Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Pour échanger à propos de ces technologies qui peuplent notre quotidien, musical ou non.
Répondre
Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » lun. mai 02, 2011 4:17 pm

je ne discute plus avec toi Testore, pour toutes les raisons évoquées avant.
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Madame Irma » lun. mai 02, 2011 4:42 pm

JBap a écrit : Par exemple, aussi, je me suis souvent posé la question : dans le monde dit de la "variété", la plupart du temps, les concerts contiennent une première partie, destinée à présenter au public un artiste que la "star" aime, mais qui n'est pas connu, et voudrait le/la faire connaître. Pourquoi ce principe n'existe-t-il pas dans le classique ? Ou que les salles elles-mêmes organisent des auditions pour sélectionner des gens qui feraient une première partie de tel ou tel artiste ??
A pleyel et au TCE, il y a parfois des"avant-concerts", àPleyel je crois que ce sont souvent des étudiants du CNSM. Bon, il faut sortir du boulot à 17h30 pour pouvoir y assister, ce n'est pas très bien calibré Sinon, il y avait le trop cool festival off des vacances de Monsieur Haydn mais hélas, cette année, y'a plus :?
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

catcello
Messages : 101
Enregistré le : ven. mars 11, 2011 10:50 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par catcello » mar. mai 03, 2011 8:14 am

Depuis que j'ai lu ce post la dernière fois le débat s'est enflammé, pas facile de raccrocher mais en même temps j'ai de choses à dire (désolée je ne suis pas dans le milieu musical - professionnellement parlant :wink: - mais quand même dans la culture, et il y a certains aspects comparables me semble-t-il. Juste là en vitesse ce matin, je réagis sur le terme vulgarisation (que finalement je connaissais plutôt utilisé accolé à "scientifique" : spontanément, je me suis dit "ils veulent dire médiation, pas vulgarisation", bon ok la médiation c'est mon métier (bibliothécaire), et il se trouve que je réfléchis de près à ce sujet en ce moment, mais il me semble moins connoté négativement que "vulgarisation". Il s'agit plutôt de faire le lien, d'ouvrir l'accès à, et pour moi les 2 aspects peuvent coexister : les concerts élitistes (qui dans un monde parfait sont fréquentés par un public averti et passionné... bon allez, franchement, la réalité n'est pas toujours à la hauteur, non ? J'imagine qu'il y a presque toujours un certain nombre de personnes présentes juste pour être vues, hein ? Mais quelle importance... tant pis pour elles!) et les concerts de vulgarisation/médiation, qui ont pour objectif d'ouvrir des passerelles, et qui peuvent être de toute aussi bonne qualité, non ?

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Testore » mar. mai 03, 2011 8:38 am

Vulgarisation?
qui en a parlé? moi je remarque souvent plus de vulgarité dans la musique..très souvent dans le gout de ce qui nous est présenté
et parfois dans l'attitude et le contexte général.

maintenant, je ne suis pas non plus pour une vulgarisation de la musique à tous prix.
je pense que le classique a eu sa part de popularité avec Carmen, la premiere suite de Bach et 10 000 autres themes de Chostakovitch, Karl OrFf etc..

je ne pense pas qu'en inondant la population de peinture abstraite, de Chardon ou de Rubens, on touche on sensibilise les gens à venir vers la peinture.
c'est pareil en musique.

le matériel est là, la curiosité doit permettre au public d'aller gratter plus loin pour découvrir autre chose.

quand aux grandes salles parisiennes, pour les frequenter du coté de la scene, je peux vous dire que ce n'est pas là le public le plus connaisseur..

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Madame Irma » mar. mai 03, 2011 9:29 am

catcello a écrit :Juste là en vitesse ce matin, je réagis sur le terme vulgarisation (que finalement je connaissais plutôt utilisé accolé à "scientifique" : spontanément, je me suis dit "ils veulent dire médiation, pas vulgarisation", bon ok la médiation c'est mon métier (bibliothécaire), et il se trouve que je réfléchis de près à ce sujet en ce moment, mais il me semble moins connoté négativement que "vulgarisation".
C'est marrant, pour moi le thème "médiation" évoque un conflit, je ne le trouve pas beaucoup moins négatif que "vulgarisation".
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » mar. mai 03, 2011 9:56 am

Madame Irma a écrit :C'est marrant, pour moi le thème "médiation" évoque un conflit, je ne le trouve pas beaucoup moins négatif que "vulgarisation".
c'est le vocabulaire propre à l'action culturelle.

Pour revenir sur la notion de première partie, que je trouve pertinente, elle correspondrait à un public non-initié ou s'inscrivant dans la démarche de la découverte de répertoire ou d’artistes.
Il est en effet fastidieux de modifier le type de programmation traditionnelle des concerts institutionnels dans lesquels le public vient (en général) pour une œuvre ou un(des) artiste(s). C'est parfait dans le cadre d'un festival, le public est plus varié et adopte une autre posture.

L'échange suivant, un vrai dialogue de sourds, l'illustre assez bien :
" ... mais si pour entendre Malher je dois supporter Mozart pendant une demi-heure, je préfère me passer de Malher, pas vous ? "
" Oh moi, dit-il à l'homme, je ne suis là que pour le concerto, je ne veux rien entendre après Mozart (...) je ne comprend même pas que l'on inscrive des compositeurs différents au programme d'un même concert, non. "
K.622, de C. Gailly, p77.
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Djip
Messages : 1792
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Djip » mar. mai 03, 2011 10:23 am

C'est triste ces réflexions. Si le public est aussi fermé, ça ne donne pas envie de jouer en même temps.

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par LaCordeSensible » mar. mai 03, 2011 10:29 am

Le livre est intéressant dans sa façon d'aborder le clivage public initié-public non initié. Qui a quelques points communs dans le fond... 8)
Fort heureusement, il n'y a pas un public mais, des publics. Après, je ne porte aucun jugement, ils sont tous respectables.
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11475
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par JBap » mar. mai 03, 2011 11:33 am

Vulgarisation : action de rendre une chose compréhensible pour tous. (source : dictionnaire Reverso.net) C'est moi qui en ai parlé.
Djip a écrit :C'est triste ces réflexions. Si le public est aussi fermé, ça ne donne pas envie de jouer en même temps.
Oui, et pourtant... Je ferai un rapprochement avec les droit du lecteur de Daniel Pennac : 1. Le droit de ne pas écouter 2. Le droit de sauter des mouvements/des oeuvres 3. Le droit de ne pas écouter un concert/un disque jusqu'au bout 4. Le droit d'aller plusieurs fois écouter la même chose (ca, ma copine en est friande, quand je joue 4 fois le même concert, elle vient entre 2 et 4 fois :D ) 5. Le droit d'écouter n'importe quoi 6. Le droit de grapiller http://levioloncelle.com/forum/viewtopi ... &start=255
Alors évidemment, la situation du concert n'est pas la même que celle de lire un livre/écouter un disque. Et ca m''énerve aussi quand les gens n'écoutent pas un concert dans son entier, car cela dénote un mépris/un désintérêt pour l'orchestre/le soliste/un compositeur. Mais au fond ca reste un droit fondamental de l'auditeur non ? La musique est et doit rester un luxe, au sens où on ne doit pouvoir en écouter QUE si l'on en a ENVIE (voire besoin). C'est pour cela d'ailleurs que je m'élève contre les musiciens passant dans les rames de métro : aussi bons soient-ils, même si j'apprécie ce qu'ils font, ca me scandalise de penser que peut-être, dans la rame, un passager n'a pas envie de musique, et est quand même obligé de la subir.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Madame Irma » mar. mai 03, 2011 11:57 am

J'assume sans aucun état d'âme mon habitude de partir à l'entracte si la seconde partie du programme ne me transcende pas, parce qu'il me faut en général une heure pour rentrer chez moi après un concert et qu'en semaine, désolée, mais j'ai du mal.
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11475
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par JBap » mar. mai 03, 2011 11:58 am

Tant que tu demandes pas 50% de réduction sur ton billet...! :mrgreen:
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Testore » mar. mai 03, 2011 6:04 pm

Quelle belle mentalité Irma.

Leezie

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Leezie » mar. mai 03, 2011 7:46 pm

Trois remarques sur ce fil passionnant :
- quelqu'un (JBap je crois) a suggéré l'idée de concerts rock-classique, personnellement j'adorerais vraiment ça, un mélange de genre. Le seul problème, c'est que les décors et autres trucs qui accompagnent ne sont pas de la même eau. J'adorerais par exemple voir un quatuor classique et Apocalyptica dans le même concert, mais je suppose que pour la logistique, ce serait difficile.

- je crois que l'idée de concert public telle qu'elle existe maintenant a du mal à se fondre dans la société actuelle, et c'est d'ailleurs une invention du XVIIIème seulement, et je me demande si la société n'a pas de nouveau changé. Si par exemple elle ne serait pas plus favorable à une musique de rue, ou à des concerts où systématiquement les musiciens communiquent (autrement qu'en musique) avec le public.

- un dernier point dans tout ce que vous dites, c'est que l'éducation d'un enfant est primordiale pour qu'une vie musicale se déroule, qu'il y ait un public etc. Et en France, on n'est pas au top à ce niveau au niveau du nombre d'enseignants et du nombre d'heures (je parle de l'éducation nationale, pas des conservatoires). Et ça va de pire en pire.

Avatar du membre
Ol'
Messages : 123
Enregistré le : mar. sept. 14, 2010 11:04 pm

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Ol' » mar. mai 03, 2011 8:09 pm

J'adore vraiment tes droits de l'auditeur, JBap :ok: Y'a plus qu'à les illustrer !

Sinon, petite parenthèse complètement HS à Leezie : les enseignants éduquent, certes, mais en premier lieu, leur boulot, c'est d'enseigner. L'éducation doit venir avant tout des parents. En tout cas c'est comme ça que je le vois. Je ne suis pas sûre que l'école puisse faire grand chose par rapport à tout ce qui se dit ici. Faudrait que les enseignants prennent la parole mais ce n'est pas le sujet !

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: Recherche Pros : table-ronde sur la programmation

Message par Testore » mar. mai 03, 2011 8:12 pm

un dernier point dans tout ce que vous dites, c'est que l'éducation d'un enfant est primordiale pour qu'une vie musicale se déroule, qu'il y ait un public etc. Et en France, on n'est pas au top à ce niveau au niveau du nombre d'enseignants et du nombre d'heures (je parle de l'éducation nationale, pas des conservatoires). Et ça va de pire en pire.
on demande aux enseignants des choses pour lesquelles ils ne sont pas forcement formés.
par exemple la musique ou en primaire, les langues..
les suppressions de postes et notamment d'intervenants spécialisés est fort regrettable, et est le choix politique de notre vénéré sarkozy, n'en déplaise à certains.
et je sais trèèèèès bien de quoi je parle.

Répondre