Page 12 sur 12

Posté : jeu. févr. 15, 2007 12:42 am
par variationsrococo
Il y en a qui n'ont encore rien dis concernant la master-class... Pourtant, il me semble en avoir vu quelques forumistes ! Tico, variations, etc ...
Euh, c'est comptes-rendus obligatoire ??? Surtout qu'on s'est parlé juste après ton passage.:shock:

Bon, pour les autres :wink:, pour faire court, contrairement à pas mal de monde, je me suis ennuyée à plusieurs reprises durant la master class: A. Bylsma s'exprime assez peu clairement, bien que l'on comprenne où il veut en venir. Bien sûr il a des idées intéressantes et personnelles ( sur Bach notamment ), mais je l'ai parfois trouvé bavard. Je préfère l'entendre jouer en soliste!

Posté : jeu. févr. 15, 2007 12:51 am
par LaCordeSensible
cordesetames.fr a écrit :Salut les violoncellistes !
on pourrait être plus précis et noter dans nos post des phrases du maestro.
Par exemple : "Une levée est toujours une note d’invitation, « faire preuve d’hospitalité »"...

Bravo à l'auditoire qui était très réceptif et chaleureux !
Pour " compléter " au plus juste :
Par exemple : "Une levée est toujours une note d’invitation, « faire preuve d’hospitalité »"...
Il a dit : "Une levée est toujours une note d’invitation" " venez... :) "
je l'avais aussi notée cette phrase.

Posté : sam. févr. 24, 2007 1:09 pm
par teneas
allez, allez , on se fritte pas !La plupart des phrases répétés sont justes , ou dumoins dans l'idée !!! j'ai retenu bcp de choses que vous avez aussi notées. Le "grand sage" m'a aussi impressionnée , quel pédagogue !Oui l'imagination , c'est vrai c'était impressionnant !(jusqu'à des histoires de peaux de bananes sur lesquelles on glisse pour illustrer un maniere d'aborder la corde ... ! sacré Bylsma ! )Je ne pense pas pour ma part , que les éleves soient vraiment comme "sans sensibilité ".Et je pense aussi que l'impression de sensibilité donnée par Elise est due à sa délicatesse .bcp ont retranscrit le baroque d'une maniere très réaliste , si je peux dire ça , car le baroque , contrairement au romantisme ne cherche pas autant à satisfaire l'oreille de l'auditeur ...
si ça vous est pas trop abstrait !!( et horrible à lire , j'ai encore du faire des fautes ...)

Posté : sam. févr. 24, 2007 1:16 pm
par LaCordeSensible
teneas a écrit :allez, allez , on se fritte pas !
?

Posté : sam. mars 03, 2007 12:23 pm
par teneas
ils veulent tous repeter le mieux que possible ce qu il a dit !

Posté : dim. avr. 22, 2007 1:17 pm
par elise
"Et je pense aussi que l'impression de sensibilité donnée par Elise est due à sa délicatesse "
Merci pour le compliment :D
Je garde en tout cas un tres bon souvenir de cette masterclasse, le maitre m'a bcp appris ! C'est un tres gd pedagogue!

Re: masterclass d'Anner Bylsma

Posté : ven. juil. 26, 2019 10:00 am
par Jean-Luc
Un grand moment, un excellent souvenir, un grand Maître, un pédagogue, un artiste, un chercheur, un Musicien.
Il nous reste quelques images d'un grand monsieur avec son pull rouge et ses chaussettes bleues, beaucoup d'enregistrements, ses recherches sur l'interprétation des suites (The Fencing Master) ...
Merci Monsieur Bylsma.

(NB : revue n° 22 - février 2007 pour le compte-rendu de cette master-classe ...).

Re: masterclass d'Anner Bylsma

Posté : ven. juil. 26, 2019 10:10 pm
par ANN
:( :( :(
Voilà un fil à relire en l'honneur du grand monsieur. Ainsi que l'article dans la revue aussi bien sûr.
J'ai le coeur serré ce soir.
Une grande "révérence" * pour rendre hommage à ce grand musicien.





* la "révérence" à la fin des morceaux au 17è.

Re: masterclass d'Anner Bylsma

Posté : sam. juil. 27, 2019 10:01 am
par Jean-Luc