Page 2 sur 5

Re: Prakticello ?

Posté : ven. mars 03, 2017 4:21 pm
par daguero
cello50 a écrit :C'est une proposition de petite amplification car effectivement on peut s'en servir en acoustique.
Le haut parleur est intégré dans la caisse de transport qui sert d'enceinte acoustique.
Les modeles actuels n'offrent peut être plus cette possibilité.

Je ne peux plus mettre de photo sur le forum sinon j'en aurais mis une.
Si tu m'envoies une photo je la mets sur mon serveur privé.
Message privé

Re: Prakticello ?

Posté : dim. mars 05, 2017 9:09 am
par cello50
Image

Re: Prakticello ?

Posté : dim. mars 05, 2017 7:41 pm
par daguero
L'auteur du Prakticello disait qu'il était ingénieur civil.
Je reconnais un confrère dans la propreté de ces plans faits à l'ancienne, avec une héliographie à partir d'un original écrit à l'encre de Chine, probablement avec une Rotring (ce qui explique la perfection du trait)...

Re: Prakticello ?

Posté : ven. mai 05, 2017 10:26 pm
par Cellophile77
quatrepommes a écrit :J'ai un prakticello comme neuf à vendre 700 euros si quelqu'un est intéressé !
Je cherche un instrument qui me permettrait de travailler le violoncelle tard le soir, alors que la maisonnée et les voisins sont endormis. La sourdine de travail ou les épingles à linge ne suffisent pas sur mon cello.

Je me suis donc intéressée au Prakticello dont beaucoup de monde parle sur le forum. Il est dit transportable et silencieux.

J'ai eu la chance d'essayer ce soir celui de Quatrepommes. Son Prakticello est tout neuf, compact démonté, et facile à monter : démonstration en live.
La prise en main est immédiate et l'ergonomie du violoncelle acoustique est respectée, ce qui permet de ne pas être trop perturbé en le prenant contre soi. Aucun problème pour trouver les repères de la main gauche sur le manche, ni pour l'archet.
Grosse surprise : il vibre. On sent vraiment bien les vibrations quand il est joué. Les cordes sont plus faciles à mettre en vibration que celles de mon cello.
Autre grosse surprise : il a du son, un son presque comparable à celui d'un cello acoustique muni d'une super méga sourdine de travail.

Le Prakticello n'est donc pas suffisamment silencieux pour répondre à mon besoin. Par contre, il est parfait pour être emmené là où le cello acoustique n'a pas sa place.
Au salon Musicora, j'ai essayé un violoncelle électrique au casque sur le stand Yamaha : peut-être une piste à suivre...

Je remercie vivement Quatrepommes pour son accueil chaleureux, son extrême gentillesse et sa disponibilité. Cet essai ce soir m'a permis de faire une très belle rencontre d'un membre de ce forum.

A noter : son Prakticello est toujours disponible...

Re: Prakticello ?

Posté : sam. mai 06, 2017 6:08 pm
par daguero
Bonjour

Je n'ai pas des photos des plans de M. Nussbaum donc j'ai décidé de construire ma propre version avec mes propres idées.

J'ai passé commande des choses que je ne sais pas faire: une manche de violoncelle sans vernis, avec le sillet et la touche déjà collés, un chevalet, un cordier et une pique en carbone. Les cordes sont des anciennes cordes que je garde en réserve. J'ai acheté aussi un outil pour percer des trous pour chevilles.

Pour mon premier prototype jetable, j'utiliserai du bois de pallet Euro 1, type HT, dont les dimensions sont suffisantes.

Si quelqu'un habitant Aix-en-Provence ou environs souhaite participer à la construction, contactez-moi.
J'ai réservé le samedi 13 mai et le dimanche 14 mai pour ça.

Salutations

Re: Prakticello ?

Posté : dim. mai 07, 2017 9:22 am
par cello50
daguero a écrit :j'ai décidé de construire ma propre version avec mes propres idées.
Une proposition de nom pour ce nouveau cello : Daguerostring

inspiré de Daguerreotype https://en.wikipedia.org/wiki/Daguerreotype

Re: Prakticello ?

Posté : dim. mai 07, 2017 1:02 pm
par daguero
cello50 a écrit :
daguero a écrit :j'ai décidé de construire ma propre version avec mes propres idées.
Une proposition de nom pour ce nouveau cello : Daguerostring

inspiré de Daguerreotype https://en.wikipedia.org/wiki/Daguerreotype
Je n'ai pas apprécié, pas moins que ta proposition de vendre les plans de Nussbaum à 500 euros alors qu'il les vendait 32 dollars.

Re: Prakticello ?

Posté : sam. mai 20, 2017 12:18 pm
par cello50
daguero a écrit :Pour mon premier prototype jetable ... J'ai réservé le samedi 13 mai et le dimanche 14 mai pour ça
Ce prototype est-il finalement en chantier ?

Vu le contexte ecolo qui se profile dans le nouveau gouvernement, fini les centrales nucléaires et autres grosses centrales à énergie.

Il va falloir se recycler ! Et pourquoi pas dans la lutherie ? :D

Re: Prakticello ?

Posté : sam. mai 20, 2017 1:07 pm
par lamajeur
Je comprends pas pourquoi vous vous faites suer sur ce truc là. Il suffit de récupérer un cello à deux balles, de mettre un coup de scie à ruban de chaque cotés. Vous obtenez un tronc, vous bouchez les manques par deux planchette, vous remplacez l'âme par un morceau de bout afin d'éviter l'écrasement de la table. Un coup de scie en bas du manche, vous le percez, mettez deux tourillons en métal pour pouvoir le démonter...
Faites de fausses éclisses emboitées par tourillons.
:ok:
Un coup de vernis à l'ancienne, deux trois coups de fusils et une étiquette de Wolf Note :non:

Re: Prakticello ?

Posté : sam. mai 20, 2017 4:26 pm
par daguero
cello50 a écrit :
daguero a écrit :Pour mon premier prototype jetable ... J'ai réservé le samedi 13 mai et le dimanche 14 mai pour ça
Ce prototype est-il finalement en chantier ?

Vu le contexte ecolo qui se profile dans le nouveau gouvernement, fini les centrales nucléaires et autres grosses centrales à énergie.

Il va falloir se recycler ! Et pourquoi pas dans la lutherie ? :D
Le prototype a été divisé en deux: partie conventionnelle (luthière) et partie non-conventionnelle (moi).
La luthière a fini de faire le manche, qui est percé et prêt à accueillir le corps non-conventionnel.
Grâce à l'inspection minutieuse d'un site australien j'ai trouvé des données précises de l'épaisseur de certaines pièces du corps.
Les pièces du corps ont été achetées ce matin et elles seront assemblées ce soir.
Une fois le corps assemblé avec le manche, je vais rajouter le support du chevalet, pour lequel je n'ai pas la hauteur.
La semaine prochaine, la luthière finira d'ajuster le chevalet sur mon support, et l'instrument pourra accueillir ses cordes.

Carton rouge aux menuisiers locaux qui n'ont manifesté le moindre intérêt même pas à me vendre des chutes de bois.

PS: Je ne travaille pas dans les centrale nucléaires. ITER est une machine de fusion thermonucléaire, une toute autre technologie...

Re: Prakticello ?

Posté : sam. mai 20, 2017 4:41 pm
par daguero
lamajeur a écrit :Je comprends pas pourquoi vous vous faites suer sur ce truc là. Il suffit de récupérer un cello à deux balles, de mettre un coup de scie à ruban de chaque cotés. Vous obtenez un tronc, vous bouchez les manques par deux planchette, vous remplacez l'âme par un morceau de bout afin d'éviter l'écrasement de la table. Un coup de scie en bas du manche, vous le percez, mettez deux tourillons en métal pour pouvoir le démonter...
Faites de fausses éclisses emboitées par tourillons.
:ok:
Un coup de vernis à l'ancienne, deux trois coups de fusils et une étiquette de Wolf Note :non:
J'y ai pensé. Certainement ce serait moins cher.

Re: Prakticello ?

Posté : sam. mai 20, 2017 10:46 pm
par daguero
Ce soir j'ai solidarisé le manche du prototype 0 avec le corps; comme je n'ai pas les plans j'ai estimé les mesures.
Le corps est beaucoup plus résistant que ce dont je m'attendais; on voit bien la formation d'ingénieur civil de M. Nussbaum...

Je n'ai rien collé afin de pouvoir remplacer des parties percées par d'autres.
Je prête une attention particulière à apprendre quels sont les problèmes d'alignement qui peuvent se présenter.

Demain je lui installe la pique, le cordier, la plaque qui tient le chevalet, et les plaques transversales qui sont bloquées par le corps.
Ensuite l'ensemble part direction la luthière pour lui adapter un chevalet, et ce sera prêt pour les essais et le débogage.
De retour à l'appartement je ferai un essai acoustique comparatif (puissance en dB et spectre) avec les autres deux violoncelles et celui-là. Si j'arrive à un volume sonore comparable à ma télé à 22:00 du soir j'aurai réussi mon objectif de pouvoir jouer jusqu'à minuit si besoin.

Re: Prakticello ?

Posté : dim. mai 21, 2017 6:49 am
par lamajeur
Tu peux nous mettre des images ?

Re: Prakticello ?

Posté : dim. mai 21, 2017 9:34 am
par daguero
Voici deux détails de la partie non-conventionnelle.

Les mesures ne sont pas optimales, j'ai pris ce que j'ai trouvé dans le commerce qui m'a permis de débloquer la situation.

J'ai renoncé au bois réutilisé pour la caisse car il n'a pas les bonnes dimensions.
J'emploie le bois réutilisé pour les appuis pour le corps et les jambes, et pour le support du chevalet (que j'essaie de comprendre encore ce soir comment le fixer sans avoir les pièces de l'original).

En inspectant la pique, j'ai bien compris ce midi que son insertion doit être faite par la luthière avec un outil conique, donc ce sera mardi. La pique est en carbone, pour qu'elle passe les contrôles des aéroports.

Je travaille en ce moment sur l'insertion du chevalet et des appuis pour le corps (jambes et poitrine).

Image
Image

Re: Prakticello ?

Posté : lun. mai 22, 2017 8:05 am
par cello50
Si c'est pour s'en servir je pense qu'acheter celui de Quatrepommes serait une bonne solution car :
- cela ferait plaisir à Quatrepommes ;
- à notre période où l'écologie entre dans tous les domaines, cela serait un recyclage utile pour un instrument d'origine, bien réglé ; c'est dommage de laisser un instrument inutilisé.
- le prix de 700 €,qui est peut être négociable, n'est pas si élevé que cela pour certains musiciens qui ont un peu de moyens financiers ;

Mais si c'est pour le plaisir du bricolage, évidemment c'est autre chose ...

Concernant les plans, je les ai donnés à un forumiste qui me les a gentiment demandés. En fait, je ne sais plus vendre ... Je préfère donner. Auparavant je les ai fait numériser en taille réelle, mon scanner standard n'acceptant que le format A4.

Un truc qui me chiffonne dans cet instrument pliable, c'est de devoir tendre et détendre les cordes, à chaque rangement et remise en service. J'imagine que cela doit être un peu pénible.