Et l'archèterie, alors ?

Tout ce qui concerne la lutherie, l'archeterie, les cordes, les étuis, la colophane...
VV50
Messages : 366
Enregistré le : mer. sept. 22, 2010 6:43 pm

Et l'archèterie, alors ?

Message par VV50 » lun. févr. 20, 2012 9:13 pm

Bah oui quoi, on parle surtout de lutherie (ce qui est tout à fait compréhensible !), mais qu'en est-il de l'archèterie ? Vous jouez avec quoi comme archet ? Satisfaits ou pas ? Et votre rêve, ce serait quoi ?

Je lance le sujet : je joue avec un Ary France, je ne sais pas quelle gamme c'est, mais il est correct il faudrait juste que je le fasse remêcher, la colophane n'agrippe plus ! Je ne suis pas pleinement satisfait, mais je pense que le reméchage m'aidera à l'être ! Mon rêve..? Bah je sais pas trop... Mais un très bon Jean Grunberger, ce serait pas mal ! :D

(P.S. : Vous en pensez quoi des archets Emile Ouchard (Emile Auguste ET Emile François) ? Ça vaut combien aujourd'hui ? J'en ai entendu du bien il y a peu... Des avis ?)
"Ce matin, je me suis réveillé en Ré Majeur" - Beethoven.

Avatar du membre
daguero
Messages : 1953
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par daguero » lun. févr. 20, 2012 9:58 pm

VV50 a écrit :Bah oui quoi, on parle surtout de lutherie (ce qui est tout à fait compréhensible !), mais qu'en est-il de l'archèterie ? Vous jouez avec quoi comme archet ? Satisfaits ou pas ? Et votre rêve, ce serait quoi ?

Je lance le sujet : je joue avec un Ary France, je ne sais pas quelle gamme c'est, mais il est correct il faudrait juste que je le fasse remêcher, la colophane n'agrippe plus ! Je ne suis pas pleinement satisfait, mais je pense que le reméchage m'aidera à l'être ! Mon rêve..? Bah je sais pas trop... Mais un très bon Jean Grunberger, ce serait pas mal ! :D

(P.S. : Vous en pensez quoi des archets Emile Ouchard (Emile Auguste ET Emile François) ? Ça vaut combien aujourd'hui ? J'en ai entendu du bien il y a peu... Des avis ?)
Personnellement, si j'avais un peu d'argent, j'aurais acheté d'abord un bon archet plutôt qu'un meilleur violoncelle.
Chef de l'Orchestre de 2e cycle AMA Pays d'Aix
2018-2019:Symph.82 Haydn, Mozart, Tchaikovsky, Händel, et autres. 17 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

cellotonic
Messages : 3911
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par cellotonic » lun. févr. 20, 2012 10:18 pm

Ce que j'attends : un archet et une mèche tout synthétique
http://www.touleco.fr/L-Orchestre-de-ch ... -5245.html

Vincello
Messages : 80
Enregistré le : sam. nov. 06, 2010 11:36 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par Vincello » lun. févr. 20, 2012 10:36 pm

Très bon sujet :)
Moi je suis carrément pour l'archeterie moderne et mon entourage musicale aussi. Je me suis fait faire un archet au début de l'année par l'archetière Anne Cécile Chippier qui propose de bons archet a bon tarif tout en gardant ce contact avec l'artisan.
Au conservatoire mes camarades de pupitres ont des archets de Jean Grunberger et de Jean Luc Tauziède, ma prof a également un archet de Jean Luc Tauziède et un de Stéphane Thomachot... Enfin que des archets modernes et très plaisant à jouer ;)
Je trouve les Grunberger très léger comparé au mien ou aux Tauziède mais ca c'est suivant l'appréciation de chacun
Un comme dit daguero faire évoluer son archet est pour moi aussi plus important que le violoncelle car j'en ai fait l'expérience, le changement d'archet m'a beaucoup aidé dans le jeu

cellotonic
Messages : 3911
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par cellotonic » lun. févr. 20, 2012 10:47 pm

bon moi je suis un tout petit amateur et le prix des instruments et donc des archets m'effraie beaucoup. Pourquoi met-on de l'or par exemple sur une hausse ? Est-ce vraiment un plus par rapport à l'argent ou au maillechort ou au tungstène ?

Vincello
Messages : 80
Enregistré le : sam. nov. 06, 2010 11:36 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par Vincello » lun. févr. 20, 2012 10:59 pm

C'est totalement "inutile" mais les archets montés or ont le plus souvent des bois exceptionnels.. Souvent les archetiers ont plusieurs gammes argent, or... et les gammes sont suivant les bois utilisés..
Pour le miens par exemple l'archetiere a monté maillechort un archet avec un bois qu'elle aurait normalement mis dans sa gamme argent pour baisser le prix car elle fabrique toutes les pièces à la main de ses gammes argent et or alors que pour les gammes étude elle fait venir la hausse et la vis d'Allemagne d'après ce qu'elle m'a dit

Avatar du membre
Pouf-Pouf
Messages : 1150
Enregistré le : lun. août 25, 2008 8:41 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par Pouf-Pouf » mar. févr. 21, 2012 10:23 am

VV50 a écrit :Vous en pensez quoi des archets Emile Ouchard (Emile Auguste ET Emile François) ? Ça vaut combien aujourd'hui ? J'en ai entendu du bien il y a peu... Des avis ?)
Pour ceux qui n'ont pas suivis la saga Ouchard (cf : L'archeterie Française par Étienne Vatelot):
Ouchard Émile.François(père) 1872-1951 ex apprenti de l'atelier Cuniot Hury dont il prend la direction en 1912.
Têtes rondes ou octogonales , bois clair, têtes souvent différentes, boutons pleins ou monté de deux viroles. Donc il faut un œil d'expert :wink:
Ouchard Émile-Auguste Fils de Émile François dit "Ouchard Père" 1900-1969 S'établit rue de Rome à Paris puis les états unis (14 années)
Ouchard Bernard 1925-1979 Apprenti chez son père (E-A) Entre dans l'atelier de Pierre Vidoudez à Genève jusqu'en 1971, et professeur d'archeterie à Mirecourt
Ouchard jean Claude 1935- Apprentissage chez Bazin puis chez son oncle François Lotte.
Comme beaucoup, à cette époque, avaient des sources d'inspirations bien variés, seul un œil d'expert peut avec certitude attribuer l'origine d'un archet.
Vincello a écrit : Pour le miens par exemple l'archetiere a monté maillechort un archet avec un bois qu'elle aurait normalement mis dans sa gamme argent pour baisser le prix car elle fabrique toutes les pièces à la main de ses gammes argent et or alors que pour les gammes étude elle fait venir la hausse et la vis d'Allemagne d'après ce qu'elle m'a dit
Elle a eu le même discours avec moi, sauf que j'ai pas adhéré à cette philosophie et surtout que à l'époque ses prix était du même ordre que ceux qui avait l'expérience et la notoriété Cf Tauziede - Pierre Guillaume.

VV50
Messages : 366
Enregistré le : mer. sept. 22, 2010 6:43 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par VV50 » mar. févr. 21, 2012 10:31 am

Pouf-Pouf a écrit :
VV50 a écrit :Vous en pensez quoi des archets Emile Ouchard (Emile Auguste ET Emile François) ? Ça vaut combien aujourd'hui ? J'en ai entendu du bien il y a peu... Des avis ?)
Pour ceux qui n'ont pas suivis la saga Ouchard (cf : L'archeterie Française par Étienne Vatelot):
Ouchard Émile.François(père) 1872-1951 ex apprenti de l'atelier Cuniot Hury dont il prend la direction en 1912.
Têtes rondes ou octogonales , bois clair, têtes souvent différentes, boutons pleins ou monté de deux viroles. Donc il faut un œil d'expert :wink:
Waouh, merci Pouf-Pouf ! Mais... Justement,ça veut dire quoi "bouton plein ou monté de deux viroles" ???
"Ce matin, je me suis réveillé en Ré Majeur" - Beethoven.

Vincello
Messages : 80
Enregistré le : sam. nov. 06, 2010 11:36 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par Vincello » mar. févr. 21, 2012 10:34 am

Pour moi ce n'était pas prévu et ce n'est en aucun cas une demande de ma part, elle m'a fait un premier un premier archet qui ne m'a pas plus donc elle en a fait un deuxième avec un meilleur bois après c'est son choix. Par contre j'ai trouvé ca intéressant qu'un archetier fasse une gamme d'étude abordable car au départ j'aurais bien voulu un Tauziède mais c'était hors de mes moyens. Les archets dits "Atelier Tauziède" étaient l'année dernière à 1800€ et depuis qu'il est passé Meilleur Ouvrier de France sont à 2500€. Ce sont bien sur de très bons archets mais ce sont des archets qu'il qualifie d'étude et qui sont maintenant au prix de la gamme Pro Argent de chez Anne Cécile Chippier qui a bien sur moins d'expérience mais qui fait quand meme de très bons archet.

Avatar du membre
cedricm
Messages : 451
Enregistré le : mer. mai 26, 2010 1:43 pm
Localisation : grand nord.... LILLE
Contact :

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par cedricm » mar. févr. 21, 2012 11:32 am

je joue avec des archets "basiques" (de 9 roros à300 roros), et un que j'ai racheté à mon prof dont je ne connais pas la vraie valeur marchande..

du haut de mes 2 ans de cello, je dirai qu'il me convient bien, que j'ai largement le temps de progresser pour en tirer tout son potentiel technique et sonore...


j'ai eu une fois la chance ou malchance d'essayer un archet avec lequel mon cello sonnait divinement bien... mais il n'était pas à vendre...

depuis j'espère "tomber" par hasard sur un archet "divin" que mon prof jugera "bon" aussi...

je n'ai donc pas de rêve d'archet à 4000 roros et n'imagine pas en commander un:

je pense que si un jour je craque:
c'est que je continue le cello
et que par hasard j'en ai eu à l'essai qui me conviendrait "parfaitement"
et que son prix ne soit pas délirant.... :oops:
On hérite pas de la terre de nos Ancêtres, on emprunte celle de nos Enfants...”
(Antoine de Saint-Exupéry)

Avatar du membre
wolf note
Messages : 3081
Enregistré le : lun. avr. 07, 2008 10:51 pm
Localisation : Lisbonne
Contact :

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par wolf note » mar. févr. 21, 2012 11:48 am

VV50 a écrit :(P.S. : Vous en pensez quoi des archets Emile Ouchard (Emile Auguste ET Emile François) ? Ça vaut combien aujourd'hui ? J'en ai entendu du bien il y a peu... Des avis ?)
E.A. Ouchard, magnifique archetier, fut longtemps sous évalué. Ce n´est plus le cas aujourd´hui. Chanceux et/ou clairvoyants ceux qui en ont acheté un il y a 15 ans ou plus!

VV50
Messages : 366
Enregistré le : mer. sept. 22, 2010 6:43 pm

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par VV50 » mar. févr. 21, 2012 11:50 am

Tiens Wolf, toi qui t'y connais probablement bien mieux que moi... C'est quoi un "bouton plein" ou "monté de deux viroles..?
"Ce matin, je me suis réveillé en Ré Majeur" - Beethoven.

Avatar du membre
moendjo
Messages : 159
Enregistré le : dim. oct. 16, 2011 9:43 pm
Localisation : Côte d'Amour
Contact :

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par moendjo » mar. févr. 21, 2012 1:25 pm

Vincello a écrit :Par contre j'ai trouvé ca intéressant qu'un archetier fasse une gamme d'étude abordable car au départ j'aurais bien voulu un Tauziède mais c'était hors de mes moyens. Les archets dits "Atelier Tauziède" étaient l'année dernière à 1800€ et depuis qu'il est passé Meilleur Ouvrier de France sont à 2500€. Ce sont bien sur de très bons archets mais ce sont des archets qu'il qualifie d'étude et qui sont maintenant au prix de la gamme Pro Argent de chez Anne Cécile Chippier qui a bien sur moins d'expérience mais qui fait quand meme de très bons archet.
C'est aussi ce que j'ai vécu avec Michel Jamonneau à Nantes qui a trois gammes d'archets : études pour 800-900€, moyenne gamme pour 1200€ (c'est ce que j'ai) et haut de gamme pour 2000€. Ce que j'aime bien, c'est la relation qui s'instaure avec l'artisan, comme avec le luthier. On parle de ce que l'on souhaite, on discute de tout et de rien… de musique, des instruments. Il m'a montré toutes les étapes de la fabrication, les hausses, les boutons qu'il tire de nacre ou d'abalone suivant le prix, les baguettes, les boutons…
Ce qui est bien aussi c'est que l'on peut évoluer : mon nouvel archet est superbe, très fin et léger comparé au Werner bas de gammes que j'avais. Je sens bien que je peux progresser plus aisément d'autant plus qu'il faut que je travaille la main droite… et je sais que si je veux je peux passer dans la gamme supérieure : il me reprend mon archet et m'en fabrique un autre !
cellotonic a écrit : Pourquoi met-on de l'or par exemple sur une hausse ? Est-ce vraiment un plus par rapport à l'argent ou au maillechort ou au tungstène ?
Michel Jamonneau m'a expliqué que certains musiciens demandaient de l'or sur la hausse parce qu'ils transpirent beaucoup :? et que l'argent cela noircit plus vite… l'or est imputrescible :wink:
« L'espoir est une vertu d'esclave » Emil Cioran

cellotonic
Messages : 3911
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par cellotonic » mar. févr. 21, 2012 2:08 pm

J'ai eu l'occasion "d'essayer" un violoncelle de plus de 100 000 € et un archet d'environ 50 000 €, les deux étant anciens. Mon niveau ne m'a pas permis d'en exploiter les subtilités. Il faut probablement avoir un très bon niveau et apprivoiser ce genre d'instrument avant d'en tirer des conclusions pertinentes.

Ouf ... je n'aurai jamais le niveau ni les moyens ...

Ceci dit, entre un archet à 800 € dit "d'étude" dont le prix me paraît déjà élevé et un archet professionnel à 2000-3000 €, y a t-il vraiment une grosse différence ? Parce que j'imagine que le travail du luthier est fait tout aussi consciencieusement donc avec un temps du même ordre de grandeur. J'ai du mal à me représenter la différence du coût des matières premières et au final le prix de revient.

Je me souviens avoir surpris une conversation entre 2 fabricants de flûtes au sujet des prix de vente de leurs instruments respectifs. J'ai eu l'impression qu'il y avait le prix de revient + la marge mais aussi les prix pratiqués habituellement sur le marché et ceux qu'il était donc possible de proposer ... Effectivement, quand on regarde les prix des différents fabricants, on retrouve très souvent les mêmes fourchettes de prix pour des instruments équivalents ... Prix pleinement justifiés ?

Lors d'une conférence, j'ai aussi posé la question à un archetier réputé sur l'influence du crin. Cet expert me répondit que c'était la baguette qui avait, et de loin, le plus d'importance ... réponse intéressante si on considère le remplacement du crin par des matières synthétiques (Cf Coruss Orchestre de chambre de Toulouse http://www.mp-i.fr/2012/02/01/le-prix-c ... le-vent-3/). Les études et essais en laboratoire que je connais sont toutes faites sur la baguette mais je n'en connais pas sur le crin.

Concernant les archets, pour l'or à la place de l'argent, le problème de noircissement ou d'allergie est une bonne explication.

Utilise t-on aussi le platine ?

Avatar du membre
cedricm
Messages : 451
Enregistré le : mer. mai 26, 2010 1:43 pm
Localisation : grand nord.... LILLE
Contact :

Re: Et l'archèterie, alors ?

Message par cedricm » mar. févr. 21, 2012 2:57 pm

je pensais que c'était aussi du à la densité des métaux et une possibilité d'alourdir ou alleger?
On hérite pas de la terre de nos Ancêtres, on emprunte celle de nos Enfants...”
(Antoine de Saint-Exupéry)

Répondre