Gilbert Bordes écrivain et luthier

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Avatar du membre
loulou35
Messages : 898
Enregistré le : mar. août 29, 2006 11:21 am
Localisation : Rue de la Soif (Rennes)

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par loulou35 » sam. juin 20, 2015 8:42 am

Euh, tous les très vieux instruments sont faits avec du très vieux bois, non ?

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11278
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par JBap » sam. juin 20, 2015 10:54 am

:D pas mal celle-là loulou
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
wolf note
Messages : 2984
Enregistré le : lun. avr. 07, 2008 10:51 pm
Localisation : Lisbonne
Contact :

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par wolf note » sam. juin 20, 2015 11:50 am

Orliac a écrit :J'ai pourtant lu quelque part que Stradivari notait tout ce qu'il faisait. On sait donc quand il achetait ses arbres et quand il les utilisait.
Bon, ça c'est une découverte importante ! Source?

Orliac
Messages : 164
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » sam. juin 20, 2015 6:33 pm

Image
Image

Voilà deux photos, le dernier arbre abattu l'hiver dernier et coupé en tronçons de 80 cm. Nous sommes en octobre et il a neigé. La seconde photo montre un épicéa de grande qualité photographié l'année précédente. Celui-ci est encore sur pied parce que je n'ai jamais pu l'acheter.
Concernant le les bois de Stradivari, je vais chercher où j'ai bien pu lire cette affirmation. Mais peut-être est-elle fausse: le maître avait l'habitude de tout noter, c'est donc facile de vérifier et de savoir qui dit vrai. J'aurais tendance à croire Wolf Note qui connaît l'histoire de la lutherie beaucoup mieux que moi. Pourtant, je vais rechercher pour la simple curiosité, car au fond, cela n'a pas beaucoup d'importance.

Avatar du membre
wolf note
Messages : 2984
Enregistré le : lun. avr. 07, 2008 10:51 pm
Localisation : Lisbonne
Contact :

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par wolf note » sam. juin 20, 2015 11:56 pm

Tout noter ? Nous n'avons que deux lettres de lui, une au sujet d'une réparation et une autre au sujet d'une livraison d'un violon. Tout ce que nous savons du temps de séchage de ses bois ( à ma connaissance) provient des analyses dendrochronologiques effectuées ces dernières années .

Orliac
Messages : 164
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » dim. juin 21, 2015 7:04 am

Je suppose que vous avez raison, pourtant j'ai lu qu'il notait les dates de livraisons de ses violons, les commandes, etc... Mais que n'a-t-on pas dit sur lui ! Je vais quand même essayer de retrouver où j'ai lu tout ça.

Avatar du membre
cello50
Messages : 547
Enregistré le : jeu. août 26, 2010 2:26 pm

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par cello50 » dim. juin 21, 2015 2:32 pm

Si notre ami Orliac fait une percée en lutherie comme il l'a faite en littérature, on tient là un futur Stradivari. Une valeur à surveiller !

Acheter un de ses instruments peut s'avérer être un bon investissement.

Qui veut jouer au poker ?

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11278
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par JBap » dim. juin 21, 2015 2:54 pm

Ce n'est pas jouer au poker que d'acheter un de ses instruments, puisque tu ne peux pas perdre ;)
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

fsi49
Messages : 502
Enregistré le : ven. nov. 02, 2012 8:24 am
Localisation : Angers

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par fsi49 » dim. juin 21, 2015 6:18 pm

cello50 a écrit :Acheter un de ses instruments peut s'avérer être un bon investissement.
Me concernant, ni un investissement, ni un coup de poker, juste le plaisir de jouer un instrument fabriqué pour moi, et qui fonctionne bien.
Et je me fiche complètement de savoir si dans 1 an ou dans 30 ans il vaudra 2 fois plus ou 2 fois moins ...

Avatar du membre
cello50
Messages : 547
Enregistré le : jeu. août 26, 2010 2:26 pm

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par cello50 » dim. juin 21, 2015 8:01 pm

Vous avez tout à fait raison.

Mais le parcours d'Orliac étant tellement étonnant et ses domaines de compétence si étendus qu'il serait sympathique qu'il fasse une carrière d'exception en lutherie, ce qui serait une bonne nouvelle pour les musiciens à la recherche de très bons instruments ... mais le prix risque alors d'augmenter proportionnellement à la notoriété ... Donc si on est certain de son choix aujourd'hui, c'est l'occasion de s'offrir un instrument de qualité à un prix abordable.

L'investissement est une toute autre chose.

Ceux qui achetaient des instruments à Stradivari ou aux autres luthiers d'exception, ne pensaient évidemment pas investissement mais plus probablement qualité, peut-être même rapport qualité/prix, selon l'offre proposée à l'époque (quelle était-elle ?)

C'est dans ce sens qu'Orliac pourrait être comparé à Stradivari : un très bon luthier et des instruments qui plaisent (selon Fsi49 pour le violoncelle et Olivier Lesseur pour le violon, pour ceux qui s'expriment sur les forums) et qui vieillissent bien (l'avenir le dira).

Avatar du membre
wolf note
Messages : 2984
Enregistré le : lun. avr. 07, 2008 10:51 pm
Localisation : Lisbonne
Contact :

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par wolf note » dim. juin 21, 2015 10:23 pm

cello50 a écrit :Ceux qui achetaient des instruments à Stradivari ou aux autres luthiers d'exception, ne pensaient évidemment pas investissement mais plus probablement qualité, peut-être même rapport qualité/prix, selon l'offre proposée à l'époque (quelle était-elle ?).
Stradivari vendait, semble-t-il, au vue de sa clientèle, ses instruments chers. Ses pauvres contemporains, ont, pour leur part (Girolamo II Amati, par exemple) galeré d'avoir un tel concurrent.

Orliac
Messages : 164
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » lun. juin 22, 2015 7:12 am

Il y a des comparaisons à ne pas faire. Stradivari était un ouvrier extrêmement méticuleux qui ne laissait rien au hasard. Chaque courbe de ses instruments était parfaitement étudiée, les coins, tout pour donner une impression d'harmonie générale. L'artisan s'était hissé au niveau de l'artiste.
Cette perfection qui donne l'impression que l'instrument est né de la génération spontanée et se suffit à lui-même. Toute trace de travail, toute intervention du constructeur a disparu. Les miens en sont très loin.
Il ne faut pas oublier que les chefs d'oeuvres de Stradivari ont failli sombrer dans l'oubli après sa mort et au début du 19ème siècle. On les considérait comme "trop exubérants". A tel point que certains de ses instruments ont été démontés, et "mis à la bonne épaisseur" par des pseudo-luthiers, dont Vicenzo Ascensio qui était curé à la cour d'Espagne.

Orliac
Messages : 164
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par Orliac » dim. juin 28, 2015 8:32 am

Je ne sais pas où il faut placer ce petit propos, alors je le fais ici. Quelqu'un a-t-il vu récemment sur la chaine Histoire l'émission consacrée aux très grands violons, principalement les stradvarius? Qu'en pensent les spécialistes ?
Je comprends parfaitement l'émotion d'un musicien qui a entre les mains un instrument vieux de trois siècles et qui a été joué par les plus grands. Je comprends aussi que les jeunes virtuoses rêvent de jouer un de ces instruments devenus objets de spéculation et placements sûrs pour les grosses fortunes et les banques. Je comprends enfin qu'on mesure parfois la qualité d'un musicien à l'instrument qu'il joue. Je pense surtout qu'un musicien jouant un tel instrument, conscient de sa chance et de sa place dans l'histoire du violon va puiser au fond de lui ce qu'il a de meilleur et atteindre un niveau impossible avec un instrument tout aussi bon, mais moderne.
Pourtant dans les comparaisons de sonorité à l'aveugle, il me semble que les instruments contemporains ont toujours gagné.

VV50
Messages : 365
Enregistré le : mer. sept. 22, 2010 6:43 pm

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par VV50 » sam. juil. 04, 2015 3:31 pm

Bonjour à toutes et à tous ! :D

Je reviens à la civilisation avec une connexion à internet, après un séjour d'une semaine à Aubervilliers, pour rencontrer mon éventuel futur professeur... Et essayer un violoncelle de Gilbert Bordes ! ;)
Il s'agit de celui qui est en vente sur ce site, le frère jumeau de celui de fsi49 !
L'essai a eu lieu dans une salle sombre d'écriture, pas très grande, mais l'essai m'a convaincu de demander à Gilbert de me le prêter ! Après un léger temps de réflexion (tout à fait normal), Gilbert m'a dit : "Bon... Écoute... Je te fais confiance, tu en prends soin, tu le joues, tu passes ton examen d'entrée avec, on se reverra avant pour faire quelques réglages." J'étais tellement heureux ! Je l'ai joué peu depuis, mais il sera bien je pense ! La corde de la est très "charnue", elle a un son très rond et très beau je trouve ! Il ajuste besoin d'être joué pour s'ouvrir ! En revanche, les deux cordes graves doivent mériter plus de temps de travail pour bien sonner, et je me demande si je ne vais pas les changer si au bout d'un moment elles n'ont pas évolué... Le cordes sont bien, le son est superbe, mais l'émission me semble lente (après j'y connais rien au niveau des termes, je dis peut-être des bêtises), et elles sont peu tendues, je pense qu'il faudrait des cordes avec une tension plus forte ! Après le chevalet doit avoir un rôle important également, et Gilbert m'a dit qu'avant moi, le violoncelle avait été joué seulement 15 jours par fsi49, donc j'attends avant de me faire un vrai avis définitif ! :) Autre point important : il a beaucoup de résonance, c'est très agréable ! :)
Côté lutherie pure, le dos est VRAIMENT magnifique ! Les ondes sont superbes, régulières et très marquées ! La table a des lignes très serrées et régulières également ! Le vernis rouge-orangé est du plus bel effet !
Cette année, un ami s'est fait faire un violoncelle par un luthier installé depuis peu à Paris, qui est très beau et sonne très bien, mais comparé à celui de Gilbert, les finitions sont totalement différentes (en même temps, ce sont deux luthiers différents, c'est normal !), et je trouve que celui que j'ai a beaucoup de caractère, notamment au niveau des ouïes, qui ont un côté plus "brut" qui me convient parfaitement (après, vous savez, les goûts et les couleurs... ;) ).
Je ne sais que dire de plus, mis à part que je suis extrêmement content de pouvoir travailler sur un violoncelle tel que celui-ci, que je pense qu'avec un peu de temps, il sonnera divinement, et que je suis aussi extrêmement reconnaissant et touché que Gilbert n'ait pas hésité à me le prêter ! Merci Gilbert !! :ok:

Je vous tiendrai au courant de l'évolution au fur et à mesure de celle-ci ! :)

Passez tous un bon week-end ! :)

Valentin.
"Ce matin, je me suis réveillé en Ré Majeur" - Beethoven.

CeBe
Messages : 92
Enregistré le : mer. mai 29, 2013 1:06 pm

Re: Gilbert Bordes écrivain et luthier

Message par CeBe » sam. juil. 04, 2015 7:36 pm

<hors sujet>
VV50 a écrit :un séjour d'une semaine à Aubervilliers, pour rencontrer mon éventuel futur professeur...
Ah oui ? Au conservatoire ?
</hors sujet>

Répondre