suites de bach

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Répondre
Cellomees
Messages : 47
Enregistré le : jeu. avr. 07, 2005 1:36 pm

suites de bach

Message par Cellomees » ven. sept. 09, 2005 12:53 pm

pourquoi, en concert, ne joue-t-on pas les suites de Bach en ordre chronologique mais 1-3-5 et 2-4-6?

quelqu'un dispose-t-il ou connaît-il des articles, documents, sites internet, etc sur ces suites? je suis à la recherche d'infos pas trop techniques et compliquées (musicalement parlant), qui permettent de mieux apprécier leur fonctionnement, leur valeur.

merci d'avance!

Avatar du membre
thibaut_63
Messages : 324
Enregistré le : dim. févr. 27, 2005 5:58 pm
Localisation : Pau

Message par thibaut_63 » ven. sept. 09, 2005 4:11 pm

Bonjour,
j'avais remarqué que l'enregistrement des suites de Bach par Rostropovitch était justement le suivant :
CD 1 suites 1, 4, 5.
CD 2 suites 2, 3, 6.

J'ai entendu dire que l'on ne sait pas du tout dans quel ordre doivent être joué ces suites et qu'il s'agit donc du choix de l'interprête.

Avatar du membre
Stéphane
Messages : 428
Enregistré le : dim. mai 15, 2005 10:32 pm
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Message par Stéphane » ven. sept. 09, 2005 5:44 pm

l'ordre des suites à l'air de se faire, dans la partitions, par ordre de difficulté, la sixième étant (amha) la plus dur et la 1ère la plus facile, la 3eme étant intermédiaire.
Aussi, les suites 1, 3 et 5 sont majeurs, tandis que les 2 et 4 sont mineures, quant à la sixième, elle est assez inclassable, car écrite pr un vlc à 5 corde et avec des passages à deux voix, c'est très joli on à l'impression que deux vlc jouent en même temps...
voilà, c'est ma vision des choses...
Sinon, pour l'interprétation,
toutes les suites sont des DANCES, donc faut que ça swing les amis :lol:
La première ben, c'est assez vilageois comme dance, un peu les dances dans asterix quoi... enfin vous voyez de quoi je veux parler!!
La seconde, c'est plus noble, presque romantique (le prélude me fait pleurer à chaque fois :cry: ), plus dans le style cours de france.
Troisième, même chose que pr la première.
4-5ème, même chose que pr la seconde,
et la sixième est clairement villageoise, avec un air de vielle à roue dans la seconde gavotte, et preque du cor de chasse dans la gigue...
Vala
+++
stef :D
Le violoncelle, c'est le contraire du loto.
C'est pas facile, c'est cher et ça rapporte rien.

Di Steph
Messages : 17
Enregistré le : ven. sept. 09, 2005 9:30 pm
Localisation : Paris

Message par Di Steph » ven. sept. 09, 2005 10:54 pm

heu... c'est plutôt la 1, 3, 4 et 6 qui sont en majeur et les autres en mineur...

Avatar du membre
Jérémy
Modérateur
Messages : 1013
Enregistré le : mar. oct. 05, 2004 5:01 pm
Localisation : Bruxelles
Contact :

Message par Jérémy » mar. sept. 13, 2005 4:35 pm

...Et la 4ème est vachement plus dure que la 6ème...
"Si tous les cons étaient des sandwiches, on aurait largement résolu le problème de la faim dans le monde"

Di Steph
Messages : 17
Enregistré le : ven. sept. 09, 2005 9:30 pm
Localisation : Paris

Message par Di Steph » mar. sept. 13, 2005 4:39 pm

tiens, c'est intéressant, ça...

tu parles techniquement ou pas?
c'est vrai que musicalement, je trouve plus dur de donner une direction au prélude de la 4ème, aussi magnifiques que sont les accords eux-mêmes, qu'au prélude de la 6ème...

Avatar du membre
Vincenticello
Messages : 123
Enregistré le : mer. août 03, 2005 8:37 am
Localisation : Paris et Marseille...

Message par Vincenticello » mar. sept. 13, 2005 5:32 pm

Hello,

la 4eme donne sans doute des problèmes pour les écartements permanents, et la sixième doit être facile sur un instrument à 5 cordes...

En ce qui me concerne, je n ai pas trop de difficultés pour la 4eme, mais je ne fait pas toutes les notes des accords à 4 notes de la 6e dont la Sarabande me semble etre le sommet d injouabilité :-)... néanmoins, je suis content de "traverser" à peu près correctement ce chef d oeuvre, que je pensais inaccessible à quelqu un qui a commené le cello à 26a, il y a 12a...

Sinon, ce serait intéressant de savoir quelles sont les pièces préférées des uns et des autres.

Par exemple, si on s amuse à classer les préludes tous fabuleux, je crois que cela ne prétend bien sûr rien "évaluer" de bach, mais révèle un peu qui on est, non ?

Dans l 'ordre de mes préférences : 5, 1, 2, 6, 4, 3....
Dans celui de leur jouabilité pour moi : 2, 3, 1, 5, 4, 6...

Portez vous bien

Di Steph
Messages : 17
Enregistré le : ven. sept. 09, 2005 9:30 pm
Localisation : Paris

Message par Di Steph » mar. sept. 13, 2005 6:06 pm

Ben en ce moment je suis justement dans la sarabande de la 6ème... :-)

les démanchés au milieu des accords de 4 sons obligent à les plaquer, mais bon tout le monde fait ça à ma connaissance (sauf Bylsma bien sûr, qui joue la 6ème sur un violoncello piccolo à 5 cordes dont on parlait dans une autre discussion, accordé dans les 415), même Tortelier simplifie quelques accords...

Sinon pour les préludes préférés, je dois dire que j'ai vraiment un coup de coeur pour la 5ème, ensuite la 6ème, 4, 2, 1, 3

Avatar du membre
Stéphane
Messages : 428
Enregistré le : dim. mai 15, 2005 10:32 pm
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Message par Stéphane » mar. sept. 13, 2005 6:42 pm

oui dsl j'ai du me tromper, il devait être tard à ce moment...
Dans mes préférences : pour les jouer, 1 2 3 6 4 3 même si ça ressemble à du hachis parmentier, je joue du cello juste pr mon plaisir et pas par achèvement...
Pour les écouter 6 5 2 4 3 1 la sixième suite, bien jouée, donne vraiment l'impression d'un morceau joué par deux instruments...
Je laisse donc la parole à ceux qui sont arrivés jusqu'à des classes de conservatoire dont le niveau est nécessairement plus élevé que le mien... :D
Le violoncelle, c'est le contraire du loto.
C'est pas facile, c'est cher et ça rapporte rien.

Avatar du membre
Stéphane
Messages : 428
Enregistré le : dim. mai 15, 2005 10:32 pm
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Message par Stéphane » ven. oct. 28, 2005 4:30 pm

si ça intéresse des gens, j'ai scanné une partie du fascicule accompagnant les vinyl des suites jouées par Casals, et qui contient une analyse de Tortelier de l'interprétation de Casals.
Cela permet de donner des idées pour l'interprétation.

Le seul problème est la taille du fichier (3980ko). Je peux l'emailer fortement zippé sur demande mais ça ne change de toute façon pas grand chose (compression à 3700 ko).
Pour revenir à l'injouabilité avéré de la Sarabande de la sixième suite, Torterlier fini son analyse de la sixième suite en disant (je cite) : "C'est à dessein que j'ai omis de citer la Sarabande de la sixième suite : un miracle ne s'analyse pas."
Stéphane
Le violoncelle, c'est le contraire du loto.
C'est pas facile, c'est cher et ça rapporte rien.

Répondre