Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Pour échanger à propos de ces technologies qui peuplent notre quotidien, musical ou non.
Répondre
Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11475
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par JBap » mar. mai 03, 2011 10:17 pm

Leezie a écrit : - quelqu'un (JBap je crois) a suggéré l'idée de concerts rock-classique, personnellement j'adorerais vraiment ça, un mélange de genre. Le seul problème, c'est que les décors et autres trucs qui accompagnent ne sont pas de la même eau. J'adorerais par exemple voir un quatuor classique et Apocalyptica dans le même concert, mais je suppose que pour la logistique, ce serait difficile.

J'ai été mal compris : je parlais d'une 1ère partie classique à un concert classique. Ce que tu proposes est tout bonnement impossible dans la plupart des cas, pour la simple raison qu'une salle faite pour le rock va être acoustiquement désastreuse pour un quatuor non amplifié, et inversement.

- je crois que l'idée de concert public telle qu'elle existe maintenant a du mal à se fondre dans la société actuelle, et c'est d'ailleurs une invention du XVIIIème seulement, et je me demande si la société n'a pas de nouveau changé. Si par exemple elle ne serait pas plus favorable à une musique de rue, ou à des concerts où systématiquement les musiciens communiquent (autrement qu'en musique) avec le public.

Pourtant, parallèlement, on voit fleurir de belles grandes salles partout dans le monde... Non je pense que toutes les formes de concert peuvent cohabiter.

- un dernier point dans tout ce que vous dites, c'est que l'éducation d'un enfant est primordiale pour qu'une vie musicale se déroule, qu'il y ait un public etc. Et en France, on n'est pas au top à ce niveau au niveau du nombre d'enseignants et du nombre d'heures (je parle de l'éducation nationale, pas des conservatoires). Et ça va de pire en pire.

C'est surtout le problème de l'enseignement de la musique en elle-même ! La facon dont c'est fait est ridicule. Mieux vaudrait rien que cette heure de récré par semaine où tu joues du pipeau en plastique.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
cel47
Messages : 2172
Enregistré le : dim. juil. 08, 2007 1:07 am
Localisation : Lot et Garonne

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par cel47 » mar. mai 03, 2011 10:51 pm

JBap a écrit :
C'est surtout le problème de l'enseignement de la musique en elle-même ! La facon dont c'est fait est ridicule. Mieux vaudrait rien que cette heure de récré par semaine où tu joues du pipeau en plastique.
Non Jbap ce n'est plus le cas à présent. Cela a changé depuis tes années collèges, même si elles ne sont pas si loin que ça :wink: :wink: .
Cela dépend surtout de l'enseignant qui est présent. Et c'est bien plus large qu'apprendre du pipeau en plastique comme tu dis ! !
Il y a normalement une réelle volonté de faire découvrir la musique sous toutes ses formes et de toutes les époques, avec de vrais parallèles avec les autres arts, si évidement les profs d'art plastique et de musique travaillent ensembles (ça c'est une question d'humain...)
L'écoute est une hospitalité intérieure qui demande d'oublier tout savoir et de renoncer à tout pouvoir

Avatar du membre
Ol'
Messages : 123
Enregistré le : mar. sept. 14, 2010 11:04 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Ol' » mar. mai 03, 2011 10:54 pm

Ben oui JBap !! T'es vieux, faut t'y faire :lol: (tiens, moi aussi, par la même occasion...)

Leezie

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Leezie » mar. mai 03, 2011 11:20 pm

OK JBap, j'ai sans doute mal compris, scusi, ou alors c'est quelqu'un d'autre qui a dit ça, faut que je relise
Pour l'enseignement de la musique dans l'éducation (j'ai employé ce terme, parce que ça s'appelle éducation nationale), je ne mettais pas en cause les enseignants qui je pense font ce qu'ils peuvent, je voulais surtout dire que les élèves ont très peu d'heures de musique par semaine, une seule s'ils ne vont pas à la chorale. Si je me souviens bien de ce que disait un ami finlandais, dans ce pays les enfants sont littéralement immergés dans la musique (surtout metal et tango, si je me souviens bien). La clé d'un problème est bien souvent l'enseignement des enfants.

Pour les concerts publics, je ne prenais pas parti, je rappelais juste que c'était une invention des XVIIème XIXème. Et avant, de toute façon, on n'écoutait pratiquement jamais la musique du passé.Et que donc la société est susceptible de changer, dans l'autre sens, et préférer d'autres rituels de partage. Dans ce cas, les concerts publics payants traditionnels seraient mal barrés, et ce ne serait même pas une question d'investissement.
Juste une idée.

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11475
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par JBap » mer. mai 04, 2011 12:57 am

cel47 a écrit :
JBap a écrit :
C'est surtout le problème de l'enseignement de la musique en elle-même ! La facon dont c'est fait est ridicule. Mieux vaudrait rien que cette heure de récré par semaine où tu joues du pipeau en plastique.
Non Jbap ce n'est plus le cas à présent. Cela a changé depuis tes années collèges, même si elles ne sont pas si loin que ça :wink: :wink: .
Cela dépend surtout de l'enseignant qui est présent. Et c'est bien plus large qu'apprendre du pipeau en plastique comme tu dis ! !
Il y a normalement une réelle volonté de faire découvrir la musique sous toutes ses formes et de toutes les époques, avec de vrais parallèles avec les autres arts, si évidement les profs d'art plastique et de musique travaillent ensembles (ça c'est une question d'humain...)
C'est bien alors... reste qu'1h/semaine, c'est ridicule. Pourquoi les maths et la géographie sont ils tellement plus importants que la musique et les Arts en général ??
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
daguero
Messages : 2033
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par daguero » mer. mai 04, 2011 7:21 am

JBap a écrit :
cel47 a écrit :
JBap a écrit :
C'est surtout le problème de l'enseignement de la musique en elle-même ! La facon dont c'est fait est ridicule. Mieux vaudrait rien que cette heure de récré par semaine où tu joues du pipeau en plastique.
Dans mon Lycée, en 1er année (votre 4e) on avait théorie, solfège de base-base, et organologie. On passait revue aux cinq styles régionaux de musique argentins, ainsi que les danses folkloriques de chaque région. Pas de pipeau en plastique.

En 2e année (votre 3e), on devait apprendre les compositeurs de musique classique argentins, comme Domenico Zipoli (http://www.youtube.com/watch?v=tMTMAoRceJY), Antonio Panizza (http://www.youtube.com/watch?v=x4S39CpQ ... 14B1770EB3), Luis Gianneo (http://www.youtube.com/watch?v=ffcISEN4Msc), Alberto Williams (http://www.youtube.com/watch?v=FCFiZEhl57A), Alberto Ginastera et Mauricio Kagel. Je crois que le prof de musique lui-même ignorait que Ginastera avait été son prédécesseur (vers 1940) dans ce même lycée.

En 3e année (votre 2e) on avait histoire de la musique dite classique, entre le grégorien et Debussy et Ravel (styles, compositeurs) avec écoute de morceaux représentatifs de chaque époque. Je crois que la charge horaire était de 1 "heure" de 50 minutes chacune par semaine.

Au moins, on savait qui étaient Bach, Mozart et Beethoven.
Pour l'examen sur la vie et oeuvre de Johann Sebastian Bach, je me suis préparé avec le livre d'Albert Schweitzer, que Ricordi avait publié peu avant en traduction espagnole. 20/20 et félicitations du prof... un grand type. Repose en paix.
Chef de l'Orchestre LSO de l'AMA Pays d'Aix
2019-2020: Symph.40 et Concert pour piano 21 de Mozart, Bach, Gluck, Händel, Saint-Saëns, et autres. 12 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » mer. mai 04, 2011 7:39 am

Pour en revenir au sujet...
Leezie a écrit :OK JBap, j'ai sans doute mal compris, scusi, ou alors c'est quelqu'un d'autre qui a dit ça, faut que je relise
éventuellement, ça rejoint une vision idéale que j'ai de pouvoir manifester le bonheur de recevoir pas seulmement en applaudissant, mais comme dans certains festivals ou l'on a le droit de se faire entendre wOOoowOOooo wOoo :D
(Lieu - rituel)
Leezie a écrit :Pour les concerts publics, je ne prenais pas parti, je rappelais juste que c'était une invention des XVIIème XIXème.
exact, mais tu oublies le caractère payant.
Une grande innovation fut celle du concert spirituel qui plaçait alors la Musique comme seul objet d'intérêt et a modifier les habitudes du public.
Leezie a écrit :Et que donc la société est susceptible de changer, dans l'autre sens,
? d'écouter des morceaux du futur ? 8)
Leezie a écrit :et préférer d'autres rituels de partage.
d'où la réflexion nécessaire sur l'innovation dans la programmation !
Le public est de plus en plus infidèle et affiche des goûts éclectiques, avec pourtant des points communs selon le profil.
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
cel47
Messages : 2172
Enregistré le : dim. juil. 08, 2007 1:07 am
Localisation : Lot et Garonne

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par cel47 » mer. mai 04, 2011 8:33 am

JBap a écrit :
cel47 a écrit :
JBap a écrit :
C'est bien alors... reste qu'1h/semaine, c'est ridicule. Pourquoi les maths et la géographie sont ils tellement plus importants que la musique et les Arts en général ??
Je suis bien d'accord avec toi une heure c'est trop peu, certain collèges proposent des IDD (sortent de classe de découverte) avec un module "danse & musique", ensuite évidement sur la base du volontariat les activités musicales chorales et autre formation...Ensuite le débat sur la lourdeur et la mauvaise répartition des programmes scolaires n'est pas nouveau...Faisons ce qu'on peut avec ce qu'on a. :wink:
Mais dans tous les cas la première des "éducations" n'est-elle pas celle que nous parents nous donnons à nos enfants ? ? Y compris (pour en revenir ou plutôt raccrocher le sujet de LCS) dans le fait d'aller aux concerts. Initier nos enfants a être curieux .....

LCS dans ta réflexion penses tu aussi aux différences entre villes (les grandes comme la tienne) et campagnes (paumées comme la mienne ) :wink: parce qu'elle que soit la programmation on nous propose si peu... c'est bien difficile chez nous et l'information est encore plus difficile à passer. Le nombre de fois ou je râle parce que j'ai appris après coup .... :wink: Après vient le problème financier .Mais c'est certainement d'autres débats :wink: :jesors:
L'écoute est une hospitalité intérieure qui demande d'oublier tout savoir et de renoncer à tout pouvoir

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Madame Irma » mer. mai 04, 2011 8:47 am

cel47 a écrit :
JBap a écrit :
C'est surtout le problème de l'enseignement de la musique en elle-même ! La facon dont c'est fait est ridicule. Mieux vaudrait rien que cette heure de récré par semaine où tu joues du pipeau en plastique.
Non Jbap ce n'est plus le cas à présent. Cela a changé depuis tes années collèges, même si elles ne sont pas si loin que ça :wink: :wink: .
Cela dépend surtout de l'enseignant qui est présent. Et c'est bien plus large qu'apprendre du pipeau en plastique comme tu dis ! !
Il y a normalement une réelle volonté de faire découvrir la musique sous toutes ses formes et de toutes les époques, avec de vrais parallèles avec les autres arts, si évidement les profs d'art plastique et de musique travaillent ensembles (ça c'est une question d'humain...)
oui c'est clair que ca a changé, j'ai un copain qui est prof de musique et qui a parlé à ses élèves de musique monodique :shock: ok il y en a un qui, sur sa copie, a écrit "musique monique" mais quand même! Autant dire que ça vole plus haut que lorsque j'étais au collège!
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » mer. mai 04, 2011 8:56 am

cel47 a écrit :LCS dans ta réflexion penses tu aussi aux différences entre villes (les grandes comme la tienne) et campagnes (paumées comme la mienne ) :wink: parce qu'elle que soit la programmation on nous propose si peu...
tu as raison, évidemment ! Mais c'est plus un problème économique ? Hormis les orchestres permanents, les ensembles ou solistes intermittents n'ont pas du tout les mêmes contraintes de rentabilité de leur programme, mais je ne suis pas spécialiste de la diffusion en province et ne connais pas tous les freins ou leviers.
cel47 a écrit :c'est bien difficile chez nous et l'information est encore plus difficile à passer. Le nombre de fois ou je râle parce que j'ai appris après coup .... :wink:
Ah ! tu donnes du l'eau à mon moulin là ! Parce qu'en terme de lisibilité pour atteindre le public, que d'efforts et d'énergies pour trouver des concerts ailleurs que dans les institution. Je trouve ça dramatique... archaïque.
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Djip
Messages : 1792
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Djip » mer. mai 04, 2011 9:06 am

Pour continuer le HS (désolé LCS), musique monodique ou polyphonique, ce n'est pas vraiment ça qui élève le débat. Il faut apprendre aux enfants et aux jeunes à s'ouvrir à la réflexion, et que plus les pensées sont variées, plus le débat devient intéressant. Ce problème dépasse de très loin la musique. Il faudrait que l'éducation-je parle là de l'enseignement-repose sur le développement de la pensée et de l'autonomie intellectuelle. C'est cela qui fait défaut actuellement. Les enfants ne savent pas comment se positionner par rapport à l'offre culturelle, car ils n'ont pas forcément toutes les clés pour établir un raisonnement et adopter une ligne de pensée. La question primordiale est: pourquoi y-a-t-il de la musique, pourquoi les gens en jouent, etc... Apprendre Bach, Debussy, Mozart ne sert à rien si on ne comprend pas les fondements de la discipline. C'est un vaste sujet évidemment, car personne ne peut affirmer que la musique est là pour telle ou telle raison, c'est pourquoi il faut donner des clés pour raisonner et non pas inculquer des choses qui ne servent à rien.D'autant qu'apprendre qui sont Bach et Mozart est-il plus important que savoir qui sont Hendrix et Coltrane? Ceux-là sont reliés à un contexte social et politique plus proche et plus important pour les jeunes générations, et ils sont indissociables de la société dans laquelle ils ont évolué. Finalement, la musique fait partie de l'Histoire. Chostacovitch, Prokofiev, Strauss par exemple ont politiquement participé à l'élaboration d'une culture officielle (leur implication et leurs idées ne sont pas l'objet du débat SVP). J'ai parfois l'impression que même les musiciens ne se rendent pas toujours compte de cela.
Pour parler de formation, dans les conservatoires c'est assez désastreux également. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet, mais apprendre à enfiler des notes sans comprendre ce que l'on fait n'est pas le meilleur moyen de s'épanouir.

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Testore » mer. mai 04, 2011 9:15 am

exact.

terminator2+
Messages : 1817
Enregistré le : lun. oct. 15, 2007 11:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par terminator2+ » mer. mai 04, 2011 10:20 am

le problème de la programmation c'est aussi le problème des programmateurs. On est souvent confronté à des personnes qui dirigent festivals ou saisons de concerts avec peu de connaissances musicales ou du milieu musical. et on aboutit à un dialogue de sourd. Nos propositions de concerts sont parfois dans les mains de mélomanes qui n'ont pas conscience du pouvoir qu'ils ont sur la programmation et sur les conséquences de leurs choix et leurs idées. Cela ne devrait pas s'improviser à ce point là. Evidemment ce n'est pas la cas partout je n'en fais pas une généralité. Mais c'est un problème, constaté par beaucoup de musiciens, et récurrent.

@cel47 : "après vient le problème financier".. je crois que c'est le centre du problème en ce moment.

terminator2+
Messages : 1817
Enregistré le : lun. oct. 15, 2007 11:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par terminator2+ » mer. mai 04, 2011 10:28 am

LaCordeSensible a écrit : Hormis les orchestres permanents, les ensembles ou solistes intermittents n'ont pas du tout les mêmes contraintes de rentabilité de leur programme, mais je ne suis pas spécialiste de la diffusion en province et ne connais pas tous les freins ou leviers.
.
si on a les mêmes contraintes et même plus qu'un orchestre permanent qui a une logique qui tourne bien en général.
Un récital ou de la musique de chambre c'est bien plus risqué et pour peu que cela ne soit pas programmé dans un lieu qui n'a pas déjà toute une structure, le travail pour amener le public est bien plus énorme et incertain.

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Testore » mer. mai 04, 2011 10:56 am

Lcs je pense que tu peux te fier a ce que dit terminator et a ce que nous ressentons en tant que musiciens.

Répondre