Entendre...

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Avatar du membre
Eloïse
Messages : 2048
Enregistré le : sam. févr. 02, 2008 5:31 pm
Localisation : Au milieu des Monts d'Ardèche

Re: Entendre...

Message par Eloïse » lun. juil. 15, 2013 8:36 pm

Il y a le truc du crayon ou de tout objet qui peut servir à frapper le rythme (évitez le pic à brochette).
Vous prenez votre partition, vous vous installez confortablement, vous mettez votre métronome en marche (pas la peine de courir sur le tempo: faîtes-le lentement puis accélérez ensuite) et vous frappez les rythmes sans vous soucier des notes. Répétez plusieurs fois les mesures qui vous posent problème.
A force ça va rentrer.
Ensuite vous travaillez avec la voix uniquement comme le précise JBap, sans l'instrument, vous dîtes les notes en rythme.
Après vient le travail avec l'instrument.
Bon courage. :wink:

Avatar du membre
JBap
Messages : 11526
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Entendre...

Message par JBap » lun. juil. 15, 2013 11:28 pm

Le problème de taper le rythme, c'est que tu ne peux pas jouer les valeurs écrites comme avec la voix. Ce que je veux dire, c'est que croche comme ronde, ça fera toujours "tac" :D
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

kerry117
Messages : 175
Enregistré le : lun. mai 21, 2012 11:03 am

Re: Entendre...

Message par kerry117 » mar. juil. 16, 2013 9:09 am

JBap a écrit :Le problème de taper le rythme, c'est que tu ne peux pas jouer les valeurs écrites comme avec la voix. Ce que je veux dire, c'est que croche comme ronde, ça fera toujours "tac" :D
D'accord avec toi JBap.
Je préfère utiliser la voix qui permet de continuer le son comme avec l'archet.
Si on veut utiliser ce qu'Héloïse propose, je ferai une petite modification.
Il est plus intéressant d'utiliser le taper et le glisser pour les notes longues.
Taper le rythme avec 2 doigts tendus sur le bord d'une table avec le poignet souple.
Pour les notes longues, il suffit de les glisser pour marquer la durée. Non seulement tu entends la note longue, mais tu la ressens physiquement.

Avatar du membre
lamajeur
Messages : 1336
Enregistré le : lun. janv. 05, 2009 12:20 pm

Re: Entendre...

Message par lamajeur » mar. juil. 16, 2013 9:26 am

JBap a écrit :Le problème de taper le rythme, c'est que tu ne peux pas jouer les valeurs écrites comme avec la voix. Ce que je veux dire, c'est que croche comme ronde, ça fera toujours "tac" :D
Effectivement :lol: L'essentiel n'est pas tant dans le tac, mais plutôt dans l'espace temps entre les tacs. Nombre de mes élèves avaient compris que le temps était le tac, que le tac. Aussi en arrêtant de taper, dans les mains ou avec un crayon, les tacs, mais en solfiant la mesure avec l'ampleur de la main, ils sont enfin compris que le temps était un espace avec un point de départ et d'arrivée. Une fois reprise cette habitude, certes ancestrale mais efficace, je fais modifier les mouvements des battements en un mouvement horizontal mimant l'utilisation de l'archet. Cela à le mérite de remettre les brebis égarées dans le droit chemin :lol:
Dans ce que j'ai lu un peu plus haut, il est dit qu'il est difficile d'entendre le tic, bien heureusement, si tu entends le clic c'est que t'es pas dans la mesure. Il faut absorber la mesure comme un espace temps et non courir après, c'est ce que l'on appelle avoir la pulsation.
Avec un second violoncelle, on discute, avec un piano, on obéit.

Avatar du membre
Nilse
Messages : 1647
Enregistré le : dim. nov. 02, 2008 12:59 pm

Re: Entendre...

Message par Nilse » mar. juil. 16, 2013 1:32 pm

lamajeur a écrit :
JBap a écrit :Le problème de taper le rythme, c'est que tu ne peux pas jouer les valeurs écrites comme avec la voix. Ce que je veux dire, c'est que croche comme ronde, ça fera toujours "tac" :D
Effectivement :lol:... ils sont enfin compris que le temps était un espace avec un point de départ et d'arrivée. Une fois reprise cette habitude, certes ancestrale mais efficace, je fais modifier les mouvements des battements en un mouvement horizontal mimant l'utilisation de l'archet. Cela à le mérite de remettre les brebis égarées dans le droit chemin :lol: ...
si tu entends le clic c'est que t'es pas dans la mesure. Il faut absorber la mesure comme un espace temps et non courir après, c'est ce que l'on appelle avoir la pulsation.
Le problème est exactement là
"...ils ont enfin compris que le temps était un espace avec un point de départ et un point d'arrivée...."
Le travail au crayon est un travail efficace pour augmenter la vitesse de lecture, mais pas pour le rythme car vous allez au bout de chaque "Tac" ou vous n'y allez pas Image ni vu ni connu , j't'embrouille.
Le travail à l'archet, lui, est un travail sans concession.
Il n'autorise pas de blanc non-inscrit entre chaque "Tac", la guerre du rythme est alors gagnée....
jusqu'à nouvel ordre :mrgreen:

Bayou687
Messages : 34
Enregistré le : mar. févr. 25, 2014 12:24 pm

Re: Entendre...

Message par Bayou687 » sam. mars 01, 2014 11:32 am

Bonjour, je reviens sur ce sujet parce que moi aussi à mes tout début, le métronome semblait être mon ennemis. Et j’ai fini par résoudre le problème de manière détournée. Je m’explique, je suis myope astigmate avec mon astigmatie qui passe son temps à changer, tourner. Du coup la méthode feuillard à bout de bras n’était pas lisible impossible de faire la différence entre un si et un ré. Quand je comptais les lignes avec mon crayon, ça faisait hurler ma prof qui désespérait de mon niveau de solfège.
Du coup l’éditeur/lecteur de musique sur l’ordi était devenu mon ami. Si tu veux une portée qui fait 4 cm de haut ben pas de problème. Bien vite j’ai entrevu bien d’autres possibilités. Tu peux jouer syncros avec l’ordi même si le son et un peu mécanique ben le tempo est juste, de même que la hauteur des notes. Du coup si tu joues une note un coma trop haut ça te semble de suite évidant. Si tu commences ta note avec un quart de temps trop tard ben pareil, c’est pas beau. Après comme ma prof insistait pour que je travaille avec un métronome, et que synchroniser l’ordi et le métronome ça se fait mais c’est galère, j’ai tout simplement rajouté des percussions : un triangle pour le premier temps et un tambour pour les suivant. Quand je retranscris ma partition je démarre les percutions avec une mesure d’avance pour me mettre le tempo dans la tête. En plus en général dans les éditeurs, y’a une barre de progression pendant la lecture ce qui fait que y’a aussi un repaire visuel proportionnel au temps : pour une blanche, après 1 temps la barre est à mi-chemin entre la blanche et la prochaine note (enfin pour que ce soit utile il faut fixer la largeur des mesures et pas laisser la mise en page automatique).
Avec tout ça le cerveau s’habitue au « métronome » sans y faire attention puisque c'est pas lui qui guide le tempo au début: tu fais juste copier les notes jouées par l'ordi. Après tu peux mettre la partie violoncelle en muet et garder le métronome et la barre de progression ou même retranscrire l’accompagnement quand on joue tout seul à la maison ça peut être sympa.
Quoiqu’il en soit, après quelques mois à travailler comme ça, le métronome est devenu mon ami en cours (là où on pouvait pas emmener l’ordi) : on l’entend plus mais dès qu’on joue pas en rythme on s’en rend compte sans même savoir comment. Ma prof avait l’impression que je travaillai beaucoup plus. Je jouais plus juste et en rythme et en plus les partitions même si tu les voies pas claire, quand tu as tout retranscrit tu les connais,
Alors c’est sûr, ça prend du temps de retranscrire, mais les bénéfices pour un débutant sont, je le trouve, énormes. Quand on travaille au début, il faut vraiment penser à beaucoup de choses si on a une aide pour corriger la justesse et le tempo moi je suis preneur.

Répondre