Les niveaux CNSM

Toute l'info concernant les concours, les recrutements, les stages, la recherche d'instrumentistes (professionnels et amateurs), les cours...
adharax
Messages : 13
Enregistré le : mar. févr. 05, 2008 12:19 pm

Les niveaux CNSM

Message par adharax » mar. févr. 05, 2008 1:17 pm

Bonjour,

Quelques p'tites questions :

- Les pochettes des CD indiquent souvent que le musicien possède un "1er prix du CNSM" (Paris/Lyon). J'aimerais savoir à quoi correspond ce prix et comment il est attribué. Y a-t-il aussi d'autres prix (2e, 3e...) ?

- A quoi correspond une médaille d'or ?

- Les CNSM sont-ils équivalents au Conservatoire de Genève ?

Merci pour vos éclaircissements...

pizzicato
Messages : 8
Enregistré le : ven. juil. 13, 2007 3:38 pm
Localisation : Pays Basque & Paris

Message par pizzicato » jeu. févr. 07, 2008 1:56 pm

Je peux te répondre sur un point un 1er prix c'est un prix mention très bien ou plus (très bien à l'unanimité ou très bien à l'unanimité et fécitatiosn du jury), et bien sur il y en a plusieurs attribués chaque année dans le même instrument. :)

Te répondre sur les équivalences avec d'autres lieux serait ouvrir une polémique.

Je peux t'expliquer en gros les nouvelles modalités d'entrée par contre.
A partir de maintenant on rentre toujours sur concours au CNSM mais pour 3 ans, au bout de 3 ans, on passe ce qui est le prix aujourd'hui et si chaque année on a obtenu minimum une mention bien on a de droit l'entrer en master pour deux ans de plus. Nous irons également à la fac (Sorbonne) pour 2 heures par semaine sur des modules de 13 semaines (matières non encore précisées).
Il existe donc un nouveau concours d'entrée au niveau des masters.
Ce qui signifie pour les gens qui tentent le concours d'entrée en premier cycle cette année et les suivantes qu'il n'y a plus autant de places que de gens qui passent leur prix, car 1/3 des place est réservé pour l'entrée a niveau master.
Pour préciser encore les élèves passant leur prix cette année et la suivante sont autorisés à faire un master s'ils le désirent , le concours d'entrée en master aura lieu en septembre.

Avatar du membre
Helize
Messages : 399
Enregistré le : jeu. mars 01, 2007 9:52 am

Message par Helize » ven. févr. 08, 2008 11:28 am

Les conservatoires supérieurs s'appelles CNSM en France, HEM en Suisse, Horschule en Allemagne, etc... Donc à propos du conservatoire de Genève, si tu parles bien de la Haute Ecole de Musique, oui c'est un conservatoire supérieur (à ne pas confondre avec le conservatoire populaire à Genève, qui correspond à un CNR en France).

Avatar du membre
JBap
Messages : 11526
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Message par JBap » ven. févr. 08, 2008 12:56 pm

... HoCHschule :wink:

pr ta 1ère question, autrefois il y avait des 1ers-2nd prix, 1er-2nd accessit, et tu pouvais aussi ne rien obtenir. Et quand tu n'obtenais pas de 1er prix, tu avais la possibilité de redoubler. A mon époque, on choisissait de passer son prix en 3 ou 4 ans, et quand on décidait de la passer, on l'avait, avec une mention (tb, b, ab, auxquelles peuvent s'ajouter des félicitations etc), et l'impossibilité de le repasser. Et maintenant, j'y connais plus rien, Helize t'a bien expliqué (merci Helize, ça m'en apprend bcp à moi aussi).

Ta 2ème question, ben c'est vague... une médaille d'or, c'est ainsi qu'on appelait le prix en CNR avant je crois. Ca n'incluait pas ce qu'un DEM inclut (avec des uv etc)

3ème question : les principales différences entre les CNSM français et les autres écoles supérieures en europe, c'est que
1. yen a que 2 en France, et les 2 n'ont rien à voir au niveau de la formation même si ça s'appelle pareil et que le diplôme a la même valeur
2. Dans les cnsm français, il est difficile d'y rentrer, et peut-être encore plus difficile de se faire virer une fois rentré :lol: Dans les autres hautes écoles d'europe, il est plus facile de rentrer, mais bcp plus facile de se faire virer durant le cursus, c'est bcp plus contrôlé.

Voilà de ce que j'en sais...
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
Emiliane
Messages : 2678
Enregistré le : dim. oct. 03, 2004 6:09 pm
Localisation : Région Parisienne

Message par Emiliane » ven. févr. 08, 2008 1:09 pm

Moi aussi, j'en apprends beaucoup !
Ca change tout le temps, comment voulez-vous que les anciens s'y retrouvent :oops:
@+ Emiliane

"Soyez vilain ou soyez beau, pour la santé, c'est kif-kif bourricot."
Alphonse Allais

Avatar du membre
doMi
Messages : 2527
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 6:43 pm

Message par doMi » ven. févr. 08, 2008 1:14 pm

bah ça fait plaisir de voir que c'est pas le b.... seulement ici. Niveau reconaissance, vaut bien mieux faire un papier international. Parce qu'actuellement, avec un papier de conservatoire suisse, c'est pas top.
"Quand on retire ce qu'on a dit, il reste toujours tout ce qu'on n'a pas dit..." Philippe Geluck

Avatar du membre
JBap
Messages : 11526
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Message par JBap » ven. févr. 08, 2008 1:48 pm

C'est quoi un papier ? Et un papier international ?
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
doMi
Messages : 2527
Enregistré le : mar. sept. 05, 2006 6:43 pm

Message par doMi » ven. févr. 08, 2008 2:09 pm

un papier, un prix, un diplôme enfin ce que tu veux, une reconnaissance après un examen passé. International qui est reconnu partout ;)
c'est moi qui débloque?
"Quand on retire ce qu'on a dit, il reste toujours tout ce qu'on n'a pas dit..." Philippe Geluck

Avatar du membre
Emiliane
Messages : 2678
Enregistré le : dim. oct. 03, 2004 6:09 pm
Localisation : Région Parisienne

Message par Emiliane » ven. févr. 08, 2008 2:54 pm

Non, tu débloques pas, c'est effectivement mieux, mais ça existe ça ?
@+ Emiliane

"Soyez vilain ou soyez beau, pour la santé, c'est kif-kif bourricot."
Alphonse Allais

Dimitri
Messages : 14
Enregistré le : mar. févr. 05, 2008 8:34 am

Message par Dimitri » ven. févr. 08, 2008 4:04 pm

En fait pour le CNSM c'est un peu plus compliqué. Lorsque j'ai passé mon prix en clarinette et non en cello :cry: puisque je débute l'admission se faisait à deux tours. Fevrier et Juin. (Premier tout, second tour). Tu pouvais rester de 1 à 4 ans. Un an si ça ne marchait pas fort et paradoxalement 4 si ça marchait "trop fort". Le prix c'était en général en troisième année et t'ouvrait les portes des orchestres symphoniques sur concours bien entendu.
1. 1er prix (Unanimité-félicitations du jury)
2. 1er prix (unanimité du jury)
3. 1er prix (majorité du jury)
4. 1ème accessit
5. 2ème accessit
6. 3ème accessit.
Les ultra fort restaient une année de plus un peu comme dans un CNR ou après la "medaille" tu passes en perfectionnement pour tenter Paris.
C'était en 1982.... :oops: :oops:

Avatar du membre
Emiliane
Messages : 2678
Enregistré le : dim. oct. 03, 2004 6:09 pm
Localisation : Région Parisienne

Message par Emiliane » ven. févr. 08, 2008 4:24 pm

T'as passé ton prix en juin 82 ?
Tu dois connaître mon mari, il est entré en 83.

Mais l'entrée, à l'époque, c'était pas en septembre le 1er tour et 1 mois après le second ?
J'ai raté l'entrée en piano en 80, et en cello par la suite .... et c'était à la rentrée, ce qui faisait le succès des stages d'été ...
@+ Emiliane

"Soyez vilain ou soyez beau, pour la santé, c'est kif-kif bourricot."
Alphonse Allais

Avatar du membre
JBap
Messages : 11526
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Message par JBap » ven. févr. 08, 2008 4:25 pm

Oui enfin théoriquement, tu devrais avoir le niveau pour rentrer ds un cnsm quand tu passes ton prix en cnr.
A mon époque bien plus récente, les 2 tours pr l'entrée étaient (et est toujours) en février. Et c'est notre choix que de rester 3 ou 4 ans, rien à voir avec fort ou pas fort. A mon époque il y avait ensuite le perfectionnement (entrée sur concours, pour ceux ayant eu TB à leur prix, 2 ans de cursus), qui vient donc de disparaître !
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
Emiliane
Messages : 2678
Enregistré le : dim. oct. 03, 2004 6:09 pm
Localisation : Région Parisienne

Message par Emiliane » ven. févr. 08, 2008 4:30 pm

Même dans les années 80, je ne vois pas trop le rapport entre fort et pas fort pour le nombre d'années ... on ne pouvait concourir pour le prix QUE quand on avait eu les 3 certificats "solfège" "analyse" et "déchiffrage".
il y avait l'exemption de solfège qu'on pouvait passer dès le début pour être dispensé de cours.
Après, si on avait tout la première année, on pouvait concourir, sinon, on attendait.
et après le prix, on pouvait effectivement faire le cycle de perfectionnement et l'orchestre des prix.

Après le prix de CNR, on était théoriquement du niveau pour rentrer au CNSM, mais fallait encore être le meilleur le jour J ! Ou dans les meilleurs ... on aimait donc bien pouvoir rempiler un an au CNR en attendant le concours suivant
:wink:
@+ Emiliane

"Soyez vilain ou soyez beau, pour la santé, c'est kif-kif bourricot."
Alphonse Allais

Dimitri
Messages : 14
Enregistré le : mar. févr. 05, 2008 8:34 am

Message par Dimitri » ven. févr. 08, 2008 4:48 pm

Arrête Emiliane tu va me faire faire des cauchemars......c'était 8 heures de clarinette par jour, des yeux carrés et des notes noirs courant dans mes rêves. L'arrivée le jour du concours en "pantoufles" ouf non je me réveille!!! Les répétitions avec mon père qui n'en finissent pas ma mère qui m'engueule et moi qui ne sait même plus mon nom.
En fait l'horreur... :evil:
C'était des bon moments tout de même. 8) :lol:

doudoulaura
Messages : 1418
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 9:38 am

Message par doudoulaura » ven. févr. 08, 2008 5:03 pm

JBap a écrit :Dans les cnsm français, il est difficile d'y rentrer, et peut-être encore plus difficile de se faire virer une fois rentré :lol: Dans les autres hautes écoles d'europe, il est plus facile de rentrer, mais bcp plus facile de se faire virer durant le cursus, c'est bcp plus contrôlé.
Certes, à l'étranger le cursus est très contrôlé, et la présence en cours est obligatoire, au risque de se faire virer de l'établissement. Sur ce point-là, tu as raison JBap ... Par contre, il n'est pas plus facile de rentrer en Allemagne par ex que dans un CNSM ! je dirai même que proportionnellement, il y a le même nombre de place !!! Un exemple, ce semestre-ci, il y a UNE place dans la classe de Henkel et 60 candidats inscrits au concours d'entrée :shock: Je ne trouve pas dans ces conditions que ce soit plus facile de rentrer ici qu'au CNSM ! De plus, en Allemagne toujours, au concours d'entrée, en plus de l'épreuve instrumentale, il y a une épreuve de piano, des dictées, de l'harmonie, et une analyse orale en plus du chant et du rythme ... Même si les dictées et chant et rythme sont relativement facile par rapport au niveau français, l'harmonie et l'analyse sont par contre d'un niveau plutôt élevé, et on demande un général en piano un niveau équivalent à environ 5-6ans de pratique sérieuse !!

Répondre