Page 1 sur 1

Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : dim. févr. 24, 2019 9:06 am
par Isazen67
Bonjour
Je m’appelle Isabelle (50 ans) et je commence ma troisième année de violoncelle. Je travaille actuellement Tchaikovsky, chanson triste, c’est mon premier « grand » morceau ! J’ai un très beau violoncelle chinois qui est chouchouté par « mon » luthier tous les six mois, le son est toujours équilibré, ça fait beaucoup à ma motivation d’apprendre.
Depuis janvier, je m’enregistre (vive les téléphones portables à tout faire !) et je me suis aperçue qu’il y avait les notes (a peu près justes ) mais pas la musique. J’ai l’impression que pour faire les nuances, il faut utiliser l’index de la main droite, en tout ça j’entends un peu plus de nuances à présent, est ce que c’est bien ça qu’il faut faire ? J’ai essayé en poussant fort l’archet dans les cordes, mais je ne maîtrise pas le son quand je procède comme ça. Quand on déplace l’archet plus ou moins près du chevalet, le son est différent mais est ce que l’on utilise que ça pour les nuances ? Ou bien que l’index de la main droite ? Ou bien les deux ? Ou autre chose ? Merci pour vos messages. Isabelle.

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : dim. févr. 24, 2019 4:09 pm
par Cello-mania
On néglige trop souvent le travail de l'archet, ce qui génère trop souvent ces trous d'air dans le son. Il ne faut pas hésiter à "entrer dans la corde" monter ou descendre vers le chevalet, maitriser sa vitesse d'archet... Bref c'est du boulot...

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : dim. févr. 24, 2019 5:36 pm
par Isazen67
Merci pour le message !
Je vais continuer à m’enregistrer et travailler surtout l’archet.
Hop ! (C’est de l’àlsacien, ça veut dire : ça va pas être facile mais on y croit, on se remet au boulot et on verra bien !)
Isabelle

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : dim. févr. 24, 2019 10:02 pm
par JBap
Il n'y a "que" 3 paramètres qui, selon comment tu les modifies les uns avec les autres, permettent de créer tous les types de son et couleurs possibles:

1. Le placement du point de contact de l'archet sur la corde par rapport au chevalet, plus ou moins loin
2. La pression exercée sur la corde
3. La vitesse de l'archet.

En jouant avec ces 3 paramètres, tu repèreras vites certaines règles (par exemple, une pression prononcée n'est pas compatible avec un placement trop loin du chevalet). Et puis tu as toute une vie de violoncelliste pour en découvrir les savants dosages ;)

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : lun. févr. 25, 2019 12:25 pm
par lamajeur
Et si on rajoutait le sens de l'archet, tirer ou pousser ?

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : lun. févr. 25, 2019 1:42 pm
par JBap
lamajeur a écrit :
lun. févr. 25, 2019 12:25 pm
Et si on rajoutait le sens de l'archet, tirer ou pousser ?
Avec une bonne technique, tirer ou pousser, ça doit être égal, même si certaines nuances sont plus naturelles/plus aisées à faire dans un sens que dans l'autre :) Et le tirer/pousser est (relativement) indépendant des 3 autres paramètres, qui eux ont tous une influence entre eux

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : lun. févr. 25, 2019 8:56 pm
par Isazen67
Merci pour tout ces bons conseils.
J’ai compris. La posture est importante aussi sans doute , j’ai l’impression que lorsque je me tiens bien droite (sans me coucher sur mon violoncelle), le son est plus fort : il doit y avoir plus de poids dans Le Bras.

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : mar. févr. 26, 2019 4:28 pm
par lamajeur
JBap a écrit :
lun. févr. 25, 2019 1:42 pm
lamajeur a écrit :
lun. févr. 25, 2019 12:25 pm
Et si on rajoutait le sens de l'archet, tirer ou pousser ?
Avec une bonne technique, tirer ou pousser, ça doit être égal, même si certaines nuances sont plus naturelles/plus aisées à faire dans un sens que dans l'autre :) Et le tirer/pousser est (relativement) indépendant des 3 autres paramètres, qui eux ont tous une influence entre eux
Entièrement d'accord, mais vu du coté de ma paroisse, certains mouvements sont plus naturels en intégrant d'office le coup d'archet le plus ad-hoc. Faire un crescendo en poussant donne de suite un résultat facile à évaluer, ensuite effectivement le faire à l'identique en tirant va susciter un questionnement légitime. Idem pour un diminuendo en tirant.
Autant de questionnements qui vont amener l'élève à murir du bien fondé du coup d'archet croisé aux actions à mener en suivant les conseils de Jbap. Cela fait un paquet de solutions à évaluer :lol: Au final un auditeur de dos ne doit pas entendre si vous tirez ou poussez.
Quand à la posture, elle ne doit pas interférer dans l’exécution.

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : mer. févr. 27, 2019 1:16 am
par JBap
Je n'ai pas ton expérience en enseignement, mais le problème que je vois dans le fait d'associer poussé=crescendo tiré=decrescendo, c'est que l'élève ne prend pas l'habitude de contrôler la transmission du poids du bras sur l'archet, et le laisse faire naturellement. Résultat: on a toujours des faux accents en poussant, et pas de soutien à la pointe. C'est pour ça que parfois je fais travailler l'inverse: cordes à vide en cresc en tirant, et decresc en poussant :)

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : mer. févr. 27, 2019 8:21 am
par lamajeur
Effectivement tu as raison, le but étant d'éveiller la conscience.
Ton exemple du faux accent en est la parfaite illustration, car il devient naturel à l'oreille de l'élève et non pas relevé (perçu) comme accent. D'ailleurs, quand tu demandes de faire un accent, tu as souvent le même résultat. D'ailleurs, est-ce un accent ?

Re: Faire de belles nuances au violoncelle

Posté : mer. févr. 27, 2019 8:43 pm
par JBap
Éduquer l'oreille est donc la finalité :)