Page 1 sur 1

Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : lun. mars 09, 2015 12:35 pm
par Fred33
bein voilà, le printemps arrive, la chaleur aussi et les instruments se dérèglent :( .
Donc, j'avais une bonne heure dimanche soir pour pouvoir travailler mon cello (installé toujours au même endroit où je fais attention à la température...). Toutes les cordes désaccordées :twisted: :twisted: Alors qu'il tient très bien l'accord en temps normal. Je prends mon courage à deux mains et me lance dans la manipulation des chevilles. Le truc qui me fait stresser à mort. J'avais "pété" le La avec mon premier cello de location!
Au bout d'1/2 heure à me battre avec mon accordeur, à faire attention à tout (cheville, corde, cheviller...), "clac" le Ré qui "pète", corde neuve!
Dimanche soir foutu, courir lundi trouver un luthier à Bordeaux ouvert..."les boules".
Je suggère aux luthiers d'organiser des séances de "formation" (payantes) pour les novices sur le thème général : "j'entretiens mon cello en toute sécurité". Le mien ne le fait pas.
Au delà de l'anecdote, sincèrement, on est nombreux je pense dans ce cas et c'est difficile de faire ce type de prestation avec son prof qui court toujours entre deux élèves. Or, vu le temps que l'on y passe et notre proximité avec notre instrument, c'est à mon avis indispensable. Enfin, vu le prix des instruments et des accessoires, c'est une nécessité. Et perso, je sais davantage entretenir ma tondeuse à gazon que mon cello :lol: Enfin, ma tondeuse me fait moins peur quand il faut intervenir!
Avis aux professionnels : il y a un marché à prendre :)

Re: Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : lun. mars 09, 2015 1:52 pm
par Hazmat
Je ne suis pas luthier, mais je me sens très confortable à l'idée de régler une corde par la cheville ou meme à l'idée de changer une corde.
Et tu as entièrement raison, Fred, tous les joueurs de violoncelle devraient être au point sur le sujet. Voilà donc comment l'amateur que je suis voit les choses.
La cheville a une forme conique et plus on l'enfonce dans son trou (plus on force en poussant), plus elle se bloque. Inversement, plus on la tire vers l'extérieur, plus elle est lâche. Poussée à fond elle est bloquée et on ne peut pas la tourner, un peu trop tirée elle ne tient plus et la corde se détend. Il convient donc de trouver le juste milieu entre ces deux positions, là où on peut toujours tourner la cheville et où elle supporte de ne pas céder à la tension. C'est une question de sensation.
Quand j'accorde avec une cheville, je le fais toujours en la poussant dans son logement pour qu'elle ne sorte pas de son trou.

Une chose aide beaucoup à simplifier cette opération, c'est ce petit bâton genre rouge à lèvres, qui à la fois graisse la cheville dans son logement pour la rendre facile à tourner et à la fois l'empêche de tourner parce que la graisse contient une espèce de sable qui ajoute du frottement. J'en ajoute (très rarement) quand tourner la cheville devient très difficile et que le résultat donne des sauts d'accords de près d'¼ de ton.
Pour passer ce produit (dont je ne connais pas le nom ("Composition for pegs... dit l'étiquette), pas de panique, on déroule la corde, on retire la cheville de son logement, on enduit la cheville (très peu) et on remonte la corde en faisant attention qu'elle passe par dessus la cheville.
En remontant, quand la tension se fait sentir, on appuie la cheville dans son logement (en poussant) pour avoir plus de couple de blocage.

J'oubliais, profiter de ce que la corde est démontée pour mettre un coup de crayon au passages de corde du sillet et du chevalet pour faciliter le glissement de la corde à ces points de tension. C'est souvent lorsque ce simple coup de crayon manque que la corde pète quand on l'accorde.

Re: Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : lun. mars 09, 2015 2:32 pm
par fsi49
Savoir s'accorder, manipuler une cheville, changer une corde, ne fait-il pas partie de l'apprentissage, et ainsi ne relève-t-il donc pas des missions du professeur ?

Re: Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : lun. mars 09, 2015 3:19 pm
par demoiselle
Fred33 a écrit :Au delà de l'anecdote, sincèrement, on est nombreux je pense dans ce cas et c'est difficile de faire ce type de prestation avec son prof qui court toujours entre deux élèves.
Ca veut peut être simplement dire qu'il faut y consacrer tout ou partie d'un cours, en considérant cela comme faisant partie de l'apprentissage de l'instrument ? A moins que ton professeur ne coure partout durant le cours ? :mrgreen:

Re: Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : lun. mars 09, 2015 3:41 pm
par fsi49
Pour moi c'est à chaque cours ou presque qu'il faudrait consacrer quelques minutes à l'accord du violoncelle et à la manipulation des chevilles et vis de réglage ... travailler la manipulation proprement dite des chevilles, travailler aussi l'oreille, entendre la quinte juste ... et qu'au bout de quelques mois de pratique la manipulation des chevilles ne soit plus un problème mais un automatisme (pour l'oreille ça peut être un peu plus long)

J'ai le souvenir et je vois parfois le prof "passe-moi ton violoncelle que je te l'accorde rapidement" ... Est-ce que ça ne devrait pas même faire partie de l'épreuve d'examen (pour ceux qui sont en conservatoire ou en école de musique) ?

Re: Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : lun. mars 09, 2015 7:02 pm
par atsamas
Pour éviter de filer voir de casser, quand la corde commence à être en tension je donne un quart de tour inverse avant de remonter la cheville, j'évite également d'aller trop au delà de la tonalité de la corde.
le principal est d'être accordés en quintes ( pour moi, je n'ai pas d'accordeur, qu'un diapason ! )Il m'est arrivée de reprendre les cours en septembre avec un violoncelle accordé un demie-ton en dessous, ce qui ne m'empêche absolument pas de jouer (à partir du moment ou je suis toute seule ! )
l'habitude à l'oreille demande beaucoup de temps ! si je ne m'accorde pas aux harmoniques le do et le sol sont toujours un pouillème en dessous ! :D

Re: Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : lun. mars 09, 2015 7:26 pm
par fsi49
atsamas a écrit :Il m'est arrivée de reprendre les cours en septembre avec un violoncelle accordé un demie-ton en dessous
:shock: horreur malheur :lol:

Re: Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : lun. mars 09, 2015 7:50 pm
par atsamas
Un moment de honte est vite passé ! :mrgreen:

Re: Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : mar. mars 10, 2015 6:04 pm
par JBap
fsi49 a écrit : :shock: horreur malheur :lol:
c'est pas une citation de la salsa du démon, ca? :D

Re: Appel aux luthiers : formation à l'entretien d'un cello

Posté : mar. mars 10, 2015 7:23 pm
par atsamas
la salsa du démon....j'adore ! appel aux volontaires pour la rythmer au violoncelle ! moi, je veut faire la sorcière !

de toute façon, j'ai une excuse j'ai du mal avec l' archet ! :lol: :lol:



Fred33 and co, faites péter les cordes, j'arrive !!!!! :lol: :lol: avec mon diapason....