Audiophiles et idiophiles

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Répondre
Avatar du membre
loulou35
Messages : 925
Enregistré le : mar. août 29, 2006 11:21 am
Localisation : Rue de la Soif (Rennes)

Audiophiles et idiophiles

Message par loulou35 » lun. avr. 22, 2013 12:54 pm

Un petit billet d'humeur suite à quelques pérégrinations récentes sur le web.

Autant je souscris au besoin de disposer d'une chaîne hifi de bonne qualité dont les standards tranchent significativement par rapport aux "chaînes" vendues à150 € dans la grande distribution, autant je m'amuse des niveaux délirants atteints par la hifi dite d'exception, bénéficiant d'avancées technologiques révolutionnaires et brevetées, louée par une presse hédonique qui s'extasie sur l'émotion délivrée par tel lecteur CD à 10 000 € (croyez-moi, cela existe), ou l'enrichissement des timbres qu'apporte un câble optique valant 30fois le prix d'un autre câble optique.

Mon premier réflexe est de me demander la rigueur expérimentale qui permet de telles affirmations. On trouve quelques sites confidentiels qui recensent les tests réels (tapez "idiophiles ABX" dans Googleet vous tomberez dessus). Leurs conclusions confirment assez souvent (mais pas toujours) le coté alchimiste de certaines inventions révolutionnaires.

Essayez par exemple de trouver plusieurs tests en double aveugle faits sur les convertisseurs numériques analogiques (DAC) dont les prix varient de 50€ à 10 000 €. C'est une constatation, aucune des revues de HiFi (à ma connaissance) ne publie ce genre de test, pas forcément difficile à mettre en oeuvre avec un peu de méthologie. A titre perso, je suis incapable de savoir si je peux remplacer mon DAC Cambridge par la partie DAC d'un ampli home cinéma (et la partie DAC seulement!). Ce que je lis me le déconseille, mais sans le prouver.

L'essentiel n'est pas là: il s'agit de vendre du rêve, de beaux objets, et de conforter l'estime de soi de certains acquéreurs. Nous atteignons le secteur du luxe, et la rationalité cède la place au plaisir de posséder, au plaisir de se distinguer. Derrière ce marché, vivent un nombre conséquent de petites sociétés qui fabriquent au lieu d'importer d'extrème orient, et délivrent des éléments dont la qualité des matériaux et l'esthétique relèguent les produits de grande surface au stade de camelote effroyable.

Une activité qui délivre de la satisfaction, emploie des personnes dans nos pays, ne gaspille gère d'énergie ou ressources rares, garde un savoir-faire indéniable pour produire de beaux objets, maîtrise son faire-savoir: privons-nous bien de la huer.

Toute la question est de savoir à quel moment on bascule de l'audiophilie à l'idiophilie... :D
Modifié en dernier par loulou35 le mer. avr. 24, 2013 6:00 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
cedricm
Messages : 451
Enregistré le : mer. mai 26, 2010 1:43 pm
Localisation : grand nord.... LILLE
Contact :

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par cedricm » lun. avr. 22, 2013 4:35 pm

loulou35 a écrit :. Derrière ce marché, vivent un nombre conséquent de petites sociétés qui fabriquent au lieu d'importer d'extrème orient, et délivrent des éléments dont la qualité des matériaux et l'esthétique ravalent les produits de grande surface au stade de camelote effroyable.

Une activité qui délivre de la satisfaction, emploie des personnes dans nos pays, ne gaspille gère d'énergie ou ressources rares, garde un savoir-faire indéniable pour produire de beaux objets, maîtrise son faire-savoir: privons-nous bien de la huer.

Toute la question est de savoir à quel moment on bascule de l'audiophilie à l'idiophilie... :D
tu es "à point" là.......
:tusors:



:jesors:
On hérite pas de la terre de nos Ancêtres, on emprunte celle de nos Enfants...”
(Antoine de Saint-Exupéry)

Avatar du membre
cedricm
Messages : 451
Enregistré le : mer. mai 26, 2010 1:43 pm
Localisation : grand nord.... LILLE
Contact :

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par cedricm » lun. avr. 22, 2013 4:40 pm

plus sérieusement, ils ne font de mal à personne, j'ai déjà écouté des "configurations" qui m'ont laissé, comment dire, rêveur, de par leur qualité et par leur prix......
j'ai un pote qui a des ampli à lampe d'une "beauté".... mais comme je lui explique que je ferme souvent les yeux en écoutant de la musique, il n'a pas réussi à me faire craquer (de toute façon, hors budget cet artisanat)...

Après pour être capable de discerner certaines differences dans ces gammes de prix stratosphèrique....
On hérite pas de la terre de nos Ancêtres, on emprunte celle de nos Enfants...”
(Antoine de Saint-Exupéry)

TenriCello
Messages : 122
Enregistré le : ven. juin 01, 2012 3:01 pm

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par TenriCello » lun. avr. 22, 2013 5:11 pm

il y a une vingtaine d'année, je possédais un ampli a lampe de bonne qualité.

Il nécessitait un temps de chauffe, mais c'est vrai qu'ensuite le son était plus chaud, en quelque sorte plus vivant.

j'en aurais encore un si cela ne pesait pas un âne mort ...(et a prix d'or)

je préfère payer un peu plus cher et avoir la qualité, ensuite il faut se méfier du marketing... (les ampli qui consomment 200w et délivrent 1kw RMS ça me fait bien rire)

Avatar du membre
Stephane75012
Messages : 101
Enregistré le : lun. déc. 06, 2010 5:06 pm
Localisation : Paris

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par Stephane75012 » lun. avr. 22, 2013 7:44 pm

Alors là, Mister loulou, si je peux me permettre, vous ouvrez un troll…
Je vais donc m'auto-Troller en forme de message obligatoirement et joyeusement contradictoire.

Commençons par La (en forme de Les) question :
Seriez vous plus ému par un tirage photo original sur baryté que par une reproduction sur papier glacé?, vos cassettes d'antan ne vous ont elles pas tiré quelques émotions malgré leur bande passante réduite?, une colophane à 150€ le cm3 a-t-elle été nécessaire à l'interprétation que vous préférez?, un dvd sur votre téléviseur vous aurait-il surpris une larme à l'oeil? etc… etc… etc…

Avec quelques collègues/amis/confrères, nous avons fait des séances (très sérieuses, tout au moins le pensons nous … ABX) d'écoute, de comparaison, de critiques entre des enregistreurs, des micros, des enceintes, des préamplis, des formats de compression audio, des lecteurs, des amplis, des convertisseurs et sommes arrivés à cette conclusion incroyable : Il y a des différences!!! Notables!!!
On peut sans problème déterminer que tel ou tel ampli est à son gout, que telle ou telle enceinte répond comme on l’imaginerai, que tel ou tel DAC respecte (à notre sens…) la scène sonore, que tel ou tel micro sur tel ou tel préampli accroche tel ou tel instrument, …
Nous avons cependant du céder au fou rire en essayant de discriminer 3 câbles secteurs (dont la revente aurait pu nourrir une petite famille…), ainsi que quelques câbles de modulation ligne et enceintes hors de prix.
En revanche, les 4 jacks guitare qui ont été testés en enregistrement ont été le sujet de discussion houleuse sur ce que devrait être le son de telle ou telle guitare ; On voit bien dans cet exemple que la différence crée le choix, la préférence mais pas forcément la vérité.
Cela étant, faut il le préciser, le jeu instrumental n’était bien évidemment pas le même entre les différentes prises… donc entre les différents câbles. Le guitariste aurait il été influencé par la marque du câble ?
Nous avons été unanimes sur les formats de compression à ceci prêt pour le codage 320kBs-1 qui a été préféré par certains au Aiff non compressé pour 3 morceaux… ? ! un peu modernes…

L'émotion semblerait de toute évidence ne pas se situer dans l'addition finale, dans le ticket de caisse de l'achat des éléments d'une chaîne, mais plutôt dans … … … dans autre chose de non quantifiable.

Il est du reste vrai que un bon fichier, un bon dac, un bon ampli et de bonnes enceintes bien placées aident à la transparence de transmission du message, donc à sa lisibilité. J'en entend déjà certains me dire que seul le vinyle a grâce à leurs yeux (oreilles?); fétichistes va!!! ouvrez un autre Troll…

Pour ma part, j’ai un système audio qui me convient et qui ne m’a pas couté une fortune (quoique je me suis fait avoir sur une paire de câbles, il y a quelques années, aveuglé par des promesses marchandes) en ce sens où il est en rapport avec ce que je peux m’accorder à propos de ce plaisir. Il me donne satisfaction même si de temps à autres, j’aimerais descendre un peu plus bas ou encore avoir des aigues un peu moins acides.
Il faut préciser que j’ai pris soin de bien positionner les enceintes dans une pièce qui n’est pas fatigante et qui pourrait être qualifiée de plutôt équilibrée.

Adiophilie, Idiophilie, tout dépend de ce que l’on projette dans le principe d’écoute…
La carte n’est pas le territoire rapportent les « PNListes » ; il y a un peu de ça…

Avatar du membre
Kataway
Messages : 1034
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par Kataway » lun. avr. 22, 2013 8:25 pm

loulou35 a écrit :Toute la question est de savoir à quel moment on bascule de l'audiophilie à l'idiophilie... :D
C'est quand on est trop idiot pour écouter l'essentiel...la musique.

Avatar du membre
daguero
Messages : 2033
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par daguero » mar. avr. 23, 2013 12:47 am

cedricm a écrit :plus sérieusement, ils ne font de mal à personne, j'ai déjà écouté des "configurations" qui m'ont laissé, comment dire, rêveur, de par leur qualité et par leur prix......
j'ai un pote qui a des ampli à lampe d'une "beauté".... mais comme je lui explique que je ferme souvent les yeux en écoutant de la musique, il n'a pas réussi à me faire craquer (de toute façon, hors budget cet artisanat)...

Après pour être capable de discerner certaines differences dans ces gammes de prix stratosphèrique....
Cedric

Les amplis à lampes ont vraiment une très bonne restitution. C'est parce que la forme d'onde de la triode introduit d'une manière agréable à l'oreille une distorsion inévitable.

A titre personnel je collectionne des radios à lampes des années 50 et 60 (je suis radioamateur). J'ai une radio Nordmende modèle Fidelio de 1962, et je l'utilise pour écouter de la musique classique. Aucun ampli moderne n'arrive à lui faire concurrence.

Ceci dit, les bonnes nouvelles sont qu'il est très facile de construire et maintenir ces amplis.

Cordiales salutations
Chef de l'Orchestre LSO de l'AMA Pays d'Aix
2019-2020: Symph.40 et Concert pour piano 21 de Mozart, Bach, Gluck, Händel, Saint-Saëns, et autres. 12 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

Avatar du membre
cedricm
Messages : 451
Enregistré le : mer. mai 26, 2010 1:43 pm
Localisation : grand nord.... LILLE
Contact :

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par cedricm » mar. avr. 23, 2013 9:18 am

hello Daguero,

je ne remets pas en question la chaleur d'écoute des ampli à tube du copain, c'est juste qu'il s'extasie sur la "beauté" de ses amplis.... et je ne suis pas encore sensible à l'argument: bel ampli esthétique, meilleure écoute...
On hérite pas de la terre de nos Ancêtres, on emprunte celle de nos Enfants...”
(Antoine de Saint-Exupéry)

Djardin
Messages : 73
Enregistré le : jeu. janv. 03, 2013 6:45 pm

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par Djardin » mer. avr. 24, 2013 10:57 am

En même temps, quand je dis que j'ai vu sur ce forum des annonces pour un archet à plus de 20 000€, alors que c'est juste une baguette avec des poils, tout le monde me regarde comme ça :shock:

Mais c'est comme les amplis Hi fi, les pédales d'effets vintages légendaires, les instruments de très grande marque : il y a une part de son, une part de cout de la construction (fait main alors qu'on pourrait industrialiser pour la même qualité), de matériaux de luxe (l'or ne s’oxyde pas, donc c'est bien pour une prise. mais pour l'intérieur d'un câble, ou pour la déco d'un archet, ça apporte quoi ?), le nom du fabricant ou la marque...


(bon, par contre, entre une chaine HiFi de supermarché à 150€, et un modèle à quelques milliers d'euros, là il y aura une vraie différence sonore)

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11472
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par JBap » mer. avr. 24, 2013 11:45 am

Les materiaux avec lesquels sont faits les archets ont tres peu a voir avec leur prix, en tous cas concernant les archets de plus de disons... 10 000 euros. Ce qui rentre en compte, c'est l'archetier ayant fabrique la piece, son etat, et si toutes les pieces sont d'origine.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
sans moto
Messages : 398
Enregistré le : lun. nov. 14, 2005 6:12 pm
Localisation : beau temps à variable

Re: Audiophiles et idiophiles

Message par sans moto » lun. avr. 29, 2013 9:35 am

Le fait qu'un ampli soit à lampe ou pas n'a rien à voir avec le fait que le son soit "chaud" ou pas. ça, c'est du marketing. C'est rouge, ça brille, ça chauffe, donc c'est forcément plus chaud de son. Faux. En fait, il existe du matériel audio à lampe qui sonne affreusement métallique. D'abord, que signifie un son "chaud" ? Probablement que le message sonore est "coloré" par une altération des fréquences de l'enregistrement pour qu'il soit "plus agréable" à l'oreille. C'est en grosse partie dû aux réglages fait par les constructeurs ainsi que les composants choisis dans la conception. En général, les marques anglaises optent pour ce type de son. En France, on a plutôt tendance à construire pour que ça sonne "droit", sans altération, sans "caricature" comme on dit dans le jargon audiophile (les 2 marques françaises les plus populaires sont Micromega et Atoll)

Sinon, oui il y a des différences entre les machines, et effectivement pas nécessairement liées aux prix. Parfois les prix sont justifiés par les composants fournis dans la machine, parfois c'est de l'arnaque. Certains lecteurs CD à 80 € sonnent aussi bien que d'autres à 2000 €, quand "mariés" avec un ampli qui leur correspondent.

Mais quand même, il y a des marques qui sortent du lot. Et n'oubliez pas le marché de l'occasion, très actif, avec peu de décote pour le meilleur matériel. Perso, j'ai un "simple" lecteur Atoll CD80 (modeste ...) , avec un ampli YBA "Intégré Delta" (de l'époque française, avant que la marque soit vendue à une société chinoise). Ce dernier acheté d'occasion (neuf ça valait plus de 2000€) , et ça sonne vraiment bien. Prochaine étape, changement des enceintes qui sonnent "bouchées" dans le médium.

Et puis faut éviter de tomber dans le piège audiophile. On peut très bien prendre son pied avec un vieil électrophone. De la bonne hi-fi me sert surtout à pouvoir mieux entendre les détails , sans dénaturer les timbres des instruments. De là à foutre 50 000 € , j'ai pas les moyens.

Répondre