peur des aigus

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Répondre
coellofane
Messages : 2
Enregistré le : lun. juin 08, 2015 5:08 pm

peur des aigus

Message par coellofane » lun. juin 08, 2015 5:27 pm

Hello !

Je vous contacte à propos de ma peur des aigus que je n'arrive pas à vaincre depuis ... que j'ai débuté le pouce il y a bien 7/8 ans.
Je suis une à amatrice de bon niveau : j'ai même intégré un cycle spe mais j'ai beaucoup de blocages dont celui-ci. Si qqun à réussi à vaincre ou à faire vaincre cette peur, je suis preneuse ! :)
Bye! Bon violoncelle ! :)

pmelet
Messages : 278
Enregistré le : mar. avr. 15, 2014 4:13 pm
Localisation : Antibes

Re: peur des aigus

Message par pmelet » lun. juin 08, 2015 11:35 pm

Tu peux préciser ?
- peur de les jouer faux ?
- peur du son (aigre, nasillard, etc.) ?

Concernant la justesse, j'aurais tendance à dire que le salut se trouve dans le fait d'apprivoiser une position du pouce et de tourner autour.
Je m'explique : travaille ad nauseam des exercices pour acquérir la position "pouce sur la".
Par exemple :
- sur la corde de ré, une gamme de ré majeur: ré-1 mi fa# sol la-1 si do# ré-pouce mi-1 fa#-2 sol-3 (en montant et descendant)
- sur la corde de ré, ré-0 fa#-1 la-4 ré-pouce fa#-2 (en montant et descendant)
Concentre-toi sur la sensation du bras sur l'éclisse, sur l'angle que forme ton coude.
Travaille aussi cette position tout seule. Par exemple, apprends des thèmes sur cette position uniquement (essaie la bourrée de la suite 3, une octave plus haut, par exemple).

Avec le temps, cette position deviendra aussi naturelle que la 1ère ou la 4ième position.
"La vie est trop courte pour être prise au sérieux." George Bernard Shaw

Cador
Messages : 5
Enregistré le : dim. mars 01, 2015 7:12 am
Localisation : Montréal

Re: peur des aigus

Message par Cador » mer. juin 10, 2015 5:54 pm

Ma prf me dit toujours de ne pas me pencher sur le viloncelle lorsque je jour dans les positions du pouce, donc de relever la tete et de rester bien droit. Qund je l'écoute, je joue juste et avec un beau son.

coellofane
Messages : 2
Enregistré le : lun. juin 08, 2015 5:08 pm

Re: peur des aigus

Message par coellofane » mar. juin 16, 2015 11:01 am

merci pour vos réponses! Parfois je pense aussi " Perlman", je souris, je ferme les yeux et tout se passe bien ( => 2 è réponse). Oui, en effet, je déteste le son et le justesse, et mes cordes sont assez hautes. Pour couronner le tout, je suis une stressée de la vie, donc je ronge ma corne, même celle du pouce : ça n'aide pas, mais je vois très bien ce que vous voulez dire ( => 1 ère réponse) ! La justesse des aigus est difficile aussi, je trouve.A chaque fois que je pense que c'est juste, en vérité c'est approximatif... ! :)

Avatar du membre
Rob
Messages : 87
Enregistré le : sam. mars 05, 2011 2:20 am
Localisation : Strasbourg

Re: peur des aigus

Message par Rob » mar. juin 16, 2015 12:06 pm

Pour ce que je peux en dire : je suis partisan d'un pouce qui n'appuie que sur la corde de laquelle il joue la note. J'utilise le barré du pouce que lorsqu'il est nécessaire. Ce qui fait que sur la corde de la, mon pouce ne viendra pas jusque sur la corde de ré. Je trouce que ça me laisse plus facilement de la place pour placer mes autres doigts. J'ai bien consience que ce n'est pas la technique "officielle" enseignée, donc à vous de voir !

D'autre part coellofane je te conseille aussi de marteler (articuler) tes notes dans les aigus (comme ailleurs), le but n'est pas tout de suite de faire un bruit percussif avec le doigt qui tape sur le manche, mais de faire le geste. Comme une fléchette de sarbacane qui se plante pile poil d'un coup sur sa cible, comme un métal au bout de ton doigt qui vient se coller à un aimant surpuissant à l'endroit de la note. Si en plus tu as des cordes hautes, ça te sera très bénéfique. Encore une chose, tes notes elles ont besoin d'amour, en retour elles t'en donneront. Prends aussi conscience de ce que la peur de ces aigus diminue l'amplitude, la fluidité, la vitesse de ton geste, fais des démanchés pour tous les intervalles, et n'aie pas peur de poser ton doigt à côté, mémorise tes erreurs (le son, mémoire kinesthésique, l'endroit sur le manche... tout quoi), car il peut y avoir une certaine tendance à zapper de sa mémoire les choses qui ne font pas plaisir, qui ne sont pas belles... bref une tendance à ne pas apprendre de ses erreurs. Or dans un apprentissage, il faut tout apprendre. Plus tu tapes à côté plus tu poses des balises "hors zone", et avec le temps petit à petit il ne restera plus que l'endroit sur lequel tu n'as pas mis de balise "hors zone" !
Ensuite je conseille aussi cela : dans les aigus les bruits d'archet sont bien présents, ce "psssschsiiii" parsemé de poudre sonore de fée clochette qui a si on l'écoute bien sa propre musique, sa propre vie. Entraîne ton écoute de celui-ci, découvre le, plonge toi dans cet univers aigu microscopique. Ca a pour effet de se refocaliser sur l'archet dans ces aigus où on a pris l'habitude d'être focalisé sur les notes et sa main gauche, ça a pour effet de perfectionner un peu l'archet aussi ce qui va t'aider à être plus à l'aise à la main gauche.

Avatar du membre
Rob
Messages : 87
Enregistré le : sam. mars 05, 2011 2:20 am
Localisation : Strasbourg

Re: peur des aigus

Message par Rob » mar. juin 16, 2015 3:15 pm

Pour le truc du marteau, assimile la tête du marteau à la dernière phalange de tes doigts. La panne du marteau (partie plus fine à l'arrière de la tête du marteau) peut être assimilé à l'articulation de la dernière phalange.
D'autre part dans mes cours, je fais faire à mes élèves de la sophrologie sur le violoncelle, qu'on peut faire aussi soi-même avant de démarrer une séance de violoncelle. Ça consiste à prendre conscience de toutes les parties du violoncelle, pour se le représenter mentalement dans sa totalité, en fermant les yeux ou pas. Prendre un temps pour le nettoyer joue un peu le même rôle. Prendre conscience de la longueur des cordes, de leur position les unes par rapport aux autres, leur hauteur sur la touche... dans un contexte de grande détente.

Répondre