Les deplacements de la main gauche au manche du violoncelle

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Avatar du membre
Seb
Messages : 178
Enregistré le : sam. avr. 01, 2006 12:40 pm
Localisation : Toulouse

Message par Seb » lun. juin 05, 2006 11:22 pm

tico63 a écrit : A chaque démanché, il faut bien penser a aléger! Cependant, je pense que cela se fait de maniere asssez instinctive!
Justement non ! Des fois pour l'expression un démanché bien baveux ça peut avoir son charme. :wink:
« S'il y a quelqu'un qui doit tout à Bach, c'est bien Dieu »
~~ Émil Michel Cioran ~~

Avatar du membre
Vanessa
Messages : 256
Enregistré le : mar. nov. 16, 2004 8:49 pm
Localisation : Scientrier (Haute Savoie)
Contact :

Message par Vanessa » mar. juin 06, 2006 7:23 am

Question technique, je suis tout à fait d'accord avec JBap, même si j'ai du mal à le faire ... c'est d'ailleurs cette technique que mon prof me fait bosser, tout en m'expliquant que les deux écoles existent.
A mon sens, il est vraiment préférable de maîtriser parfaitement le déplacement de tous les doigts, comme l'explique JBap, ce qui permet de favoriser la mémorisation des positions de chaque doigt, et donne ainsi par la suite une plus grande liberté : une fois ceci acquis, il devient aisé d'adapter ses déplacements en fonction du résultat voulu.
"Si la musique n'éxistait pas, la vie serait une erreur" Nietzsche ...

primo
Messages : 61
Enregistré le : sam. mai 27, 2006 6:41 pm
Localisation : luxembourg

Message par primo » mar. juin 06, 2006 7:51 am

je suis désole de te ou vous contredire ,mais justement la perte d'appui (l'archet doit garder sa vitesse et sa pression) lors d'un démanché provoque un déséquilibre a gauche et ,automatiquement la main g se déplace avec une impression de vide ,je compare souvent (pour mes élèves ) la M G a une danseuse et la M D au planché ,a quoi cela sert de savoir danser ,si celui ci est plein de trous ,donc un contrôle permanent de l'archet est tout a fait indispensable , sur se sujet j'ai une petite ( grande)opposition avec votre théoricien PLG sur le rôle prioritaire de la droite sur la gauche ou le contraire ,nous n'en avons pas encore débattu ,mon emplois du temps m'empêchant de me rendre a Mâcon ..

Avatar du membre
ANN
Modérateur
Messages : 3303
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Message par ANN » mar. juin 06, 2006 8:34 am

j'aimerais beaucoup un débat entre PLG et Primo.
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

Avatar du membre
Fabienne
Administrateur
Messages : 3678
Enregistré le : mer. févr. 04, 2004 10:39 pm
Localisation : Paris

Message par Fabienne » mar. juin 06, 2006 8:43 am

:shock: PLG n'est en aucun cas "notre" théoricien, ses propos et avis n'engagent que lui. :wink:
"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

primo
Messages : 61
Enregistré le : sam. mai 27, 2006 6:41 pm
Localisation : luxembourg

Message par primo » mar. juin 06, 2006 1:22 pm

ANN a écrit :j'aimerais beaucoup un débat entre PLG et Primo.




patience cela ne devrait pas tarder ,j'attends qu'il me contacte ,et vu que nous sommes aussi têtu l'un que l'autre (certainement l'âge) ben cela risque d'être intéressant :wink:

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11306
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Message par JBap » mer. juin 07, 2006 3:24 pm

Ouais mais tu peux pas lutter, primo, lui il a tjs la preuve scientifique que c la solution, tu devrais faire de la biomécanique :P

primo
Messages : 61
Enregistré le : sam. mai 27, 2006 6:41 pm
Localisation : luxembourg

Message par primo » mer. juin 07, 2006 6:43 pm

qui ne risque rien n'a rien :wink:

Avatar du membre
Nawa
Messages : 493
Enregistré le : lun. juin 05, 2006 7:56 pm
Localisation : Draveil-Essonne

Message par Nawa » jeu. juin 08, 2006 9:12 pm

[quote="Seb"][quote="tico63"]
A chaque démanché, il faut bien penser a aléger! Cependant, je pense que cela se fait de maniere asssez instinctive![/quote]
Justement non ! Des fois pour l'expression un démanché bien baveux ça peut avoir son charme. :wink:[/quote]

Il faut savoir ou l'on va à l'avance dans sa tête...être capable de chanter sa note d'arrivé. Et surtout comme dit mon professeur de violoncelle être dans la mesure de bouger la tête pour tout descriper le cou les épaules le dosect... C'est très aggréable de soufler aussi lorsqu'on fait un démanché trop important pour ne pas crisper pareil....en tout c'est mon avis et chez moi ça marche

primo
Messages : 61
Enregistré le : sam. mai 27, 2006 6:41 pm
Localisation : luxembourg

Message par primo » jeu. juin 08, 2006 10:25 pm

certes il faut (chanter la note d'arrivée ) encore faut il arriver ,mais la note de départ est de loin la plus importante car ,le stress du démanché a la fâcheuse tendance a l'écourter ,donc comme pour un saut ,dis moi comme tu fais ta battue et je te dirai comment tu sauteras

Avatar du membre
Nawa
Messages : 493
Enregistré le : lun. juin 05, 2006 7:56 pm
Localisation : Draveil-Essonne

Message par Nawa » jeu. juin 08, 2006 10:41 pm

je n'ai jamais dit qu'il ne falait chanter QUE la note d'arrive!!! on devrai etre capable de chanter toutes les notes que l'on produit avec son cello!!!!
Et pour moi après ça ce qui est important c'est de loin l'état dans lequel on est quand on fait ce démanché, etre le plus décontracté possible....le cello resent tout y compris nos crispation qu'elle infime même!!!! de tout de façon si c'est écrit sur la partition c'est que c'est faisable!! :D

Avatar du membre
ANN
Modérateur
Messages : 3303
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Message par ANN » jeu. juin 08, 2006 10:45 pm

qui connaît le super petit livre "le zen dans l'art du tir à l'arc"?

dans ce livre, il est recommandé de penser la trajectoire de la flêche et non pas viser la cible.
Eh bien, je trouve que pour les démanchés, c'est pareil:ne pas se precipiter sur la note d'arrivée, mais "vivre" le chemin à parcourir...
Très philosophique, en fait!
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

primo
Messages : 61
Enregistré le : sam. mai 27, 2006 6:41 pm
Localisation : luxembourg

Message par primo » jeu. juin 08, 2006 10:53 pm

ANN a écrit :qui connaît le super petit livre "le zen dans l'art du tir à l'arc"?

dans ce livre, il est recommandé de penser la trajectoire de la flêche et non pas viser la cible.
Eh bien, je trouve que pour les démanchés, c'est pareil:ne pas se precipiter sur la note d'arrivée, mais "vivre" le chemin à parcourir...
Très philosophique, en fait!

donc que ce soi pour la décontraction ou pour le calme pas se préci...)tu le construiras a partir du départ ,ceci dit chacun fait son lit comme......

Avatar du membre
Nawa
Messages : 493
Enregistré le : lun. juin 05, 2006 7:56 pm
Localisation : Draveil-Essonne

Message par Nawa » jeu. juin 08, 2006 10:56 pm

c'est claire c'est magnifique!!! mdr mais je crois qu'il faut pouvoir penser à tout en même temps à la note de départ, celle d'arrivé et aussi etre à l'écoute de ce que l'on joue pour guider son démanché par rapport à son oreille et ce que l'on veut entendre...la musique s'est fait pour être entendu.... :)

Avatar du membre
tico63
Modérateur
Messages : 1524
Enregistré le : sam. sept. 03, 2005 4:57 pm
Localisation : Vienne (Autriche)

Message par tico63 » ven. juin 09, 2006 10:55 pm

Il est évident qu'il faut etre tres détendu lors d'un démanché! La crispation n'amene que du négatif! On peut se faire mal au pire et au mieux, louper son démancher!

Donc soufllez et c'est parti!

Répondre