Page 1 sur 1

Pizz et arco en même temps

Posté : lun. mai 06, 2013 7:30 pm
par sans moto
et sans les dents ! Question:
dans la Sérénade de Henze (1949), dans la deuxième petite pièce Poco Allegretto , il y a des accords dont les basses sont pizz et la corde de la arco. Comment faites-vous ça ?

D'abord, j'espère que vous connaissez cette charmante petite œuvre ! 8)

Re: Pizz et arco en même temps

Posté : lun. mai 06, 2013 8:41 pm
par Gilead
si les basses sont des cordes à vide, tu utilises les doigts restants de ta main gauche pour aller chercher les pizz.

Re: Pizz et arco en même temps

Posté : lun. mai 06, 2013 9:31 pm
par JBap
Et même si ce ne sont pas des cordes à vide, 1er doigt sur les notes à jouer, et pizz avec le 4. Mais c'est dur :D

Re: Pizz et arco en même temps

Posté : mar. mai 07, 2013 9:41 am
par Fabienne
Ça s'appelle des "pizz main gauche", il y a à chaque fois une solution plus ou moins facile, il faut trouver le doigt libre de la main gauche pour faire le pizz. Ce ne sont hélas pas toujours des cordes à vide.

Re: Pizz et arco en même temps

Posté : mar. mai 07, 2013 9:53 am
par JBap
Oui je disais 1-4, car pour avoir une chance que le pizz sonne, il faut faire le pizz le plus loin possible du doigt posé.

Re: Pizz et arco en même temps

Posté : mar. mai 07, 2013 12:02 pm
par sans moto
Merci, je connais le "pizz main gauche" :roll: , mais vu l'accord, je me demandais s'il n'y avait pas une manière de le jouer "acceptable" dans cette œuvre particulière. De haut en bas: ré [1er dgt] - do# - fa# . Bien chiant.

Re: Pizz et arco en même temps

Posté : mar. mai 07, 2013 12:03 pm
par JBap
et qu'est-ce-qui est pizz ?

Re: Pizz et arco en même temps

Posté : mar. mai 07, 2013 12:06 pm
par sans moto
Désolé ! La quinte do#-fa# . Faudra que j'essaie avec le pizz 4e doigt. Sinon avec les dents .....

Re: Pizz et arco en même temps

Posté : mar. mai 07, 2013 12:21 pm
par JBap
http://www.youtube.com/watch?v=H4MCtCvbaf8 même chez Schiff on n'entend presque pas les pizz :D

Re: Pizz et arco en même temps

Posté : mar. mai 07, 2013 11:32 pm
par loulou35
Autre exemple dans la troisième variation de Bottermund.

Quand j'étais gamin, j'avais essayé d'appliquer un traitement similaire à Duport n°8. Cela complique un tantinet la chose, hi hi !!!!