l'achat de votre violoncelle

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
tenkamo
Messages : 634
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 1:11 pm

l'achat de votre violoncelle

Message par tenkamo » jeu. mai 20, 2010 5:15 pm

Bonjour !
en me baladant sur le forum du violon, j'ai vu un témoignage d'une personne qui racontait comment elle avait acheté son violon et son archet apres etc...
Donc à vous maintenant :
Faites nous votre ptite histoire de l'achat de votre 1er violoncelle et/ou du violoncelle qui vous a le plus marqué...
Est ce que vous avez des conseils à donner à ceux qui vont "se lancer" ? (comme moi :D )
Vous aviez quelqu'un pour vous aider?
Est ce que vous prenez aussi en compte l'aspect du violoncelle ? ou juste le son??
Bref tous vos ptits conseils pour l'achat d'un violoncelle...

Si pour la location, le principe est le meme que pour la vente... Et bien n'hésitez pas avec les conseils... je ne sais pas si ils proposent plus violoncelles quand on loue...

:oops: désolé si vous trouvez que ce sujet n'est pas utile, mais je me dis que ça peut etre interessant...pour beaucoup de monde... ptet que le sujet a déja été abordé mais je n'ai pas trouvé... :oops: :oops: :oops:
Les pieds sur terre, mais la tete dans les étoiles...
<<Sans la musique, la vie serait une erreur...>> ;)

tenkamo
Messages : 634
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 1:11 pm

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par tenkamo » sam. mai 22, 2010 2:12 pm

il faut croire que le sujet n'est pas interessant... Bon je suis désolé excusez moi :oops: :oops: :oops: je vais laisser couler le sujet alors :mrgreen:
Les pieds sur terre, mais la tete dans les étoiles...
<<Sans la musique, la vie serait une erreur...>> ;)

Meldy
Messages : 59
Enregistré le : jeu. oct. 18, 2007 10:27 am
Localisation : Brest

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par Meldy » mar. mai 25, 2010 2:25 pm

Pour l'achat : dans mon cas, grande débutante (après 3-4 mois de location, ça compte pas vraiment...), j'ai fait entièrement confiance à mon professeur qui a pu essayer l'instrument pendant presque une heure en cherchant les éventuels pbs que l'instrument aurait pu avoir. Il a par exemple demandé à changer les cordes des graves. J'ai été assez bluffée lorsqu'il a demandé au luthier ses archets anciens en vente pour se faire plaisir (archets plus chers que mon cello!) : la sonorité de l'instrument (un chinois) était vraiment modifiée par des archets plus élaborés que l'archet "de base", que j'ai acheté avec mon instrument. Dans un budget relativement serré, mon prof m'avait conseillé un archet légèrement plus cher que celui proposé. Ensuite, pour son aspect, je le trouve un peu rouge, mais bon, on fait avec, ça n'est vraiment pas primordial pour moi, l'essentiel étant que le son est très convenable pour un instrument de ce type. Un jour, j'aurai ptetre suffisamment de sous pour acheter un instrument de luthier ? Pour le moment, ce n'est pas la priorité et la pratique du violoncelle est déjà un loisir bien couteux...
Pour la location, le choix est moins gênant. Le mieux est de te rendre à ton cours avec l'instrument et si le professeur détecte un souci, tu vas voir ton luthier et il pourra peut être l'échanger ou faire des réglages : évidemment, c'est plus simple si on habite pas trop loin de son luthier, mais il faut aussi faire confiance au luthier... ce n'est pas dans son intérêt de proposer de trop mauvais instruments à la location. Quand tu passeras à l'achat, c'est en général d'abord lui que tu iras voir.
Depuis mon achat, je vais voir mon luthier de temps en temps pour m'assurer que tout va bien, il procède également aux changements de cordes, retouches de vernis...
J'envisage à moyen terme de changer d'archet, je ne sais pas trop comment m'y prendre et d'ailleurs je ne sais pas trop ce que je cherche pour le moment. Là encore, la discussion avec mon professeur m'apportera bien des réponses, j'en suis sure...

tenkamo
Messages : 634
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 1:11 pm

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par tenkamo » mar. mai 25, 2010 7:19 pm

Meldy a écrit :Pour l'achat : dans mon cas, grande débutante (après 3-4 mois de location, ça compte pas vraiment...), j'ai fait entièrement confiance à mon professeur qui a pu essayer l'instrument pendant presque une heure en cherchant les éventuels pbs que l'instrument aurait pu avoir. Il a par exemple demandé à changer les cordes des graves. J'ai été assez bluffée lorsqu'il a demandé au luthier ses archets anciens en vente pour se faire plaisir (archets plus chers que mon cello!) : la sonorité de l'instrument (un chinois) était vraiment modifiée par des archets plus élaborés que l'archet "de base", que j'ai acheté avec mon instrument. Dans un budget relativement serré, mon prof m'avait conseillé un archet légèrement plus cher que celui proposé. Ensuite, pour son aspect, je le trouve un peu rouge, mais bon, on fait avec, ça n'est vraiment pas primordial pour moi, l'essentiel étant que le son est très convenable pour un instrument de ce type. Un jour, j'aurai ptetre suffisamment de sous pour acheter un instrument de luthier ? Pour le moment, ce n'est pas la priorité et la pratique du violoncelle est déjà un loisir bien couteux...
Pour la location, le choix est moins gênant. Le mieux est de te rendre à ton cours avec l'instrument et si le professeur détecte un souci, tu vas voir ton luthier et il pourra peut être l'échanger ou faire des réglages : évidemment, c'est plus simple si on habite pas trop loin de son luthier, mais il faut aussi faire confiance au luthier... ce n'est pas dans son intérêt de proposer de trop mauvais instruments à la location. Quand tu passeras à l'achat, c'est en général d'abord lui que tu iras voir.
Depuis mon achat, je vais voir mon luthier de temps en temps pour m'assurer que tout va bien, il procède également aux changements de cordes, retouches de vernis...
J'envisage à moyen terme de changer d'archet, je ne sais pas trop comment m'y prendre et d'ailleurs je ne sais pas trop ce que je cherche pour le moment. Là encore, la discussion avec mon professeur m'apportera bien des réponses, j'en suis sure...
merci !! je ne sais pas si mon ou ma prof pourra m'accopagner car le luthier est à envrion 35 minutes de chez moi donc tout dépend où il/elle habite..

Mais merci !!
Les pieds sur terre, mais la tete dans les étoiles...
<<Sans la musique, la vie serait une erreur...>> ;)

Avatar du membre
Windgassen
Messages : 2410
Enregistré le : mar. déc. 26, 2006 9:13 am
Localisation : Hennebont
Contact :

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par Windgassen » mar. mai 25, 2010 9:06 pm

tenkamo a écrit :merci !! je ne sais pas si mon ou ma prof pourra m'accopagner car le luthier est à envrion 35 minutes de chez moi donc tout dépend où il/elle habite..

Mais merci !!
Avec un peu de chance, le luthier peut te prêter un instrument avec lequel tu iras en cours pour avoir l'avis de ta prof.
J'ai fait personnellement!

C'est une bonne solution.
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

http://www.janicebaird.com

tenkamo
Messages : 634
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 1:11 pm

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par tenkamo » mar. mai 25, 2010 9:09 pm

Windgassen a écrit :
tenkamo a écrit :merci !! je ne sais pas si mon ou ma prof pourra m'accopagner car le luthier est à envrion 35 minutes de chez moi donc tout dépend où il/elle habite..

Mais merci !!
Avec un peu de chance, le luthier peut te prêter un instrument avec lequel tu iras en cours pour avoir l'avis de ta prof.
J'ai fait personnellement!

C'est une bonne solution.

à voir... jpense plutot arriver avec mon cello, le prof me dira si ça va pas je pense et apres on verra...
Les pieds sur terre, mais la tete dans les étoiles...
<<Sans la musique, la vie serait une erreur...>> ;)

benoit
Messages : 30
Enregistré le : dim. mars 28, 2010 3:29 pm

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par benoit » mar. mai 25, 2010 9:26 pm

bonjour ! ou plutôt bonsoir

j'en suis pour ma part a mon 4em violoncelle si on compte le 1/2 et le 3/4

Pour l'achat, pour ma part le 1er que j'ai acheté c'était il y a 8 ans quand je suis passé a l'entier, ma prof l'avais trouvé, chez son luthier (qui est aussi le miens depuis que j'ai commencé), elle nous en avais fait la démonstration, le son était bon, certes sans timbre et sans un volume incroyable mais a l'époque de toute façon je n'avais pas la capacité de développer plus de son que ne le permettais le bignou, le son était homogéne et il était facile a jouer, donc parfait pour un débutant je dirais, la lutherie était bonne et enfin le prix était accessible.

Le second, je suis en train de l'acheter (il ne reste plus qu'a payer ><), la je l'ai trouvé grace au forum, je suis allé l'essayer, j'avais deja essayé pas mal de violoncelle dans la gamme de prix visée (6000/8000), au niveau esthétique il m'a tout de suite flatté, en terme de son il m'a charmé, il est totalement dans mon style de jeu, assez énergique, des son puissant, pas trés timbré mais avec un gros volume sonore, j'adore.

Seulement le son ne fait malheureusement pas tout, on est donc aller pendant la semaine de test chez notre luthier afin de voir les antécédent du papy (XIXem), il s'est révélé relativement fragile, mais pas de problème majeur concernant une possible décote majeur de l'instrument, juste des choses a surveiller vis a vis des outrages du temps. le plus gros hic était en fait qu'il avais des mensuration "hors cote" (les repéres ne sont pas au même endroit surtout en 4em position). donc au final je l'achète =D

Bref tout ceci pour dire que il faut regarder certes le son, mais aussi et surtout la lutherie, lorsque cela concerne des sommes importante d'autant plus. Un violoncelle sonant merveilleusement bien mais avec une fracture de table ou autre défaut majeur qui pourrais avec le temps s'aggraver ne vaut rien ou presque, il faut donc évidement faire attention au son mais surtout a la lutherie, il s'agit de ne pas acheter un instrument qui 5 ans plus tard ne vaus plus rien.

Pour un débutant il est aussi important que le violoncelle soit "facile a jouer" c'est a dire qu'il ne demande pas d'attention extreme a cause d'aigu cinglant ou autre problème nécessitant pour en tirer ses beauté d'avoir un touché plus maitrisé.

Je me suis un peu embrouiller dans tout ça, j'espere avoir apporté quelquechose :oops:

tenkamo
Messages : 634
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 1:11 pm

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par tenkamo » mar. mai 25, 2010 9:38 pm

benoit a écrit :bonjour ! ou plutôt bonsoir

j'en suis pour ma part a mon 4em violoncelle si on compte le 1/2 et le 3/4

Pour l'achat, pour ma part le 1er que j'ai acheté c'était il y a 8 ans quand je suis passé a l'entier, ma prof l'avais trouvé, chez son luthier (qui est aussi le miens depuis que j'ai commencé), elle nous en avais fait la démonstration, le son était bon, certes sans timbre et sans un volume incroyable mais a l'époque de toute façon je n'avais pas la capacité de développer plus de son que ne le permettais le bignou, le son était homogéne et il était facile a jouer, donc parfait pour un débutant je dirais, la lutherie était bonne et enfin le prix était accessible.

Le second, je suis en train de l'acheter (il ne reste plus qu'a payer ><), la je l'ai trouvé grace au forum, je suis allé l'essayer, j'avais deja essayé pas mal de violoncelle dans la gamme de prix visée (6000/8000), au niveau esthétique il m'a tout de suite flatté, en terme de son il m'a charmé, il est totalement dans mon style de jeu, assez énergique, des son puissant, pas trés timbré mais avec un gros volume sonore, j'adore.

Seulement le son ne fait malheureusement pas tout, on est donc aller pendant la semaine de test chez notre luthier afin de voir les antécédent du papy (XIXem), il s'est révélé relativement fragile, mais pas de problème majeur concernant une possible décote majeur de l'instrument, juste des choses a surveiller vis a vis des outrages du temps. le plus gros hic était en fait qu'il avais des mensuration "hors cote" (les repéres ne sont pas au même endroit surtout en 4em position). donc au final je l'achète =D

Bref tout ceci pour dire que il faut regarder certes le son, mais aussi et surtout la lutherie, lorsque cela concerne des sommes importante d'autant plus. Un violoncelle sonant merveilleusement bien mais avec une fracture de table ou autre défaut majeur qui pourrais avec le temps s'aggraver ne vaut rien ou presque, il faut donc évidement faire attention au son mais surtout a la lutherie, il s'agit de ne pas acheter un instrument qui 5 ans plus tard ne vaus plus rien.

Pour un débutant il est aussi important que le violoncelle soit "facile a jouer" c'est a dire qu'il ne demande pas d'attention extreme a cause d'aigu cinglant ou autre problème nécessitant pour en tirer ses beauté d'avoir un touché plus maitrisé.

Je me suis un peu embrouiller dans tout ça, j'espere avoir apporté quelquechose :oops:
voui voui merci beaucoup... Je pense que j'aurai un budget avoisinant 1000€ au final grand max...
Je ne m'attends pas à trouver du haut de gamme.. juste Du jouable... Histoire de me faire plaisir...
Les pieds sur terre, mais la tete dans les étoiles...
<<Sans la musique, la vie serait une erreur...>> ;)

Avatar du membre
Anacrouse
Messages : 1607
Enregistré le : ven. nov. 14, 2008 6:04 pm
Localisation : Languedoc Roussillon

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par Anacrouse » mar. mai 25, 2010 9:55 pm

Ton budget est tout à fait bien pour débuter, et puis un 1° cello, on le revend je crois facilement surtout si on achète le suivant chez le luthier, qui fait alors une bonne reprise ! :D
Ça été mon cas !location 3 mois, achat du cello loué (neuf à l'origine), et que j'ai changé au bout de 2 ans .

tenkamo
Messages : 634
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 1:11 pm

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par tenkamo » mar. mai 25, 2010 10:04 pm

Anacrouse a écrit :Ton budget est tout à fait bien pour débuter, et puis un 1° cello, on le revend je crois facilement surtout si on achète le suivant chez le luthier, qui fait alors une bonne reprise ! :D
Ça été mon cas !location 3 mois, achat du cello loué (neuf à l'origine), et que j'ai changé au bout de 2 ans .
ooouuuh non je ne compte pas en racheter un tout de suite !! mes finances n'y résisteraient pas surtout que je vais devoir (peut etre) racheter une flute !!! ouhlalala non non non ! il faut qu'il tienne 10 ans mini...
Les pieds sur terre, mais la tete dans les étoiles...
<<Sans la musique, la vie serait une erreur...>> ;)

Avatar du membre
daguero
Messages : 2009
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par daguero » mer. mai 26, 2010 1:51 am

Fils d’un ténor d’opéra et d’une pianiste interprète de Chopin, Liszt et Rachmaninoff, j’ai hérité les doigts de mon papa et la voix de ma maman. Mouton noir dans une famille de musiciens, j’ai décidé de faire des études moins longues et difficiles que celles mes parents. Je suis devenu ingénieur nucléaire…

En février dernier, le décès de mon frère cadet à 40 ans, m’a poussé à ne plus différer mon secret envie d’apprendre à jouer le violoncelle, et ce, à cinquante ans. J’ai parlé avec ma femme, qui m’a fait remarquer nos limites de budget avec nos enfants universitaires, mais qui m’a donné le feu vert et m’a fait confiance.

Je me suis donc posé un objectif et une stratégie. Je ne peux pas faire miennes les opinions de ce forum sur le prix des violoncelles car je pense que l’acte d’achat est associé à l’objectif et la stratégie, comme je le détaille plus bas. Sans fixer un objectif ni des stratégies, donner un prix n’a strictement aucun sens.

Pour me fixer l’objectif, j’ai remarqué que je trouve du plaisir dans plutôt dans des ensembles, que je préfère de loin la musique baroque à la musique de chambre du XIX, et que je n’aime vraiment pas du tout la musique contemporaine, la politesse m’empêchant d’être plus honnête. Je me suis fixé donc l’objectif de jouer dans un ensemble dans dix ans, une œuvre d’une difficulté de l’ordre du Gloria de Vivaldi ou du Jephté de Carissimi.

La stratégie c’est un travail quotidien d’une demi-heure, mais tous les jours, sans faille et sans excuses, sauf déplacements professionnels, bien entendu.

J’ai fixé trois points de contrôle. Le premier, c’était une location de trois mois, pour décider de commencer ou pas. En fait, au bout d’un mois les résultats étaient tellement concluants, avec le guide d’une amie de la famille qui a dix ans de violoncelle, que je l’ai déclaré comme acquis. Ce premier point de contrôle passé, il déclenchait l’acte d’achat dont traite ce sujet du forum. Les autres deux points de contrôle seront dans deux ans et dans cinq ans, chacun pouvant (ou pas) déclencher l’achat d’un instrument plus cher. En d’autres mots, les achats sont échelonnés pour récompenser une progression, qui justifie à son tour l’achat et qui déclenche une nouvelle progression.

Pour mon premier achat, j’ai fait un budget. J’ai compté 230 euros pour un cello chinois bas de gamme, 120 euros pour des cordes neuves, 45 euros par mois de Conservatoire, environ 100 euros de luthier, à rajouter aux 100 pour une première location de trois mois. Plus tard, il faudrait rajouter 100 euros pour un archet en carbone. Mon étude suggérait qu’un instrument bas de gamme mais avec de bonnes cordes et avec un chevalet et âme modifiés par un luthier compétent serait suffisant pour la première période de deux ans. Je courais le risque d’acheter un instrument qui ne ferait pas l’affaire, mais le ticket d’entrée étant bas, le risque était acceptable.

Les violoncelles chinois bas de gamme se trouvent sur eBay à partir de 230 euros avec archet et housse souple. Dans mon cas, j’ai acheté un chez netdistrib. Le violoncelle n’est pas de grande qualité et je ne recommande pas le lot duquel est sorti le mien (il y a des erreurs que les épaisses couches de vernis rouge n’arrivent pas à cacher). Je ne peux rien dire sur les autres vendeurs, ni sur d’autres lots distribués par ce même revendeur, je prie aux lecteurs de ne pas tirer des conclusions sur un seul achat.

L’instrument est arrivé par Chronopost, intact mais dans une boite en carton. Je n’ai pas osé toucher quoi que ce soit, le violoncelle a subi un montage de chevalet et une modification de chevalet et des chevilles chez les luthières de Mareil-Marly.

Notre amie a testé mon violoncelle, ainsi modifié, qu’elle a comparé au violoncelle loué chez les luthières. Elle a trouvé le son du mien plus puissant, mais beaucoup plus difficile à jouer, car la moindre faute d’inattention était sanctionnée avec un son de mauvais goût. Je suspecte les cordes d’origine.

L’archet du violoncelle n’est pas mauvais, il est tout juste exécrable. Sans être un expert, je le ressens mou comme un mollusque, j’ai la sensation qu’il se déforme étrangement au lieu d’emmagasiner de l’énergie dans la flexion pour la restituer par une attaque sur la corde. J’ai donc acheté sur eBay un autre archet en carbone pour environ 80 euros qui arrivera après-demain. Je compte faire un enregistrement et une analyse d'un spectrogramme du son du même violoncelle avec les deux archets pour « voir » la différence de réponse en fréquences, je ne peux faire confiance qu'à mon oreille et à ce que je peux mesurer.

Finalement, je compte acheter une boite pour le transporter; étrangement, le violoncelle remis en état est encore beaucoup moins cher que la boîte. Je me pose la question de la pertinence d’un tel achat. Je n'ai pas encore tranché.

Voilà, j’ai tout expliqué, prix et techniques d'achat incluses. Si votre objectif et/ou votre stratégie sont différents des miens, ne comptez surtout pas transposer ma technique d’achat. Osez la vôtre.

Cordiales salutations.
Chef de l'Orchestre LSO de l'AMA Pays d'Aix
2019-2020: Symph.40 et Concert pour piano 21 de Mozart, Bach, Gluck, Händel, Saint-Saëns, et autres. 12 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

tenkamo
Messages : 634
Enregistré le : lun. mai 10, 2010 1:11 pm

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par tenkamo » mer. mai 26, 2010 9:49 am

daguero a écrit :Fils d’un ténor d’opéra et d’une pianiste interprète de Chopin, Liszt et Rachmaninoff, j’ai hérité les doigts de mon papa et la voix de ma maman. Mouton noir dans une famille de musiciens, j’ai décidé de faire des études moins longues et difficiles que celles mes parents. Je suis devenu ingénieur nucléaire…

En février dernier, le décès de mon frère cadet à 40 ans, m’a poussé à ne plus différer mon secret envie d’apprendre à jouer le violoncelle, et ce, à cinquante ans. J’ai parlé avec ma femme, qui m’a fait remarquer nos limites de budget avec nos enfants universitaires, mais qui m’a donné le feu vert et m’a fait confiance.

Je me suis donc posé un objectif et une stratégie. Je ne peux pas faire miennes les opinions de ce forum sur le prix des violoncelles car je pense que l’acte d’achat est associé à l’objectif et la stratégie, comme je le détaille plus bas. Sans fixer un objectif ni des stratégies, donner un prix n’a strictement aucun sens.

Pour me fixer l’objectif, j’ai remarqué que je trouve du plaisir dans plutôt dans des ensembles, que je préfère de loin la musique baroque à la musique de chambre du XIX, et que je n’aime vraiment pas du tout la musique contemporaine, la politesse m’empêchant d’être plus honnête. Je me suis fixé donc l’objectif de jouer dans un ensemble dans dix ans, une œuvre d’une difficulté de l’ordre du Gloria de Vivaldi ou du Jephté de Carissimi.

La stratégie c’est un travail quotidien d’une demi-heure, mais tous les jours, sans faille et sans excuses, sauf déplacements professionnels, bien entendu.

J’ai fixé trois points de contrôle. Le premier, c’était une location de trois mois, pour décider de commencer ou pas. En fait, au bout d’un mois les résultats étaient tellement concluants, avec le guide d’une amie de la famille qui a dix ans de violoncelle, que je l’ai déclaré comme acquis. Ce premier point de contrôle passé, il déclenchait l’acte d’achat dont traite ce sujet du forum. Les autres deux points de contrôle seront dans deux ans et dans cinq ans, chacun pouvant (ou pas) déclencher l’achat d’un instrument plus cher. En d’autres mots, les achats sont échelonnés pour récompenser une progression, qui justifie à son tour l’achat et qui déclenche une nouvelle progression.

Pour mon premier achat, j’ai fait un budget. J’ai compté 230 euros pour un cello chinois bas de gamme, 120 euros pour des cordes neuves, 45 euros par mois de Conservatoire, environ 100 euros de luthier, à rajouter aux 100 pour une première location de trois mois. Plus tard, il faudrait rajouter 100 euros pour un archet en carbone. Mon étude suggérait qu’un instrument bas de gamme mais avec de bonnes cordes et avec un chevalet et âme modifiés par un luthier compétent serait suffisant pour la première période de deux ans. Je courais le risque d’acheter un instrument qui ne ferait pas l’affaire, mais le ticket d’entrée étant bas, le risque était acceptable.

Les violoncelles chinois bas de gamme se trouvent sur eBay à partir de 230 euros avec archet et housse souple. Dans mon cas, j’ai acheté un chez netdistrib. Le violoncelle n’est pas de grande qualité et je ne recommande pas le lot duquel est sorti le mien (il y a des erreurs que les épaisses couches de vernis rouge n’arrivent pas à cacher). Je ne peux rien dire sur les autres vendeurs, ni sur d’autres lots distribués par ce même revendeur, je prie aux lecteurs de ne pas tirer des conclusions sur un seul achat.

L’instrument est arrivé par Chronopost, intact mais dans une boite en carton. Je n’ai pas osé toucher quoi que ce soit, le violoncelle a subi un montage de chevalet et une modification de chevalet et des chevilles chez les luthières de Mareil-Marly.

Notre amie a testé mon violoncelle, ainsi modifié, qu’elle a comparé au violoncelle loué chez les luthières. Elle a trouvé le son du mien plus puissant, mais beaucoup plus difficile à jouer, car la moindre faute d’inattention était sanctionnée avec un son de mauvais goût. Je suspecte les cordes d’origine.

L’archet du violoncelle n’est pas mauvais, il est tout juste exécrable. Sans être un expert, je le ressens mou comme un mollusque, j’ai la sensation qu’il se déforme étrangement au lieu d’emmagasiner de l’énergie dans la flexion pour la restituer par une attaque sur la corde. J’ai donc acheté sur eBay un autre archet en carbone pour environ 80 euros qui arrivera après-demain. Je compte faire un enregistrement et une analyse d'un spectrogramme du son du même violoncelle avec les deux archets pour « voir » la différence de réponse en fréquences, je ne peux faire confiance qu'à mon oreille et à ce que je peux mesurer.

Finalement, je compte acheter une boite pour le transporter; étrangement, le violoncelle remis en état est encore beaucoup moins cher que la boîte. Je me pose la question de la pertinence d’un tel achat. Je n'ai pas encore tranché.

Voilà, j’ai tout expliqué, prix et techniques d'achat incluses. Si votre objectif et/ou votre stratégie sont différents des miens, ne comptez surtout pas transposer ma technique d’achat. Osez la vôtre.

Cordiales salutations.
Wahou merci pour ton témoignage !!!
J'avais aussi acheté un violon par le même vendeur sur ebay, nul également. Le violon est arrivé entier, en bon état, bien emballé, joli mais de qualité éxécrable. Le luthier a dit qu'il n'y avait que la mentonnière et l'archet qui étaient corrects, c'est pour dire... Je pense que je vais quand meme passer par un luthier pour acheter mon violoncelle... meme si c'est plus cher car je compte le garder longtemps...
Je pense en louer jusqu'à janvier (je compte sur les rentrées d'argent en décembre ;) ) et après en acheter un dans mon budget... (1000€ max je pense...)
Merci !!!
Les pieds sur terre, mais la tete dans les étoiles...
<<Sans la musique, la vie serait une erreur...>> ;)

Lanciatifoso
Messages : 166
Enregistré le : ven. avr. 02, 2010 3:04 pm

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par Lanciatifoso » mer. mai 26, 2010 9:50 am

Le monde est petit; l'autre jour en allant voir notre amie Katharina à Mareil,
j'ai vu ton instrument à côté de celui de mon fils qui,lui,(le violoncelle) est en morceaux .
(Voir le poste "Restauration, votre avis).
C'est vrai qu'il est flashy; par temps clair à jouer avec des Ray Ban...LOL

Avatar du membre
l'haitien
Messages : 350
Enregistré le : mer. déc. 24, 2008 10:31 am

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par l'haitien » mer. mai 26, 2010 10:45 am

daguero a écrit : Pour mon premier achat, j’ai fait un budget. J’ai compté 230 euros pour un cello chinois bas de gamme, 120 euros pour des cordes neuves, 45 euros par mois de Conservatoire, environ 100 euros de luthier, à rajouter aux 100 pour une première location de trois mois. Plus tard, il faudrait rajouter 100 euros pour un archet en carbone. Mon étude suggérait qu’un instrument bas de gamme mais avec de bonnes cordes et avec un chevalet et âme modifiés par un luthier compétent serait suffisant pour la première période de deux ans. Je courais le risque d’acheter un instrument qui ne ferait pas l’affaire, mais le ticket d’entrée étant bas, le risque était acceptable.

Les violoncelles chinois bas de gamme se trouvent sur eBay à partir de 230 euros avec archet et housse souple. Dans mon cas, j’ai acheté un chez netdistrib. Le violoncelle n’est pas de grande qualité et je ne recommande pas le lot duquel est sorti le mien (il y a des erreurs que les épaisses couches de vernis rouge n’arrivent pas à cacher). Je ne peux rien dire sur les autres vendeurs, ni sur d’autres lots distribués par ce même revendeur, je prie aux lecteurs de ne pas tirer des conclusions sur un seul achat.

L’instrument est arrivé par Chronopost, intact mais dans une boite en carton. Je n’ai pas osé toucher quoi que ce soit, le violoncelle a subi un montage de chevalet et une modification de chevalet et des chevilles chez les luthières de Mareil-Marly.

L’archet du violoncelle n’est pas mauvais, il est tout juste exécrable. Sans être un expert, je le ressens mou comme un mollusque, j’ai la sensation qu’il se déforme étrangement au lieu d’emmagasiner de l’énergie dans la flexion pour la restituer par une attaque sur la corde.
Allez, c'est moi qui m'y colle pour la mise en garde en ce qui concerne ce genre d'instruments. Je peux me permettre, j'en ai eu plusieurs dont j'ai fréquenté les entrailles. Je n'aborde que l'aspect technique allant au dela de ce qui est déjà relevé par daguero (cordes, chevalet, hauteurs de cordes et archet à changer).
1er point : Ne jamais croire les publicités. Elles sont rédigées pour vous faire croire ce que vous avez envie d'y lire.
2e point : le bois : toujours excessivement frais. Entraîne des défauts graves (souvent économiquement irréparables) qui apparaissent à court ou moyen terme : casse ou vrille du manche, déformation de la touche, fentes de table, décollements de table ou de fond (au mieux quand la colle le permet)...
3e point : le vernis. Pour briller ça brille Mais ... très très fin et fragile : s'écaille par plaques au premier choc ou moindre frottement un peu appuyé.
4e point : La housse. Que la finition soit exécrable passe encore mais quand ça vient à l'encontre du rôle protecteur qu'on en attend, c'est très limite. Les sangles sont le point sensible : les coutures et les anneaux ou mousquetons ne tiennent pas. A doubler en intégralité et à surveiller très régulièrement.

Dommage que du bois serve à construire de tels instruments :(
"Man muß noch Chaos in sich haben, um einen tanzenden Stern gebären zu können"

Avatar du membre
daguero
Messages : 2009
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: l'achat de votre violoncelle

Message par daguero » jeu. mai 27, 2010 12:32 am

Mise à jour: ma prof m'a fait cadeau d'une vieille corde Jargar soft pour la corde La (achetée en 1997!) et je suis très content car cela sonne bien mieux.

Des difficultés d'accord dues à un cordier médiocre.
Elle recommande le remplacement du cordier et des cordes.
En revanche l'archet ne lui arrache aucun commentaire...
Chef de l'Orchestre LSO de l'AMA Pays d'Aix
2019-2020: Symph.40 et Concert pour piano 21 de Mozart, Bach, Gluck, Händel, Saint-Saëns, et autres. 12 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

Répondre