Question existentielle...

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Répondre
Avatar du membre
liu.pei
Messages : 153
Enregistré le : mar. mars 20, 2007 5:42 pm
Localisation : Toulouse

Question existentielle...

Message par liu.pei » ven. août 17, 2012 2:53 pm

Bonjour,

Je suis en 3ème cycle amateur de guitare classique. Je joue du violoncelle depuis cinq ans sans savoir mon niveau de cello (approximativement fin 1er cycle/début 2nd cycle). Plus un cours de FM en conservatoire. Le tout en plus d'un boulot.

J'ai le sentiment que le violoncelle est devenu mon instrument plus que la guitare que, pourtant, j'adore jouer.

Mais voilà, le temps (et l'argent) n'étant pas extensibles, je sais que je ne peux pas continuer à progresser dans les deux instruments et qu'il me faut choisir. Seulement voilà, je n'arrive pas à prendre une décision devant la question existentielle : violoncelle, choix de cœur (parce que j'ai le sentiment que c'est ma voix et je rêve de jouer en orchestre) et guitare classique, choix de raison (au vu de tous les efforts et sacrifices consentis pour arriver en 3ème cycle).

S'il y a, ici, des musiciens/professeurs/etc. qui ont étés confrontés à ce genre de questionnement, j'apprécierai de connaître leur point de vue.

Merci d'avance.
.,._.,.Liu.,._.,.Pei.,._.,.
2012/2013 : Karl Davidov, Romance sans paroles (op. 23).
2011/2012 : Feuillard, études n° 25, 30 ; Sebastian Lee, Zwölf melodische etüdien n° 2, 1, 3.

Avatar du membre
daguero
Messages : 2082
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: Question existentielle...

Message par daguero » ven. août 17, 2012 3:39 pm

liu.pei a écrit :Bonjour,

Je suis en 3ème cycle amateur de guitare classique. Je joue du violoncelle depuis cinq ans sans savoir mon niveau de cello (approximativement fin 1er cycle/début 2nd cycle). Plus un cours de FM en conservatoire. Le tout en plus d'un boulot.

J'ai le sentiment que le violoncelle est devenu mon instrument plus que la guitare que, pourtant, j'adore jouer.

Mais voilà, le temps (et l'argent) n'étant pas extensibles, je sais que je ne peux pas continuer à progresser dans les deux instruments et qu'il me faut choisir. Seulement voilà, je n'arrive pas à prendre une décision devant la question existentielle : violoncelle, choix de cœur (parce que j'ai le sentiment que c'est ma voix et je rêve de jouer en orchestre) et guitare classique, choix de raison (au vu de tous les efforts et sacrifices consentis pour arriver en 3ème cycle).

S'il y a, ici, des musiciens/professeurs/etc. qui ont étés confrontés à ce genre de questionnement, j'apprécierai de connaître leur point de vue.

Merci d'avance.
A ta place je finirais d'abord le 3eme cycle de guitare, et ensuite j'aurais dédié toutes mes forces au violoncelle.
Sur un CV (et pas que sur un CV de musicien !), il vaut mieux avoir quelque chose de fini, de solide, pour ne pas donner l'impression d'être un touche-à-tout qui ne finit rien.

Ensuite, tu as tout le reste de ta vie pour ton violoncelle chéri...

Salutations
Chef de l'Orchestre LSO de l'AMA Pays d'Aix
2020-2021: Oeuvres de Bach, Durante (avec choeur), Massenet, Sibelius et Grieg. Des postes à pourvoir dans les cordes.
http://www.meetup.com/AIXLSO

Avatar du membre
liu.pei
Messages : 153
Enregistré le : mar. mars 20, 2007 5:42 pm
Localisation : Toulouse

Re: Question existentielle...

Message par liu.pei » ven. août 17, 2012 5:27 pm

Certes, merci Daguero pour ta réponse, c'était bien ma pensée quant au choix de raison : finir d'abord ce que j'ai entrepris et aller au bout (j'en ai encore pour deux ans mini de guitare -- 2 ans de 3ème cycle).

D'ailleurs mon professeur de guitare arrête de donner des cours dans ma ville et m'envoie à quelqu'un d'autre que je connais (et de très très bien). J'ai la sensation de n'avoir plus la même "énergie" pour la guitare alors que je l'ai pour le violoncelle. Ce que je crains : bosser uniquement pour l'objectif (raison) et non le plaisir et la motivation de jouer (le cœur), car c'était déjà un peu le cas cette année. Ma prof me dit que c'est normal car je n'ai pas la même marge de progression dans les deux instruments, étant donné que le niveau n'est pas le même mais, au fond de moi, je sais que c'est une question d'envie. Je pense avoir plus de facilité en guitare (aillant déjà joué plus jeune) qu'au violoncelle et je crains d'être limité en violoncelle, ce que je ne ressens pas en guitare.
.,._.,.Liu.,._.,.Pei.,._.,.
2012/2013 : Karl Davidov, Romance sans paroles (op. 23).
2011/2012 : Feuillard, études n° 25, 30 ; Sebastian Lee, Zwölf melodische etüdien n° 2, 1, 3.

Répondre