Page 2 sur 3

Re: tenue de l'archet

Posté : dim. sept. 01, 2013 2:17 am
par Khina
Je vous rejoins sur ce sujet qui rassemble deux problèmes qui me sont familiers, les crispations, et la tenue d'archet ;-)

J'ai toujours trouvé très difficile la maîtrise de l'archet, je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule !
Et niveau position générale je pense avoir plein de défauts. J'ai souvenir d'avoir toujours été très limitée dans la durée possible de mes répétitions, à cause de crampes et crispations, je n'en pouvais plus au bout d'un moment, 30 mn à 1h. Je devais me secouer les bras, je n'avais plus de forces. Je ne comprenais pas pourquoi.
Pourtant, mon prof m'expliquait plein de choses passionnantes sur la position de travail qui devait être très relâchée, chaque note jouée mollement mais au bon endroit, une technique à lui qui permettait de progresser sur un morceau quand on manquait de temps. Je pensais le faire mais je me crispais toujours.

Voilà que depuis que j'en refais beaucoup plus régulièrement, ça fait une année environ, je constate que je n'ai plus du tout les mêmes crispations. Entretemps, le yoga et la méditation y ont sûrement fait, et au lieu de me raidir sur le résultat que je veux obtenir, je m'installe confortablement dans chaque note, quand je travaille au ralenti. C'est, en y repensant, ce que j'entendais faire chez les autres musiciens lors de stages l'été dans ma jeunesse, et ce genre de travail semblait porter ses fruits chez eux... j'aurai mis le temps à les imiter !!!

En vacances depuis 3 semaines, j'ai travaillé plusieurs heures tous les jours sans même m'en apercevoir, au contraire, je suis rouillée en début de travail et c'est ensuite de mieux en mieux. J'ai fait 3 heures cet après-midi sans les voir passer. Je n'avais jamais fait ça !
Malgré tout il y a des petites tensions musculaires résiduelles dans les coudes et épaules donc je pense faire un petit tour chez l'ostéopathe; préventivement. A vous lire ça peut être utile !

Et pour ce qui est de l'archet, je suis présentement bloquée sur les "traits" du 3e mvt du concerto de Saint Saëns, j'ai beau les répéter (avec la patience sus-citée), bon, peut-être que je n'y arriverai jamais comme je veux, mais y a-t-il des "astuces" pour arriver au résultat qu'on peut entendre sur tous les enregistrements, à savoir un truc léger et précis qui m'apparaît pour l'instant comme bien trop magique ? est-ce juste la vitesse qui donne ce coup d'archet ? (chez moi soit j'écrase, soit le son n'a pas le temps de sortir...)
Il y a sûrement une technique dans la tenue de l'archet, qui m'échappe. J'ai beau regarder des vidéos, je ne vois rien qui m'éclaire.
Vos avis sont donc les bienvenus ?

(sinon j'irai pleurnicher auprès de mon ancien prof, mais à distance ce ne sera pas plus facile ! c'est que je repense à tous ses conseils en ce moment ;-)

Re: tenue de l'archet

Posté : dim. sept. 01, 2013 9:40 pm
par Khina
Bon, hasard total et malheureux, mon archet justement (ou plutôt celui que ma luthière m'a prêté pendant qu'elle remêche le mien) s'est cassé en pleine action aujourd'hui :(
Me voilà bien... (avec la rentrée de mon orchestre amateur mardi !)
C'est la première fois que ça m'arrive. Le bois a pété net à la pointe. Juste quand je devenais accro ! je suis déjà en manque.

Re: tenue de l'archet

Posté : sam. sept. 14, 2013 10:20 pm
par Khina
J'espère que je n'ai pas gâché le fil :-/ j'ai dit une bêtise ??? :?

minedine: si ça ne fait qu'1 an que tu as commencé, c'est un peu normal que tu n'aies pas encore la souplesse idéale dans le geste ;)
Puisque tu t'en rends compte le temps agira forcément.

Je viens de récupérer mon violoncelle après une grosse visite chez la luthière: nouvelles cordes, nouveau chevalet, nouvelle âme... comme neuf ! c'est formidable la différence. Ça et l'archet remèché... c'est reparti pour de nouvelles (et bien plus belles) aventures !
Et je peux donc ajouter qu'un instrument entretenu répond beaucoup mieux :)

Re:

Posté : dim. sept. 15, 2013 10:36 am
par Nilse
doMi a écrit :Encadrez ça ;) : AUCUN mouvement ne part des doigts.. même s'ils sont souples et que le poignet est aussi souple, ça part du bras. Mais quand je dis aucun, c vraiment aucun coup d'archet.. ou alors j'ai pas encore trouvé quoi.
Écoutez DoMi,
personnellement ça fait 5 ans que je travaille à détruire ce petit va-et-vient magique des phalanges que les violonistes ont tant de mal à acquérir au début...
Au violoncelle ce petit geste entraine une véritable bavuree du son, une sorte d'accentuation malvenue.
Les doigts ne doivent pas avoir d'action indépendante, c'est le bras seul qui commande.
Écoutez DoMi c'est une règle intransgressable qu'elle vous donne.
Le rôle des doigts de la main droite se limite à appuyer pour l'index ou relâcher en fonction de la nuance et l'auriculaire à guider la baguette.
DoMi si tu pouvais donner une consigne aussi claire pour l'exécution du vibrato, les muscles qui doivent agir et ceux qui ne le doivent pas, aussi bien à la première pos. qu'à l'autre bout 5, 6, 7, etc... :?
Merci d'avance
Ah, flûte, je viens de voir la date du post de DoMi...

Re: tenue de l'archet

Posté : dim. sept. 15, 2013 11:03 am
par JBap
Attention, Domi dit avec justesse qu'aucun mouvement ne PART des doigts, pas que les doigts ne doivent en aucun cas bouger! Ils agissent comme des suspensions, et donc bougent, mais passivement, la seule action que l'on a est de moduler cet amortissement, le rendre plus ou moins souple en résistant plus ou moins.

Re: tenue de l'archet

Posté : dim. sept. 15, 2013 11:31 am
par Nilse
Voui JB,
tu as raison de repréciser cela, ce n'était pas aussi clair dans mon post.
La main est un amortisseur passif.
:wink:

Re: tenue de l'archet

Posté : dim. sept. 15, 2013 12:05 pm
par ANN
comme je l'ai déjà dit il y a qq temps déjà (oui les années passent et c'est curieux de relire des trucs qu'on a dit depuis qq années déjà) je suis pleinement d'accord avec Domi, JBap et Nilse.
Cela dit, il m'arrive de donner des cours de soutien à des élèves inscrits en conservatoire.On leur fait faire un travail sur l'archet uniquement avec poignet et doigts .Peut-être pour développer les sensations au niveau des petites articulations? Pourquoi pas? mais ce qui est sûr, c'est qu'on ne joue pas comme ça.

Re: tenue de l'archet

Posté : dim. sept. 15, 2013 1:15 pm
par JBap
Quand un élève n'à pas conscience de toutes ses articulations, oui, ce travail mer semble nécéssaire!

Re: tenue de l'archet

Posté : lun. sept. 16, 2013 11:14 pm
par doMi
Nilse m'a rappelée par mp pour que je passe répondre par ici, et ça me fait plaisir de vous relire rapidement! Bizarre de me relire à donner des conseils de petite fille qui joue du violoncelle.. je serais beaucoup plus nuancée aujourd'hui... mais bon, encadrez tout ce que je dis, ça flatte mon ego :)

Bon, c'est par où le post pour le vibrato? Il n'y a pas de muscle qui agit, que du poids du bras... comme si on était suspendu au sommet d'une armoire et on essayait de se hisser au dessus. Le poids du bras gauche tire sur chacun des doigts qui appuie (comme quand quelqu'un marche, tout son poids est dans sa jambe de terre). Le vibrato est donc l'état très détendu de tout cela. Après, vibrato du bras, du poignet, des doigts, il vous faut sentir, et ce n'est pas avec un poste que je pourrai beaucoup aider..

Re: tenue de l'archet

Posté : mar. sept. 17, 2013 8:40 pm
par Eloïse
Contente de te lire à nouveau doMi.
Je vais flatter ton ego du coup. Je te cite.
doMi a écrit :Le vibrato est donc l'état très détendu de tout cela. Après, vibrato du bras, du poignet, des doigts, il vous faut sentir, et ce n'est pas avec un poste que je pourrai beaucoup aider..
J'aimerais bien justement comprendre certaines petites choses sur le vibrato.
Rendez-vous sur le post.
http://levioloncelle.com/forum/viewtopi ... 18&t=11223

Et pour te flatter encore un peu plus, je signale que mon violoncelle se prénomme Domi. :wink:

Re: tenue de l'archet

Posté : sam. sept. 21, 2013 10:59 am
par Nilse
"Merci DoMi, c'était sympa de te retrouver.
Comme le propose Éloïse je vais faire un petit tour sur le file "vibrato" :D

Re: tenue de l'archet

Posté : mer. oct. 02, 2013 12:44 pm
par minedine
Merci pour vos réponses !

Pour revenir à la tenue de l'archet, au bout de combien d'années de pratique arrive-t-on à maîtriser à peu près ce mouvement de la main droite ?
je commence toujours bien (mes doigts bien placés) et au bout de 5 secondes à peine, mes doigts font n'importe quoi : soit ils se retrouvent super crispés, soit trop peu et l'archet me tombe des doigts sur un changement de corde !

(oui, bon je suis impatiente, mais je veux surtout être rassurée, c'est terrible comme on voudrait tout maîtriser tout de suite !)

Re: tenue de l'archet

Posté : mer. oct. 02, 2013 3:16 pm
par *Alice*
"Maitriser" l'archet, j'imagine que c'est une affaire de siècles, mais pour simplement se sentir à l'aise, as-tu fait des exercices juste avec l'archet ? Mes 15 premiers jours de violoncelle était justement sans violoncelle, simplement apprivoiser l'archet (et même juste un crayon au tout début), et c'est vite devenu "naturel". Il s'agissait de se mettre en position puis des faire des ciseaux, des ronds, monter-descendre, ce genre de choses... Tu vois ?

Re: tenue de l'archet

Posté : jeu. oct. 03, 2013 11:42 am
par demoiselle
minedine a écrit :Merci pour vos réponses !

Pour revenir à la tenue de l'archet, au bout de combien d'années de pratique arrive-t-on à maîtriser à peu près ce mouvement de la main droite ?
je commence toujours bien (mes doigts bien placés) et au bout de 5 secondes à peine, mes doigts font n'importe quoi : soit ils se retrouvent super crispés, soit trop peu et l'archet me tombe des doigts sur un changement de corde !

(oui, bon je suis impatiente, mais je veux surtout être rassurée, c'est terrible comme on voudrait tout maîtriser tout de suite !)
Si je peux me permettre deux conseils (je suis moi aussi impatiente alors je comprends bien ton empressement) : Ecoute les conseils de ton professeur,et ne te mets pas la pression quand tu travailles. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas être exigeante; cela veut dire qu'il faut absolument éviter penser tout bas "je veux réussir à faire ça", "il faut que ça sonne comme untel", "il faut que j'y arrive, il faut que j'y arrive, il faut que j'y arrive". Simplement répéter les gestes, encore et encore, sans se juger. Ils s'amélioreront d'eux même, le professeur étant là pour veiller qu'ils s'améliorent dans la bonne direction.

A partir de là, la pratique (il en faut, plutôt deux fois qu'une) pourra faire son oeuvre et améliorer petit à petit la détente de tes doigts. Quant à donner une durée, cela mettra le exactement le temps dont *tu* as besoin pour y parvenir. Ni plus, ni moins : le temps optimal pour toi ;)

Re: tenue de l'archet

Posté : jeu. oct. 03, 2013 8:24 pm
par Eloïse
minedine a écrit :
Pour revenir à la tenue de l'archet, au bout de combien d'années de pratique arrive-t-on à maîtriser à peu près ce mouvement de la main droite ?
Je crois que c'est un travail qui ne finit jamais. :wink:

Tu peux aussi travailler devant une glace, ça aide beaucoup, tu ne t'occupes que de l'archet, la main gauche travaillera après.
Comme te le propose Alice, amuse-toi avec seulement ton archet, le coup de l'essuie-glace fonctionne bien aussi, il te permet de faire bosser tes doigts.
Courage, cela va venir.