flèche de la touche ?

Tout ce qui concerne la lutherie, l'archeterie, les cordes, les étuis, la colophane...
Répondre
Avatar du membre
aaatchoummm
Messages : 272
Enregistré le : ven. avr. 17, 2009 9:49 pm
Localisation : Lyon

flèche de la touche ?

Message par aaatchoummm » jeu. mai 21, 2009 12:41 pm

Je vais lancer un petit débat entre les luthiers et les violoncellistes du forum :
Je galère pour les positions du pouce sur deux violoncelles assez anciens : à cet endroit, les cordes sont très hautes.
Un de ces violoncelles sort de chez le luthier qui lui a refait un chevalet. En lui apportant, je lui ai dit que je trouvais les cordes hautes, lui les trouvait limite trop basses. Il a d'ailleurs argumenté en mesurant la hauteur corde / touche, à l'extrémité de la touche.
Ce qui me gène, c'est qu'au niveau de l'octave, cette distance est très franchement supérieure, à cause du creux de la touche (la flèche, comme disent les matheux et les marins).
Et là où je m'interroge, c'est qu'il trouvait cette flèche peut-être un poil grande, mais presque rien ; et moi, je la trouve kolossale !!
Surtout quand je compare à plein d'autres cellos (celli?) (celui de ma prof actuelle, de celle de l'an dernier, d'autres élèves) qui ont un creux à peine visible, voire inexistant. Et pourtant ces instruments saturent moins que les deux que je joue !

donc deux questions :
1 - pourriez-vous jeter un œil à votre touche, et peut-être mesurer ? J'ai fait ça en appuyant une corde contre la touche aux deux extrémités de la touche (ça fait office de règle) et en regardant la distance qui reste sous la corde au niveau de l'octave. résultat : environ 2 millimètres pour le La et presque 3 millimètres pour le Do. Et vous ?

2 - pourquoi tant de disparité entre les instruments ? pourquoi certains luthiers préfèrent une flèche importante alors qu'au niveau de l'inconfort du violoncelliste ça fait vraiment une grosse différence ? Ça change quelque chose au son ?

Merci !
Le son des quintes réjouit les âmes langoureuses

Avatar du membre
Windgassen
Messages : 2411
Enregistré le : mar. déc. 26, 2006 9:13 am
Localisation : Hennebont
Contact :

Re: flèche de la touche ?

Message par Windgassen » jeu. mai 21, 2009 1:01 pm

aaatchoummm a écrit :1 - pourriez-vous jeter un œil à votre touche, et peut-être mesurer ? J'ai fait ça en appuyant une corde contre la touche aux deux extrémités de la touche (ça fait office de règle) et en regardant la distance qui reste sous la corde au niveau de l'octave. résultat : environ 2 millimètres pour le La et presque 3 millimètres pour le Do. Et vous ?
Environ 1,5 à 2 mm pour le la et 2à 2,5 pour le do.... mesure d'oeil de "mécanicien"...
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

http://www.janicebaird.com

Avatar du membre
IFred
Messages : 1500
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 5:01 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: flèche de la touche ?

Message par IFred » jeu. mai 21, 2009 2:23 pm

@ 2)
les luthiers ne préfèrent rien du tout , ils peuvent te signaler des mesures qui varient de l' "usuel" , ensuite l'ajustement se fait en fonction de ce que veut le musicien...

cellotonic
Messages : 4197
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: flèche de la touche ?

Message par cellotonic » jeu. mai 21, 2009 2:44 pm

,
Modifié en dernier par cellotonic le jeu. oct. 15, 2009 11:11 pm, modifié 2 fois.

Avatar du membre
aaatchoummm
Messages : 272
Enregistré le : ven. avr. 17, 2009 9:49 pm
Localisation : Lyon

Re: flèche de la touche ?

Message par aaatchoummm » jeu. mai 21, 2009 3:07 pm

IFred a écrit :@ 2)
les luthiers ne préfères rien du tout , ils peuvent te signaler des mesures qui varient de l' "usuel" , ensuite l'ajustement se fait en fonction de ce que veux le musicien...
Ça ça me plaît bien... mais ça n'avait pas l'air d'être la philosophie du luthier qui a refait le chevalet !
cellotonic a écrit :il faut tenir compte aussi de l'épaisseur du sillet
C'est pour annuler cette hauteur du sillet que j'appuie aux 2 extrémités de la corde ; à Ponticelli je pourrai te montrer mon instrument (de torture) et les séquelles qui vont avec ! En tous cas celui que tu as mesuré est déjà nettement moins "tremplin de ski" ...

Question aux luthiers : pour décreuser une touche, ça se fait au rabot ou c'est possible en chauffant ?
Le son des quintes réjouit les âmes langoureuses

cellotonic
Messages : 4197
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: flèche de la touche ?

Message par cellotonic » jeu. mai 21, 2009 3:15 pm

,
Modifié en dernier par cellotonic le jeu. oct. 15, 2009 11:11 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
aaatchoummm
Messages : 272
Enregistré le : ven. avr. 17, 2009 9:49 pm
Localisation : Lyon

Re: flèche de la touche ?

Message par aaatchoummm » jeu. mai 21, 2009 3:25 pm

c'est vrai, c'est plus pratique à deux !
Pour tes mesures, ce que j'appelais la flèche, c'est la distance maxi entre la corde et l'arc (de cercle, c'est à dire la touche arrondie).
Donc ça correspondait aux 40/80/100/100 centièmes que tu as mesurés ; mais du coup, "de l'ordre de 10 centièmes pour la corde de la et 20 centièmes pour les autres" je comprends pas à quoi ça fait référence ... :?:
Le son des quintes réjouit les âmes langoureuses

cellotonic
Messages : 4197
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: flèche de la touche ?

Message par cellotonic » jeu. mai 21, 2009 3:27 pm

,
Modifié en dernier par cellotonic le jeu. oct. 15, 2009 11:11 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
IFred
Messages : 1500
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 5:01 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: flèche de la touche ?

Message par IFred » jeu. mai 21, 2009 4:39 pm

Question aux luthiers : pour décreuser une touche, ça se fait au rabot ou c'est possible en chauffant ?
décreuser ? remplir ? je ne sais pas faire...
Modifier la courbure sur la longueur ? rabot

Ps: pour juger du creux l'idéale c'est une grosse règle en métal
mais ça n'avait pas l'air d'être la philosophie du luthier qui a refait le chevalet !
Si tu retourne le voire en lui demandant de baisser le chevalet , il devrait pourvoir le faire à contre cœur ou bien essayer de comprendre pourquoi tu trouves les corde hautes et agir en conséquences

Avatar du membre
aaatchoummm
Messages : 272
Enregistré le : ven. avr. 17, 2009 9:49 pm
Localisation : Lyon

Re: flèche de la touche ?

Message par aaatchoummm » jeu. mai 21, 2009 5:03 pm

Ben le problème pour baisser le chevalet, c'est qu'avec cette courbure très prononcée, les cordes sont (selon moi) trop hautes mais seulement vers l'octave. La fin de la touche est beaucoup plus près des cordes, donc si on baisse le chevalet on risque d'entrer dans la zone rouge !

Et si effectivement la courbure est trop marquée, tu penses que ça peut être les effets du temps (du temps qui passe, pas du climat) ou bien ce sont les critères de lutherie qui ont évolué ?
Parce que si c'est le temps, un bois qui a joué dans un sens, on pourrait pas le ramener dans l'autre sens ? En chauffant, on arrive bien à mouler des éclisses et des tables ...
(d'accord, c'est de l'ébène, mais il s'agit que de quelques mm !)
Ça me paraît tellement plus simple que de raboter, et la fin de ma touche est déjà pas bien épaisse ....
Le son des quintes réjouit les âmes langoureuses

Avatar du membre
wolf note
Messages : 3176
Enregistré le : lun. avr. 07, 2008 10:51 pm
Localisation : Lisbonne
Contact :

Re: flèche de la touche ?

Message par wolf note » jeu. mai 21, 2009 5:15 pm

Il est impossible de dissocier le creux de la touche , sa rondeur et la hauteur du chevalet!
Change de luthier! 8)

Avatar du membre
IFred
Messages : 1500
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 5:01 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: flèche de la touche ?

Message par IFred » jeu. mai 21, 2009 6:29 pm

aaatchoummm a écrit : tu penses que ça peut être les effets du temps (du temps qui passe, pas du climat) ou bien ce sont les critères de lutherie qui ont évolué ?
Parce que si c'est le temps, un bois qui a joué dans un sens, on pourrait pas le ramener dans l'autre sens ? En chauffant, on arrive bien à mouler des éclisses et des tables ...
(d'accord, c'est de l'ébène, mais il s'agit que de quelques mm !)
Ça me paraît tellement plus simple que de raboter, et la fin de ma touche est déjà pas bien épaisse ....
Tu as vraisemblablement ta touche à refaire ou à rectifier, il arrive que des manches vrillent surtout quand le bois utilisé est jeune.Les critères de jeu évoluent, le bois bouge, s'use ... l'épaisseur d'une touche même de violon est de mon avis trop importante pour pouvoir être modifier à chaud (+humidité) par les moyens manuels à notre disposition.

Répondre