Quatuor à cordes

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11495
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Quatuor à cordes

Message par JBap » lun. juin 11, 2012 12:58 pm

Je dirais qu'il y a encore moins de "musique contemporaine" que de classique baroque ou romantique. Les 3 derniers ont un pilier fondateur de base en commun : la tonalité ! C'est comme la langue dans laquelle un livre est écrit : on aime ou pas l'auteur, mais on comprend ce qu'il écrit. Avec l'abandon de ce pilier, chaque compositeur forme son propre mode de langage et ses propres règles... l'auditeur ne peut plus suivre !
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
Kataway
Messages : 1060
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: Quatuor à cordes

Message par Kataway » lun. juin 11, 2012 2:05 pm

Je trouve le concept très intéressant. Il y a (parce que pour employer l'expression de JBap...j'ai regardé dans le vide (le plafond était un exemple)) dans cette "musique" un vouloir d'immiter (par exemple) un son d'une machine machiavélique ou tout autre ambiance que le compositeur veut bien essayer de reproduire. A-t-il vraiment besoin de s'expliquer? Hum...honnêtement, je ne sais pas. Aujourd'hui ça devient un peu lourd de vouloir tout expliquer. Il faut aussi écouter sans savoir le pourquoi du comment.

Je me suis demandé si des séquences quelconques avaient été utilisées mais finalement j'en suis arrivé à la conclusion que non.

Il faut oublier totalement le concept de tonalité. Ou si on perçoit la tonalité d'une perforeuse électrique comme de la musique...soit!

Stephalti
Messages : 56
Enregistré le : dim. févr. 26, 2012 9:35 am
Localisation : Lyon ou à peu près
Contact :

Re: Quatuor à cordes

Message par Stephalti » mar. juin 12, 2012 9:23 am

En ce qui me concerne, j'ai un peu de mal, et je ne suis pas allée au bout, mais la question n'est pas là! Ce qui me surprend c'est que l'auteur demande des avis, ici et sur d'autres forums, et ne répond jamais aux questions qu'on lui pose... j'aimerais bien savoir pourquoi!
Je finirais presque par me demander si ce ne serait pas un gros foutage de gueule!

Djip
Messages : 1837
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Quatuor à cordes

Message par Djip » mar. juin 12, 2012 10:50 pm

Tu crois?

Avatar du membre
isabelg
Messages : 1256
Enregistré le : jeu. mars 05, 2009 10:18 pm

Re: Quatuor à cordes

Message par isabelg » mar. juin 12, 2012 11:05 pm

C'est vrai Steph que le premier jet qu'il nous avait proposé pouvait bien le laisser penser... mais mis à part le fait qu'il pourrait au moins accuser réception des commentaires qu'il reçoit, à défaut de remercier ceux qui le complimentent, je pense qu'il est sincère dans sa démarche de compositeur...
Djip, tu peux apprécier les antécédents ici: http://forum.le-violon.org/topic8055.html

Avatar du membre
Kataway
Messages : 1060
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: Quatuor à cordes

Message par Kataway » mer. juin 13, 2012 1:27 am

isabelg a écrit :C'est vrai Steph que le premier jet qu'il nous avait proposé pouvait bien le laisser penser... mais mis à part le fait qu'il pourrait au moins accuser réception des commentaires qu'il reçoit, à défaut de remercier ceux qui le complimentent, je pense qu'il est sincère dans sa démarche de compositeur...
Djip, tu peux apprécier les antécédents ici: http://forum.le-violon.org/topic8055.html
Je suis allé écouter les deux pièces à l'alto et on dirait que son travail est de trouver tout ce qui est faux sur cet instrument. Est-ce que ça veut dire que c'est mauvais? Je ne crois pas. J'ai aussi l'impression que parfois il faut maîtriser une chose, un art, un travail pour arriver à feindre un débutant.

Il y a quelques années je visitais un forum sur la guitare et un type avait posté un guitariste que je considérais complètement loufoque...j'en oublie le nom, désolé. Il jouait uniquement avec les harmoniques, pas de mélodies, rien d'harmonieux et très contemporain. Je me souviens de m'en être moqué un brin. Hé bien, j'avais tout faux. Après plusieurs écoutes je me suis rendu compte du génie de ce monsieur. Son travail en était un de recherche et ce n'est vraiment pas n'importe qui qui pouvait jouer de cette façon. J'ai voulu contacter le type qui avait posté afin de m'en excuser et il n'a jamais réapparu sur le forum...désolé man, c'est moi qui était dans le champs...

Celui qui poste ici n'a peut-être pas le goût de confronter qui que ce soit en répondant aux commentaires. Juste vos opinions lui donnent probablement de quoi réfléchir à la suite des choses.

Djip
Messages : 1837
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Quatuor à cordes

Message par Djip » mer. juin 13, 2012 7:30 am

D'accord avec Kat. Peu importe que le gars réponde. Mais franchement, je me répète, les lieux communs sur la musique non-tonale-qui-casse-les-oreilles etc... ça va bien...

Stephalti
Messages : 56
Enregistré le : dim. févr. 26, 2012 9:35 am
Localisation : Lyon ou à peu près
Contact :

Re: Quatuor à cordes

Message par Stephalti » mer. juin 13, 2012 1:24 pm

En l'occurrence j'avais posé la question suivante à ce compositeur, car ça m'intéressait réellement de savoir: son écriture est-elle faites de séquence aléatoires, ou s'agit-il de choses très écrites?
Il n'y avait pas là de jugement de valeur, mais un intérêt sur la façon dont on construit ce genre de pièce.

Avatar du membre
Cello_fan
Messages : 1057
Enregistré le : ven. févr. 19, 2010 11:35 am
Localisation : Dans le Pas de Calais. Là où il y a de l'humidité.....

Re: Quatuor à cordes

Message par Cello_fan » mer. juin 13, 2012 2:23 pm

Bien entendu je suis de parti pris (et comment pourrait-on être objectif quand on parle d’art), mais quand même…l’art moderne en général, je pense ici beaucoup à la peinture, est une belle porte ouverte sur la supercherie.
Pour faire court, il suffit parfois (pas de généralité) de faire à peu près n’importe quoi à condition d’en parler beaucoup, de le transporter dans un contexte, un univers, d’avoir des amis bien placés, de forcer le discours périphérique pour qu’il devienne plus important que l’œuvre (hum) elle-même, pour que n’importe quel gribouillis ou n’importe qu’elle séquence sonore devienne, pour certains, une œuvre géniale.

Qui n’a pas vu un bout de tissu blanc affublé de quelques coups de pinceaux multicolores convertit en œuvre géniale après un article dans machin-rama ?
(tiens, si certains ont envie de dire quelques mots sur les monochromes vendus des centaines de milliers d’euros…. :ok: ). C'est un peu quand même du foutage de gueule, non ? :D

Qui n’a pas rit en entendant un jour un gamin de 3 ans taper joyeusement sur un clavier de piano, avant qu’on lui explique en le faisant taire et en le prenant pour un abruti, que c’était une oeuvre de Pierre B…. (avec un "z" à la fin ) :wink: ?
Je me méfie par anticipation de toutes ces créations un peu anarchiques qui n’ont de pouvoir de plaire que parce qu’elles (ou ceux qui les défendent) inspirent la crainte. La crainte de passer pour un ignare hermétique, bref un paysan, qui ne comprend pas cette forme d’art. Honte à lui !

Concernant la musique, l’art qui me « parle le plus », je suis convaincu qu’il y ait une nécessité à être initié. Je l’ai été… J’ai fait beaucoup de pas depuis, mais les premiers ont été guidés. Mais je laisse une place énorme à l’instinct.
Et quand on n’aime pas, on n’aime pas. Et vous pourrez donner tous les trousseaux de clés que vous voudrez….
Concernant la musique tonale, je dirais que bien entendu il y a eu pendant ces 400 ans écoulés du merveilleux et du très mauvais….mais c’est un peu plus difficile de s’adonner à la supercherie, parce qu’il y a certaines règles à respecter, qui demandent du temps, de la réflexion, du travail, des connaissances. Même pour un résultat faible.

Alors, concernant l’extrait en question dans ce fil, canular ou pas ?
Rien que le fait que la question puisse se poser est éloquent.
Le carré est un triangle qui a réussi, ou un cercle qui a mal tourné... - Pierre Dac

Djip
Messages : 1837
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Quatuor à cordes

Message par Djip » mer. juin 13, 2012 5:24 pm

Merci pour ce discours à mi-chemin entre obscurantisme et méconnaissance de l'art contemporain. Si tu ne comprends pas Boulez, tant pis pour toi, mais dire que le jeu d'un enfant de trois ans y fait penser relève vraiment de l'ignorance. Surtout les sonates pour piano. Désolé...

Avatar du membre
Kataway
Messages : 1060
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: Quatuor à cordes

Message par Kataway » mer. juin 13, 2012 5:52 pm

Cello-fan...je suis d'accord avec plusieurs de tes arguments. Je pense, par contre, que ceux qui font dans le contemporain ne peuvent tromper leurs pairs qui font aussi dans le contemporain. Ce sont peut-être les juges les plus durs envers les non-initiés de cette musique.

Pour être bien honnête, je trouve cet "musique" bien difficile à écouter. J'aimerais, d'un autre côté, tenter l'expérience de la reproduire. Juste pour le plaisir de l'avoir frôlée de l'âme.

Avatar du membre
Kataway
Messages : 1060
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: Quatuor à cordes

Message par Kataway » mer. juin 13, 2012 5:59 pm

Stephalti a écrit :En l'occurrence j'avais posé la question suivante à ce compositeur, car ça m'intéressait réellement de savoir: son écriture est-elle faites de séquence aléatoires, ou s'agit-il de choses très écrites?
Il n'y avait pas là de jugement de valeur, mais un intérêt sur la façon dont on construit ce genre de pièce.
Moi aussi j'aimerais voir l'écriture des partitions. Je ne vois pas de portées par contre. Sinon, si on utilise celles-ci, je verrais plutôt un trait vers le haut pour une glissade et je l'incluerais sur plusieurs mesures ou encore sur une seule pour indiquer le temps qu'elle dure. Je verrais très bien cette "partition" être faite de dessins exprimant une ambiance et que celle-ci soit expliquée brièvement par le compositeur afin que les exécutants s'en inspirent et laissent aller leur imagination. Il y a plein de possibilités d'écriture autre que les notes traditionnelles et ce serait intéressant de voir comment il s'en est servi. Comme toi, c'est un peu beaucoup l'intérêt et non un jugement de valeur qui me pousserait à regarder le tout. Et qui sait...j'aimerais essayer de reproduire le tout...comme je le disais dans un autre commentaire. Il doit y avoir un côté jouissif à développer les idées d'un créateur et de voir que celui-ci est satisfait des résultats.

Djip
Messages : 1837
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Quatuor à cordes

Message par Djip » mer. juin 13, 2012 6:14 pm


Avatar du membre
Eloïse
Messages : 2048
Enregistré le : sam. févr. 02, 2008 5:31 pm
Localisation : Au milieu des Monts d'Ardèche

Re: Quatuor à cordes

Message par Eloïse » mer. juin 13, 2012 8:21 pm

La musique contemporaine n'était pas trop ma tasse de thé. Mais, lors de l'audition au conservatoire, une jeune fille présentait trois morceaux dont un contemporain et bien j'ai beaucoup aimé. J'ai trouvé que son interprétation avait bien fait passer un message, que l'on a tout à fait compris le sens qu'elle voulait nous en donner, elle nous a emmenés avec elle. Le public en a été charmé et le jury aussi.

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11495
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Quatuor à cordes

Message par JBap » mer. juin 13, 2012 8:40 pm

Djip a écrit :Merci pour ce discours à mi-chemin entre obscurantisme et méconnaissance de l'art contemporain. Si tu ne comprends pas Boulez, tant pis pour toi, mais dire que le jeu d'un enfant de trois ans y fait penser relève vraiment de l'ignorance. Surtout les sonates pour piano. Désolé...
Pour me faire l'Avocat du diable un court moment : BOulez a dit un jour "Si Schubert a composé de la musique, alors moi je n'ai rien fait". Je suis de son avis, s'il nous force à trancher...
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Répondre