Mosaïques à Dijon ; compte-rendu..

Vous recherchez, vous souhaitez annoncer ou rendre compte d'un concert, d'un festival...
Répondre
Avatar du membre
Lya
Messages : 606
Enregistré le : mar. janv. 02, 2007 8:10 pm
Localisation : Dijon

Mosaïques à Dijon ; compte-rendu..

Message par Lya » jeu. mars 15, 2007 8:02 pm

Hier soir, concert au Grand Théâtre de Dijon du Quatuor Mosaïques. Un grand moment que j'ai beaucoup apprécié. Ils ont joué le quatuor 9 de Beethoven, puis, dans une deuxième partie, "La jeune fille et la mort" de Schubert.

Voici quelques détails qui m'ont amusée :

- le violoncelliste, Christophe Coin, est le seul du groupe à marquer la pulsation tout au long des morceaux. Parfois avec le pied gauche, parfois avec l'autre. Très en rythme ! ^^

- la violoniste Andrea Bischof est celle qui danse le plus sur sa chaise. A un moment où ils faisaient un gros accord tous les quatre en même temps, elle a tapé si fort des pieds que j'ai bien cru qu'elle allait carrément se lever.

- l'altiste, Anita Mitterer, m'a marqué par son sourire qu'elle a gardé tout au long du morceau qu'ils nous ont offert en bis. Contente d'en avoir finit peut-être ?

- rien à dire de spécial sur le premier violon, Eric Höbarth, à part que sa technique et son son très pur m'ont beaucoup impressionnée.

En tout cas, c'était vraiment un beau programme. Est-ce que vous croyez que ce genre de musiciens peuvent stresser ? Ils parraissent tellement à l'aise sur scène. J'avais la sensation que le public n'existait pas pour eux. On n'était pas là, il n'y avait qu'eux et leur musique. C'est presque gênant pour nous d'ailleurs, cette sensation de pénétrer leur intimité.

Mention spéciale au violoncelliste qui m'a rappelé très simplement pourquoi je voulais jouer de cet instrument, à travers son magnifique solo du deuxième mouvement de Schubert.

Impressionnante aussi la vitesse de leur jeu à la fin du quatuor 9. Tiens, j'aurais dû regarder les pieds de Christophe Coin à ce moment-là ! Il ne battait peut-être plus la mesure. :D

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11345
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Mosaïques à Dijon ; compte-rendu..

Message par JBap » jeu. mars 15, 2007 10:49 pm

Lya a écrit :Est-ce que vous croyez que ce genre de musiciens peuvent stresser ? Ils parraissent tellement à l'aise sur scène. J'avais la sensation que le public n'existait pas pour eux.
Bien sûr ! Je ne connais pas de musicien digne de ce nom qui ne stresse pas... c'est comme si on pouvait imaginer de grands acteurs de théâtre ne stressant pas avant le lever de rideau ! Crois-moi, ils savent bien que le public est là, et ne joueraient sûrement pas comme ça s'ils étaient seuls... il y a un côté impudique, presque exhibitionniste dans notre métier ! Prendre plaisir à se dénuder l'âme n'a d'intérêt que dans le rapport avec un public...

Avatar du membre
Lya
Messages : 606
Enregistré le : mar. janv. 02, 2007 8:10 pm
Localisation : Dijon

Message par Lya » ven. mars 16, 2007 8:41 am

C'est assez courageux de votre part je trouve. Mais le résultat est là de toute façon. :D J'aimerais te voir jouer J-Bap.

Avatar du membre
Emiliane
Messages : 2676
Enregistré le : dim. oct. 03, 2004 6:09 pm
Localisation : Région Parisienne

Message par Emiliane » ven. mars 16, 2007 12:31 pm

Lya a écrit :C'est assez courageux de votre part je trouve. Mais le résultat est là de toute façon. :D J'aimerais te voir jouer J-Bap.
C'est même pas courageux, puisque c'est comme ça "prend notre pied", enfin, pas QUE comme ça, heureusement :oops:
C'est un immense plaisir pour nous de jouer en public, d'avoir cette montée d'adrénaline, ce stress, et puis ensuite, il y a la "3è mi-temps" hum :roll: où on décompresse avec une bonne bouffe bien arrosée :lol:
Peut-être pas tout le monde, mais une bonne partie en tout cas, a besoin de ce temps assez de récupération avant de pouvoir aller au dodo...

Bisous
@+ Emiliane

"Soyez vilain ou soyez beau, pour la santé, c'est kif-kif bourricot."
Alphonse Allais

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Re: Mosaïques à Dijon ; compte-rendu..

Message par Madame Irma » ven. mars 16, 2007 12:32 pm

Lya a écrit :Mention spéciale au violoncelliste qui m'a rappelé très simplement pourquoi je voulais jouer de cet instrument, à travers son magnifique solo du deuxième mouvement de Schubert.
j'adooooore ...

A la leçon de musique sur la variation, JF Zygel a "déconstruit" ce mouvement et c'était très intéressant.
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » ven. mars 16, 2007 2:06 pm

souvenirs ... ce quatuor dans une émouvante petite chapelle, mon amie altiste qui m'a dit "c'est pour toi que je joue", le début de ce mouvement, le temps suspendu, les larmes qui débordent, irrépressibles et le sourire d'un vieux monsieur qui m'a tendu un mouchoir avec un regard qui comprenait ...

Avatar du membre
Lya
Messages : 606
Enregistré le : mar. janv. 02, 2007 8:10 pm
Localisation : Dijon

Re: Mosaïques à Dijon ; compte-rendu..

Message par Lya » ven. mars 16, 2007 2:27 pm

Madame Irma a écrit :
Lya a écrit :Mention spéciale au violoncelliste qui m'a rappelé très simplement pourquoi je voulais jouer de cet instrument, à travers son magnifique solo du deuxième mouvement de Schubert.
j'adooooore ...

A la leçon de musique sur la variation, JF Zygel a "déconstruit" ce mouvement et c'était très intéressant.
Il doit effectivement y avoir des choses intéressantes à faire avec ça.

Cellosoleil, tu décris très bien tes émotions.. Ta "petite chapelle" m'en rapelle une autre, dans laquelle j'ai joué, en plein coeur de l'hiver, avec les doigts gelés.. Grand moment aussi. :P

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11345
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Message par JBap » ven. mars 16, 2007 6:08 pm

Cath78 a écrit :
Lya a écrit :C'est assez courageux de votre part je trouve. Mais le résultat est là de toute façon. :D J'aimerais te voir jouer J-Bap.
C'est même pas courageux, puisque c'est comme ça "prend notre pied", enfin, pas QUE comme ça, heureusement :oops:
C'est un immense plaisir pour nous de jouer en public, d'avoir cette montée d'adrénaline, ce stress, et puis ensuite, il y a la "3è mi-temps" hum :roll: où on décompresse avec une bonne bouffe bien arrosée :lol:
Peut-être pas tout le monde, mais une bonne partie en tout cas, a besoin de ce temps assez de récupération avant de pouvoir aller au dodo...

Bisous
Mais c'est primordial la 3ème mi-temps !! L'après-concert, cette euphorie qui suit, les projets qui souvent en naissent... c magique ! :P

Répondre