Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Avatar du membre
JBap
Messages : 11530
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Message par JBap » mer. févr. 03, 2010 2:35 pm

Oui mais à partir du moment où il n'y a pas de place pour tout le monde, je trouve qu'il est juste de limiter l'entrée dans les écoles aux gens qui peuvent se payer tous les profs qu'ils veulent. Dommage pour les pratiques collectives, mais bon, qqn qui n'a pas les moyens de se payer un prof ne pourra du coup rien faire s'il n'entre pas dans une école, alors que celui qui peut pourra déjà faire un bon bout de chemin.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

LuRz
Messages : 4
Enregistré le : mar. févr. 02, 2010 9:35 pm

Re: Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Message par LuRz » mer. févr. 03, 2010 2:37 pm

Yellowcello a écrit :Je suis un peu dans le même cas que toi... 10 ans d'arrêt, envie de retrouver un niveau correct. Par contre je me suis arrêté un peu avant toi et je ne vise pas le conservatoire. Néanmoins, ma prof me fait reprendre les basiques : gammes dans touts les sens, études de feuillard, du sevcik... Au départ, rien de compliqué je pensais, mais finalement, arriver à faire ça correctement c'est un sacré boulot !
Slt Yellowcello!

Content que t'y remette aussi!
Je pense que je vais reprendre les basique aussi.. Au menu ce midi, une ptite gamme lente, des tierces.. et un ptit duport
loulou35 a écrit :Avant de foncer tête baissée vers le conservatoire de plus haut niveau le plus proche de chez toi, pose-toi les bonnes questions:

Est-ce bien le régime conservatoire qui va te convenir? Auras-tu la disponibilité et la souplesse d'esprit nécessaire pour te conformer à un enseignement de ce type, compte-tenu de ton âge, tes activités extérieures... Ton but est-il de pratiquer en tant que bon amateur dans un cadre amical des œuvres qui te plaisent ou de t'imposer de travailler les académiques pensums du violoncelle qui te permettront au mieux d'accrocher un ou deux diplômes de plus à ta collection de diplômes, toutes disciplines confondues, qui ne serviront à rien puisque ceux qui te feront vivre sont acquis ailleurs?

Dans tous les cas, si tu as arrêté 7 ans, reprendre avec l'aide d'un pro te fera le plus grand bien.
Slt loulou!

En fait je n'est jamais connu que le concervatoire, nostalgie quand tu nous tiens.. Je ne me voit pas reprendre en cours particulier, sans etre baigné dans le milieux du concervatoire.. Tu rencontres plein de gens, tu fait de l'orchestre, de la musique de chambre..
Mon but est de refaire beaucoup de musique de chambre, de retrouver un groupe.. Et pour ca, il va falloir que je reprenne un niveau instrumental correct..
Les diplomes je m'en fou royalement..
Alors il est vrai que ca serait peut etre plus simple de reprendre seulement la musique de chambre au concervatoire et le violoncelle hors curcus avec un prof particulier.. A voir!
Madame Irma a écrit :
loulou35 a écrit : Dans tous les cas, si tu as arrêté 7 ans, reprendre avec l'aide d'un pro te fera le plus grand bien.
+ 1, essaie de trouver un prof qui sera bien placé pour te conseiller sur comment reprendre.

PS loulou: la question des diplomes mise à part, on peut trouver un intéret dans une structure conservatoire/école à tout âge : j'y suis entrée à l'âge canonique de 24 ans et je ne me vois pas en sortir, j'aime bien ce côté structuré, justement, le fait de pouvoir rencontrer d'autres musiciens, et ca ne me dérange pas de me plier à une "discipline" qui est très relative. OK, je suis dans une petite école et pas dans un CNR. Peut-etre que luzr aime bien les challenges, tout simplement :D
Slt Irma!

Je pense aller aux portes ouvertes du concervatoire pour rencontrer le prof et qu'il m'oriente vers un prof particulier.. Parce que même si j'arrive à rentrer dans le curcus du concervatoire, il faudra qqun pour m'aider à reprendre doucement puis à préparer le coucours!

Comme toi, irma, j'ai toujours adoré le concervatoire, le cadre ne m'a jamais posé le moindre problème! C'est super motivant même je dirais!
Nanne a écrit :Je ne peux qu'appuyer les propos de Loulou !
Déjà, pour la reprise, ne passe pas trop de temps tout seul dans ton coin. Au bout de 2 ou 3 semaines à faire des gammes et des études tout seul pour retrouver tes sensations, n'hésite pas à prendre des cours particuliers.
Et puis surtout, fait des choses simples.

Ensuite, effectivement, le rythme "conservatoire" n'est pas facile à tenir quand on est dans la vie active. D'autant qu'en sup on exigera beaucoup de toi. Déjà, il faut parvenir à y entrer, car en tant qu'amateur adulte, tu ne seras pas du tout prioritaire et même si tu joues bien, on te préferera un enfant qui débute.

On progresse aussi avec des cours particuliers, ne serait-ce que parce qu'on travaille à son rythme, et sans autre enjeu que de progresser et se faire plaisir. Celà ne revient pas forcément plus cher car mieux vaut un cours d'une heure tous les 15 j / 3 semaines quand tu as bien bossé et préparé tes pièces qu'un cours toutes les semaines si tu n'as pas le temps de travailler correctement dans l'intervalle.

Pour ce qui est des pratiques collectives, il est probablement possible de faire de la musique de chambre au CNR de Reims sans pour autant être inscrit dans la classe de cello. Idem pour l'orchestre. Et tu dois même pouvoir présenter le prix.

Je ne sais pas s'il est prévu que les écoles de musiques et autres CRD s'ouvrent un peu plus aux pratiques musicales amateures. Mais à l'heure actuelle, ce n'est pas la politique de la majorité des conservatoires. Ils privilégient les enfants (cest normal) et les jeunes en voie de professionnalisation. Les adultes ne sont acceptés que s'il reste des places...
Slt Nanne!

C'est sur que le rythme sup. peut faire peur.. Déja si le prof ne donne pas de cours le samedi, ca va pas etre facile, il va falloir que je m'arrange avec mes co-interne.. Pour ce qu'il en est de la charge de travail, je peut trouver 1h par jour sans trop de soucis.. aprés il est sur que ca ne sera peut etre pas assez!

J'ai demandé s'ils prenait des adultes en auditeur, sans concours d'entrée et donc hors curcus.. Impossible, les classes sont pleines, priorités aux marmots!

Merci à tous pour vos conseils, je vous tiendrait au courrant de mon avancement!
En tous cas, la main gauche a perdu de sa musculature + de la corne OUILLE ;)

++

Avatar du membre
Yellowcello
Messages : 74
Enregistré le : mer. nov. 11, 2009 6:40 pm
Localisation : Paris

Re: Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Message par Yellowcello » mer. févr. 03, 2010 2:50 pm

Salut luRz !

Par les cours particuliers on peut aussi faire tout ce que tu recherches. Ma prof actuelle est mon ancienne répétitrice, elle me connaissait bien et donc avant même que je m'y soit vraiment remise, elle m'avait mise en relation avec une de ses autres élèves adultes qui participe à un groupe de 9 cellos... Et sur le forum il y a régulièrement des gens qui cherchent des violoncellistes pour monter des projets. La preuve, la semaine prochaine je participe à la fête du conservatoire de Bagnolet grâce au violoncelle.com ! Je n'y vois que des avantages, car comme l'on dit d'autres, avec une vie professionnelle à côté, c'est difficile de tenir un rythme vraiment soutenu, avec des répet en semaine, des cours hebdomadaires...

Nanne
Messages : 209
Enregistré le : lun. déc. 29, 2008 10:22 pm
Localisation : Alfortville - 94

Re: Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Message par Nanne » mer. févr. 03, 2010 3:34 pm

Alors, sois rassuré : 1h de travail par jour pour un cursus sup, c'est largement pas assez. Tu as peut être la chance d'être très doué, ce n'est pas mon cas et je ne peux parler que de mon expérience personnelle.

Déjà, changer de prof va t'ammener à remettre en cause pas mal de choses que tu savais faire ou croyais savoir faire. Et en sup on va te demander une finesse dans le travail qui nécéssite beaucoup plus d'une heure de travail quotidien... Un de mes amis a passé il y a quelques temps son prix en alto, il bossait au minimum 2 h par jour et le plus souvent 3 à 5h... Pour ma part, je ne travaille pas tous les jours mais lorsque je sors mon biniou (et ce plusieurs fois par semaine), 2h passent bien vite, 3 h semblent à peine suffisantes.

On progresse à tout âge, et tout aussi bien en cours particuliers qu'en conservatoire, à partir du moment où on est motivé et régulier dans le travail. Les adultes, surtout lorsqu'ils ont eu dans l'enfance un parcours musical, vont très vite.

Ensuite, en conservatoire tu ne seras pas libre du choix des projets auxquels tu participeras. En cours particuliers, tu peux toujours en parler avec ton prof, avec un niveau comme le tiens tu trouveras des opportunités sans trop de mal.

Pour ce qui est de la sélection à l'entrée des écoles de musique, c'est vrai que c'est très frustrant de s'en voir refuser l'entrée quand on est motivé et bosseur. D'autant que la grande majorité des gamins sont loin d'être aussi motivés et persévérants... et ne dépasseront pas le 2iè cycle...


Comme toi j'ai longtemps été en ENM, dont j'ai gardé la nostalgie. Quelles belles années (malgré le solfège)... J'y suis à nouveau et je me rends compte que ce n'est pas forcément la panacée, et avoir la liberté du choix de ses profs et de ses projets est vraiment très enrichissant. Seulement, tout n'arrive pas tout cuit et il faut chercher un peu mais à coeur vaillant, rien d'impossible ! Et puis, sur le forum on trouve beaucoup d'infos...

Avatar du membre
loulou35
Messages : 937
Enregistré le : mar. août 29, 2006 11:21 am
Localisation : Rue de la Soif (Rennes)

Re: Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Message par loulou35 » mer. févr. 03, 2010 6:51 pm

LuRz a écrit : Tu rencontres plein de gens, tu fait de l'orchestre, de la musique de chambre...
Le milieu des amateurs à niveau correct est un milieu assez restreint dans une grande ville de province (entre d'autres temps, un premier ministre aurait parlé de microcosme). En pratique, si tu rentres dans un orchestre amateur, tu n'auras aucun mal à identifier des ressources pour partager de la musique de chambre, et dans ce petit monde, il en est toujours pour connaître des coordonnées de bon(ne) pianiste.

Maintenant, si tu veux absolument enchaîner toutes les études de Grützmachin ou monter les concertos de Davidoff en 6 semaines entre tes gardes de médecine, les soirées conviviales de musique de chambre, les soirées étudiantes, libre à toi :)

Le fondamental reste: te (re)mettre à niveau pour faire ton trou dans la vie musicale amateur de ta ville.

LuRz
Messages : 4
Enregistré le : mar. févr. 02, 2010 9:35 pm

Re: Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Message par LuRz » mer. févr. 03, 2010 8:11 pm

A troyes, je bossait 1h par jour en terminale a peu prêt mais c'est vrai que j'ai pas présenté la médaille à la fin de l'année.. Donc ca va etre un peu court!
Et en plus du violoncelle pur, je devait faire 4-5h de musique de chambre / semaine.. Alors la en partant de zéro, il faudrait cravacher sec..

Peut etre que le plus intelligent c'est de reprendre le violoncelle en cours particulier et d'essayer de faire juste de la musique de chambre au concervatoire. Je me suis un peu enflammé sur la reprise du cursus de violoncelle alors que ce qui m'a toujours interessé le plus c'était la musique de chambre! Il va falloir faire des choix, c'est vrai que je ne me souvenait plus de la masse de travail que c'était..

En tout cas faut que je me renseigne sur tout ca.. Il doit y avoir des orchestres amateur dans la région aussi!

La journée portes ouverte du concervatoire sera précieuse, je pense que le prof saura m'orienter vers les bonnes adresses de la région!

Nanne
Messages : 209
Enregistré le : lun. déc. 29, 2008 10:22 pm
Localisation : Alfortville - 94

Re: Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Message par Nanne » jeu. févr. 04, 2010 11:08 am

Au pire, Reims n'est pas bien loin de Paris, et il existe des orchestres amateurs qui travaillent par "cessions" : 3 we de répétition et hop, concert.

Tu trouveras quelques pistes là : http://www.mpaa.fr/
ou encore là : http://www.cite-musique.fr/francais/ann ... onces.aspx
Ou ici : http://www.ariam-idf.com/

OK, ce sont des informations parisiennes, mais en grattant un peu tu devrais trouver des liens régionaux. Et il y a probablement quelque part au CNR un endroit où on dépose les petites annonces. Sinon, les luthiers et marchands de musique peuvent être une source de renseignements.

lacrima
Messages : 9
Enregistré le : dim. août 10, 2008 9:23 pm
Localisation : Reims

Re: Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Message par lacrima » sam. févr. 13, 2010 5:26 pm

Il y a surement des cessions d'orchestre amateur à Reims...

J'ai été danseuse au conservatoire de Reims (arrêté l'an dernier, prof de danse horrible). C'est vrai que ça fini par manquer l'ambiance ^^.

Ca va être un peu difficile je crois, avec le nouveau directeur... On m'a parlé d'avertissement sérieux et suivit par le directeur en personne lorsque le professeur estimait qu'on ne travaillait pas assez. Enfin, je pense que ça s'applique plus aux jeunes. On m'a dit que c'était plus sévère qu'avant...

Dans une lettre adressée à tout les élèves du CNR, j'avais lu qu'un élève sérieux devait, selon lui, travailler plus d'une heure trente ou deux par jour ou bien plus (ce que sérieusement, aucun de mes amis musiciens ne fait).

Le conservatoire a pour but de formé des musiciens professionnels, ils font tout pour. Jme suis toujours dit que c'est pour "conserver" une technique de la musique. Je regrette énormément de ne pas avoir eut l'amour du violoncelle avant 9 ans (age limite d'inscription en débutant), mais bon ^^ je traine encore énormément au conservatoire, on se croisera peut-être un jour.

Avatar du membre
liu.pei
Messages : 153
Enregistré le : mar. mars 20, 2007 5:42 pm
Localisation : Toulouse

Re: Reprise cello aprés 7ans d'arret, entrée en Sup

Message par liu.pei » mer. mars 03, 2010 4:39 pm

LuRz a écrit :Bonjour à tous!

J'envisage de reprendre le violoncelle en début d'année prochaine au concervatoire de reims. J'ai arreté aprés 1 année en sup sans tenter la médaille il y a 7ans. Depuis les études de medecine m'ont éloigné de mon cher violoncelle mais je compte bien reprendre l'année prochaine.
[...]
Je me suis renseigné au concervatoire, concours d'entrée en début d'année, et comme j'ai 24ans, a la scolarité ils m'ont dit que j'allait surement devoir préparer l'entrée en supérieur.. OUILLE
En tant qu'adulte (de niveau débuttant) à qui ont refuse l'entrée dans un conservatoire pour cause de limite d'âge, je trouve extrêmement dommage de ne pas en réintégrer un puisque tu en as l'envie et la possibilité ! Et doublement plus, au vu du niveau auquel tu peux prétendre.
En tant qu'adulte qui à un taf du jour et qui suit des cours de F.M. dans un conservatoire en soirée et qui essaie de jouer de ses instruments, je te dirais que c'est hyper chaud de ménager du temps pour la musique. La solution : le travail à temps partiel. Dans ton cas, il faut faire un bon emploi du temps pour équilibrer études et musique ;-)
LuRz a écrit :A mon avis en plus le niveau d'entrée à reims est certainement plus elevé que le niveau à troyes.. (concervatoire national vs regional..)
Mon inactivité violoncelistique n'aidant pas, je ne sais pas par ou commencer!
Tu verras bien pour le niveau. De plus si tu hésites, tu peux toujours essayer un an en conservatoire et si ça te saoule au bout... Mais bon... A un ou deux ans du diplôme pro, c'est trop dommage... (Sauf si tu n'en as pas l'envie, auquel cas, c'est une autre question).
LuRz a écrit :J'ai le temps d'ici le mois de septembre mais que faire en attendant le programme?

Gamme, étude (popper, duport?), rejouer un peu les suites de bach? Vous reprendriez tout cas par quel bout?
Monter un programme technique graduel avec des études et un petit répertoire d'oeuvres/pièces pour se refaire des doigts, trait d'archet et un moral au taquet pour aborder le concours ;-)

Je suis apparemment très loin de ton niveau mais, l'année dernière, j'ai eu un arrêt (involontaire) de cello pendant plusieurs mois et je mis suis remis tranquillement pendant l'été. J'ai sorti mon Feuillard et j'ai repris toutes les leçons depuis le début en insistant que la technique et la justesse. Je énormément progressé en repassant par la case départ et j'ai fait un bon en avant même si je suis passé assez vite sur les premières leçons ;-)
LuRz a écrit :Merci pour votre aide!
++
J'espère que ce feedback te sera utile

@+
.,._.,.Liu.,._.,.Pei.,._.,.
2012/2013 : Karl Davidov, Romance sans paroles (op. 23).
2011/2012 : Feuillard, études n° 25, 30 ; Sebastian Lee, Zwölf melodische etüdien n° 2, 1, 3.

Répondre