Page 1 sur 4

LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : dim. déc. 22, 2019 9:30 am
par Orliac
Je vous rassure: Ingeburge sera un violoncelle, forme stradivarius. Il est actuellement en cours de construction dans mon atelier. Je mettrai des photos dès que j'aurai trouvé le moyen de le faire.
Mais Ingeburge est aussi une reine de France. A dix huit ans, elle est arrivée du Danemark à Amiens pour épouser le roi Philippe II, dit Philippe Auguste, Philippe Le Borgne, le Roi Chauve. Enfant, on l'appelait le Mal Coiffé.
Au lendemain de la nuit de noces, Philippe a voulu répudier sa princesse qu'il avait prise en "désamour". Le calvaire de cette jeune femme, sacrée reine de France, durera dix huit ans, treize passés dans la forteresse d'Etampes dont je vois tous les jours, de mon bureau, l'énorme donjon en ruines.
C'est cette histoire que je vais raconter dans mon roman d'automne qui paraitra le 10 octobre prochain. Ce n'est pas original, certes, d'autres l'ont fait, mais je vais traiter ce sujet à ma manière, le regard tourné vers les petites gens, car le pape considérant que le roi était bigame mit l'interdit sur la France. On ne pouvait plus dire la messe, communier, sonner les cloches, enterrer les morts en terre consacrée, un désastre pour ceux qui n'avaient que la religion pour garder un peu d''espoir.
C'est en pensant à Ingeburge, ma voisine morte en 1236 à Corbeil que je construis mon prochain violoncelle. J'espère lui donner quelque chose de cette lointaine beauté qui a emporté son secret dans la tombe: pourquoi Philippe Auguste l'a-t-il rejetée avec autant de constance?

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : dim. déc. 22, 2019 4:46 pm
par lamajeur
Est-ce que tu as pensé à un tour opérateur particulier pour venir l'essayer ? :lol:
Amitiés Gilbert

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : lun. déc. 23, 2019 9:33 am
par Orliac
Non, mais il sera à ta disposition dès qu'il sera terminé. D'ailleurs, il y a une table réservée à cet effet au Rendez-vous des Amis, dont tu fais partie.
Ce que je redoute le plus, c'est qu'Ingeburge n'ait d'yeux que pour toi et me fasse sa première infidélité.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : lun. déc. 30, 2019 12:42 pm
par Orliac
Image

La fabrication d'Ingeburge est bien commencée. Les éclisses sont collées sur le fond mis à la bonne épaisseur. Les filets sont posés. Il reste beaucoup de ponçage, de nettoyage, mais cela, on le verra plus tard.
Cet après midi, je commence la table. Ingeburge de Danemark a été couronnée reine de France avant d''être rejetée par le roi Philippe II Auguste. Elle est enfermée au prieuré de Saint Germain en Laye. Les barons danois de sa suite sont repartis. Elle est seule, ne parlant pas un mot de français. Mais Guilhem de Ventadour, le neveu de Bernart de Ventadour, le plus grand des troubadours occitans et "corrézien", même si ce mot n'avait aucun sens à son époque, veille sur elle...
Pour l'instant, la plume et le rabot s'entendent bien.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : lun. déc. 30, 2019 1:49 pm
par Cellophile77
Orliac a écrit :
lun. déc. 30, 2019 12:42 pm

Ingeburge de Danemark a été couronnée reine de France avant d''être rejetée par le roi Philippe II Auguste. Elle est enfermée au prieuré de Saint Germain en Laye. Les barons danois de sa suite sont repartis. Elle est seule, ne parlant pas un mot de français. Mais Guilhem de Ventadour, le neveu de Bernart de Ventadour, le plus grand des troubadours occitans et "corrézien", même si ce mot n'avait aucun sens à son époque, veille sur elle...
Très belle silhouette :D

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mar. déc. 31, 2019 9:25 am
par cellotonic
.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mar. déc. 31, 2019 10:12 am
par cellotonic
Orliac a écrit :
lun. déc. 30, 2019 12:42 pm
Image
Je trouve la nappe très belle avec ses jolies fleurs champêtres.

Pourquoi ne pas demander à une artiste-peintre de vêtir Ingeburge d’une jolie robe comme la nappe ?

Cela changerait des éternels vernis et je suis certain que Reine Ingeburge aurait été ravie de cette escapade au soleil de la Provence.

Les clavecins ne sont-ils pas souvent décorés ainsi ?

Rien qu’en les voyant on entre dans un rêve qui donne à la musique une dimension complémentaire.

Toutes mes facilitations à Mme Orliac pour le décor floral de la pièce.

Merci M. Orliac de nous faire découvrir la vie tragique d’Ingeburge.

Image

« Il y a dans notre pays une pierre précieuse que les hommes foulent aux pieds, que les anges honorent, et digne du trésor royal ; je parle de la Reine, renfermée à Cisoing comme dans une prison, et qu’on accable de douleur et de misère. »  déclarait l’évêque Étienne de Tournai au cardinal de Champagne.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mar. déc. 31, 2019 1:08 pm
par lamajeur
C'est vrai, les violoncelles au verni rouge semblent de plus en plus rares. Dommage.
Bon, à part ça, la princesse, semblait pourtant assez jolie d'après ce que j'ai pu lire aussi; Par quel mystère le Roi l'a-t-il répudier sans même .. :roll:

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mer. janv. 01, 2020 8:49 am
par Orliac
Très bonne année à tous dans vos vies personnelles et avec le violoncelle qui se montre parfois compliqué, mais peut aussi donner d'énormes de joies.
D'accord avec vous Cellotonic : les peintures sur les clavecins invitent à la musique est nous préparent à entrer dans son monde.
Beaucoup de luthiers ont ainsi décoré violons et violoncelles (même Stradivari) de marqueterie ou de peintures. Je trouve ça très bien sur des instruments aux bois homogènes, peu décorés naturellement (ce qui ne signifie pas qu'ils sont mauvais sur le plan sonore), mais je trouve que trop souvent, ces ornement chevauchent ceux de la nature et le mélange des deux ne me semble pas heureux. Ingeburge est fabriqué avec un sycomore de grande qualité, orné de belles ondes régulières. Y ajouter une peinture serait le dénaturer. Quoi de plus beau que les ondes qui changent et bougent avec la lumière selon l'orientation sous le vernis. C'est une invitation à un art universel auquel appartient la musique.
D'accord avec toi Lamajeur. Ah, le beau rouge de Venise!

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mer. janv. 01, 2020 8:11 pm
par Kataway
L'histoire de cette reine sera donc racontée sous deux angles différents selon vos perceptions Orliac...assez unique merci. En écrit et à la fabrication d'un bel instrument. Bravo et bonne 2020.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : jeu. janv. 02, 2020 10:24 am
par Orliac
Image

Merci Kataway. L'écriture et la lutherie vont chez moi de paire, les deux étant pleines de doutes, de remise en question, et d'humilité. Il y ceux qui savent, qui sont sûrs d'eux; ce n'est pas mon cas.
Voici la table en construction. J'ai laissé beaucoup de copeaux pour bien montrer que la mise en forme de la voute demande des centaines, sûrement des milliers de coups de rabot (fond 22,5 mm au plus haut, table 25 mm).
Sait-on pourquoi Philippe Auguste a répudié Ingeburge? Ta question, Lamajeur n'a pas trouvé de réponse. Les deux ont emporté leur secret dans la tombe. Et c'est ce qui fait le bonheur du romancier.
Alexandre Dumas a dit: "j'ai fait beaucoup d'enfants à l'Histoire de France." De mon côté, je lui en ai fait quelques uns dans La peste noire, Les chemins de la Liberté, L'année de la pluie et autres romans historiques. Mais l'Histoire est une maîtresse qu'on n'abandonne pas de gaieté de coeur. Je suis bien décidé à lui faire encore pas mal de rejetons. Et le drame d'Ingeburge s'y prête à merveille. Il y a tant de zones d'ombres que l'imagination peut éclairer...

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : jeu. janv. 02, 2020 12:50 pm
par Giraire
Orliac a écrit :
mer. janv. 01, 2020 8:49 am
Très bonne année à tous dans vos vies personnelles et avec le violoncelle qui se montre parfois compliqué, mais peut aussi donner d'énormes de joies.
Le bonheur est dans le bois ? Le papier vient du bois ?
Merci pour les souhaits, c'est réciproque.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : jeu. janv. 02, 2020 6:15 pm
par Kataway
Orliac, j'ai, moi aussi, une très grande part de doutes sur bien des sujets et je pense que s'accentue de plus en plus avec l'âge... :lol:

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : jeu. janv. 02, 2020 6:40 pm
par cellotonic
Question : quid des copeaux ?

Pourquoi cette question ? Parce que j’ai de la poudre d’ébène qui provient de copeaux de lutherie, finement broyés, et qui peuvent servir, mélangés à de la résine, pour des réparations par exemple.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : ven. janv. 03, 2020 8:02 am
par Orliac
En effet, la poudre d'ébène mélangée à de la colle peut permettre de boucher des petits trous sur une pièce d'ébène. Je crois savoir que Stradivari lui-même pratiquait de cette manière pour exécuter certaines décorations.
Les copeaux sont inspirants. Leur diversité, leur désordre, leur fragilité sur le bois dur dont ils viennent son agréables à regarder. Une jeune femme à qui je construisais un violon voilà deux ou trois ans, m'avait demandé de garder tous les copeaux pour en faire une oeuvre d'art! Je n'ai jamais vu cette oeuvre puisque l'artiste vit à La Réunion mais je suppose qu'elle se trouve en bonne place dans son entourage.
Chez moi, les copeaux servent à allumer le feu dans la cheminée. C'est très prosaïque, mais la seule fabrication d'un violoncelle suffit à remplir un grand sac et il faut bien en faire quelque chose quand on n'est pas un artiste!