Blainville? Vous avez dit Blainville?

Le répertoire, les oeuvres pour violoncelle, ...
Répondre
François 2
Messages : 62
Enregistré le : sam. juin 18, 2005 4:38 am

Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par François 2 » lun. mai 14, 2018 6:07 pm

J’ai reçu tout récemment, par l’intermédiaire d’un ami, qui le tenait lui-même d’une de ses connaissances (qui affirmait l’avoir trouvé dans une bouteille échouée sur une plage du Calvados), un bien étrange message que je reproduis tel quel. Le début et la fin ont disparu, le papier ayant été rongé par l’eau de mer, et le texte est souvent peu lisible ou effacé, mais on en comprend l’essentiel :
« … paradis des Musiciens… communication diffic … avec surprise qu’un certain Monsieur Feuillard avoit diffusé sous le nom d’un mien confrère une Sonate pour …loncelle de ma composition… preuve … puisque cette sonate … dans mon Premier Recueil, dédié à ces Messieurs les Comédiens François… par un Capricio Presto que suit … Aria gratioso et … douloureux … ravir la paternité … réparer ma … »
Une lettre qui nous arrive de l’au-delà ? Il existerait donc quelque part un « paradis des musiciens » ? Mais trêve de spéculations : allons au but, et tâchons de rétablir l’infortuné compositeur dans ses droits.

A vrai dire, ce n’est pas très compliqué. Nous connaissons déjà Monsieur Feuillard et sa propension à publier entre autres choses des éditions « arrangées », afin de compléter son modeste traitement de « Professeur au Conservatoire National de Musique de Paris », comme on disait alors.
Une sonate comprenant un « Capricco » ? La voici, portant le titre
« C. M. Blainville (1711 – 1769) / Sonate ancienne pour violoncelle et piano », publiée chez Delrieu en 1935.
Et comme il y a des gens qui font leur travail, on trouve l’explication sur le site de la BnF :

Sonate ancienne pour violoncelle [Musique imprimée] / C. M. Blainville [sic] ; transcrite avec accompagnement de piano, par L. R. Feuillard

Note : Cette sonate n'est pas de Blainville, les 2 premiers mouvements sont ceux de la 2e Sonate des sonates à deux violoncelles, oeuvre 1re, 1736, de Masse, librement traités ; le 3e mouvement n'est pas identifié.


Il ne reste plus qu’à vérifier, le premier livre des sonates de Jean-Baptiste Massé étant aisément accessible aux éditions Fuzeau ou sur les sites Gallica et IMSLP.

Sans surprise, nous découvrons l’ampleur des modifications effectuées par Feuillard : changements multiples de texte, de tessiture, de mouvement, d’articulation. Le deuxième mouvement, par exemple, intitulé « Aria » par Massé, devient une « Pastorale », une fois transposé une quarte plus haut. La ligne de basse animée des quatre premières mesures est réduite à un accord de sol fonctionnant comme un bourdon de musette (pour donner un air « paysan » à cette pastorale), etc., etc.

Malgré de longues recherches je ne suis pas parvenu à identifier l’origine du rondo final, qui ne semble pas être de Massé. Le tout début me rappelle une rengaine de Claude François (1964) : « Si tu m’aimes (bis) Donne-moi (bis) Une petite mèche de tes cheveux (bis)… », mais je doute fort que les deux morceaux aient une source commune…
(pour les intrépides ou les nostalgiques : https://www.youtube.com/watch?v=RcchLakRCCY)

Le plus étonnant reste cependant une observation des éditeurs placée en tête de la partition (je ne sais pas si elle a été reproduite dans les rééditions récentes) :
« Le manuscrit original, publié pour la première fois et ayant servi à L. R. Feuillard pour la présente transcription, est sa propriété privée.
L. R. Feuillard l’a traité si librement qu’elle constitue par de fait une œuvre originale. Par conséquent, toute autre transcription de cette Sonate est absolument interdite et passible de poursuites judiciaires. »

De deux choses l’une :
- ou bien Feuillard possédait effectivement un manuscrit attribuant à « C.M. Blainville » (lequel se prénommait en réalité Charles Henri, les lettres « C.H ». mal calligraphiées étant alors lues « C. M. ») une pièce dont les deux premiers mouvements au moins étaient de J. B. Massé. Il ne le savait pas, et il a traité « librement » cette musique pour en faire une œuvre personnelle dont il était prêt à revendiquer la propriété devant les tribunaux ! On aimerait voir ce manuscrit, qui doit bien se trouver aujourd’hui quelque part….
- ou bien il a gentiment pompé et bidouillé Massé en dissimulant sa source pour mieux se prévaloir de la propriété de cette « œuvre originale ».


La « sonate ancienne de Blainville » a figuré récemment comme morceau imposé dans les conservatoires d’Aix (2017), Annecy (2014), Caen (2018), Nice (Cham – 2012, 2014). Elle a également été jouée dans le cadre du concours « Vatelot-Rampal » en 2016.
Le « Capriccio » initial est au programme des examens d’entrée en CHAM pour l’année scolaire 2018-2019 dans au moins deux grands conservatoires français.
Que doivent faire les candidats? Peuvent-il dire que la pièce qu’on leur demande d’interpréter est un truc bizarre qui n’a pas grand-chose à voir avec l’original ? Leur faut-il respecter les articulations et les tempi incongrus de Feuillard ?

En tout cas, nous savons maintenant qui a écrit le message dans la bouteille…

Avatar du membre
lamajeur
Messages : 883
Enregistré le : lun. janv. 05, 2009 12:20 pm

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par lamajeur » lun. mai 14, 2018 8:46 pm

Si tu en as d'autres, ne pourrais tu pas mettre tout à la suite ?
Cela me gêne cette façon que tu as de te payer de la sorte Feuillard, je trouve cela puant.
Avec un second violoncelle, on discute, avec un piano, on obéit.

François 2
Messages : 62
Enregistré le : sam. juin 18, 2005 4:38 am

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par François 2 » lun. mai 14, 2018 8:57 pm

J'ai débuté, adulte, avec la méthode de Feuillard, j'ai pratiqué les études du jeune violoncelliste; je lui en veux de m'avoir plus que déçu quand j'ai découvert récemment ses pratiques éditoriales. Je savais bien sûr qu'à cette époque on n'était pas trop exigeant en termes d'authenticité, mais à ce point!
Mon premier professeur avait été un élève de Feuillard au Conservatoire de Paris. Il en gardait un souvenir mitigé.
Je veux bien qu'on laisse sa mémoire en paix; mais qu'on arrête alors d'imposer ses éditions aux élèves d'aujourd'hui.

François 2
Messages : 62
Enregistré le : sam. juin 18, 2005 4:38 am

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par François 2 » mar. mai 15, 2018 4:32 am


Avatar du membre
Gilead
Messages : 974
Enregistré le : dim. mai 20, 2007 2:11 pm
Localisation : Lille ou presque

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par Gilead » mar. mai 15, 2018 6:44 am

François 2 a écrit :
lun. mai 14, 2018 8:57 pm
J'ai débuté, adulte, avec la méthode de Feuillard, j'ai pratiqué les études du jeune violoncelliste; je lui en veux de m'avoir plus que déçu quand j'ai découvert récemment ses pratiques éditoriales. Je savais bien sûr qu'à cette époque on n'était pas trop exigeant en termes d'authenticité, mais à ce point!
Mon premier professeur avait été un élève de Feuillard au Conservatoire de Paris. Il en gardait un souvenir mitigé.
Je veux bien qu'on laisse sa mémoire en paix; mais qu'on arrête alors d'imposer ses éditions aux élèves d'aujourd'hui.
et donc tu te lances dans une quête personnelle consistant à publier chaque jour un nouveau post de ce genre ?
Autant au début, ça peut éveiller certains et permettre une réflexion mais là, ça devient juste lourd et pénible.

Je pense qu'on a compris : Feuillard s'est permis plein de choses, ça ne plaît pas, c'est pas bien, Feuillard - Delrieu - conservatoires tous complices bouhouhou, honte à eux, blablablabla ...

On peut passer à autre chose ou avoir un débat plus constructif que de ressasser chaque jour une nouvelle histoire du même genre ?
"c'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort qu'on a raison" Bernard Werber

cellotonic
Messages : 3872
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par cellotonic » mar. mai 15, 2018 7:10 am

Tout a fait d'accord !

Djip
Messages : 1682
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par Djip » mar. mai 15, 2018 7:46 am

Surtout que Feuillard, malgré cela, a éveillé plusieurs générations au violoncelle!

cellotonic
Messages : 3872
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par cellotonic » mar. mai 15, 2018 7:54 am

Exactement !

Pour moi Feuillard, c'était l'incontournable ...

Comme pour la flûte traversière que je reprends ou d'autres instruments, il y a des références pédagogiques.

Déjà que j'avais des doutes et des difficultés avec mes "profs" successifs, cette fois je me demande dans quelle marmite je suis tombé.

Ce réquisitoire c'est une affaire de "spécialistes".

À traiter avec l'éditeur.

A la limite, on veut bien suivre les actions et réactions avec l'éditeur.

MarcoR
Messages : 356
Enregistré le : mar. déc. 20, 2016 1:11 pm

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par MarcoR » mar. mai 15, 2018 9:15 am

Pourquoi ne pas créer un seul post pour rassembler tout ce débat plutôt que de l'étaler un peu partout sur le forum, gênant ainsi la lecture de ceux que ça n'intéresse pas vraiment ?

François 2
Messages : 62
Enregistré le : sam. juin 18, 2005 4:38 am

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par François 2 » mar. mai 15, 2018 11:37 pm

Je suis désolé de ne pas avoir été aussi léger et odoriférant que certains l’auraient voulu…
J’ai osé toucher aux idoles de manière un peu provocante ? J’ai surtout présenté des faits, et j’attendais une discussion sur ces faits. On me jette à la figure que j’attaque ignoblement la corporation des professeurs de conservatoire, que mes réflexions relèvent de la musicologie, discipline de spécialistes dont on n’a rien à faire ici, qu’au fond il n’y a là rien de grave, du moment que les violoncellistes continuent à pratiquer leurs gammes quotidiennes, sans qu’on vienne semer en eux les graines du doute.
Je fais une dernière mise au point, sans prendre de gants :
1. Feuillard n’était ni un ange, ni un monstre. Ses compétences pédagogiques ne sont pas en cause. Sa méthode a représenté à l’époque un net progrès, et il est naturel que ceux qui ont fait leurs premiers pas avec elle en gardent un bon souvenir. Je suis de ceux-là.
La pratique des éditions « revues et corrigées », voire « arrangées », était très répandue à la fin du XIXe et dans une bonne partie du XXe. Il n’y a pas à lui reprocher personnellement d’y avoir participé, puisque c’était dans l’air du temps. J’ai montré dans le détail qu’il avait quand même poussé le bouchon un peu loin, et que le défenseur acharné de ses propres droits d’auteur en prenait à son aise avec le « droit moral » de ses lointains prédécesseurs.
2. Ses arrangements (et ceux de ses collègues) relèvent d’un style d’interprétation (marqué par la grande école romantique) complètement obsolète lorsqu’il s’agit d’œuvres du XVIIIe siècle. Chacun, je l’ai déjà écrit, joue ce qu’il veut, comme il veut, en fonction de ses goûts et de ses possibilités. Mais dans le cadre d’un conservatoire d'aujourd'hui, peut-on faire stylistiquement n’importe quoi ? Imagine-t-on la sonate de Rachmaninov interprétée au violoncelle baroque et au clavecin, dans la manière du XVIIIe siècle ?
3. Une partie, je dis bien une partie, des enseignants de musique ne s’embarrasse pas de ces considérations « musicologiques », par manque d'intérêt pour le répertoire antérieur au XIXe, ou par paresse intellectuelle (ou les deux). Ils ne voient donc pas de problème à faire jouer les « concertos de Bréval », la « sonate ancienne de Blainville » ou le « concerto de J. C. Bach ».
4. Que faire en présence d’un programme imposant une de ces pièces « arrangées » ? Pour ma part, je trouve cela scandaleux et je le dis, au risque de froisser certaines susceptibilités.
5. Les musicologues se fichent complètement de savoir qui Tartempion a plagié ou bidouillé dans ses « arrangements » pour instrumentistes débutants ou moyennement avancés. Ils ont en tête des questions à leurs yeux bien plus sérieuses …

MarcoR
Messages : 356
Enregistré le : mar. déc. 20, 2016 1:11 pm

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par MarcoR » mer. mai 16, 2018 8:32 am

Non, c'est juste que créer 4 sujets pour au fond discuter des même choses c'est lourd et que tes messages sont tellement surréalistes et remplis d'agressivité que personne n'a vraiment envie de rentrer dans une discussion avec toi, bref tu soules tout le monde avec ta vengeance perso et cela empêche d'avoir le débat que tu prétends rechercher...

Kev LB
Messages : 44
Enregistré le : sam. janv. 07, 2017 12:11 pm
Localisation : Ariege

Re: Blainville? Vous avez dit Blainville?

Message par Kev LB » sam. mai 26, 2018 12:28 am

:cool:
Le Cash investigation de la partition!!

Répondre