cordier carbone

Tout ce qui concerne la lutherie, l'archeterie, les cordes, les étuis, la colophane...
Répondre
cellotonic
Messages : 4101
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

cordier carbone

Message par cellotonic » sam. janv. 03, 2015 8:41 pm

Bonjour à toutes et tous,

Un avis sur ce cordier en carbone pour violoncelle de la marque HERDIM ? 58 g contre 77 g pour l'Akustikus ... mais beaucoup plus cher 440 € !

merci

Et bonne année !

StormyWeather
Messages : 680
Enregistré le : lun. nov. 14, 2011 9:44 pm

Re: cordier carbone

Message par StormyWeather » sam. janv. 03, 2015 9:06 pm


cellotonic
Messages : 4101
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: cordier carbone

Message par cellotonic » sam. janv. 03, 2015 9:47 pm

Yes.

J'ai vu un essai ici ici : http://cellofun.yuku.com/reply/92136/Re ... Kg1widr-Vo

On trouve aussi un autre cordier en (composite ? ) carbone de la marque Otto Musica à 20 € http://www.ottomusica.com/accessories/tailpieces/

Et puis aussi le cordier Frirsz http://frirszmusic.com/products/products-cello/ avec un essai ici : http://cellofun.yuku.com/reply/92182/Ne ... eply-92182

Avatar du membre
buxus
Messages : 280
Enregistré le : jeu. oct. 04, 2007 9:27 pm
Localisation : Val de Drôme

Re: cordier carbone

Message par buxus » sam. janv. 03, 2015 11:54 pm

Bonjour,
Je n'ai jamais été très fan de cordiers en carbone pour les Cbasses ni pour le Cello: C'est trop léger (côté queue) et trop raide.
Par contre, des cordiers en bois (ébène, alisier, buis), "armés" d'un croisillon en croix, en jonc de carbone ont donné des résultats qui ont séduit plusieurs musiciens.
Je commence à avoir vu passer pas mal de cordiers baroques d'origine, qui comportent des coups de gouge sous la tête (et uniquement là). Cela peut suggérer qu'on a pu "accorder" un cordier comme une lame de xylophone.
Deux cent cinquante ans après, il ne reste hélas plus personne pour nous dire si c'est du lard ou du cochon ??
Une bonne résolution pour cette année: allez donc faire des copeaux et tendez l'oreille !!
Quelques articles en ligne: http://univ-montp2.academia.edu/EricFouilh%C3%A9
Modifié en dernier par buxus le dim. janv. 04, 2015 12:25 pm, modifié 1 fois.

cellotonic
Messages : 4101
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: cordier carbone

Message par cellotonic » dim. janv. 04, 2015 6:13 am

buxus a écrit :Quelques articles en ligne: http://univ-montp2.academia.edu/EricFouilhé
Bizarrement, le lien ne marchant pas pour mon ordi, j'ai donc mis ce lien : http://univ-montp2.academia.edu/EricFouilh%C3%A9 Cela peut être servir à d'autres gentils forumistes.

La plupart des articles sont rédigés en anglais. Dommage, mais c'est hélas devenu la mode ...
Modifié en dernier par cellotonic le dim. janv. 04, 2015 6:53 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Giraire
Modérateur
Messages : 1884
Enregistré le : mar. janv. 24, 2006 1:18 am
Localisation : NOUMEA

Re: cordier carbone

Message par Giraire » dim. janv. 04, 2015 6:40 am

Etre suffisamment vivant pour pratiquer cet instrument est un privilège.

cellotonic
Messages : 4101
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: cordier carbone

Message par cellotonic » dim. janv. 04, 2015 7:16 am

Concernant les cordiers :

- ma préférence va pour des cordiers en bois pour des choix personnels d'esthétisme ; je n'aime pas voir un instrument en bois ou pire un instrument ancien avec des accessoires modernes. Il en serait de même avec un cello en carbone, ou je privilégierais le cordier carbone ;

- je trouve intéressant qu'au niveau acoustique (musical) des cordiers en plastique ou en carbone rencontrent des avis positifs ;

- je trouve intéressant que le cordier Frirsz soit très évidé. Ce cordier serait selon certains utilisateurs efficace dans le traitement des notes de loup. En poussant ce concept plus loin, on pourrait imaginer remplacer le cordier par 4 attaches, traitées au niveau des caractéristiques et interactions acoustiques. L'essai a t-il déjà été fait ?

- les essais fait par quelques forumistes de L'internet Cello Society http://www.cello.org/index.cf méritent d'être lus et analysés.

Donc deux considérations : esthétique et acoustique (musicale). Si en plus on peut allier les deux, c'est encore mieux.

Concernant les méthodes Bing et RFT citées dans les publications par Buxus, ne sont-elles pas à rapprocher de la méthode de Dirac utilisée, entre autres, en automatique ?

Sole
Messages : 23
Enregistré le : dim. janv. 24, 2016 11:16 pm

Re: cordier carbone

Message par Sole » dim. févr. 28, 2016 12:36 am

Je relance le sujet : quelqu'un a-t-il eu la possibilité de tester le cordier Frirsz ou un cordier similaire d'une autre marque (encore que je n'en connaisse pas pour le moment) ?

Avatar du membre
buxus
Messages : 280
Enregistré le : jeu. oct. 04, 2007 9:27 pm
Localisation : Val de Drôme

Re: cordier carbone

Message par buxus » dim. févr. 28, 2016 12:01 pm

Je n'ai rien de mieux à proposer en expérimentation de cordiers carbones.
Par contre, nous avons essayé de comprendre l'évolution de la conception des cordiers de Stradivari après 1709, aux débuts du violoncelle, après l'extinction de la Basse de violon.
https://univ-montp2.academia.edu/EricFouilh%C3%A9
C'est hélas toujours en anglais, car en français, c'eût été pisser dans un violon.
Nous avons eu la chance de trouver 3 cordiers de cello originaux attribués à Strad, qui dormaient au Musée de la Villette à Paris, puis les dater, en faire des copies.. pour tenter de comprendre la démarche du luthier :
- Dans le contexte musical: en (trop) bref, évolution de la "pompe" de la basse de procession, vers le rôle d’un instrument plus maniable, plus soliste.(Gabrielli, Vivaldi).
- Dans le contexte technologique : apparition de la corde filée, utilisation des premiers bois exotiques très denses (grenadil), raccourcissement de la caisse et de la longueur de corde vibrante.
L’évolution des cordiers de Strad. voit l’arrivée de cordiers de plus en plus lourd, mais surtout de plus en plus rigides. Sa corde d’attache est raccourcie au fil du temps, souvent rigidifiée par l’emploi de fil de laiton ou d’argent.
Ainsi, cette évolution de cordier contribue à un gain de puissance, d’harmoniques aigües. Mais elle se situe dans une telle révolution technique et musicale, qu’il est nécessaire de parler d’une contribution du cordier, plus que du rôle du cordier seul.

Sole
Messages : 23
Enregistré le : dim. janv. 24, 2016 11:16 pm

Re: cordier carbone

Message par Sole » ven. mai 13, 2016 12:52 pm

Avec un peu de retard, merci pour cette réponse très précise.

Hélas, mon niveau d'anglais n'est vraiment pas suffisant...

J'ai continué mes recherches et il semblerait que dans tous les cas, il faille préférer les cordiers asymétriques en bois plutôt que ceux synthétiques.

Je m'interroge toujours beaucoup sur ces cordiers que l'on trouve assez facilement sur des instruments anciens. Sans parler de la famille des violes...

Quelqu'un a t-il eu l'occasion de tester ou d'avoir un retour sur le cordier suivant :

https://zmtsound.com/order/cello

J'ai vu que plusieurs musiciens avaient choisi ce type de cordier ; je n'arrive pas toujours à déterminer de quel cordier il s'agit (il me semble que le deuxième c'est un cordiera cantabile) mais ce qui est certain, c'est que plusieurs cordes de do semblent convenir... C'est là aussi le problème, peut-être majeur actuellement de ces cordiers...

http://www.charlesantoineduflot.com/vuillaume.php?lg=fr
https://www.youtube.com/watch?v=cyKPVAJ9QnI

Dans l'attente de retours,

Cdl

Sole

Répondre