S'écouter jouer

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Lettera Amorosa
Messages : 53
Enregistré le : ven. déc. 08, 2006 3:31 pm
Localisation : Lyon

S'écouter jouer

Message par Lettera Amorosa » sam. déc. 09, 2006 12:14 pm

Bonjour, :D
J'aimerai avoir vos témoignages ou connaître votre expérience sur l'écoute. Comment faites-vous pour vous écouter jouer et garder cette vigilance là?

Apprendre à entendre ce que l'on joue est sans doute la base de l'apprentissage musical. Je trouve que cela est loin d'être évident.

Lorsque je travaille quasi exclusivement la justesse je suis très attentive à ce que j'entends, à la note que je chante intérieurement, et surtout à la résonnance ou aux vibrations de mon violoncelle (c'est ce qui m'aide le plus). Mais dès que je joue plus vite ou que j'ai une difficulté technique, mon attention lâche la justesse et la qualité du son. :roll:

Est-ce une question d'entraînement, de temps, de concentration?

doudoulaura
Messages : 1417
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 9:38 am

Message par doudoulaura » sam. déc. 09, 2006 2:53 pm

C'est peut-être un problème d'anticipation... Ma prof me dit toujours : "écoute la note qui va sortir et oublie celle que tu es en train de jouer"... Ainsi, le cerveau a toujours une légère avance sur les doigts, ce qui, de mon point de vue, favorise tout ce qui est justesse et vélocité ... Après, j'imagine que ça dépend des techniques, mais ça marche même avec mes élèves qui n'ont pas un niveau très élevé, donc je pense que tout est une question de volonté :wink:... Egalement une chose très importante : penser aux noms des notes et non pas siffler l'air !! L'exemple le plus flagrant que j'ai à donner, c'est la première mesure du 1er concerto de Chosta !! on pense toujours pam pam pam pam en chantant vaguement l'air des notes, mais on se dit pas sol, fa bémol, do bémol, si bémol (si mes souvenirs sont bons lol)... ben côté justesse, ça apporte vraiment :wink:

Avatar du membre
ANN
Modérateur
Messages : 3308
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Message par ANN » sam. déc. 09, 2006 9:12 pm

ça va peut être te sembler tiré pae les cheveux mais je crois qu'on n'écoute pas seulement avec les oreilles, mais aussi grâce aux sensations tactiles, aux résonances, aux harmoniques....

et il y a aussi l'aspect "dédoublement": à la fois être celui qui joue avec son cello et celui qui est dans la salle à l'écouter avec plus de distance....bon ...pas évident je trouve...

Doudoulaura, ton post est excellent.
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

Lettera Amorosa
Messages : 53
Enregistré le : ven. déc. 08, 2006 3:31 pm
Localisation : Lyon

Message par Lettera Amorosa » sam. déc. 09, 2006 10:55 pm

Un grand merci pour vos réponses :lol:
Je suis tout à fait d'accord que l'on entend pas seulement avec ses oreilles.C'est d'ailleurs en ressentant mon violoncelle vibrer que j'ai progressé au niveau de la justesse.

J'ai l'impression que cette écoute de son jeu est à la fois intérieure et extérieure. Mais cela me semble vraiment difficile à acquérir.

Doudoulaura tes conseils sont éclairants. Je pense qu'il vont pouvoir m'aider à maintenir une certaine vigilance d'écoute. :wink:

Finalement je me demande si jouer de la musique ne ressemble pas à l'expérience méditative car cela demande une telle attention qu'il n'y a place pour aucune autre pensée.
Je vais essayer d'imaginer que je suis un moine zen la prochaine fois que je travaillerai mon violoncelle :!:

phil
Messages : 842
Enregistré le : jeu. mars 16, 2006 2:58 pm

Message par phil » dim. déc. 10, 2006 9:42 am

Lettera Amorosa a écrit :Un grand merci pour vos réponses :lol:
Je suis tout à fait d'accord que l'on entend pas seulement avec ses oreilles.C'est d'ailleurs en ressentant mon violoncelle vibrer que j'ai progressé au niveau de la justesse.

J'ai l'impression que cette écoute de son jeu est à la fois intérieure et extérieure. Mais cela me semble vraiment difficile à acquérir.

Doudoulaura tes conseils sont éclairants. Je pense qu'il vont pouvoir m'aider à maintenir une certaine vigilance d'écoute. :wink:

Finalement je me demande si jouer de la musique ne ressemble pas à l'expérience méditative car cela demande une telle attention qu'il n'y a place pour aucune autre pensée.
Je vais essayer d'imaginer que je suis un moine zen la prochaine fois que je travaillerai mon violoncelle :!:
moi, aussi j'ai compris récemment que lorsqu'on est "bien juste", à condition d'être correctement accordé, le violoncelle sonne mieux, mais en ensemble je n'arrive pas à exploiter cela, car pour moi ça reste auditif.

Lettera Amorosa
Messages : 53
Enregistré le : ven. déc. 08, 2006 3:31 pm
Localisation : Lyon

Message par Lettera Amorosa » dim. déc. 10, 2006 12:43 pm

Ah oui en ensemble, cela se complique encore!!!!!!
Ecouter à la fois son violoncelle et les autres, oulala :cry: .... tout cela est fort difficile.

Avatar du membre
ad lib
Messages : 767
Enregistré le : lun. juin 14, 2004 9:50 am
Localisation : Bry sur Marne
Contact :

Message par ad lib » dim. déc. 10, 2006 7:40 pm

moi, aussi j'ai compris récemment que lorsqu'on est "bien juste", à condition d'être correctement accordé, le violoncelle sonne mieux, mais en ensemble je n'arrive pas à exploiter cela, car pour moi ça reste auditif.
c'est une question de résonnance par sympathie: tes cordes à vide reconnaissent les notes qui comprennent les mêmes harmoniques qu'elles et vibrent de concert, si j'ose dire!

c'est un moyen agréable et très efficace de bosser la justesse

d'ailleurs on s'y habitue vite et quand ces repères viennent à manquer, c'est plus difficile: je travaille Kodaly ces temps ci (accord si fa dièse ré la), et bien jouer des sol et des do qui ne mettent pas les cordes à vide correspondant en vibration sans avoir le réflexe de les corriger, c'est dur!
Cours et stages de musique de chambre
Cours et stages de violoncelle pour enfants et adultes
Concerts de musique de chambre

Avatar du membre
lolec
Messages : 2822
Enregistré le : mer. juil. 26, 2006 8:52 pm
Localisation : lot et garonne monflanquin
Contact :

Message par lolec » dim. déc. 10, 2006 11:12 pm

je dirais même que lorsque l'on est juste le son prends toute ca place dans l'instrument!qui lui as son tour le rend plus brillant!c'est toujours donnant donnant

Avatar du membre
Pirouette
Messages : 139
Enregistré le : mar. oct. 17, 2006 11:03 am

Message par Pirouette » lun. déc. 11, 2006 9:33 am

Lettera Amorosa a écrit : Finalement je me demande si jouer de la musique ne ressemble pas à l'expérience méditative car cela demande une telle attention qu'il n'y a place pour aucune autre pensée.
Sans rire, j'ai repris la musique, car ayant un boulot assez stressant, y compris au niveau des émotions, j'avais repris le yoga. Depuis cet été, en entandant mon fils jouer du sax à un concert de fin de stage, je me suis souvenue comme la musique me détendait étant jeune. Simplement de faire des gammes et d'écouter sa justesse. C'est ce qui m'a poussé à recommencer plus tôt. Avant c'était un projet de "retraite". Et à présent, je continue mon yoga mais chez moi sans plus ressentir la nécessité de courir deux fois par semaine à un cours... Comme quoi... L'expérience méditative est bien là pour moi ! :lol: :lol: :lol:

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Message par Madame Irma » lun. déc. 11, 2006 3:24 pm

doudoulaura a écrit : Ma prof me dit toujours : "écoute la note qui va sortir et oublie celle que tu es en train de jouer"... Ainsi, le cerveau a toujours une légère avance sur les doigts, ce qui, de mon point de vue, favorise tout ce qui est justesse et vélocité ...
C'est marrant, Gagnepain disait l'inverse, ie qu'il faut écouter la note non seulement quand tu commences à l'écouter mais aussi pendant tout le temps où tu la joues.

En même temps, comme je suis de l'avis du dernier qui parle :P je comprends tout à fait ton raisonnement et l'intérêt de l'anticipation...

C'est quand même super compliqué, le violoncelle :shock:

Pour ce qui est de "sentir" et pas seulement d'entendre la justesse, ca doit faire deux ans que j'ai compris le phénomène de résonnance des cordes à vide, et je continue à trouver ça magique!!
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

phil
Messages : 842
Enregistré le : jeu. mars 16, 2006 2:58 pm

Message par phil » lun. déc. 11, 2006 3:45 pm

Madame Irma a écrit :
doudoulaura a écrit : Ma prof me dit toujours : "écoute la note qui va sortir et oublie celle que tu es en train de jouer"... Ainsi, le cerveau a toujours une légère avance sur les doigts, ce qui, de mon point de vue, favorise tout ce qui est justesse et vélocité ...
C'est marrant, Gagnepain disait l'inverse, ie qu'il faut écouter la note non seulement quand tu commences à l'écouter mais aussi pendant tout le temps où tu la joues.

En même temps, comme je suis de l'avis du dernier qui parle :P je comprends tout à fait ton raisonnement et l'intérêt de l'anticipation...

C'est quand même super compliqué, le violoncelle :shock:

Pour ce qui est de "sentir" et pas seulement d'entendre la justesse, ca doit faire deux ans que j'ai compris le phénomène de résonnance des cordes à vide, et je continue à trouver ça magique!!
ce que dit gagnepain dans son bouquin, c'est qu'il faut écouter au moins au début au milieu et à la fin une note pour éviter les mauvais effets sonores, et qu'une seule fois ne suffit pas, par contre il est évident que théoriquement 'il faut anticiper et visualiser mentalement et auditivement les notes suivantes, ce n'est pas antinomique.
ça fait beaucoup de choses que je n'arrive pas à mener en parallèle :D

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Message par Madame Irma » lun. déc. 11, 2006 3:48 pm

en masterclass il a même dit qu'il faut l'écouter en permanence.

Mais bon, sans parler d'anticiper ce que je vais jouer à t+1, j'ai déjà du mal à synchroniser mes deux mains à l'instant t dès que le tempo augmente :roll:
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

phil
Messages : 842
Enregistré le : jeu. mars 16, 2006 2:58 pm

Message par phil » lun. déc. 11, 2006 4:19 pm

Madame Irma a écrit :en masterclass il a même dit qu'il faut l'écouter en permanence.

Mais bon, sans parler d'anticiper ce que je vais jouer à t+1, j'ai déjà du mal à synchroniser mes deux mains à l'instant t dès que le tempo augmente :roll:
madame se paye des master classes avec xavier, t'en as de la chance, tu vas devenir une super pro :wink:
le pire c'est si tu veux syncroniser l'instant t avec l'instant t+1 (il te faut une machine à remonter le temps), oui je suis bête :D
Moi je joue que des largo comme ça mes qques neurones ont le temps de réagir!!
quand tu dis que tu sens la vibration juste, ça veut dire que le violoncelle transmet des vibrations plus intenses à ton corps, et que même si tu te bouches les oreilles, tu le ressens? :D

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Message par Madame Irma » lun. déc. 11, 2006 4:23 pm

phil a écrit :madame se paye des master classes avec xavier, t'en as de la chance, tu vas devenir une super pro :wink:
faut bien que ca serve, d'habiter à Paris!
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Message par Madame Irma » lun. déc. 11, 2006 4:24 pm

phil a écrit :[:
le pire c'est si tu veux syncroniser l'instant t avec l'instant t+1 (il te faut une machine à remonter le temps), oui je suis bête :D
même pas : tu synchronises la main gauche t avec la main droite t+1 :P
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Répondre