Comment survivre aux grandes vacances ?

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Petikazu
Messages : 41
Enregistré le : sam. mars 12, 2016 3:51 pm

Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par Petikazu » jeu. août 11, 2016 10:27 am

Je n'exagère qu'à peine, vraiment : 2 mois et demi d'arrêt de cours pendant la période estivale. C'est dur. :o

Bien que je comprenne tout à fait que les profs aient besoin de vacances, je trouve tout de même le temps *très* long avant la reprise (d'ailleurs, et c'est un autre sujet, pourquoi les rentrées sont si tardives en école et conservatoire ? 2eme semaine de septembre dans le mien pour les cours effectifs )

Je travaille tout autant, voire plus, mon violoncelle. Ma prof m'a donné de quoi m'occuper mais plus le temps passe et plus je m'inquiète de prendre de mauvaises habitudes (surtout que dans l'année ma prof me corrige des choses d'une semaine sur l'autre !)et d'ancrer des choses qu'il faudra desapprendre (ça ne fait qu'un an que je fais du violoncelle et les fondamentaux ne sont pas très solides).

Alors j'essaye d'être vraiment en alerte sur tout ce que ma prof m'a déjà dit mais bien sûr ce n'est pas suffisant. Puis comme je commence à trouver le temps long, je me suis amusée à sortir de mon programme d'été et à faire du déchiffrage. Bien sûr c'est un très bon exercice en soi mais est-ce que je ne prends pas trop de risque d'apprendre n'importe quoi?? Donc ma question est faut-il mieux ne pas trop jouer et se contenter de ce qui a été vu en cours pendant une longue période sans cours ou est-ce que je peux continuer à jouer et piocher allègrement dans ce qui me tombe sous la main ?

Avatar du membre
Anacrouse
Messages : 1607
Enregistré le : ven. nov. 14, 2008 6:04 pm
Localisation : Languedoc Roussillon

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par Anacrouse » jeu. août 11, 2016 12:15 pm

Bonjour Kazu ,

J'ai commencé il y quelques années donc mes avis sont à prendre en le sachant.
Aprés la 1° année je comprends ton sentiment , ce temps long avant le reprise des cours.
Tu pourrais alterner des exercices/études /morceaux travaillés et dont tu sais appliquer les conseils de ton prof, avec ce qui te fait plaisir en déchiffrant.
Mais revenir à ce que tu connais chaque fois me parait important pour ne pas mettre tes acquis techniques en vrac :wink:
Bon travail/plaisir
Et bonnes vacances aussi :)

Petikazu
Messages : 41
Enregistré le : sam. mars 12, 2016 3:51 pm

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par Petikazu » jeu. août 11, 2016 9:49 pm

Merci beaucoup Anacrouse pour ta réponse.

Effectivement ça me conforte dans l'idée que je m'étais faite. Je vais suivre tes conseils.

Je continue aussi le travail de fond sur les cordes à vide et les gammes. J'imagine qu'on peut difficilement trop en faire. :wink:

Bonnes vacances aussi !

namaste2128
Messages : 417
Enregistré le : mar. déc. 07, 2010 5:14 pm
Localisation : Haute-Normandie

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par namaste2128 » ven. août 12, 2016 10:19 pm

Bonsoir Petikazu,

oui, c'est parfois long quand on a hâte d'apprendre... Alors tu peux travailler, comme tu l'as dit et comme Anacrouse te le propose aussi.
J'ai néanmoins d'autres suggestions, pas "à la place" des précédentes, mais "en plus", et qui te permettront peut-être aussi de prendre du recul (toujours important quand on apprend). Par exemple, tu peux aussi écouter beaucoup d'oeuvres pour violoncelle, regarder des videos de grands artistes, regarder aussi les videos d'André Navarra (pédagogie du violoncelle avec de nombreux conseils et exemples, les cours sont sur Internet) ; cela permet de réfléchir et d'observer les gestes, de prendre des idées...
Autre chose, et paradoxale, à ne pas oublier : on travaille aussi "dans sa tête", c'est-à-dire... sans jouer du tout. Une bonne vraie pause de trois semaines, ou quatre, peut être bénéfique et te permettre d'assimiler tout ce que tu as appris cette année. Pendant ce temps, balades, lecture de paysages, rencontres, recueil d'impressions diffuses et de sensations, tout cela viendra enrichir ta réflexion et donc, forcément, ton jeu. On ne compte pas en musique comme en heures de vol pour le permis de pilote d'avion ! Peut-être que je te parle chinois, je ne sais pas quel âge tu as, enfin je comprends que pour toi, ce que je propose soit synonyme de "perte de temps". Mais c'est tout le contraire, et en plus ça marche...
Bon, si essayer cela est au-dessus de tes forces, si chaque jour le cello t'appelle et que tu ne lui résistes pas, pourquoi ne pas aussi... improviser ? Chercher des sons, promener tes doigts un peu partout, tester les places d'archet, chercher les harmoniques... Et puis inventer des mélodies, même si tu les as oubliées tout de suite après, ce n'est pas grave...
L'étude d'un instrument est complexe et son assimilation peut emprunter bien des voies différentes.
Essaie, tu verras bien !

Petikazu
Messages : 41
Enregistré le : sam. mars 12, 2016 3:51 pm

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par Petikazu » sam. août 13, 2016 10:54 am

Merci beaucoup Namaste pour ta réponse ! Je comprends tout à fait tout ce que tu dis et ça m'enthousiame ! :D En postant sur le forum c'est justement une discussion variée présentant divers points de vue qui m'intéresse et peut potentiellement en intéresser d'autres.

Je ne considère donc pas du tout que tes conseils soient une perte de temps (j'ai 30 ans pour d'ailleurs). C'est vrai que j'ai pu paraître un peu trop dans le faire mais c'est une facette de ma personnalité que j'essaie de polir pour ne pas oublier l'être.

Merci pour ces excellents conseils auxquels j'adhère totalement et qu'il faut que je creuse davantage (lectures, ecoutes, recueil d'impressions, rencontres, silences et repos, tout cela à plusieurs niveaux). C'est aussi ce que j'essaie de faire par la tenue d'un journal de mon apprentissage du violoncelle dont j'ai parlé sur un autre post.

Ah oui l'improvisation et la découverte une peu aléatoire de l'instrument est aussi une idée qui me parle. Il faut juste oser se lancer.

Je suis à l'affût de tout ce qui se rapporte au violoncelle sur internet et je trouve beaucoup de choses mais il faut aussi savoir faire le tri. Merci pour le lien vers les vidéos de André Navarra.

Merci encore Namaste et Anacrouse d'avoir pris le temps de me répondre. C'est très enrichissant. On peut croire qu'on le sait déjà, confusément quelque part, mais ça va mieux en le disant, en l'écrivant et en le lisant.

"L'étude d'un instrument est complexe et son assimilation peut emprunter bien des voies différentes." Mmmmh, j'aime beaucoup cette idée ! :D

La bouscarlo
Messages : 310
Enregistré le : lun. sept. 14, 2009 7:37 pm
Localisation : Entre Sorgue et Durance

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par La bouscarlo » sam. août 13, 2016 9:28 pm

Bonsoir,
Pour varier les plaisirs aurais-tu la possibilité de jouer en duo ou en trio avec d'autres violoncellistes de ta connaissance, parmi les autres élèves de ta prof par exemple?
Il y a une autre possibilité mais qui doit être anticipée c'est de participer à un stage pendant l'été, il y en a qui acceptent tous les niveaux d'instrument, cela permet de rencontrer d'autres élèves, de pratiquer la musique d'ensemble, d'avoir le regard d'autres profs sur ce que l'on fait. Une piste à creuser pour l'été prochain peut-être?
Bonne continuation

namaste2128
Messages : 417
Enregistré le : mar. déc. 07, 2010 5:14 pm
Localisation : Haute-Normandie

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par namaste2128 » sam. août 13, 2016 11:04 pm

Merci pour ta réaction enthousiaste, Petikazu...
Bonne fin de vacances ! Et c'est pas de bol de ne reprendre que le 15 septembre... Notre conservatoire nous remet au boulot dès la première semaine de septembre... Et l'orchestre démarre dans la foulée... En fait on a plutôt de la chance...

Belles découvertes à toi, autour du violoncelle !

Petikazu
Messages : 41
Enregistré le : sam. mars 12, 2016 3:51 pm

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par Petikazu » sam. août 13, 2016 11:37 pm

La bouscarlo a écrit :Bonsoir,
Pour varier les plaisirs aurais-tu la possibilité de jouer en duo ou en trio avec d'autres violoncellistes de ta connaissance, parmi les autres élèves de ta prof par exemple?
Il y a une autre possibilité mais qui doit être anticipée c'est de participer à un stage pendant l'été, il y en a qui acceptent tous les niveaux d'instrument, cela permet de rencontrer d'autres élèves, de pratiquer la musique d'ensemble, d'avoir le regard d'autres profs sur ce que l'on fait. Une piste à creuser pour l'été prochain peut-être?
Bonne continuation
Merci La Bouscarlo pour ta réponse. Et oui, j'ai déjà fait un stage cet été (c'est dire à quel point je suis accro ! :D ). Il a eu lieu début juillet, alors la coupure avec les cours n'avait pas encore été très longue ! Et effectivement ce fut une semaine magique, un vrai plaisir de tous les instants de n'avoir qu'à jouer individuellement et collectivement pendant une semaine, sans parler des rencontres humaines fabuleuses. Oui rien de vaut l'émulation d'un groupe, l'entraide et l'envie de se dépasser !

Quant à ta suggestion de trouver des partenaires, c'est une idée qui me poursuit depuis le stage justement ! J'attends maintenant la rentrée pour mettre en place tout ça ! J'espère que je trouverai d'autres personnes qui partagent ce même désir. Ce serait vraiment super !
Modifié en dernier par Petikazu le dim. août 14, 2016 11:37 am, modifié 1 fois.

Petikazu
Messages : 41
Enregistré le : sam. mars 12, 2016 3:51 pm

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par Petikazu » sam. août 13, 2016 11:42 pm

namaste2128 a écrit : Notre conservatoire nous remet au boulot dès la première semaine de septembre... Et l'orchestre démarre dans la foulée... En fait on a plutôt de la chance...
Oh que oui !! Je t'envie ! Plus que 2 semaines à patienter pour toi alors. Bonne fin de vacances musicales ! Je vais tenter 1 semaine sans le violoncelle dans les mains ( plus me paraît tout bonnement inconcevable :D )et je posterai de mes nouvelles !

Avatar du membre
cello50
Messages : 642
Enregistré le : jeu. août 26, 2010 2:26 pm

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par cello50 » dim. août 14, 2016 9:10 am

Survivre ? Facile ! Les pieds en éventail sur la plage, avec un bon polar. :D

Comme dans mon lieu de vacances, il est exclus de pratiquer un instrument trop sonore, le violoncelle est aussi en vacances. Cela me permet de découvrir d'autres instruments plus discrets et donc de pratiquer toujours la musique.

Et pour terminer la période de farniente : un stage de chant grégorien donc sans accompagnement instrumental.

Bonnes vacances !

Petikazu
Messages : 41
Enregistré le : sam. mars 12, 2016 3:51 pm

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par Petikazu » dim. août 14, 2016 11:36 am

Bonnes vacances à toi Cello50 ! Tu as l'air d'en faire bien ton affaire ; plage, polar et chant grégorien. :D
Je suis plutôt montagne que mer et tout sauf polar en lecture mais c'est vrai que les vacances sont l'occasion de sortir du quotidien.

Toutefois, je fais aussi partie des gens, assez bizarres je le concède, qui pensent que l'année scolaire/associative est toujours trop courte et que les vacances sont toujours longues !

namaste2128
Messages : 417
Enregistré le : mar. déc. 07, 2010 5:14 pm
Localisation : Haute-Normandie

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par namaste2128 » dim. août 14, 2016 4:20 pm

Les vacances trop longues et l'année scolaire trop brève... Hou là, tu me sembles un brin hyperactive, non ?
Bon côté lecture, pour ne pas sortir de la musique, essaie le "Journal de mariage" de Clara et Robert Schumann. J'en ai entendu des extraits lors d'un récent concert, et je vais m'acheter le livre... Clara était aussi fin écrivain que musicienne...
Bonnes lectures !

Avatar du membre
cello50
Messages : 642
Enregistré le : jeu. août 26, 2010 2:26 pm

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par cello50 » dim. août 14, 2016 4:30 pm

Je ne lis pas que des polars :D

Un peu de rhétorique aussi, et du latin également, et du grec ancien à dose homéopathique, et plein d'autres trucs encore ; juste pour le plaisir de la découverte.

Mais l'été c'est plutôt polars et BD :wink:

Petikazu
Messages : 41
Enregistré le : sam. mars 12, 2016 3:51 pm

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par Petikazu » dim. août 14, 2016 6:47 pm

cello50 a écrit :Je ne lis pas que des polars :D

Un peu de rhétorique aussi, et du latin également, et du grec ancien à dose homéopathique, et plein d'autres trucs encore ; juste pour le plaisir de la découverte.

Mais l'été c'est plutôt polars et BD :wink:
Loin de moi l'idée de te limiter à la lecture de polars Cello50 ! :wink: et je suis bien incapable de lire du latin ou du grec ancien pour ma part.
namaste2128 a écrit :Les vacances trop longues et l'année scolaire trop brève... Hou là, tu me sembles un brin hyperactive, non ?
Bon côté lecture, pour ne pas sortir de la musique, essaie le "Journal de mariage" de Clara et Robert Schumann. J'en ai entendu des extraits lors d'un récent concert, et je vais m'acheter le livre... Clara était aussi fin écrivain que musicienne...
Bonnes lectures !


Namaste, hyperactive, non je ne pense pas. On va dire que quand je me lance dans quelque chose, je ne fais pas semblant (quand je ne ne fais rien non plus d'ailleurs :wink: mais c'est vrai que ça n'arrive pas souvent), et comme beaucoup de choses m'intéressent...

Merci pour la recommandation de lecture. Je la rajoute à ma liste de livres à lire en relation avec la musique :D . En ce moment côté lecture en rapport avec la musique, je lis Le secret d'Enquist et Maestro mythes et réalités des grands chefs d'orchestre de Norman Lebrecht.

alex16
Messages : 67
Enregistré le : ven. mai 02, 2014 11:50 am

Re: Comment survivre aux grandes vacances ?

Message par alex16 » lun. août 15, 2016 6:31 pm

Bonjour,
je suis un peu dans la même situation que toi(je me permets de te tutoyer).J'ai 44 ans je fais du violoncelle depuis nov 2013....et quelle passion... :D
Je suis des cours privés avec une prof adorable.Je n'avais aucune formation musicale donc suis partie de zéro et voilà une belle addiction maintenant.Pendant deux ans pas de cours l'été et pas possible d'amener mon cello en vacances...Le manque,dur dur....alors je me suis concentrée sur le déchiffrage,l'apprentissage des trois clés(merci Dandelot),beaucoup de musiques(merci mr MP3) et mentalement,allongée sur la plage ou sous les arbres,essayer de visualiser les démanchés,les positions...bref faire travailler mes neurones autrement....cette année j'ai pu l'amener avec moi(quel bonheur) mais sur la plage je continue à déchiffrer les clés(c'est un peu mon point faible le déchiffrage) et me suis régalée en suivant les eurochestries(charentes-maritimes),concerts classiques où j'ai dévoré des yeux chaque violoncelliste...mais que je comprends cette frustration...Cette année je vais découvrir le conservatoire car ils m'ont acceptée en classe de violoncelle et j'aimerais aussi beaucoup travailler en collectif même si ça me fiche la trouille....et puis en rentrant de vacances bonne nouvelle sur ma boite mail:le livre de Lyse Vesina sur l'histoire du violoncelle va être rééditer fin septembre...j'ai hâte.... :ok:
Courage...la rentrée approche pour les addicts que nous sommes.
Bonne journée.
Alex.

Répondre