Page 6 sur 6

Posté : dim. sept. 30, 2007 7:06 pm
par lolec
c'est difficile de comparer les niveaux du concervatoire où la plupart des personnes sont très jeunes par rapport à moi (40ans avec une "motivation"volonté et une maturité différente)en un an de violoncelle j'ai peut etre travaillé autant qu'en 3 ans de concervatoire!!l'age aidant on assimile plus vite certaines choses je pense sans vouloir paraitre prétentieux ou vouloir dénigrer quiconque :oops: mais il est évident que cette sonate ne peut etre abordé avant encore une paire d'année de travail pour moi!!!même si j'en ai une énorme envie!!!!! :lol: :lol: il me faut encore travailler énormement!!mais c'est une motivation suplémentaire pour travailler!! :D :wink: et puis les rêves font avancer!!.....

Posté : jeu. oct. 18, 2007 6:04 pm
par Renard Taquin
Oui et puis chacun à son profil propre, sa façon de travailler (ses possibilités de travail) et son rythme d'évolution propre !

Pendant des années j'ai eu une technique de main gauche excécrable que j'ai remise a flot (3 ans durant, alors les mauvaises habitudes je SAIS ce que c'est! :? ) avec mon "nouveau" professeur (4ème année avec lui) ! :)
Pendant ce temps là, j'ai développé une musicalité plus marquée !
Sans vouloir me vanter, je pense avoir acquis une maturité dans le jeu intéressante compte tenu de mon niveau technique qui s'améliore de jours en jours...
Pour revenir sur brahms donc, maturité du jeu oui, mais surtout technique solide indispensable pour mener a bien cette maturité !

Quant à Fauré, L'Elegie est abordable dès le début du 3ème cycle je trouve !