Hitzak recrute

Toute l'info concernant les concours, les recrutements, les stages, la recherche d'instrumentistes (professionnels et amateurs), les cours...
Répondre
Hitzak
Messages : 1
Enregistré le : ven. juin 22, 2018 1:38 pm

Hitzak recrute

Message par Hitzak » ven. juin 22, 2018 2:11 pm

Bonjour, amis violoncellistes!

Comme il est de coutume pour les nouveaux inscrits, je me plie à la traditionnelle présentation.
Je m'appelle Stéphane, j'ai 34 ans, j'habite Paris et suis contrebassiste depuis 4 ans. "Mais qu'est ce qu'il fiche là, ce contrebassiste?", vous demandez vous sans doute?
Malheureusement pas pour l'apprentissage de votre bel instrument, pour lequel j'ai beaucoup d'admiration, mais visiblement peu de compétences (raison pour laquelle je ne joue qu'en pizz, l'archet et moi avons du mal à nous entendre). Je viens ici dans une toute autre démarche.

Hitzak, groupe de folk/spoken word dans lequel j'ai le grand bonheur de jouer, recherche son ou sa violoncelliste! Et dieu que vous êtes durs à trouver sur Zikinf et autres réseaux musicaux!
Complication supplémentaire, Hitzak ne joue (pour le moment) que pour le plaisir, comprenez que le projet n'est pas rémunéré. L'intérgralité des recettes de concerts est précieusement gardée dans une trésorerie, en vue de la réalisation du second album.
A ce propos, le premier opus, "little black book", peut être écouté sur deezer, spotify et youtube.
En complément, voici quelques morceaux choisis de nos concerts:

https://youtu.be/OyYzce0gP1I
https://youtu.be/uwB8rljXfVQ

Nous avons peu d'exigences, sinon que notre futur membre sache lire la musique, sois dans les clous niveau justesse, sois dispo en soirée (pour les repetes, à hauteur de 2 fois par mois, dans un studio Parisien) et sois bon(nne) camarade! Car Hitzak est avant tout une belle bande de copains!

Si une telle perle existe parmis vous, qu'elle n'hésite pas à me contacter pour se rencontrer!

Par avance merci pour votre accueil, en espérant que ce topic ne soit pas hors-sujet, auquel cas vous avez toute liberté de le supprimer.

Musicalement,

Stéphane

Répondre