note étouffée

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Répondre
solo
Messages : 6
Enregistré le : lun. mars 27, 2017 10:53 am

note étouffée

Message par solo » lun. mars 27, 2017 12:00 pm

J'ai un violoncelle chinois qui a pour moi une bonne sonorité. J'ai entrepris de jouer czardas de monti. Les premières portées sont jouées par les pros sur la corde de sol or pour moi les notes aigues sur cette corde sont complètement étouffées. Est-ce à cause du violoncelle, de l'archet ou de la technique ?
Merci pour votre aide.

MarcoR
Messages : 333
Enregistré le : mar. déc. 20, 2016 1:11 pm

Re: note étouffée

Message par MarcoR » lun. mars 27, 2017 6:26 pm

Difficile à dire sans écouter... J'ai aussi un violoncelle chinois qui possède une sonorité pas trop mal et les notes à partir du do de la première position sur la corde de sol ne sont pas très belles, étouffés/rauques. J'ai remarqué que ça dépendait de l'encrassement par la colophane de la corde, de la position de l'archet (près du chevalet c'est mieux en général) et bien entendu de l'angle archet/cordes qui, s'il n'est pas assez perpendiculaire, amplifie ce mauvais son. Donc j'aurais tendance à dire que c'est, comme toujours une combinaison du jeu du violoncelliste + la qualité du violoncelle + d'autres paramètres satellites (colophane etc). Vérifie tout de même que ce n'est pas un loup mais je pense que tu n'aurais pas défini ce son comme étouffé mais roulant/crissant/instable/faux.

Je te conseillerais donc d'avoir le plus grand soin dans la direction de ton archet sur ces notes, de jouer peut être plus près du chevalet avec u peu plus de poids d'archet et de vérifier que tes cordes ne sont pas totalement encrassées de colophane.

Bon courage dans la quête du son parfait :ok:
Modifié en dernier par MarcoR le mar. mars 28, 2017 7:22 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
lamajeur
Messages : 874
Enregistré le : lun. janv. 05, 2009 12:20 pm

Re: note étouffée

Message par lamajeur » lun. mars 27, 2017 9:11 pm

Effectivement ça monte sec sur la 3eme corde, je serais tenté de te demander ce que tu fait sur une partition comme celle là, mais je vais rester zen :lol: Ces positions demandent un archet près du chevalet, bien dans la corde, une pression non négligeable de la main gauche sur la touche, sous réserve que cette dernière ne s'enfonce pas sous la pression, et une justesse irréprochable si la touche le permet.
Voilà tu sais tout !
Avec un second violoncelle, on discute, avec un piano, on obéit.

solo
Messages : 6
Enregistré le : lun. mars 27, 2017 10:53 am

Re: note étouffée

Message par solo » mar. mars 28, 2017 9:18 am

Je suis un peu déçu, je pensais avoir trouvé une bonne raison pour changer mon violoncelle mais vous avez trouvé la solution; l'archet puissant près du chevalet, c'est magnifique. Lamajeur, je suis curieux de comprendre ce que tu veux dire par "je serais tenté de te demander ce que tu fait sur une partition comme celle là".
Merci à tous les deux.

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11313
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: note étouffée

Message par JBap » mar. mars 28, 2017 11:05 am

Ce qu'il veut simplement dire, c'est que le fait que tu poses cette question implique que tu n'as pas un grand niveau au violoncelle, et qu'il paraît étrange que tu t'attaques à une oeuvre aussi difficile techniquement.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

solo
Messages : 6
Enregistré le : lun. mars 27, 2017 10:53 am

Re: note étouffée

Message par solo » mar. mars 28, 2017 4:28 pm

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" (Twain).
Je ne suis pas malheureusement aussi naïf. Grace aux conseils de MacroR et Lamajeur, je joue maintenant convenablement la première partie (lente). Pour la rapide, je vais me contenter de la partie qui m'intéresse le plus. Je l'attaque au métronome et un peu tous les jours si dans trois mois je n'ai pas réussi alors j'y reviendrai dans quelques années.

MarcoR
Messages : 333
Enregistré le : mar. déc. 20, 2016 1:11 pm

Re: note étouffée

Message par MarcoR » mar. mars 28, 2017 5:01 pm

Disons que tu vas rencontrer plusieurs attitudes/méthodes selon les personnes. Certains pensent qu'il est dérisoire voir contre productif de s'attaquer à trop gros et il n'ont pas forcément tort car à vouloir tout de suite jouer ce dont on rêve :

1) on risque de le massacrer :lol:
2) de se décourager
3) de prendre de mauvaise habitudes pour pallier à des manques de technique
4) de copier des interprétations, des gestes plutôt que de fabriquer les siens


D'un autre coté, je comprends l'envie de jouer des choses tout de suite, sans passer par des années de gammes et d'études. Il faut savoir faire quelques concessions : jouer une partie facile de qu'on adore peut être une solution mais il vaut mieux éviter de s'attaquer à des choses trop techniques trop tôt je pense.

Je peux te raconter une petit histoire personnelle. Avant de commencer le violoncelle j'ai fait 10 ans de guitare classique. J'ai commencé en me disant :

- le solfège c'est non
- la lecture du rythme c'est non
- les exercices techniques c'est non
- tout à l'oreille c'est oui
- les morceaux que je veux jouer uniquement le reste c'est non

Mon prof était dans une optique cool, il m'a donc laissé faire ce que je voulais, c'était le deal. Des années après, je me sui attaqué à la chaconne de Bach à la guitare. C'est vraiment une pièce dure à plusieurs égards. je suis devenu totalement obsédé par cette chaconne et j'ai réussi, au bout d'un an de labeur (c'est énorme hein, à ne travailler que ça...) à jouer 90% de l'oeuvre de manière très honorable, en passant des moments inoubliables à la travailler. Les 10% qui restent m'ont été totalement inaccessibles car l'accumulation de mauvaises habitudes techniques et mon refus de travailler uniquement la technique ont fait que certains passages techniques me sont injouables. A moins de déconstruire toute ma technique pour la reconstruire, je ne pourrais jamais jouer entièrement cette pièce qui m'est si chère. Morale de l'histoire : mon refus de travailler la technique et mon empressement à jouer des chose hors de mon niveau ont fait que j'ai mis un temps fou à jouer cette oeuvre que je ne pourrais jamais jouer entièrement. Ne fais pas la même erreur.

solo
Messages : 6
Enregistré le : lun. mars 27, 2017 10:53 am

Re: note étouffée

Message par solo » mar. mars 28, 2017 9:06 pm

Comme c'est curieux MacroR, nous avons presque la même histoire. J'ai commencé la guitare dans le même esprit que toi, pas de technique, tout à l'oreille. J'ai trouvé un prof super qui m'a persuadé du contraire. Après un an de labeur, j'ai abandonné et continué en autodidacte. Fier de quelques beaux morceaux, j'ai voulu jouer le Recuerdos de la Alhambra, ma main droite n'a jamais voulu atteindre le tempo. Après des centaines d'heures d'insuccès j'ai mis ma guitare au grenier. Longtemps plus tard je découvre le violoncelle, c'est le coup de foudre. Après un démarrage sur les chapeaux de roues, je suis encore après deux ans dans le plaisir de la découverte. Cet instrument se rapproche tellement de la voie, les muscles qui commandent nos doigts sont nos cordes vocales. Après mon aventure de la guitare j'ai compris que l'intelligence est en toutes choses de savoir interrompre un projet qui est voué à l'échec. Je n'en suis pas encore là avec czardas mais c'est promis, je m'arrête avant le découragement.

Avatar du membre
lamajeur
Messages : 874
Enregistré le : lun. janv. 05, 2009 12:20 pm

Re: note étouffée

Message par lamajeur » mar. mars 28, 2017 9:32 pm

C'est marrant, moi je suis entrain de faire le contraire, j'ai quelques guitares à la maison que je regarde du coin de l’œil, je m'en sert pour me mettre dans la peau d'un élève histoire de voir comment est perçu un conseil (plutôt un ordre chez moi :lol: )
D'un point de vue main gauche, c'est pas tout à fait pareil, j'ai l'impression de me péter le poignet, mais c'est super pratique les frettes et puis ça place super bien l'écart entre les doigts quand à la main droite je découvre avec étonnement qu'elle a plus de doigts que je ne pensais.
Comme un con je passe mes vacances à monter des gammes, me dire le nom des notes faire des tierces et j'me fini avec Santana et Flor de luna, moins vite, moins bien mais moi ça me fait un truc... comme Solo.
Il m'arrive de faire travailler un trait aux élèves, mais ça reste qu'un trait. Point barre. :wink:
Avec un second violoncelle, on discute, avec un piano, on obéit.

MarcoR
Messages : 333
Enregistré le : mar. déc. 20, 2016 1:11 pm

Re: note étouffée

Message par MarcoR » mar. mars 28, 2017 11:03 pm

A propos de la guitare classique, je trouve que c'est un instrument vraiment difficile à maitriser, très ingrats dès qu'on atteint un certain niveau et relativement injuste vis à vis de la nature des ongle de chacun (les faux ongle existent pour guitaristes, c'est vrai mais bon...).

Les débuts sont plus simple, mais dès que l'on souhaite maitriser l'instrument le jeu de la main droite est un véritable défi, et le travail de la sonorité est rendu bien plus complexe qu'au violoncelle par l'incessant soin qu'il faut apporter à ses ongles (texture, forme, longueur). La position de la min gauche est effectivement plus cassée au niveau du poignet, et c'est une pince pouce/doigts qui est mise en jeu, pas la force du bras.

Cela étant dit, je trouve toujours que c'est un instrument magnifique, d'une intimité folle, un vrai petit monde harmonique à elle toute seule cette guitare... Ma guitare est à coté de moi, mais elle n'est pas sorti de sa caisse depuis au moins 2 mois, la pauvre...

Suite à mes déboires avec la chaconne j'ai entrepris de commencer le violoncelle avec la rigueur qui ma manqué pour la guitare : formation musicale, ne rien jouer que je ne sache pas lire et comprendre, exercices tous les jours, aucun vrai morceau avant d'avoir des bases stables, jeu à plusieurs rapidement, des gammes des gammes et des gammes avec un peu de gammes.

Répondre