pulsation intérieure

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
cellotonic
Messages : 4091
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

pulsation intérieure

Message par cellotonic » mer. mars 28, 2012 8:50 pm

Comment acquérir une pulsation intérieure stable ?

Je suis surpris qu'on fasse la remarque à des musiciens non novices "votre pulsation n'est pas stable". Loin de me conforter dans mes difficultés ( ... je ne suis pas le seul, même des musiciens de longue date ... etc), cela m'amène à poser la question :

Avez-vous des trucs, une technique pour acquérir une pulsation stable ? sans pour autant ingurgiter un métronome :) par exemple : les forte peuvent générer une accélération, les piano un ralentissement.

merci de vos réponses.

perrinou69
Messages : 2317
Enregistré le : mar. août 01, 2006 11:25 am
Localisation : Lyon

Re: pulsation intérieure

Message par perrinou69 » jeu. mars 29, 2012 6:50 pm

a part à bosser son chant intérieur, je ne vois pas vraiment de solution miracle....

janedoe
Messages : 9
Enregistré le : mar. août 02, 2011 11:01 am

Re: pulsation intérieure

Message par janedoe » jeu. mars 29, 2012 8:02 pm

En général, les problèmes de tempos viennent souvent de l'archet. Moi, on m'a de penser le "métronome dans la main droite".
'est vrai que ça m'a aidé, d'avoir toujours en tête cette image (ce qui permet de ne pas trop s'emballer sur les traits rapides et inversement). Après, je sais pas si ça répond bien à ta question. Mais je pense que si tu as ce problème, il faut travailler au métronome et être attentif, pour qu'ensuite tu n'ai plus ce problème et que ça deviennent mécanique.
Et également son chant intérieur, dans le sens où tu te chantes (dans la tête) le morceau pendant que tu le joues, en ayant en tête la musique et le phrasé.
(je suis pas sur que ce que je raconte soit très clair)

perrinou69
Messages : 2317
Enregistré le : mar. août 01, 2006 11:25 am
Localisation : Lyon

Re: pulsation intérieure

Message par perrinou69 » jeu. mars 29, 2012 8:33 pm

J'ajouterai que le chant intérieur, ca ne se travaille pas uniquement quand on joue, mais n'importe quand. En voiture, sous la douche....

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11495
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: pulsation intérieure

Message par JBap » ven. mars 30, 2012 12:14 am

Un truc de Starker : battre la pusation avec les pieds, un pied après l'autre. Non pas juste en soulevant les orteils, mais en soulevant nettement tout le pied, talon compris. Quand tout ton corps est forcé de se balancer avec la pulsation, tu l'acquiers :)
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
ANN
Modérateur
Messages : 3311
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Re: pulsation intérieure

Message par ANN » ven. mars 30, 2012 9:51 am

si j'ai bonne mémoire c'est un "truc" de X.Gagnepain:
jouer et chanter intérieurement , alternativement, les mesures d'un morceau.
Et aussi, proche de ce qu'a dit JBap: battre la pulsation en levant franchement toute la jambe (mas peut-être que XG s'est inspiré de Starker? :wink: ).

Jouer avec d'autres permet grandement de pallier ce problème, notamment quand le ou les autres instruments n'ont pas mêmes valeurs de note.

Ce qui est assez efficace aussi, c'est de penser la plus petite division de la note.Exemple: si, après une série de double-croches arrivent des noires, continuer à penser les 4 double pdt qu'on joue ces noires.
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11495
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: pulsation intérieure

Message par JBap » ven. mars 30, 2012 10:27 am

ANN a écrit : Et aussi, proche de ce qu'a dit JBap: battre la pulsation en levant franchement toute la jambe (mas peut-être que XG s'est inspiré de Starker? :wink: ).
oui c'est ce que je voulais dire. Et Gagnepain ne s'est pas "inspiré", il a repris à l'identique :D
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
Eloïse
Messages : 2048
Enregistré le : sam. févr. 02, 2008 5:31 pm
Localisation : Au milieu des Monts d'Ardèche

Re: pulsation intérieure

Message par Eloïse » ven. mars 30, 2012 11:54 am

C'est ce que j'ai fait lors de notre prestation de ce mercredi (discrètement avec la jambe gauche). Nous jouions une musique traditionnelle et chacune d'entre nous avions une partie rapide (c'est bien comme cela ça met en avant tout le groupe, et cela permet aussi de se détendre entre deux). Dans ce genre de musique entraînante on a tendance à accélérer sur les forte, du coup avec ce petit geste la pulsation est restée en place. Quand je sentais que cela accélerait je donnais aussi des petits coups de tête. (Notre prof m'avait préciser que je devais diriger le groupe, la vache... :shock: ). Et pour arranger le tout on jouait dans un temple! Tous les sons se mélangeaient pour nous pas pour le public, heureusement. :)

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11495
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: pulsation intérieure

Message par JBap » ven. mars 30, 2012 12:33 pm

Cet exercice est... un exercice, il ne faut pas commencer à lever les jambes en concert :D
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
ANN
Modérateur
Messages : 3311
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Re: pulsation intérieure

Message par ANN » ven. mars 30, 2012 1:13 pm

oui mais en musiquetrad, ça se fait très bien.Je dirai même: ça fait partie du spectacle;

http://www.youtube.com/watch?v=G5FWUfM077U
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

Avatar du membre
Kataway
Messages : 1060
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: pulsation intérieure

Message par Kataway » ven. mars 30, 2012 3:24 pm

Je ne lève jamais les jambes mais j'alterne par contre entre les deux pour avoir une pulsation stable. J'avais l'habitude de commencer avec le pied droit et depuis quelques semaines je fais le contraire...je commence avec le gauche.

Une autre méthode qui n'a pas été décrite...vous faites jouer une pièce (sur YouTube par exemple) et vous suivez le tout...après quelques mesures vous fermez le son à l'aide de la souris et vous le remettez un peu plus tard pour voir si vous êtes bien coordonnés avec le fichier sonore. Vous pouvez ainsi choisir la longueur du silence et reprendre là où vous le désirez. Surprenant comme résultat.

Avatar du membre
Eloïse
Messages : 2048
Enregistré le : sam. févr. 02, 2008 5:31 pm
Localisation : Au milieu des Monts d'Ardèche

Re: pulsation intérieure

Message par Eloïse » ven. mars 30, 2012 7:15 pm

ANN a écrit :oui mais en musiquetrad, ça se fait très bien.Je dirai même: ça fait partie du spectacle;
C'est tout à fait cela. Message de notre prof avant le concert: "Ce n'est pas grave si vous vous tromper, amusez-vous et faîtes le spectacle. :wink:
Petite phrase d'une spectatrice: c'est beau, j'en ai des frissons... :D

Avatar du membre
little cellist12
Messages : 644
Enregistré le : dim. avr. 19, 2009 8:44 pm
Localisation : citoyenne du monde

Re: pulsation intérieure

Message par little cellist12 » dim. avr. 01, 2012 8:28 am

JBap a écrit :Un truc de Starker : battre la pusation avec les pieds, un pied après l'autre. Non pas juste en soulevant les orteils, mais en soulevant nettement tout le pied, talon compris. Quand tout ton corps est forcé de se balancer avec la pulsation, tu l'acquiers :)
C'est ce que ma prof m'a conseillé hier à propos de la gique de la 4ème ;)
"Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer.
Liberté."


Paul Eluard

cellotonic
Messages : 4091
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: pulsation intérieure

Message par cellotonic » dim. avr. 01, 2012 8:41 am

Jouant en orchestre, je m'aperçois depuis peu que les morceaux où il y a des séries de mesures de silence sont un bon exercice de ressenti de la pulsation.

En effet, pendant ces mesures qui peuvent être au nombre de plusieurs dizaines successives, il est indispensable de compter intérieurement les temps si on veut démarrer au bon endroit.

A force de compter avec une grande concentration tous les temps on compte ensuite instinctivement à la mesure puis parfois on ne compte plus ; je pense que c'est un bon indice pour dire que la pulsation intérieure est installée.

Après 3 ans de pratique - c'est long 3 ans - depuis peu de temps, j'arrive à démarrer correctement sur les contre temps. C'est bon signe non ?

Un autre exercice que j'ai trouvé dans les ouvrages de musique ancienne à l'époque où le métronome n'existait pas : sentir ses battements cardiaques et se caler sur cette pulsation discrète et subtile, qui est est par nature intérieure.

Broder D. Balzer
Messages : 304
Enregistré le : sam. sept. 09, 2006 11:08 pm
Localisation : Weener, Allemagne
Contact :

Re: pulsation intérieure

Message par Broder D. Balzer » dim. avr. 01, 2012 10:30 am

Bonjour,

je fais la même chose que JBap et Anne, j'ai eue aussi l'idée d'un élève de Starker...

Quand on lève toutes les jambes (alternant droit et gauche) on est sur que la pulsation est assez stable, du à la masse de ces "pendules" il n'y aura pas des irregularités choquantes. C'est aussi bien pour tester une agogique naturelle et organique:
Ce qu'on peut "marcher" est musicalement acceptable.

Je trouve aussi une difficulté pour la pulsation est de toujours bien savoir, ou tombent les battues de mésure dans la partition. Ca arrive qu'on ne le sait pas exactement, sans s'en rendre compte.
Mes élèves peuvent gagner du chocolat quand ils arrivent de jouer "Girl from Ipanema" en marchant avec les pieds.
J'en ne perds pas beaucoup du chocolat... 8)


Broder

Répondre