[Sujet Clos]

Toute l'info concernant les concours, les recrutements, les stages, la recherche d'instrumentistes (professionnels et amateurs), les cours...
Djip
Messages : 1784
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Niveau et professorat

Message par Djip » mer. sept. 23, 2009 6:47 pm

La musique c'est comme tout, il faut avoir des diplômes pour enseigner.

Avatar du membre
Anacrouse
Messages : 1607
Enregistré le : ven. nov. 14, 2008 6:04 pm
Localisation : Languedoc Roussillon

Re: Niveau et professorat

Message par Anacrouse » mer. sept. 23, 2009 10:30 pm

notonecte a écrit :En fait j'ai fait 10 ans de violoncelle (niveau 10ème année validée) mais j'ai perdu toute trace de ma scolarité musicale.
Est il encore possible d'enseigner, valider quelque chose à peu de frais ?

Ca me fait enrager de voir toute cette energie dépensée à apprendre le violoncelle que je ne peux pas rentabiliser ni transmettre.
Je peux comprendre ton désir de valider tes acquis, mais ta dernière phrase me choque :shock: Heureusement que tu as mis "et transmettre"....
Tu n'as rien acquis pour toi même au cours de ces 10 années ? :shock:

Mais il doit exister des forums de management, tu y trouveras peut-être des infos sur le rentabilité :wink:

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11463
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Niveau et professorat

Message par JBap » mer. sept. 23, 2009 11:15 pm

notonecte a écrit :En fait j'ai fait 10 ans de violoncelle (niveau 10ème année validée) mais j'ai perdu toute trace de ma scolarité musicale.
Est il encore possible d'enseigner, valider quelque chose à peu de frais ?

Ca me fait enrager de voir toute cette energie dépensée à apprendre le violoncelle que je ne peux pas rentabiliser ni transmettre.
comme si en 10 ans de pratique on pouvait enseigner... Et surtout, le cello, c'est pas comme le vélo, ca s'oublie ! En un mot, oublie. Tu es maintenant ce qu'on appelle un faux débutant, si ca fait longtemps que tu n'as pas retouché un cello.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Djip
Messages : 1784
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Niveau et professorat

Message par Djip » jeu. sept. 24, 2009 9:29 am

Par rentabiliser j'avais bien compris que tu parlais de temps et d'investissement et non d'argent. Ceci dit, les gens qui t'ont répondu font tous du violoncelle depuis 20 ans ou plus, donc nous savons ce qu'est cet investissement. Au bout de 10 ans, perso je passais mon prix à Boulogne, niveau minimum pour commencer à savoir jouer et comprendre à peu près ce que l'on fait. Je ne pense pas qu'à ce stade on ait le recul nécessaire pour transmettre. De plus, si tu as arrêté, tu as forcément beaucoup perdu.
Dans un orchestre, on ne fait pas de basse continue, ça c'est pour la base. Et rentabiliser est un terme employé par des petits cadres de l'industrie. Heureusement qu'il reste YO-YO Ma pour élever le débat. Et en fait de protectionnisme, ce sont surtout les débutants que nous voulons protéger. De plus, enseigner est un métier, et pas une lubie.

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Re: Niveau et professorat

Message par Madame Irma » jeu. sept. 24, 2009 9:45 am

notonecte a écrit :Et je vois pas pourquoi avec deux ans de pratique on pourrait pas retransmettre ce que l'on sait déja.
bah oui quoi. Allez, je veux bien donner des cours à tes enfants.
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Avatar du membre
wolf note
Messages : 3150
Enregistré le : lun. avr. 07, 2008 10:51 pm
Localisation : Lisbonne
Contact :

Re: Niveau et professorat

Message par wolf note » jeu. sept. 24, 2009 10:07 am

WWOOA!

Djip
Messages : 1784
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Niveau et professorat

Message par Djip » jeu. sept. 24, 2009 10:07 am

Premièrement je ne donne pas de cours, parce que justement je n'ai pas nourri de réflexion assez élaborée pour le faire.
Deuxièmement, je n'ai pas passé beaucoup de concours parce que justement je n'aime pas ça. Suivant ton raisonnement, on pourrait être médecin uniquement parce qu'on a suivi les cours, sans valider l'examen? On pourrait donner des cours de ski après en avoir fait 2 fois? Etre moniteur de plongée après son baptême? C'est toi qui n'a aucune considération pour le métier de professeur, et ton "amour" du violoncelle te laisse penser que tu peux enseigner, alors que pour connaitre le boulot, il faut faire ça toute la journée. Quant au terme de rentabiliser, puisqu'il revient souvent, c'est quand même difficile de l'appliquer à quelque chose pour lequel on donne tout son temps...
Je ne doute pas de ta passion, mais j'ai cru comprendre que tu avais un autre boulot. Il y a des choses que l'on fait tous les jours, sans pour autant les maitriser au point d'en faire un métier.

Avatar du membre
Emmanuel B.
Modérateur
Messages : 2493
Enregistré le : mar. nov. 29, 2005 12:24 am
Localisation : Basses Alpes
Contact :

Re: Niveau et professorat

Message par Emmanuel B. » jeu. sept. 24, 2009 10:10 am

Bon, je crois que le sujet n'est pas parti sur bonne base ! :wink: Et puis, j'ai bien compris ce que tu voulais dire, mais le hic parfois avec les mots, c'est que sont des boites dans lesquels chacun ne met pas forcément la même chose. Quoiqu'il en soit, le plus important c'est que le dialogue se poursuive de façon plus calme que là. Merci !

Notonecte, si tu nous en avais dit plus à ton sujet, je pense que ça aurais fait avancer plus vite le débat, mais bon maintenant qu'on y est... :wink:

Pour ma part, je dirais que la technique violoncellistique est une chose essentielle pour faire prof, mais ce qui compte encore plus, c'est la pédagogie, la façon de s'adapter en fonction de l'élève en face de soi, pour faire passer le savoir. Il y a d'excellents instrumentistes qui ne feront pas de grands pédagogues. Si tu penses pouvoir avoir la fibre, je dirais pourquoi pas ... Tu peux toujours donner des cours particuliers, les grand élèves de conservatoire le font bien, alors qu'ils n'ont pas fini leur cursus. Quant à ce que ça soit reconnu par un diplôme, là c'est une autre histoire.

Avatar du membre
Windgassen
Messages : 2410
Enregistré le : mar. déc. 26, 2006 9:13 am
Localisation : Hennebont
Contact :

Re: Niveau et professorat

Message par Windgassen » jeu. sept. 24, 2009 10:22 am

Ben, si on n'est pas sympa ici... rien n'oblige personne à rester! Si tu arrives en rouspétant, c'est sur que tu ne vas pas être forcément bien acceuillie!!

Et je n'ai pas 20 ans de cellos... bientôt 3 ans; et je suis heureux d'avoir eu de bons profs jusqu'ici; avec des pédagogies différentes , ce qui enrichit encore davantage mon apprentissage.
je trouve ici plein de choses, des tas de gens plus sympas les uns que les autres.. et de temps en temps des prises de bec, tout ce qu'il y a de plus "normales"...
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

http://www.janicebaird.com

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Re: Niveau et professorat

Message par Madame Irma » jeu. sept. 24, 2009 10:43 am

notonecte a écrit : Une remarque générale : je ne sais pas pourquoi l'enseignement dont vous parlez, qui pour moi s'apparente à de l'entraide devrait être lié à un niveau.
Tiens, c'est vrai après tout, je vais demander à ma cousine, élève de terminale ES, de me donner des cours de chirurgie cardiaque ; j'ai toujours rêvé d'opérer à coeur ouvert. Y'a pas de raison que mon épanouissement soit bloqué par cette ecrasante volonté de tout niveler (par le haut oiu par le bas) par des diplomes et autres sanctions (sic) :D
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Avatar du membre
Phapha
Messages : 121
Enregistré le : ven. févr. 13, 2009 12:44 pm
Localisation : Paris est

Re: Niveau et professorat

Message par Phapha » jeu. sept. 24, 2009 10:43 am

Emmanuel B. a écrit :Bon, je crois que le sujet n'est pas parti sur bonne base ! :wink: Et puis, j'ai bien compris ce que tu voulais dire, mais le hic parfois avec les mots, c'est que sont des boites dans lesquels chacun ne met pas forcément la même chose.
Emmanuel tu mets le doigt au bon endroit :
On a le droit à 1 page entière de quiproquo et personne ne parle de la même chose :lol:.
Emmanuel B. a écrit :Pour ma part, je dirais que la technique violoncellistique est une chose essentielle pour faire prof, mais ce qui compte encore plus, c'est la pédagogie
:ok:

Avatar du membre
doMi
Messages : 2527
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 6:43 pm

Re: Niveau et professorat

Message par doMi » jeu. sept. 24, 2009 11:03 am

C'est tellement gros qu'on ne sait pas pas où commencer... Tout gentil de s'imaginer que passion peut suffire à transmettre un savoir, malheureusement un peu exagérément délié de la réalité. ça me fait étrangement penser à une nana qui téléphone à ma mère l'autre jour pour inscrire son gamin à l'école, et qui demande si les cours sont payants... on leur pardonne à moitié parce que ce genre de réflexion sont tout le reflet de ce qui se passe dans la société en ce moment. Il y a sincèrement à être blessé, voire triste, de voir l'image qu'on a actuellement du pédagogue. C'est pas qu'une passion, mais un métier, avec toutes les étapes techniques, pédagogiques, pratiques et j'en passe,par lesquelles il a dû passer, sans relâche, et cela pendant des années.

Si à la rigueur tu t'affiches clairement comme "transmetteuse de passion" pourquoi pas.. Mais prendre la responsabilité de guider des gamins dont certains auront forcément un potentiel important à découvrir, c'est s'octroyer un droit sur eux qui dépasse le stade du "je m'essaie".. Il y a une vraie estime à avoir des gens qui transmettent cet art, et autant te dire que c'est pas une mince affaire.

Pour ce qui est de tes remarques gratuites sur les blasés que nous sommes, sincèrement relis-toi, et fais l'effort de savoir qui on est avant de sortir ce genre de qualificatif.. Oui on mord quand on déballe des conneries...
"Quand on retire ce qu'on a dit, il reste toujours tout ce qu'on n'a pas dit..." Philippe Geluck

Avatar du membre
Emmanuel B.
Modérateur
Messages : 2493
Enregistré le : mar. nov. 29, 2005 12:24 am
Localisation : Basses Alpes
Contact :

Re: Niveau et professorat

Message par Emmanuel B. » jeu. sept. 24, 2009 11:14 am

notonecte a écrit : Bon pour revenir à quelque chose de plus apaisé : comment vous faites pour poster un petit extrait musical ? Au moins je pourrais avoir un avis constructif et éclairé (si on peut parler comme ça de l'audition!!)
Pour poster un extrait, il faut que tu héberges sur internet ton fichier son (Si tu n'as pas de site pour accueillir le fichier, tu peux aller sur : http://www.esnips.com/ par exemple et y ouvrir un compte gratuitement), ensuite tu crées un sujet à ton pseudo dans la rubrique Auditorium du forum, et tu y copies le lien.

Edit : C'est déjà fait à ce que je vois et entends. ;)

En tout cas, pour un faux débutant, c'est pas mal du tout ! :ok:

Chticello
Messages : 239
Enregistré le : mar. janv. 15, 2008 9:00 pm
Localisation : Paris

Re: Niveau et professorat

Message par Chticello » jeu. sept. 24, 2009 11:18 am

Je suis révoltée par ce que je lis!
J'enseigne depuis 2 ans maintenant, et je me bats tous les jours pour que mes élèves qui ont été mal débutés perdent leurs mauvaises habitudes. Ainsi, des "professeurs" certainement bien intentionnés et amoureux de leur instrument, mais ne possédent pas les compétences adéquates à l'enseignement et le suivi des élèves, c'est à dire n'ayant pas un niveau suffisant, ont démoli des gamins que j'ai grand peine à remettre sur les rails. L'amour de la musique ne suffit pas, parce qu'avant de "faire beau", il faut d'abord faire. L'apprentissage des gestes, de la tenue... tout cela doit se faire dans les régles de l'art, par quelqu'un qui a conscience de ce qu'il fait faire, qui a décortiqué la technique sous toutes ses coutures, bref, qui a beaucoup de recul sur son art. Le reste vient naturellement après.
Donc, oui, les diplômes, les concours... sont nécessaires, bien qu'ils ne soient pas suffisants, et qu'effectivement, beaucoup de choses dans la pédagogie ne s'apprennent pas dans les bouquins.
Il y en a marre des belles paroles.... Passez 6 heures par jour sur votre bignou, passez les concours de toute sorte qu'on nous impose dans les conservatoires et les administrations, et après on en reparle.
Mais surtout, "profs auto-déclarés", si vous aimez la musique, et si vous avez ne serait-ce qu'un soupçon de fibre pédagogique, ABSTENEZ-VOUS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Avatar du membre
Windgassen
Messages : 2410
Enregistré le : mar. déc. 26, 2006 9:13 am
Localisation : Hennebont
Contact :

Re: Niveau et professorat

Message par Windgassen » jeu. sept. 24, 2009 11:28 am

Marche pas, le lien audio...... :oops: :oops:
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

http://www.janicebaird.com

Verrouillé