Page 1 sur 1

violoncelle 1750 informations

Posté : sam. sept. 02, 2017 5:28 pm
par rostro44
Bonjour,

le violoncelle de ma grand mère qui date de 1750 a échappé de justesse à un cambriolage, je voulais savoir si il fallait l'expertiser pour l'assurer et si vous aviez des informations concernant sa valeur. Merci beaucoup pour les réponses que vous pourrez m'apporter,
cordialement :o

les photos :1 http://hpics.li/73c4501
2 http://hpics.li/d1e18c7
3 http://hpics.li/cbc0ce8

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : sam. sept. 02, 2017 8:10 pm
par LeTonin
Bonjour,

Sur la question posée, je ne suis pas suffisamment connaisseur pour vous répondre, si ce n'est qu'il faut être prudent par rapport à ce que peuvent dire les étiquettes dans la mesure où elles peuvent avoir été "trafiquées" (ce qui est, je crois comprendre, une pratique relativement courante s'agissant des instruments du quatuor). Sur un instrument dont la provenance n'est pas connue, l'étiquette ne doit donc être regardée que comme "un indice" sur ladite provenance.

Néanmoins, comme vous avez pu le constater sur les pages de ce forum, un instrument ancien --- pour un peu qu'il soit jouable et que son état soit, du point de vue de la lutherie, raisonnablement bon (assez peu à voir avec l'apparence de l'instrument, mais plutôt avec le type de réparations qu'il a subi ou de désordres qu'il présente, certains n’altérant quasiment pas la valeur, d'autres au contraire pouvant être jugés rédhibitoires) --- a une valeur qui s'exprime en général a minima en milliers d'euros.

Si par chance l'instrument datait effectivement de 1750 et présentait quelques qualités, je pense qu'une connaissance plus précise de sa valeur pourrait vous conduire rapidement à estimer raisonnable d'être très vigilant sur son stockage pour préserver cette valeur... Ainsi, si vous posez cette question sur ce forum, il est vraisemblable que l'avis d'un luthier sur votre instrument ne serait probablement pas superflu.

A propos de qualité du stockage, outre l'assurance, je suis dubitatif sur l'emballage de votre violoncelle dans un plastique. Cela me semble potentiellement hasardeux . Vous devriez aussi vérifier avec le luthier que cette méthode est convenable.

L'un des gros ennemi de l'instrument, s'il n'est pas joué, c'est les vers... Peut-être est-ce pour le protéger que vous l'avez emballé ainsi. Mais nos instruments sont également sensibles à toutes les questions liés à l'humidité / sécheresse, etc. Je m'interroge sur le risque de condensation qui résulte pour l'instrument d'être enfermé dans un sac plastique hermétique. C'est peut-être exagéré de dire qu'ils ont besoin de respirer, mais si j'étais vous, je me renseignerais aussi sur ce point.

Cordialement,

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : sam. sept. 02, 2017 9:57 pm
par lamajeur
Surtout changer de housse qui est entrain de partir en pourriture, ça va attaquer le verni, sans doute le pourquoi du plastique, qu'il faut enlever de toute manière.

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : sam. sept. 02, 2017 10:09 pm
par cello50
Un violoncelle sous blister ? Comme dans les supermarchés ? :?

Plaisanterie mise à part, ce n'est certainement pas une très bonne idée. A la rigueur et de manière temporaire une couverture basique avant de le protéger par au minimum une housse et mieux par un étui.

Cordialement

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : dim. sept. 03, 2017 10:24 am
par surbeg
Vous pouvez demander à un luthier d'évaluer l'instrument et de vous fournir un certificat de valeur (j'ai payé 50€, il me semble, pour ce service par un luthier-expert). L'assurance peut alors couvrir la valeur certifiée.

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : dim. sept. 03, 2017 2:08 pm
par rostro44
bonjour,

merci pour vos précisions. Concernant l'emballage c'est ma grand mère qui l'a stocké ainsi, personnellement j'y connais absolument rien. Il y avait du poivre avec (sans doute une technique de grand mère pour le préserver).
Au niveau de son authenticité je pense qu'il n'y a pas vraiment de doute, car en réalité il a appartenu à mon arrière grand père qui était vraisemblablement un très bon violoncelliste de son époque et un philosophe reconnu (avec des rues à son nom encore aujourd’hui). Je dis pas ça pour pour me lustrer ^^ mais c'est pour dire que au vue de son rang de musicien professionnel c'est très peu probable que l’instrument soit "trafiqué"(cela reste quand même à vérifier bien évidement). Concernant son état, d'aspect il parait correct mais il faudra sans doute l'avis d'un expert que je ne suis pas :) (il y a des modules dessus qui ne sont visiblement pas d'origine).

Je vais donc changer le mode de stockage et me renseigner auprès d'un professionnel.

Merci encore d'avoir pris le temps de me répondre,

Cordialement

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : dim. sept. 03, 2017 5:54 pm
par MarcoR
Il y avait du poivre avec (sans doute une technique de grand mère pour le préserver).
:lol: :lol: :lol:

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : jeu. sept. 07, 2017 8:01 pm
par Robertoto
Pour répondre à la question des assurances, je crois que seule une estimation du prix est nécessaire par un expert (ou un luthier reconnu ?)
Une expertise et un certificat d'authenticité par un expert reconnu (Jean-Jacques Rampal par exemple)
coûtent très chers (5 à 10% du prix de l'instrument)
A Vichy avant les ventes (2 à 3 fois par an surtout juin et décembre) il y a souvent une demi-journée d'expertises ou plutôt d'estimations gratuites.

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : ven. sept. 08, 2017 9:34 am
par Sold'eau
En complément de ce qui a déjà été dit ...

En matière d'assurance il y a deux choses bien distinctes :

il y a d'un coté le montant de la couverture qui donne le montant maxi de l'indemnisation.

De l'autre la justification de ce montant !

En clair perso j'ai un instrument de valeur, il peut être couvert pour la clause "objets de valeur" de mon assurance habitation, a moi de m'assurer que le montant total de mes objets ne dépasse pas le montant de la couverture en cas de sinistre ( surtout total !!) et d'être en mesure de justifier de la valeur. Si non peu importe le montant de la couverture, la compagnie d'assurance ne payant que le montant des dégâts justifiés ( particulièrement pour les objets spéciaux) dans la limite de la couverture !

Suivant la valeur de 'l'instrument il serait intéressant d'avoir un certificat de valeur ( Gratuit ou somme modique chez votre luthier habituel , c'est le montant que généralement les gens donnent lorsqu'il veulent vendre un instrument .... ) si la valeur est importante l'authenticité pourrai être éventuellement mise en doute .. alors il serait nécessaire d'avoir un certificat d'authenticité et de valeur, a demander a un luthier expert / tribunaux .... Rampal , Sabatier, Taconet ......

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : ven. sept. 29, 2017 10:26 pm
par yayamo
Le plus simple, le plus sûr, et le moins coûteux est de passer par un luthier reconnu qui est également courtier pour LARK:
https://www.larkinsurance.co.uk/product ... nstruments,
assureur mondialement réputé pour l'assurance d'instruments de valeur et utilisé par un grand nombre de pros. Le courtier fait l'expertise gratos, car exigée par lARK, qui le rémunère par sa commission de courtier. En plus la prime est raisonnable si l'on ne déclare pas intempestivement des sinistres.

Re: violoncelle 1750 informations

Posté : sam. sept. 30, 2017 9:55 am
par Djip
Effectivement, Lark est une bonne assurance (enfin je n'ai pas eu de sinistre...), ils sont sérieux et plutôt moins chers que les assurances françaises. En ce qui concerne l'assurance habitation, attention, si l'instrument est destiné à un usage professionnel, ça ne fonctionne pas. Enfin pas avec la Maif en tout cas.