Méthode pour violoncelle baroque

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Répondre
poksh
Messages : 22
Enregistré le : mar. déc. 13, 2005 8:07 pm

Méthode pour violoncelle baroque

Message par poksh » ven. avr. 07, 2006 7:32 am

Je connais les méthodes anciennes pour l'apprentissage du violoncelle baroque, notamment celles proposées par Fuzeau.

Mais je me demande si des violoncellistes "baroqueux" d'aujourd'hui n'ont pas eux-aussi écrit des traités d'apprentissage ?

Quelqu'un a-t-il une réponse ?

Avatar du membre
Fabienne
Administrateur
Messages : 3678
Enregistré le : mer. févr. 04, 2004 10:39 pm
Localisation : Paris

Message par Fabienne » ven. avr. 07, 2006 9:10 am

Je na sais pas si il y a des méthodes modernes pour le violoncelle baroque. Personnellement, je trouve qu'il y a déjà pas mal de littérature en fac simile pour travailller... :wink:
"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

poksh
Messages : 22
Enregistré le : mar. déc. 13, 2005 8:07 pm

Message par poksh » ven. avr. 07, 2006 12:05 pm

Je ne suis absolument pas d'accord.

Si c'était vrai, il n'y aurait pas de méthodes pour le violoncelle moderne !!!

Avatar du membre
Intermezzo
Messages : 1444
Enregistré le : ven. déc. 30, 2005 7:51 pm
Localisation : Campagne Seine-et-Marnaise

Message par Intermezzo » ven. avr. 07, 2006 12:59 pm

poksh a écrit :Si c'était vrai, il n'y aurait pas de méthodes pour le violoncelle moderne !!!
Le rapport ??? :shock:
Elle parle de méthodes pour cello baroque...
"La musique, c'est du bruit qui pense." Victor Hugo

Avatar du membre
Fabienne
Administrateur
Messages : 3678
Enregistré le : mer. févr. 04, 2004 10:39 pm
Localisation : Paris

Message par Fabienne » ven. avr. 07, 2006 1:39 pm

Merci à Intermezzo de me défendre, je pense en effet ne pas avoir éte comprise.
Je voulais dire qu'on trouve actuellement en fac simile plusieurs méthodes de violoncelle "baroque", ainsi que des oeuvres publiées au XVIIIème siècle.
Par contre je ne sais pas si aujourd'hui, on a publié des méthodes récentes consacrées à l'apprentissage du violoncelle baroque (est-ce d'ailleurs vraiment utile?). Au cours du XIXème et du XXème plus d'un centaine de méthodes et de cahiers d'études ont vu le jour... Il y a de quoi faire et de nouvelles méthodes paraissent chaque année.
"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

Avatar du membre
Jérémy
Modérateur
Messages : 1013
Enregistré le : mar. oct. 05, 2004 5:01 pm
Localisation : Bruxelles
Contact :

Message par Jérémy » ven. avr. 07, 2006 2:56 pm

D'accord avec Fabienne, les méthodes recentes pour violoncelle conviennent également au violoncelle baroque (en modifiant certains passages, éventuellement)
"Si tous les cons étaient des sandwiches, on aurait largement résolu le problème de la faim dans le monde"

poksh
Messages : 22
Enregistré le : mar. déc. 13, 2005 8:07 pm

Message par poksh » sam. avr. 08, 2006 7:29 am

On trouve en effet de bons exercices à gauche et à droite dans les fac simile et dans les Feuillards et autres Dotzauer.

Cependant, c'est la galère pour se constituer un programme bien adapté et progressif.

N'en déplaise à Fabienne, il est absolument impossible d'apprendre le vc avec la méthode de Corrette, par ex. Je connais bien les méthodes anciennes, puisque je joue aussi du traverso : elles sont totalement inadaptées. Aucune logique pédagogique ! Des généralités, ou des exercices d'emblée très difficiles. On ne commence à trouver des méthodes un rien satisfaisantes qu'à partir du début du 19e s.

Quant aux méthodes pour vc moderne c'est pareil. Prenons par ex. les "Exercices journaliers" de Feuillard, pages 10-11: étude des gammes. Tout ce qui compte, c'est la logique solfégique, pas l'élève. On passe par exemple de Do maj à Do dièze. Pourquoi pas de Do Maj à Sol maj... ? Vous me direz que cela, je suis libre de le faire, et je le fais. Mais cela dénote bien l'absence de logique pédagogique.

Je vais donc continuer à picorer à gauche et à droite, mais je pense qu'il y a des choses à faire dans le domaine des méthodes tant pour vc moderne que baroque.

La morale de cette histoire c'est finalement aussi que rien ne vaut un bon prof. quelle que soit le "Traité" utilisé.

Avatar du membre
Fabienne
Administrateur
Messages : 3678
Enregistré le : mer. févr. 04, 2004 10:39 pm
Localisation : Paris

Message par Fabienne » sam. avr. 08, 2006 7:31 pm

Puisque tu sembles avoir déjà fait le tour du sujet tout seul, pourquoi nous poses-tu des questions auxquelles tu as d'ores et déjà apporté ta propre réponse :shock: :?: Les messages que nous t'écrivons ne semblent pas du tout t'intéresser :( et en plus tu ne nous fais pas confiance :cry:
"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

Avatar du membre
Stéphane
Messages : 428
Enregistré le : dim. mai 15, 2005 10:32 pm
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Message par Stéphane » dim. avr. 09, 2006 2:40 pm

c'est quoi, le traverso??
Le violoncelle, c'est le contraire du loto.
C'est pas facile, c'est cher et ça rapporte rien.

Avatar du membre
littlepea
Messages : 131
Enregistré le : ven. févr. 06, 2004 12:01 pm
Localisation : Avignon

Message par littlepea » dim. avr. 09, 2006 5:16 pm

Stéphane a écrit :c'est quoi, le traverso??
Ben... l'ancetre de la flute traversiere. En bois. Tres joli son. Un son plus chaud et moins eclatant que la flute moderne. 8)

Avatar du membre
pmg3alain
Messages : 12
Enregistré le : lun. févr. 28, 2005 11:34 pm
Localisation : Lantenay (Dijon)
Contact :

Re: Méthode pour violoncelle baroque

Message par pmg3alain » lun. sept. 18, 2017 12:51 pm

Je me permets d'ajouter un petit mot à ce fil de discussion, malgré les douze années qui se sont écoulées : effectivement, une bonne méthode de violoncelle baroque ou disons plutôt "historique", qui entrerait dès le début dans la logique du contrepoint, du chant, de l'improvisation, et d'une technique instrumentale ou le mot (main gauche) est encore prédominant sur le souffle (archet) serait la bienvenue. Il faut dire que peu de violoncellistes commencent avec du boyau, et encore moins des enfants. Pourtant, cette année, pour la première fois depuis 25 ans, je dois relever ce défi. Voilà peut-être l'occasion de mettre cette méthode au point !
Alain Gervreau, prof. vcl H.I.P.P. dpt. K.C.B. (Cons. Sup. sect. flamande Bruxelles), et C.r.r. Besançon.

galatee
Messages : 54
Enregistré le : lun. mars 11, 2013 9:41 pm

Re: Méthode pour violoncelle baroque

Message par galatee » mar. sept. 19, 2017 11:20 am

Il existe en effet des méthodes contemporaines pour la viole mais pas pour le violoncelle baroque. Les traités d'époques sont en effet passionnants mais réclament une certaine "interprétation" Ils étaient destinés à un public certes débutant mais qui avaient un pré-acquis simplement parce qu'ils baignaient naturellement dans une esthétique baroque.
Je garde toujours en mémoire la réponse de Quantz dans son traité de flûte (1752) à qui l'on demande combien de temps les "commençants" doivent travailler chaque jour. Il dit qu'il faut travailler ni trop ni trop peu mais que la bonne mesure pour un débutant est 4 heures (2 le matin et 2 l'apres midi) Apres, on peut travailler plus...
Bon courage avec les parents d'élèves....

Répondre