Gilbert Bordes écrivain et luthier

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Orliac
Messages : 204
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » sam. août 01, 2015 8:31 am

Le chat derrière la vitre n'est pas un roman, mais une suite de nouvelles où j'avais la fantaisie de comparer, en parallèle, des vies animales et humaines. Ce livre a été écrit dans des conditions très particulières et n'est pas représentatif de ce que je fais d'habitude.
Concernant la lutherie, chacun travaille à sa manière. Moi, j'aime utiliser du bois dont je connais l'histoire. En rabotant une table, j'ai en tête l'arbre dont elle faisait partie, son environnement, tout ce que j'ai dû faire pour arriver à ce stade, et cela m'aide.
J'ai une âme de bûcheron. Quand je fais couper un arbre, quand je le tronçonne, le débite et le transporte chez moi pour les premiers mois de séchage, j'éprouve une grande joie. Je vais devoir le faire chanter et pour cela l'apprivoiser, le comprendre. J'imagine alors les instruments que je pourrai construire, impatient de découvrir leur voix. Et puis, s'ils sont mauvais, j'en serai le seul responsable!

Avatar du membre
cello50
Messages : 581
Enregistré le : jeu. août 26, 2010 2:26 pm

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par cello50 » sam. août 01, 2015 9:26 am

Orliac a écrit :J'imagine alors les instruments que je pourrai construire, impatient de découvrir leur voix. Et puis, s'ils sont mauvais, j'en serai le seul responsable!
Démarche très intéressante qui demande une projection dans le temps car le bois abattu n'est pas utilisé avant plusieurs années de séchage, d'autant que durant ces années, l'idée des instruments qui seront réalisés peut changer.

Orliac
Messages : 204
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » sam. août 01, 2015 11:01 am

C'est parfaitement vrai, mais se projeter dans l'avenir a quelque chose de rassurant.
Très bonnes vacances à tous.

Orliac
Messages : 204
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » mar. août 18, 2015 7:55 am

Ma boite mail a été piratée et certains d'entre vous ont peut-être reçu un message de détresse qui ne venait pas de moi. Tout est arrangé.

Orliac
Messages : 204
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » mar. oct. 20, 2015 8:16 am

Enfin, je viens d'acheter le sycomore de mes vieux jours. Je connaissais cet arbre dans le département de la Meuse depuis deux ans et je n'avais pas pu me l'offrir. C'est fait, une folie certes puisque je ne suis plus tout jeune, mais tant pis. Certains collectionnent les timbres postes ou les pièces de monnaie, moi, c'est le bois, le joli bois de résonance. J'ai du bonheur à le regarder mûrir, à comparer ses ondes et imaginer ce que je pourrai en faire.
A ce propos, après n'avoir pu acheter l'arbre convoité dans le pays de Gex, j'ai pu constater, en parcourant la Lorraine qu'il existe chez nous de fort beaux érables. On achète ce bois dans les pays d'Europe centrale. Pourtant, si Mirecourt est devenue la capitale de la lutherie, c'est qu'il y avait du bois à proximité: l'érable ondé de Lorraine, l'érable maillé des Vosges pour les chevalets et les instruments de petite qualité, le sapin blanc des Vosges don on faisait autrefois les tables et qui a été abandonné au profit de l'épicéa qu'utilisaient les grands maîtres de Crémone. Sauf qu'au début des années 1900, on avait tellement exploité les forêts qu'il ne restait plus de beaux arbres. Alors on est allé ailleurs. Et les arbres trop jeune à cette époque, ont grandi tranquillement et sont désormais bons pour faire de la musique. (Si je savais faire j'ajouterais une photo, mais c'est trop compliqué pour moi).

Avatar du membre
montval
Messages : 116
Enregistré le : mer. mars 25, 2015 11:18 am
Localisation : OSNY
Contact :

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par montval » mar. déc. 08, 2015 9:48 pm

Pour les photos je vous montrerai quand je passerai vous voir.☺
C'est chouette de pouvoir choisir ses arbres ! Cela rend la chose encore plus passionnante j'imagine !

Orliac
Messages : 204
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » mer. déc. 09, 2015 12:04 pm

Vous pouvez passer me voir quand vous le souhaitez. Il suffit pour cela de s'entendre sur une date.

Avatar du membre
cello50
Messages : 581
Enregistré le : jeu. août 26, 2010 2:26 pm

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par cello50 » mer. déc. 09, 2015 12:20 pm

Ce qui serait original c'est de réserver le bois qui ne servira pas à la lutherie pour faire du papier pour imprimer vos ouvrages.
Modifié en dernier par cello50 le mer. déc. 09, 2015 11:20 pm, modifié 2 fois.

Avatar du membre
montval
Messages : 116
Enregistré le : mer. mars 25, 2015 11:18 am
Localisation : OSNY
Contact :

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par montval » mer. déc. 09, 2015 5:54 pm

Excellente idée !!

Orliac
Messages : 204
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » jeu. déc. 10, 2015 7:56 am

Tous le bois inutile et les copeaux servent à allumer le feu. Et il y en a beaucoup. Ultra sec, il brûle comme du papier. Ainsi, suis-je le seul de ma rue à avoir une fumée ondée au-dessus de ma cheminée!

Avatar du membre
montval
Messages : 116
Enregistré le : mer. mars 25, 2015 11:18 am
Localisation : OSNY
Contact :

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par montval » jeu. déc. 10, 2015 4:42 pm

Est-ce que l'antre de la cheminée résonne ? :D

Orliac
Messages : 204
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » ven. déc. 11, 2015 7:33 am

Je 'ai jamais su où placer l'âme. Et je redoute qu'on loup sorte de la cheminée. Comme je ne brille pas par mon courage, je préfère éviter de genre de confrontation.

Avatar du membre
cello50
Messages : 581
Enregistré le : jeu. août 26, 2010 2:26 pm

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par cello50 » ven. déc. 11, 2015 10:11 am

Orliac a écrit :Tous le bois inutile et les copeaux servent à allumer le feu. Et il y en a beaucoup. Ultra sec, il brûle comme du papier. Ainsi, suis-je le seul de ma rue à avoir une fumée ondée au-dessus de ma cheminée!
Vous êtes en quelque sorte un flambeur :mrgreen:

Méfiance : Ségolène a interdit les feux de cheminée pour cause de pollution ! Vous risquez de vous retrouver au violon !

Avatar du membre
Giraire
Modérateur
Messages : 1837
Enregistré le : mar. janv. 24, 2006 1:18 am
Localisation : NOUMEA

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Giraire » ven. déc. 11, 2015 2:18 pm

cello50 a écrit :
Orliac a écrit :Tous le bois inutile et les copeaux servent à allumer le feu. Et il y en a beaucoup. Ultra sec, il brûle comme du papier. Ainsi, suis-je le seul de ma rue à avoir une fumée ondée au-dessus de ma cheminée!
Vous êtes en quelque sorte un flambeur :mrgreen:

Méfiance : Ségolène a interdit les feux de cheminée pour cause de pollution ! Vous risquez de vous retrouver au violon !
:lol:
Etre suffisamment vivant pour pratiquer cet instrument est un privilège.

Avatar du membre
montval
Messages : 116
Enregistré le : mer. mars 25, 2015 11:18 am
Localisation : OSNY
Contact :

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par montval » ven. déc. 11, 2015 6:38 pm

Comme dirait mon fiston, faire brûler du bois de lutherie pour se chauffer, c'est che-loup :D
Et jouer avec le feu, c'est être sur la corde raide !!

Répondre