Concerto d'Elgar

Le répertoire, les oeuvres pour violoncelle, ...
Répondre
jbg
Messages : 48
Enregistré le : mar. mars 23, 2010 8:27 pm

Concerto d'Elgar

Message par jbg » lun. avr. 05, 2010 1:09 pm

Bonjour à tous,

je dois travailler le premier mouvement du Concerto d'Elgar ; ça impressionne toujours un peu de s'attaquer à des pièces tant de fois écoutées avec ravissement !...

Ce post pourrait permettre d'échanger des "trucs", partager des méthodes de travail, pour tous ceux qui sont dans cette (belle) galère...

J'ai trouvé qqpart un texte en anglais donnant des pistes dans ce sens : http://facstaff.uww.edu/whitcomb/Sabbat ... o,%20I.doc

Evidemment, je bloque dès les premières notes : si les accords sont forts (et c'est noté ff), j'écrase et ça grince, ou je mets plus d'air dans l'archet, et alors je n'arrive pas à les faire durer un tant soit peu... Remonter vers le chevalet grince aussi... Sans parler du barré, où je me sens bien faible sur le si qui est pourtant la note "du chant"...
Mes "4" sont aussi bien peu solides, que ce soit sur le "si" corde de do de la fin de la première ligne, ou même dans le chant principal... Pour les consolider, je dégage le bras gauche vers l'avant, mais je ne sais pas si c'est acceptable...

Puis dans le chant... mon vibrato... soit il est lent et malhabile, soit il se met à "filer", je ne contrôle plus et je le trouve nerveux ; surtout, je n'arrive pas alors à le ralentir un peu, ma main fait son trip de son côté et ne m'écoute plus, la vilaine...
Et le vibrato "qui se continue d'une note à l'autre", c'est toujours un mystère pour moi...

La grande gamme n'est pas (du moins pour l'instant) ce qui passe le plus mal (à condition de prendre le temps de soigner les déplacements pour être bien prêt sur chaque groupe de deux notes, et d'alléger le bras droit - et de considérer que jouer juste une fois sur trois n'est pas si mal pour un début !), mais c'est le départ, avec les deux Si liés, qui est très lourd dans la glissade... Juste avant, j'ai envie de donner beaucoup d'ampleur, bien sûr, au thème "f" du violoncelle, mais je ne sais pas comment le faire (sans appuyer, ni grincer, ni jouer "petit bras", etc.) ; notamment je trouve mes croches bien ternes par rapport aux noires. Puis-je les allonger un peu dans le phrasé pour élargir l'ensemble de la phrase ? Puis-je les vibrer plus que les noires pour équilibrer l'effet global ?...

Bref, je vais arrêter là mes lamentations ("j'ai la rate qui s'dilate..."), mais j'aimerais bien quelques conseils pratiques, avant de retrouver ma prof préférée (c'est les vacances scolaires dans la zone B, je ne vais pas la déranger tous les deux jours...)...

Merci d'avance !
Modifié en dernier par jbg le lun. avr. 05, 2010 5:26 pm, modifié 1 fois.

Chticello
Messages : 239
Enregistré le : mar. janv. 15, 2008 9:00 pm
Localisation : Paris

Re: Concerto d'Elgar

Message par Chticello » lun. avr. 05, 2010 2:39 pm

Bonjour à toi!
Je trouve cela un peu tôt la fin de 2 ème cycle pour s'attaquer à cette oeuvre... Pour ma part, la fin de 3ème cycle me semble être un niveau plus approprié...
C'est ton professeur qui t'a donné cela à jouer?
Bon courage en tous cas,

chticello

jbg
Messages : 48
Enregistré le : mar. mars 23, 2010 8:27 pm

Re: Concerto d'Elgar

Message par jbg » lun. avr. 05, 2010 5:24 pm

A vrai dire, je ne sais pas trop dans quel cycle année niveau échelle grade échelon degré je suis, comme beaucoup d'élèves adultes... C'est bien mon professeur qui me l'a donné, mais je citais "fin de 2nd cycle" en référence à un autre sujet du forum, sur les niveaux des pièces ( viewtopic.php?f=20&t=6927 ). Après relecture du sujet en question, je suis obligé de reconnaître que je l'avais lu de façon très elliptique, et que la remarque sur le niveau plutôt "cycle III" y est déjà formulée. De plus, mon programme est complété par les deux bourrées de la suite III de Bach, et là je ne crois pas me tromper : je les ai vues citées en fin de cycle II, d'où ma confusion...
Puisqu'on en est sur les niveaux : pour quelqu'un qui, a priori, est donc juste du niveau nécessaire pour entrer dans le 1er mouvement (et s'y perdre !...), votre serviteur en l'occurrence, combien faudra-il de dizaines d'années d'étude ensuite pour espérer aborder les autres mouvements un jour (merci de ne pas répondre "probablement jamais" même si vous le pensez très fort !) ?...

Et merci chticello pour tes encouragements !

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11350
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Concerto d'Elgar

Message par JBap » mar. avr. 06, 2010 6:05 am

les éternels problèmes...
Question archet, il faut (re)partir des grands principes. Manier l'archet implique 3 paramètres : sa vitesse, sa pression (cela inclut mettre tous les crins ou incliner l'archet), et sa place par rapport au chevalet. Modifier un paramètre modifie le son produit, et chaque paramètre est dépendant des autres. Quand le son craque, c'est que un ou plusieurs paramètres est au-delà de sa limite par rapport aux 2 autres. Par exemple, une vitesse normale, une grande pression et un archet vers la touche va empêcher les cordes de vibrer correctement. Il faut donc, selon le son voulu, diminuer la pression (on obtiendra un son piano), ou déplacer l'archet vers le chevalet.
Une technique payante est d'analyser le type de son voulu pour un passage donné, puis de penser à comment ajuster les 3 paramètres pour l'obtenir. Pour ce qui est des accords du début, le son produit doit 1. être puissant, 2. être soutenu longtemps sur tout l'archet. DONC de quoi a-t-on besoin ? 1. Vitesse : lente. Pression : grande. => 3. archet très près du chevalet. Muni de ces 3 paramètres, tu dois être en mesure de produire le son voulu. Ca parait simple, mais soutenir un son également d'une bout à l'autre de l'archet n'est pas une mince affaire. Il faut doser la pronation (le mouvement qui fait que ton index appuie ou non sur la baguette), tirer l'archet droit d'un bout à l'autre, à la même place... Tout ca demande des explications de visu. Et tu as besoin d'un miroir. Mais tu peux déja explorer toutes les possibilités que t'offrent ces 3 paramètres, es apprivoiser, apprendre quoi changer quand tu veux quel son etc.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

jbg
Messages : 48
Enregistré le : mar. mars 23, 2010 8:27 pm

Re: Concerto d'Elgar

Message par jbg » jeu. avr. 08, 2010 8:33 am

Merci pour les conseils sur les accords. En fait, mon grincement était plus spécifiquement à l'attaque, et probablement dû à une mauvaise pression initiale. Et bien sûr, quand le son commence mal, il ne peut pas bien se développer. En travaillant sur les paramètres comme tu l'indiquais et en soignant la pression à l'attaque (pression plus anticipée, en libérant qqch sur la note, et avec un peu plus de vitesse initiale), il me semble que ça commence à venir (à confirmer par ma prof dans deux semaines !)... Par contre, j'ai toujours l'impression que ma main gauche est faible sur les barrés (sol mi si...). D'où ma question suivante : comment travailler la solidité de la main gauche sur des accords sans la crisper (pb récurrent, je bloque par exemple dans la 2nde étude-exercice de Duport ou dans le 1er caprice de Piatti par crispation de la main gauche jouée en accords sur la durée, surtout dans des écarts peu naturels...) (j'ai même ressorti mon Hanon des cartons pour refaire des exercices de piano main gauche !).

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11350
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Concerto d'Elgar

Message par JBap » ven. avr. 09, 2010 7:58 am

première chose : ne pas faire pince avec le pouce ! il faut transmettre le poids du bras au doigt qui appuie. Si tu appuies en faisant pince, tu te crispes et tu ne peux plus bouger !
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
Cello-mania
Messages : 200
Enregistré le : mer. déc. 13, 2017 7:23 pm
Localisation : Aix

Re: Concerto d'Elgar

Message par Cello-mania » ven. mai 25, 2018 7:05 pm

Et oui ce post sur le Concerto D'Elgar n'est plus tout jeune, alors pour lui redonner un petit coup de fraicheur ou juste pour le remettre un peu en avant, voici un petit lien vers une archive de Masterclass par Tortelier :

https://youtu.be/beCrq6OBjrQ

On apprécie au passage son humour et son accent :)

Répondre