Page 4 sur 4

Re: Les colophanes

Posté : sam. avr. 04, 2009 11:35 am
par Eloïse
Moi aussi depuis que j'ai la Bernardel, j'éternue facilement (le chien aussi, elle ne reste plus à côté). Avec la fenêtre ouverte c'est mieux, quoiqu'avec le printemps... :roll:

Re: Les colophanes

Posté : lun. avr. 06, 2009 5:31 pm
par cellosoleil
Mon fils éternuait et se mouchait en permanence quand il jouait. Il est allergique à plein de trucs et j'ai fini par comprendre que c'était la colophane. On a alors utilisé de la colophane de contrebasse et puis le luthier nous a donné (oui, donné, il faisait une expérimentation) de la colophane spéciale, extrudée à froid, je crois, bref, il n'éternue plus mais je crois que ça vaut super cher.

Re: Les colophanes

Posté : lun. avr. 06, 2009 5:37 pm
par cel47
Ben nous on en a une toute transparente dans un jolie tissus bleu lavande c'est notre luthier qui nous l'a donnée.
C'est parce que mon fils éternuait a chaque fois qu'il méttait de la colophane sur son archet.
Alors c'est une colophane pour cello mais il l'utilise pour son violon . Bon il faut quand même qu'il en pose plus que la Bernadel mais au moins il est tranquille coté allergie.

Re: Les colophanes

Posté : mer. juil. 26, 2017 9:33 am
par wanderer
Justement, moi aussi, ma vieille collophane Hill verte, achetée il y a plus de 30 ans sur recommandation de mon prof de l'époque, ne jurant que par elle, est en mille morceaux, façon puzzle. M'apprêtant à la remplacer, j'étais partie pour reprendre la même, et cette discussion du forum semble encourager dans ce sens, mais il semblerait que Di-Arezzo ne propose Hill que pour le violon. Auquel cas je me rabattrai sur Larsen, que, soit dit en passant, mon prof actuel conseille pour les cordes de do et sol.
Ceci dit, je ne crois pas beaucoup au rôle de la collophane dans le son -- sauf s'il y en a trop (ça accroche) ou pas assez ("trous" sonores) -- mais plutôt pour la longévité de la mèche.

Re: Les colophanes

Posté : mer. juil. 26, 2017 10:39 am
par MarcoR
La dernière réponse sur ce sujet date de 2009 :)

Concernant l'influence de la colophanes sur le son, il y a bien une influence perceptible entre les colophanes mais ce qui change surtout c'est la sensation en jouant et la facilité de jeu que l'on a avec (ou pas). Il y a beaucoup de bonnes colophanes, mais toutes les colophanes ne réagissent pas aussi bien aux crins/archet/cordes/violoncelle/instrumentiste. J'ai testé pour l'instant la Bernardel, Kolstein, Kaplan Light et Dark. Et bien même si toutes les 3 fonctionnent, la Bernardel me donne un son assez neutre mais un peu sec, avec une sensation un peu dur au passage de l'archet, la kolstein est fabuleuse juste après l'application avec un moelleux incroyable mais devient très rapidement trop collante dès qu'elle s'accumule sur les cordes ce qui donne des grincement et une sensation de jeu que je n'aime pas, la Kaplan Light est très proche de la Bernardel et la Kaplan Dark est celle qui me convient le mieux pour l'instant, elle accroche un peu plus que la Light mais reste plus agréable au fil des heures que la Kolstein. Je compte essayer un jour la Mélos et la Pirastro Gold dont j'ai entend beaucoup de bien. Mais avant, je pense que j'aurais changé de cordes car celle que j'ai ne me vont pas :P

Re: Les colophanes

Posté : mer. juil. 26, 2017 11:08 am
par JBap
MarcoR a écrit :la kolstein est fabuleuse juste après l'application avec un moelleux incroyable mais devient très rapidement trop collante dès qu'elle s'accumule sur les cordes ce qui donne des grincement et une sensation de jeu que je n'aime pas
Il faut nettoyer ses cordes :D régulièrement, avec de l'alcool et enlever le surplus de colophane sur les crins quand tu en mets, avant de jouer, en secouant l'archet (comme si tu voulais fouetter quelque chose) et/ou en grattant les crins (de l'intérieur) comme les cordes d'une harpe.

Re: Les colophanes

Posté : mer. juil. 26, 2017 2:35 pm
par MarcoR
Oui, je parlais même en prenant ces précautions que j'avais lu assez tôt sur ce forum. Je nettoie régulièrement les cordes à l'alcool, presque trop (dès que ça devient trop chargé de colophane j'ai envie de la virer pour retrouver une douceur de jeu...), l'archet je passe un coup de chiffon sur les crins après application de la colophane. Mais la kolstein, même en prenant ces précautions s'accumule au bout de quelques minutes de jeu sur les cordes et les passages d'archet deviennent de moins en moins agréables avec des sortes de "décrochages" (come si la colophane glissait sur elle-même) surtout sur la corde de do. Je pense aussi que mes cordes ne sont pas top et que cela accentue les difficulté de mise en vibration/accroche en présence de trop de colophane (ou alors mes crins sont vieux, quand j'ai acheté l'archet il avait déjà été joué chez son créateur avant que je ne l'achète donc peut-être que les crins sont anciens...).

Re: Les colophanes

Posté : mer. juil. 26, 2017 4:30 pm
par JBap
Le problème doit être ailleurs, car la Kolstein, que j'utilise souvent, est une colophane appréciée des plus grands professionnels.

Re: Les colophanes

Posté : mer. juil. 26, 2017 4:39 pm
par MarcoR
Le phénomène est beaucoup moins présent avec la Bernardel ou la Kaplan Dark donc j'en ai déduis que était la Kolstein.... Peut-être que je ne m'y suis tout simplement pas habitué et que mes coups d'archets n'étaient pas bons. De toute façon je l'ai toujours, et je la testerai encore à l'avenir.