Page 3 sur 7

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : ven. janv. 10, 2020 2:52 pm
par cellotonic
En fait le reportage sur la naissance d’Ingerburge, c’est un peu comme la série d’échographie d’un fœtus.

On apprend que, je cite : Ingeburge a désormais, un corps de femme. :cool:

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : sam. janv. 11, 2020 8:52 am
par Orliac
Oui, une naissance intra-atelier, au milieu des copeaux

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : sam. janv. 11, 2020 5:41 pm
par Cellophile77
Orliac a écrit :
sam. janv. 11, 2020 8:52 am
Oui, une naissance intra-atelier, au milieu des copeaux
C'est émouvant de suivre la naissance et la croissance d'Ingeburge. Très belle silhouette, j'ai hâte de la voir terminée et de faire sa connaissance :D

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : sam. janv. 11, 2020 10:11 pm
par lamajeur
Gilbert, il faut que je te parle de tes coins...je les trouvent trop saillants. J'ai le syndrome du coin fragile. :lol:

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : dim. janv. 12, 2020 8:04 am
par Orliac
Eh bien nous en parlerons. Ce sera toujours un grand plaisir d'apprendre beaucoup de choses de ta part.
C'est vrai que des coins trop saillants sont sûrement fragiles.
La règle veut qu'ils dépassent de la partie pointue des éclisses comme les bords. Moi, j'ai toujours tendance à les laisser un peu plus longs, mais sur la photo ils ne sont pas encore à leur taille définitive. J'ajuste à la fin..

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : dim. janv. 12, 2020 8:56 am
par Orliac
Image

Voici une forme crée par Roger Lane. Il n'y a pas de coins, ni de volute. C'est pur, parfait, superbe, mais c'est une autre logique des courbes.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : dim. janv. 12, 2020 9:44 am
par lamajeur
Orliac a écrit :
dim. janv. 12, 2020 8:04 am
Eh bien nous en parlerons. Ce sera toujours un grand plaisir d'apprendre beaucoup de choses de ta part.
C'est vrai que des coins trop saillants sont sûrement fragiles.
La règle veut qu'ils dépassent de la partie pointue des éclisses comme les bords. Moi, j'ai toujours tendance à les laisser un peu plus longs, mais sur la photo ils ne sont pas encore à leur taille définitive. J'ajuste à la fin..
Effectivement, la règle est que.. mais je te fais confiance :lol:

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : lun. janv. 13, 2020 12:15 pm
par Orliac
Image

Les coins sont mis à la bonne longueur ou presque. C'est mieux, en effet.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : lun. janv. 13, 2020 5:42 pm
par lamajeur
Superbe :wink:

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mar. janv. 14, 2020 8:13 am
par Giraire
J'aimerais bien être mis "au coin".
Quand je serai grand, peut-être !

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mar. janv. 14, 2020 10:14 am
par cellodingo
Véridique concernant les coins trop saillants : je connais un violoncelliste qui s'est accroché son alliance sur un coin de son violoncelle ... résultat match nul un partout : un doigt cassé / un coin cassé :lol:

Sans parler de l'aspect esthétique, où je suis de l'avis de LaMajeur ... d'ailleurs sur la dernière photo on voit que les coins ont été rabotés selon ses recommandations ... mais quel impact sur les filets déjà posés ? ne se retrouvent-ils pas du coup trop près du bout du coin ? peut-on avoir une nouvelle photo du fond ou de la table ?

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mar. janv. 14, 2020 11:25 am
par Orliac
Lamajeur a tout à fait raison. Il fait partie de ceux, sur ces forum, qui connaissent le mieux le violoncelle aussi bien dans sa structure que dans sa technique de jeu.
J'avais précisé que le fond ou la table étaient terminés, mais qu'il restait à mettre en forme les bords. Or les coins dont partie des bords.
Leur forme première n'a aucun impact sur les filets qui ont été posés au-dessus des éclisses et contre-éclisses.
Il y a mille manières de construire une violon ou un violoncelle. A mon avis, tout ceci n'est pas important. Ce qui compte, à la fin, c'est de réaliser un instrument qui sonne bien et qui se joue facilement.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mar. janv. 14, 2020 7:55 pm
par cellotonic
Question 1 :

fabriquez-vous les chevilles, le cordier, la touche etc ; ou juste la caisse, le manche et la volute ?

Si non quelle est leur provenance ?

Question 2 :

Existe t-il une fabrication industrielle des chevilles ? Cela pourrait tout à fait entrer dans le domaine du décolletage.

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mar. janv. 14, 2020 10:32 pm
par Sold'eau
cellotonic a écrit :
mar. janv. 14, 2020 7:55 pm
Question 1 :

fabriquez-vous les chevilles, le cordier, la touche etc ; ou juste la caisse, le manche et la volute ?

Si non quelle est leur provenance ?

Question 2 :

Existe t-il une fabrication industrielle des chevilles ? Cela pourrait tout à fait entrer dans le domaine du décolletage.
http://www.boisdharmonie.net/

c'est un des fournisseurs possibles…. Mais BH est dans le top en qualité de fournisseur

Re: LA NAISSANCE D'INGEBURGE

Posté : mer. janv. 15, 2020 9:34 am
par Orliac
Il existe des fabricants industriels de chevilles cordiers et autre accessoires. Les chinois en proposent des quantités de plus ou moins bonne qualité.
Sold'eau a raison de parler de Bois d'Harmonie. Ce fabricant travaille à la demande et propose des chevilles, des cordiers dans des essences variées et d'une très grande qualité.