Page 7 sur 9

Re: achat cello et loup

Posté : mar. août 21, 2018 7:09 am
par Orliac
Moi, déposer un brevet? Le ridicule ne tue pas, mais c'est quand même pousser le bouchon un peu loin!

Re: achat cello et loup

Posté : mar. août 21, 2018 8:34 am
par cellotonic
Je ne comprends pas ... Il n'y a pas de honte à déposer un brevet.

Re: achat cello et loup

Posté : mer. août 22, 2018 6:46 am
par Orliac
Si on dépose un brevet, c'est qu'on a la certitude 'avoir inventé quelque chose et l'intention d'en tirer quelques bénéfices. Moi, je n'ai rien inventé et l'argent n'est pas ma motivation première. Depuis que les luthiers de Crémone, Stradivari en tête ont mis au point les instruments du quatuor, il y a trois siècles, une multitude de brevets ont été déposés? Qu'"en reste-t-il?
Lea seules modifications ont été l'allongement du manche, son renversement (avec une adaptation de la barre et du chevalet), et à ma connaissance, il n'y a eu aucun brevet déposé.

Re: achat cello et loup

Posté : jeu. août 23, 2018 11:06 am
par cellotonic
HS ...

Depuis plusieurs jours, c'est pas mon cello mais mon vélo qui m'énerve. Un loup entre 23 et 26 km/h ; au delà 30-35-40 plus rien. Un petit bruit métallique périodique à chaque coup de pédale, difficile à identifier et localiser.

Pour le loup au cello, il faudrait 3 mains.

Pour le vélo, il faudrait une oreille, et un 3ème oeil extensible comme celui des escargots. Parce que s'arrêter pour se regarder pédaler ... :lol:

Après une intense cogitation, je pense avoir identifié le problème : la chaîne qui balotte avec une certaine fréquence de résonance. Je vais retendre le dérailleur un peu mou ...

À suivre ...

Comme on va pas créer une nouvelle réponse pour ce HS, suite en mode édition.

Cet après-midi :

- démontage du dérailleur ; nettoyage de la transmission et remontage. Huilage et légère augmentation de la tension de la chaîne ;

- essai sur 40 km à plusieurs régimes : impeccable ! Le diagnostic était bon. :D

:jesors:

Re: achat cello et loup

Posté : jeu. août 23, 2018 11:29 am
par wolf note
Orliac a écrit :
mer. août 22, 2018 6:46 am

Lea seules modifications ont été l'allongement du manche, son renversement (avec une adaptation de la barre et du chevalet), et à ma connaissance, il n'y a eu aucun brevet déposé.
Il y a quand même eu la pique et le cordier à tendeurs parmi les modifications.

Re: achat cello et loup

Posté : jeu. août 23, 2018 8:16 pm
par lamajeur
Et toc !

Re: achat cello et loup

Posté : ven. août 24, 2018 7:13 am
par Orliac
Je n'évoquais que les modifications du corps de l'instrument. Si l'on veut parler des l'équipement, il y a, certes, le cordier à tendeurs, mais aussi les cordes métalliques, et pourquoi pas, les chevilles d'accordage Wittner!
L'usage que l'on fait de la pique est assez récent. François Servais fut un des premiers à l'utiliser vers 1850 et il fallut attendre le début du vingtième siècle pour que les professeurs du conservatoire de Paris l'acceptent... Le piquet existait déjà à la fin du XVIIème siècle. On fixait le "piquet" à un trou percé dans le bouton pour jouer debout dans les processions.

Re: achat cello et loup

Posté : ven. août 24, 2018 2:54 pm
par cellotonic
Je ne savais pas qu'on disait "piquet" mais cela se comprend.

Pour les processions, les violoncelles n'avaient-ils pas un trou qui permettait de passer une sangle pour les attacher autour du cou ou en bandoulière - je ne sais pas trop - ce qui devait permettre de jouer en marchant.

Y a t-il des gravures représentant ces processions ?

Re: achat cello et loup

Posté : ven. août 24, 2018 8:46 pm
par wolf note
Brueghel 1621.
Image

Re: achat cello et loup

Posté : ven. août 24, 2018 9:30 pm
par cellotonic
Ah Brueghel ! Un de mes peintres préférés.

Merci WN pour la peinture !

Donc la sangle devait s'accrocher sur le côté du violoncelle sans doute.

La position de jeu était inversée. On se retrouvait un peu comme avec un violon ou mieux comme certains violonistes qui jouent de la musique populaire, l'instrument n'étant pas porté sur l'épaule mais posé sur la poitrine.

Re: achat cello et loup

Posté : sam. août 25, 2018 7:01 am
par Orliac
La sangle était fixée dans un trou percé dans le bouton, le même que pour le piquet

Re: achat cello et loup

Posté : sam. août 25, 2018 5:40 pm
par wolf note
L´iconographie est assez pauvre sur des violoncellistes ou violistes jouant en marchant. Pas mal de violoncelles anciens ont un trou rebouché au milieu du fond, vers le 1er tiers. On peut donc penser qu´ils pouvaient mettre une sangle autour du cou, inclinant un peu l´instrument pour ne pas qu´il batte sur les cuisses, et jouer dans une position plus "normale" ( non inversée)

Re: achat cello et loup

Posté : sam. août 25, 2018 6:39 pm
par cellotonic
wolf note a écrit :
sam. août 25, 2018 5:40 pm
L´iconographie est assez pauvre sur des violoncellistes ou violistes jouant en marchant. Pas mal de violoncelles anciens ont un trou rebouché au milieu du fond, vers le 1er tiers. On peut donc penser qu´ils pouvaient mettre une sangle autour du cou, inclinant un peu l´instrument pour ne pas qu´il batte sur les cuisses, et jouer dans une position plus "normale" ( non inversée)
Ce trou dans le fond, j'y pensais un peu. Un jour, en stage, une stagiaire nous avait parlé d'un tel violoncelle de famille, revisité, donc avec ce trou mais supprimé. Comme elle ne l'avait pas amené en stage, on ne l'a pas vu.

Concernant le Brughel ? C'est je pense une partie d'un tableau, mais lequel ?

Merci

Re: achat cello et loup

Posté : sam. août 25, 2018 7:10 pm
par wolf note
Je ne me souviens plus de son titre mais il est au Museo Del Prado à Madrid.

Re: achat cello et loup

Posté : sam. août 25, 2018 7:16 pm
par wolf note
Quelqus exemples de ce trou rebouché. Testore- Testore.
Image
Image