Jouer quand on n'est pas en forme

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Répondre
Surlute
Messages : 7
Enregistré le : dim. févr. 11, 2018 3:54 pm

Jouer quand on n'est pas en forme

Message par Surlute » mar. mai 01, 2018 6:18 pm

Bonjour à tous,
Voilà, la question est simple : parfois ça va, et le jeu coule tout seul, on réussit à peu près les exercices, les morceaux, on est détendu...
Mais que faire quand ça ne va pas? Quand on n'est pas en forme, fatigué, ou qu'on a un coup de blues? Et du coup on rate tout, ça ne "rentre" pas, on se fait mal, etc.
Y a-t-il des exercices simples, pour jouer quand même sans se prendre la tête et ne pas perdre la main (j'essaye de vraiment jouer TOUS les jours!).
Ma prof me disait en ce cas de faire des cordes à vide, avez vous d'autres conseils (je précise que je débute, je joue depuis environ six mois)

Merci pour vos idées et retours d'expérience :)

Avatar du membre
pomme76
Messages : 10
Enregistré le : lun. oct. 31, 2016 8:12 pm
Localisation : Notre Dame du Bec - Honfleur

Re: Jouer quand on n'est pas en forme

Message par pomme76 » mar. mai 01, 2018 8:12 pm

D'ac O d'ac 100 % avec la prof. Une simple corde à vide que l'on fait sonner pleinement, quand le violoncelle vibre de tout son corps, cela rebooste. Travailler face à un angle de pièce pour entendre, grâce au retour sonore des murs, le violoncelle tel qu'un auditeur l'entend, cela change du son écouté de sa place.

Utiliser une gamme que l'on connait bien, et pourquoi pas un morceau ou simplement une phrase musicale que l'on commence à maîtriser : jouer avec elle, au tempo, plus vite, plus lent, plus fort, piano, etc ...

Pas trop se prendre la tête ... Une pause c'est bien aussi ... J'allais dire que c'est normal car on finit par saturer et ne plus savoir où on en est.

Bon courage ! On passe toutes et tous par là.

Surlute
Messages : 7
Enregistré le : dim. févr. 11, 2018 3:54 pm

Re: Jouer quand on n'est pas en forme

Message par Surlute » mar. mai 01, 2018 9:33 pm

Merci pour les conseils! Je parlais plutôt d'un coup de blues indépendant du violoncelle en fait, difficultés de vie qui n'ont pas forcément de rapport à l'instrument... mais qui rejaillissent inévitablement sur lui (parfois j'ai l'impression qu'il est vivant et qu'il sent les choses :shock: :wink: ). Mais oui, varier l'intensité, jouer des gammes, des choses simples...

Avatar du membre
lebis
Messages : 16
Enregistré le : mer. janv. 10, 2018 8:56 am
Localisation : Ittre, Brabant wallon, Belgique

Re: Jouer quand on n'est pas en forme

Message par lebis » mer. mai 02, 2018 8:29 am

Dans ce cas là se faire plaisir, jouer quelque chose que l'on aime...
"Mi-La-Mi"tiés
Isabelle

MarcoR
Messages : 254
Enregistré le : mar. déc. 20, 2016 1:11 pm

Re: Jouer quand on n'est pas en forme

Message par MarcoR » mer. mai 02, 2018 9:20 am

Tout le monde à ce genre de chose, cela se voit moins sur ceux qui sont à un un bon niveau car c'est "lissé" par l'habitude et l'expérience j'imagine... En effet, il y a des jours on est est pas dedans, on arrive pas à comprendre les exercices, on arrive pas à avoir assez de disponibilité mentale et physique pour faire cet exigeant travail qu'est de progresser. La question qu'il faut te poser est : est-ce que tu penses que tu es obligé de progresser à chaque séance ? N'est-ce pas trop demandé ? Tu as raison, tout se révèle une fois devant l'instrument et notre état d'esprit influe directement sur la façon de jouer donc il n'y a pas 36 solutions, soit on change l'état d'esprit du moment (plus facile à dire qu'à faire) soit on fait avec et là ta prof à raison, revenir à l'essentiel peut aider mais dans mon cas, il faut mieux laisse de coter l'instrument un jour ou deux pour qu'ensuite le manque se fasse sentir et que ça reparte :) Petite phrase pour t'adoucir, une fois j'étais en cours avec ma prof et j'étais dans ce cas où rien ne passe, où tout semble moche et horrible à tous les niveaux justesse, archets, posture, bref, la catastrophe.... J'en ai fait part à ma prof et sa réponse à été que c'est exactement dans ces moments là que l'on progresse sans s'en rendre compte, le cerveau fait son travail d'intégration tranquillement en "tache de fond". Depuis j'essaye de me dire que si je suis mauvais c'est qu'en fait je deviens meilleurs sans le savoir :ok: :ok:

Avatar du membre
Kataway
Messages : 948
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: Jouer quand on n'est pas en forme

Message par Kataway » mer. mai 02, 2018 3:28 pm

lebis a écrit :
mer. mai 02, 2018 8:29 am
Dans ce cas là se faire plaisir, jouer quelque chose que l'on aime...
Voilà quelque chose qu'on oublie trop souvent...bravo pour le commentaire. On parle souvent de "travailler" son instrument et il faut bien reconnaître qu'il y a du vrai mais quand le plaisir n'est pas présent...Il faut prendre le temps de se faire plaisir et d'aimer ce qu'on fait.

Surlute
Messages : 7
Enregistré le : dim. févr. 11, 2018 3:54 pm

Re: Jouer quand on n'est pas en forme

Message par Surlute » sam. mai 05, 2018 5:09 pm

Merci pour vos réponses,
Oui c'est ce que je fais quand je répète et que j'ai un peu de temps : je joue quelques airs pour moi, j'invente... en fait c'est ce qui me plait dans la musique, composer! Comme le disent plusieurs, parfois oui, il faut juste arrêter un jour ou deux. Le problème c'est que comme je suis débutante, j'ai toujours peur de "perdre" beaucoup d'acquis si j'arrête trop longtemps / souvent ! Par exemple, une fois j'ai du arrêter de jouer pendant une semaine, mais doigts avaient perdu toute leur force!
Non, mais il faut juste beaucoup d'humilité face à cet instrument, et oui, pas trop de prise de tête! Equilibre entre travail et plaisir...

Avatar du membre
titouvol
Messages : 87
Enregistré le : mar. mai 29, 2012 12:03 pm
Localisation : IDF

Re: Jouer quand on n'est pas en forme

Message par titouvol » lun. mai 14, 2018 1:16 pm

Hello,

Perso ca dépend un peu ...
Parfois rien ne passe, alors je fais des exercices plutôt que d'essayer de travailler des traits qui me posent problème et de m'énerver.
Des choses plus faciles, ou des gammes, l'histoire de travailler, même si ca n'est pas les morceaux qui me sont demandés.
C'est aussi ce que je fais quand je manque de temps ... j'essaie de travailler des gammes et des points précis de technique.
Parfois je reprend des choses que j'ai déjà joué et qui "passe bien" ... j'entends par la ce que j'arrive à jouer sans les retravailler longuement.
L'idée est surtout d'y prendre plaisir. Comme les autres, je pense que c'est important.
Sinon cela risquerait de devenir une corvée, et ce serait dommage.
Enfin parfois ce sont plutôt les nerfs qui sont en cause, et dans ce cas je préfère ranger le violoncelle tranquillement ... avant qu'il ne traverse la pièce en volant ... ou que l'archet ne puisse plus servir qu'a allumer un barbecue !

Stef.

Répondre