Synthé pour violoncelle

Pour échanger à propos de ces technologies qui peuplent notre quotidien, musical ou non.
Répondre
gilles69006
Messages : 89
Enregistré le : lun. juin 24, 2013 5:58 pm

Synthé pour violoncelle

Message par gilles69006 » lun. mars 30, 2015 11:42 pm

Bonsoir,

Une question me turlupine... Dans mon enfance il y avait des synthé qui se targuaient d'imiter les violons/violoncelles/etc... mais sortaient de vrais sons de canards :lol: Qu'en est-il aujourd'hui? Vous avez des exemples de synthé qui imitent quasiment à la perfection les instruments à cordes?

Gilles

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11345
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Synthé pour violoncelle

Message par JBap » lun. mars 30, 2015 11:53 pm

Non... Le plus gros problème, c'est l'attaque. Comme l'attaque d'une note d'un instrument à archet est toujours différente selon si tu attaques peu, fort, si tu commences une note, ou si elle découle d'une autre, lié, détaché, sautillé...! C'est insoluble...
Cela dit, j'ai déjà entendu des sons d'ORCHESTRES à cordes plutôt bien imités (par ordinateur). Avec la masse, on peut tricher.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
Kataway
Messages : 965
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: Synthé pour violoncelle

Message par Kataway » mar. mars 31, 2015 5:24 am

JBap a écrit :...j'ai déjà entendu des sons d'ORCHESTRES à cordes plutôt bien imités (par ordinateur). Avec la masse, on peut tricher.
Surtout si les notes "la plus haute et la plus basse" sont jouées par de vraies cordes, les harmonies du milieu se fondent facilement dans le tout. Ça vaut aussi pour les cuivres et autres instruments joués en harmonies.

pmelet
Messages : 278
Enregistré le : mar. avr. 15, 2014 4:13 pm
Localisation : Antibes

Re: Synthé pour violoncelle

Message par pmelet » mar. mars 31, 2015 10:14 am

JBap a écrit :Cela dit, j'ai déjà entendu des sons d'ORCHESTRES à cordes plutôt bien imités (par ordinateur). Avec la masse, on peut tricher.
https://vsl.co.at/en

Allez ecouter les exemples, certains sont stupéfiants (le Boléro par exemple, on s'y croirait !)
https://vsl.co.at/en/Music

Le truc, c'est que pour ajouter au réalisme, en plus d'une base de données gigantesque, ils incluent une certaines dose d'aléatoire dans les attaques ou la justesse.
"La vie est trop courte pour être prise au sérieux." George Bernard Shaw

Avatar du membre
Kataway
Messages : 965
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: Synthé pour violoncelle

Message par Kataway » mar. mars 31, 2015 2:49 pm

pmelet a écrit : Le truc, c'est que pour ajouter au réalisme, en plus d'une base de données gigantesque, ils incluent une certaines dose d'aléatoire dans les attaques ou la justesse.
Il y a peut-être aussi des échantillonneurs de sons réels.

demoiselle
Messages : 515
Enregistré le : lun. janv. 28, 2013 11:36 pm

Re: Synthé pour violoncelle

Message par demoiselle » mar. mars 31, 2015 3:42 pm

Kataway a écrit :
pmelet a écrit : Le truc, c'est que pour ajouter au réalisme, en plus d'une base de données gigantesque, ils incluent une certaines dose d'aléatoire dans les attaques ou la justesse.
Il y a peut-être aussi des échantillonneurs de sons réels.
En fait, VSL (et les autres, que ce soient eastwest, project sam, 8dio et tous leurs potes) sont fondés sur l'échantillonnage "exhaustif" de l'instrument / ensemble réel qu'ils cherchent à reproduire. Chaque note, attaque, phrasé, nuance de volume, etc. sont enregistrés séparément, plein de fois (pour éviter l'effet mitraillette en staccato d'avoir toujours exactement la même attaque). Puis ils restituent tout ça à la demande selon des méthodes plus ou moins complexes et automatiques. On obtient des monstres de plusieurs giga octets de données, qu'il faut également apprendre à utiliser.

Pour obtenir quelque chose de réellement convainquant, il faut en plus des notes, écrire pour chaque partie une piste de contrôle qui indique au logiciel quel type de phrasé il doit choisir dans sa banque de son, quel type d'attaque, quel type de ceci, de cela...

C'est du boulot, qui bien maitrisé donne un résultat assez impressionnant. Certains instruments étant plus durs que d'autres à "tricher". Notre violoncelle bien aimé fait partie des difficiles à restituer ;)

P.S. Il est possible de simuler numériquement certains instruments, se passant ainsi complètement des échantillons. Mais à ma connaissance, aucun ensemble n'est ainsi simulé, ni même instrument solo à cordes frottées. Comme le dit JBap, l'attaque et le frottement de l'archet pour le maintien du son rend la chose très complexe...

Répondre