Page 3 sur 3

Re: lutherie: violoncelle a blanc

Posté : lun. sept. 11, 2017 10:42 am
par Sold'eau
Non ce n'est pas compliqué

C'est simplement une suite d'opérations très simples mais qu'il faut faire et réussir de façon très scrupuleuse.

Des opérations qui si tu veux les réussir il faut le calme les bons outils et une bonne expérience.( pendant le stage il me manquait le troisième point :lol: )

Il faut comprendre que quand un luthier te dit " tu peux y aller il y a de la marge" il reste 1 mm et quand il te dit " tu finis et tu ratisses proprement" il te restes a peine un ou deux dixièmes.

Cela sur du bois .....c'est de la folie pour nous .... une maitrise parfaite pour eux !

Re: lutherie: violoncelle a blanc

Posté : lun. sept. 11, 2017 10:48 am
par MarcoR
C'est bien ça, c'est compliqué donc :lol:

Re: lutherie: violoncelle a blanc

Posté : lun. sept. 11, 2017 10:52 am
par Sold'eau
MarcoR a écrit :C'est dingue de se lancer là dedans, ça me parait si compliqué !

Hâte de voir si ça va sonner ou non et toi aussi j'imagine :lol:
Oui grande grande hâte et je sais déjà que cela sera un moment de très grande émotion !

Re: lutherie: violoncelle a blanc

Posté : mer. oct. 18, 2017 8:55 am
par Sold'eau
Robertoto a écrit : Mes projets: un petit violon (3/4) puis une viole de gambe, car mon objectif final, c'est les instruments anciens.
Bonjour Robertoto

Pour moi la décision est prise le premier instrument ,s'il est terminé , le sera la ou il a été commencé lors d'un stage a Fertans .

Je viens de commander quelques outils chez G & M et Dictum , le traçage du moule est fait sur une base de Guarn, donc le deuxième violon est en route !

Si le résultat est satisfaisant je me lancerai dans la fabrication d'un violoncelle :D

et toi ou en est tu de tes projet de 3/4 et d'instruments anciens ?

Re: lutherie: violoncelle a blanc

Posté : dim. oct. 29, 2017 1:00 pm
par Robertoto
Bonjour Sold'eau
J'étais absent ces dernières semaines, je n'ai donc pu répondre assez vite.
Je comprends que tu ne lances pas seul pour terminer ton n°1, surtout pour quelques étapes cruciales à venir et le réglage final qui demandent de l'expérience.
Bon courage pour le numéro deux...
En ce qui me concerne, j'ai eu d'autres occupations ces derniers mois avec un déménagement et donc avec des travaux d'aménagement bien éloignés de ceux de la lutherie !
J'ai quand même rencontré dernièrement un luthier qui fabrique des répliques de violes de gambe, violons anciens, des baroques... sur commande et m'a donné quelques techniques
que je n'avais pas trouvées dans la littérature. Je n'en suis donc qu'à la phase documentation-projet.
J'ai même assisté à un petit concert "d'inauguration" d'une nouvelle viole de gambe "à l'italienne" que ce luthier venait de terminer avec une sonorité déjà très sympa... assez différente des violes
habituelles.
Je pense commencer prochainement un petit violon (1/4 sans doute) que j'espère terminer avant fin décembre.
Je ne pourrai pas aller au salon à Paris le w-e prochain, recevant du monde à la maison.