etude 3 popper

Le répertoire, les oeuvres pour violoncelle, ...
Avatar du membre
bobok
Messages : 51
Enregistré le : lun. mai 08, 2006 9:54 pm
Localisation : grimaud

etude 3 popper

Message par bobok » mer. févr. 13, 2008 5:04 pm

bonjour,
j ai recupéré l etude 3 de Popper, une des 40 etudes.
Je ne comprends pas si c'est normal:
j'ai quelques notes avec deux bemols: bb avant quelques notes,
est ce normal? Je n'ai jamais vu cela, est-ce un probleme d'impression? ou dois-je jouer un ton plus bas?
merci

Avatar du membre
lilla mu
Messages : 1886
Enregistré le : ven. mars 24, 2006 2:46 pm
Localisation : Clermont-Ferrand

Message par lilla mu » mer. févr. 13, 2008 5:11 pm

c'est bien normal !!
un si double bémol (bb) est en fait un la...tu vas t'y faire. :wink:

sabrina
Messages : 153
Enregistré le : dim. mars 28, 2004 9:41 pm
Localisation : toulouse

Message par sabrina » mer. févr. 13, 2008 6:45 pm

oui, le double bémol abaisse d'un autre demi-ton (d'un autre bémol) une note déjà bémolisée.
en général, je crois qu'on les utilise dans les mouvements descendants d'une mélodie, après pour les explications plus théoriques, un prof de solfège à la rescousse! :roll:

Avatar du membre
bobok
Messages : 51
Enregistré le : lun. mai 08, 2006 9:54 pm
Localisation : grimaud

Message par bobok » mer. févr. 13, 2008 7:14 pm

meci!

Avatar du membre
Helize
Messages : 399
Enregistré le : jeu. mars 01, 2007 9:52 am

Message par Helize » mer. févr. 13, 2008 9:10 pm

Oui, si on écrit un si bb et non pas un la, c'est pour l'harmonie!

perrinou69
Messages : 2317
Enregistré le : mar. août 01, 2006 11:25 am
Localisation : Lyon

Message par perrinou69 » mer. févr. 13, 2008 9:58 pm

Coucou,

Je ne sais pas si ca existe au violoncelle (certainement s'il y a des doubles bémols), mais tu peux aussi rencontrer des doubles dièses . (et bien entendu, des doubles bécarres)

Avatar du membre
sinonx
Messages : 645
Enregistré le : mer. juin 20, 2007 9:07 pm
Localisation : Montpellier

Message par sinonx » mer. févr. 13, 2008 10:07 pm

double bécarre je ne vois pas trop comment c'est possible... on peut pas rajouté un bécarre à un autre bécarre :roll: enfin j'espere ne pas me tromper sinon c'est la honte pour moi

perrinou69
Messages : 2317
Enregistré le : mar. août 01, 2006 11:25 am
Localisation : Lyon

Message par perrinou69 » mer. févr. 13, 2008 10:11 pm

Si si, ca existe en piano, quand dans une même mesure tu as par exemple un si bb (donc un la), et un si "double bécarre", ca donne finalement la - si. (pitié, me demande pas un scan, j'ai trop de partoche pour tout "palucher", mais au besoin, je te trouverais ca!)
Par contre, ces accidents ne sont jamais à la clef (ou du moins j'en ai jamais vu)

Avatar du membre
sinonx
Messages : 645
Enregistré le : mer. juin 20, 2007 9:07 pm
Localisation : Montpellier

Message par sinonx » mer. févr. 13, 2008 10:18 pm

ah, au temps pour moi alors, j'ai dejà vu des doubles bémoles et doubles diéses mais jamais de doubles bécarres! oui à l'armure il y en a pas, ce serait le bordel sinon!! enfin j'espere, sinon je me tape vraiment la honte! heureusement que ma prof de solfege passe pas par là!

perrinou69
Messages : 2317
Enregistré le : mar. août 01, 2006 11:25 am
Localisation : Lyon

Message par perrinou69 » mer. févr. 13, 2008 10:27 pm

Merci pour "l'armure", j'avais oublié le terme habituel...Les termes en musique sont quand même parfois "chaud" :
Armures, accident....

Vivacello
Messages : 45
Enregistré le : jeu. janv. 31, 2008 2:00 pm
Localisation : Comtat venaissin

Message par Vivacello » mer. févr. 13, 2008 11:42 pm

Ah ! vos surprises me laissent coi.
Quand on m'a mis au violoncelle , sur mon choix, j'ai du faire d'abord 2 ans en classe de solfège, avant d'être admis après examen en classe de violoncelle et à la condition d'entreprendre l'étude de la clé d'ut 4° ligne. Et cela a duré 5 ans en conservatoire, toujours des dictées, du déchiffrage chanté, quatuor vocal. autres prouesses.. et toutes les autres clés se permutant jusqu'à trois fois par mesure. Donc 7 clés au menu.

Et bien je vous assure que l'on se sent à l'aise, lorsque, au dernier instant le chef vous dit :" l'orchestre, un ton au-dessous". Tout cela parce que les choeurs (pas n'importe lesquels !) avaient appris l'oeuvre dans un autre ton.

Quant à ce qui se passe parfois dans la fosse d'orchestre, c'est du pareil au même. On n'a plus le temps de se poser des questions pour sauver le chanteur au risque de mettre en péril les musiciens et en particulier les cuivres ou autres vents.

Enfin ,et ce n'est pas grave, si vous ne savez pas que deux demi-tons chromatiques additionnés, font à quelques savarts près un ton, votre oreille vous rappelera ce qu'il fallait faire. C'est tout de même l'essentiel ; l'oreille ! Il faut quelques fois jouer les autodicdates. et on s'en porte aussi bien.

Point d'orgue final.

perrinou69
Messages : 2317
Enregistré le : mar. août 01, 2006 11:25 am
Localisation : Lyon

Message par perrinou69 » mer. févr. 13, 2008 11:46 pm

Vivacello a écrit :Ah ! vos surprises me laissent coi.
Quand on m'a mis au violoncelle , sur mon choix, j'ai du faire d'abord 2 ans en classe de solfège, avant d'être admis après examen en classe de violoncelle et à la condition d'entreprendre l'étude de la clé d'ut 4° ligne. Et cela a duré 5 ans en conservatoire, toujours des dictées, du déchiffrage chanté, quatuor vocal. autres prouesses.. et toutes les autres clés se permutant jusqu'à trois fois par mesure. Donc 7 clés au menu.

Et bien je vous assure que l'on se sent à l'aise, lorsque, au dernier instant le chef vous dit :" l'orchestre, un ton au-dessous". Tout cela parce que les choeurs (pas n'importe lesquels !) avaient appris l'oeuvre dans un autre ton.

Quant à ce qui se passe parfois dans la fosse d'orchestre, c'est du pareil au même. On n'a plus le temps de se poser des questions pour sauver le chanteur au risque de mettre en péril les musiciens et en particulier les cuivres ou autres vents.

Enfin ,et ce n'est pas grave, si vous ne savez pas que deux demi-tons chromatiques additionnés, font à quelques savarts près un ton, votre oreille vous rappelera ce qu'il fallait faire. C'est tout de même l'essentiel ; l'oreille ! Il faut quelques fois jouer les autodicdates. et on s'en porte aussi bien.

Point d'orgue final.
Oh, non, pas le final, moi j'aime bien cette discussion (et ton post de sucroît!!!)

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » jeu. févr. 14, 2008 2:29 pm

Ooooh, quand je pense que, moi, quand j'ai voulu jouer du violoncelle, on m'a donné un violoncelle et un archet ...
Y'en a qui n'ont pas de bol !
Vive la différence

Avatar du membre
Emiliane
Messages : 2678
Enregistré le : dim. oct. 03, 2004 6:09 pm
Localisation : Région Parisienne

Message par Emiliane » jeu. févr. 14, 2008 3:19 pm

Le double b et le double # sont utilisés plutôt que la note "enharmonique" qu'on pourrait mettre à la place (si bb est enharmonique de la), pour des raisons de tonalité (et d'harmonie).
Un exemple facile : dans les gammes mineures, on a une altération accidentelle ascendante sur le 7è degré pour avoir une note sensible.
Dans les tonalités avec des #, à partir de 5# à la clé, ça nous fait des tonalités mineures comme sol# mineur, la note sensible est donc fa double dièse, ce n'est pas sol, même si on joue un sol sur l'instrument.

Le double bécarre, j'ai jamais vu ça ! :shock:
Un bécarre suffit pour annuler toute altération, qu'elle soit simple ou double.
Sur ta partition, ce ne serait pas plutôt 2 bécarres pour 2 notes différentes, pour annuler une armure ?
Si tu as vraiment un double bécarre, ça doit être une erreur d'édition. :roll:
@+ Emiliane

"Soyez vilain ou soyez beau, pour la santé, c'est kif-kif bourricot."
Alphonse Allais

Avatar du membre
JBap
Messages : 11530
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Message par JBap » jeu. févr. 14, 2008 4:44 pm

Emiliane, j'ai déjà vu des double-bécarre, pour annuler un double-dièse ou double-bémol. C'est logique ! Et pour preuve, quand tu passes d'un double dièse à un simple dièse sur la même note, tu as un bécarre+un dièse... il est donc logique d'avoir 2 bécarres pour annuler les 2 dièses.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Répondre