Et l'archèterie, alors ?

Tout ce qui concerne la lutherie, l'archeterie, les cordes, les étuis, la colophane...
Maimano
Messages : 21
Enregistré le : jeu. mai 09, 2013 7:13 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par Maimano » mar. déc. 31, 2013 7:40 pm

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Concertiste non, mais violoniste oui !

Avatar du membre
Clockwork
Messages : 13
Enregistré le : mer. févr. 05, 2014 12:32 pm
Localisation : Planète Terre, Voie Lactée

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par Clockwork » mar. févr. 18, 2014 11:09 am

Bonjour bonjour,

En parlant du poids des archets, On m'a dit que la référence tourne autour des 80 grammes. Je me suis rendu compte que ma main droite fatiguait plus vite avec un archet en fibre de carbone qu'avec un archet d'étude basique en bois. C'est dû à la flexibilité, au manque d’entraînement? J'ai vraiment l'impression qu'il y à un gros écart de poids (plus de 10 grammes en tous cas) mais je n'avais pas apporté ma balance chez le luthier...
"Cette nostalgie d'unité, cet appétit d'absolu illustre le mouvement essentiel du drame humain" Camus

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11350
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par JBap » mar. févr. 18, 2014 12:02 pm

Plus que le matériau ou le poids en lui-même, c'est la répartition de ce poids entre le talon et la pointe qui est significative.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
ANN
Modérateur
Messages : 3303
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par ANN » mer. févr. 19, 2014 10:29 am

Clockwork a écrit : je n'avais pas apporté ma balance chez le luthier...
chez tous les luthiers où je suis allée, il y a une balance.
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

Fugue1
Messages : 11
Enregistré le : ven. sept. 10, 2010 8:37 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par Fugue1 » mer. févr. 19, 2014 9:55 pm

JBap a écrit :Plus que le matériau ou le poids en lui-même, c'est la répartition de ce poids entre le talon et la pointe qui est significative.
Évidemment d'accord ! Un poids d'environ 80-82 gr bien réparti entre le talon et la pointe, c'est l'idéal !
Je pense, ceci dit, que la qualité du bois est très importante ! Des baguettes "assez molles", qui zigzaguent un peu dans les virages (euh... je veux dire dans les fortés !) ne donneront pas le même jeu ni les mêmes sensations que des baguettes un peu plus rigides.
Ne pas négliger le cambrage, non plus !
Choisir un archet, c'est important ! c'est un peu comme choisir une paire de chaussures... (certaines chaussures sont belles et chères mais : feriez-vous des km avec ?) Il faut trouver l'outil avec lequel on se sent bien, en harmonie, un peu comme "chez soi", dans "ses pantoufles"... Pour le trouver, il me semble nécessaire d'avoir déjà une idée de ce que l'on cherche, puis de chercher... puis d'en essayer....

Fugue1
Messages : 11
Enregistré le : ven. sept. 10, 2010 8:37 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par Fugue1 » mer. févr. 19, 2014 9:57 pm

JBap a écrit :Heureusement qu'il n'est pas concertiste, ou alors il aurait dû changer de nom :D :jesors:
Trop drôle !!! :lol: :lol: :lol:

thibaut
Messages : 23
Enregistré le : ven. avr. 22, 2011 9:48 am

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par thibaut » dim. avr. 27, 2014 10:26 pm

Fugue1 a écrit :
JBap a écrit :Plus que le matériau ou le poids en lui-même, c'est la répartition de ce poids entre le talon et la pointe qui est significative.
Évidemment d'accord ! Un poids d'environ 80-82 gr bien réparti entre le talon et la pointe, c'est l'idéal !
Je pense, ceci dit, que la qualité du bois est très importante ! Des baguettes "assez molles", qui zigzaguent un peu dans les virages (euh... je veux dire dans les fortés !) ne donneront pas le même jeu ni les mêmes sensations que des baguettes un peu plus rigides.
Ne pas négliger le cambrage, non plus !
Fugue1, des baguettes molles qui zigzaguent doivent avoir quelques faiblesses, non ? J'ai fait l'acquisition d'un Robert Pierce, 84 grammes -tellement bien équilibré qu'on les sent pas- , purement monstrueux (j'en profite pour faire de la pub) : et c'est pas une baguette dure : le bois répond à tout ce qu'on lui demande, peut être tantôt nerveux dans les attaques, tantôt doux et caressant. A mon sens, on peut être bien plus créatif avec ce type de cambrure flexible qui donne davantage de réactivité que les baguettes rigides. C'est cette souplesse qui m'a notamment un peu manqué chez les baguettes de Clément, qui demeure cependant un de nos meilleurs archetiers contemporains.

Avatar du membre
Hyde577
Messages : 42
Enregistré le : dim. janv. 20, 2013 2:57 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par Hyde577 » mer. mai 07, 2014 1:00 pm

Fugue1 a écrit :
JBap a écrit : Ne pas négliger le cambrage, non plus !
A propos, quel est l'influence du "cambrage" ?
Je trouve que mon archet est très droit et comme je vais en changer bientôt...

thibaut
Messages : 23
Enregistré le : ven. avr. 22, 2011 9:48 am

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par thibaut » sam. mai 10, 2014 12:55 pm

Hyde577 a écrit :
Fugue1 a écrit :
JBap a écrit : Ne pas négliger le cambrage, non plus !
A propos, quel est l'influence du "cambrage" ?
Je trouve que mon archet est très droit et comme je vais en changer bientôt...
Citons La Fontaine :

"Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
Contre leurs coups épouvantables
Résisté sans courber le dos"
(in Le Chêne et le Roseau)

Le cambrage permet à la baguette de résister en souplesse.

Répondre