perdues dans ces répétitions qui n'ont pas été filmées - il ne reste que la musique rendue par les musiciens, et l'image de ce chef octogénaire et silencieux.

Cet accès à l'intimité du travail de préparation et de maturation des artistes, c'est pour moi aussi savoureux - voir plus - que le concert lui-même.
Chef de l'Orchestre de 2e cycle AMA Pays d'Aix
2018-2019:Symph.82 Haydn, Mozart, Tchaikovsky, Händel, et autres. 17 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » sam. avr. 30, 2011 2:01 pm

En général, les captations des répétitions donnent lieu à la réalisation de films documentaire souvent très réjouissants.
Ca serait un peu dérangeant cette juxtaposition, non ?
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Djip
Messages : 1692
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Djip » sam. avr. 30, 2011 3:49 pm

La musique est quand même un certain reflet du monde dans lequel on vit. Celle qui a été composée il y a 2 ou 3 siècles ne parle plus forcément aux gens. Les nouveaux medias servent à mon sens artistiquement, et non pas pour repartir avec un bout du concert.
Je pense que le problème vient aussi de l'attitude des musiciens.
Quant à Richard Strauss, vu ses idées, je ne suis pas sûr que mieux le connaître nous aide à mieux apprécier sa musique, au contraire... (HS je sais...)

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » dim. mai 01, 2011 7:58 am

daguero a écrit :Je me demande s'il est possible d'utiliser les nouvelles technologies du son et de l'image pour capter des parties de la répétition et partir à la sortie du concert avec des extraits de ces répétitions.
je reviens sur ta suggestion, j'avais compris une projection des images de la répétition pendant le concert (je lis souvent en diagonale !).
C'est en effet une pratique qui se développe dans les musiques actuelles, à la différence près que c'est le concert qu'on vient de voir qui est proposé à la vente en partant. Et en téléchargement sur internet.
C'est une bonne idée mais il faudrait y ajouter du texte, c'est beaucoup de mise en œuvre pour un petit volume de production... D'autre part, les amateurs de musique classique sont exigeants en matière de qualité de son, ils ne sont pas par exemple des utilisateurs fervents des baladeurs, donc le produit devrait être.. parfait.
Ceci dit, j'ai une petite idée que je vais soumettre à une enquête. :wink:
Djip a écrit :La musique est quand même un certain reflet du monde dans lequel on vit. Celle qui a été composée il y a 2 ou 3 siècles ne parle plus forcément aux gens.
Ca reste à démontrer ça ! Tout le monde connaît le prélude de la 1 grâce à... la pub ! Cette musique parle encore aux gens ! Et cette présence dans la pub est révélatrice :
le fameux prélude : France Telecom, Mercedes Benz, Laque Cadonett, Canalsat !
la badinerie de JSB : Eau écarlate, Contrex..
et ce n'est qu'un petit échantillon... et, dans le cinéma, c'est " pire " ! Le texte parle encore aux gens, c'est le format qui fait la différence.
Djip a écrit :Les nouveaux medias servent à mon sens artistiquement, et non pas pour repartir avec un bout du concert.
c'est souhaitable mais ça fonctionne ailleurs, enfin sur des styles complètement marketés. 8)
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Djip
Messages : 1692
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Djip » dim. mai 01, 2011 8:07 am

Je ne pense pas que le fait que la musique soit un certain reflet du monde soit à démontrer... Que la pub popularise certaines choses, d'accord, dire que ça parle aux gens, je n'en suis pas sûr, d'autant que dans la pub Mercedes, il y avait une coupure scandaleuse du milieu à la fin.

Je ne comprends pas. Quels sont les styles complètement marketés? Plus marketés qu'Anne Gastinel et Naïve? Ou que les Frères C.?Ce que je voulais dire, c'est que l'image où le son pouvaient servir à raconter une histoire autant que la musique. Par rapport au son, je ne suis pas sûr que les amateurs de classique soient plus attachés au son que les autres, et avec les moyens d'aujourd'hui, on peut faire une captation live audio et vidéo d'excellente qualité.

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » dim. mai 01, 2011 8:28 am

Djip a écrit :Je ne pense pas que le fait que la musique soit un certain reflet du monde soit à démontrer... Que la pub popularise certaines choses, d'accord, dire que ça parle aux gens, je n'en suis pas sûr, d'autant que dans la pub Mercedes, il y avait une coupure scandaleuse du milieu à la fin.
la pub est juste un médiateur, et je t'assure que ça leur parle. Les annonceurs ne prendraient pas le risque...
Djip a écrit :Je ne comprends pas. Quels sont les styles complètement marketés?
les musiques actuelles ! :)
Djip a écrit :Plus marketés qu'Anne Gastinel et Naïve? Ou que les Frères C.?
hola oui... la mécanique de production des majors est hallucinante !
Djip a écrit :Par rapport au son, je ne suis pas sûr que les amateurs de classique soient plus attachés au son que les autres, et avec les moyens d'aujourd'hui, on peut faire une captation live audio et vidéo d'excellente qualité.
si, ils investissent dans du matériel et n'écoutent pas leur playlist sur leur station ipaude. Je caricature mais... Le site de téléchargement quobuz l'a bien compris et propose du LossLess, pas du mp3 pour le classique.
Tu as raison pour la qualité du matériel de captation, je pensais aux qualités du montage et de la scénarisation du film. Et des pratiques de consommation des publics. Le public classique est très exigeant, très critique.
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Répondre