la photocopie et vous

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Djip
Messages : 1834
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: la photocopie et vous

Message par Djip » sam. mai 05, 2012 7:23 am

Hé bien les éditeurs détiennent les droits des oeuvres, mêmes celles qui sont dans le domaine public. Enfin je crois. Il me semble que tu n'as quand même pas le droit de photocopier l'édition Barenreiter des suites par exemple. En revanche, tu peux faire ta propre partition.

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: la photocopie et vous

Message par LaCordeSensible » sam. mai 05, 2012 8:38 am

Djip a écrit :Hé bien les éditeurs détiennent les droits des oeuvres, mêmes celles qui sont dans le domaine public. Enfin je crois. Il me semble que tu n'as quand même pas le droit de photocopier l'édition Barenreiter des suites par exemple. En revanche, tu peux faire ta propre partition.
Absolument. Et c'est une bonne chose pour les compositeurs vivants ou leurs ayant-droits.
Sauf erreur, il existe un quotas de reproductions autorisées dans les conservatoires et autres écoles de musiques. Elles sont alors sujettes a des droits de reproductions reversés aux éditeurs, les photocopies sont généralement estampillées par un tampon de la-dite école. Et le volume des reproductions est plafonné. Dans le cas d'un contrôle par " ? " l'école peut faire l'objet d'une amende, c'est valable pour les cours comme pour les concours.
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
daguero
Messages : 2065
Enregistré le : dim. mai 09, 2010 11:11 pm
Localisation : Aix-en-Provence en semaine, Saint-Germain-en-Laye les WE

Re: la photocopie et vous

Message par daguero » sam. mai 05, 2012 8:57 am

Je fais un mélange entre partitions achetées et téléchargements de IMSLP de versions imprimées depuis plus de 70 ans. Habituellement, je passe au scanner OCR de Finale les parties de violoncelle des oeuvres majeures que je travaille (en ce moment, le Lacrymosa du Requiem de Mozart) afin d'avoir une version informatique sur Finale. Je fais aussi des versions de morceaux d'orchestre configuration N ou N-1 pour faire mon apprentissage en solo.
Quand il s'agit d'arrangements pour violoncelle, je préfère acheter car je veux rémunérer ceux qui ont bossé.
Aussi, je reprends des fichiers MIDI, que je peux convertir en partitions. Là il y a une valeur ajoutée de ma part, car je fais des améliorations sur le rendu sonore et la présentation visuelle. La politesse veut que si je télécharge un fichier MIDI gratuitement, mon amélioration reste elle aussi gratuite.
Chef de l'Orchestre LSO de l'AMA Pays d'Aix
2019-2020: Symph.40 et Concert pour piano 21 de Mozart, Bach, Gluck, Händel, Saint-Saëns, et autres. 12 postes à pourvoir.
http://www.meetup.com/AIXLSO

Schnappi14
Messages : 340
Enregistré le : mar. mai 03, 2011 2:46 pm
Localisation : Lutèce

Re: la photocopie et vous

Message par Schnappi14 » sam. mai 05, 2012 4:59 pm

Personnellement, je suis tellement peu attaché à l'écrit que oui, mes partitions sont en fouillis dans ma chambre (phtocopies et originaux, sans aucune distinction!!), et je suis une caricature du genre d'ado que tu décris.
J'avoue représenter un de ces adolescents avachis et irrespectueux des enluminures monastiques éditées à la chaine par les professionnels de l'édition.
En plus, je porte des jeans à trous :twisted: .

Mais quand je travaille n'importe quel concerto, je connais tous les départs de tous les instruments de l'orchestre.
La musique ça s'entend, même quand on la lit !

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Re: la photocopie et vous

Message par Madame Irma » sam. mai 05, 2012 9:04 pm

J'achète tout, sauf les trucs qu'on me prête "pour voir" et dont je ne fais qu'un déchiffrage. je déteste travailler sur des photocopies qui je finirai par perdre.
En fait, j'achète plus de partitions que de livres, grâce à la bibliothèque municipale!
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11493
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: la photocopie et vous

Message par JBap » dim. mai 06, 2012 6:01 pm

LaCordeSensible a écrit :
Djip a écrit :Hé bien les éditeurs détiennent les droits des oeuvres, mêmes celles qui sont dans le domaine public. Enfin je crois. Il me semble que tu n'as quand même pas le droit de photocopier l'édition Barenreiter des suites par exemple. En revanche, tu peux faire ta propre partition.
Absolument. Et c'est une bonne chose pour les compositeurs vivants ou leurs ayant-droits.
Concernant les compositeurs vivants, la question ne se pose pas, car leurs oeuvres ne sont pas dans le domaine public. Par contre, les ayants-droits, moi je me suis toujours demandé de quel droit, justement, ils réclament des royalties sur des oeuvres que leur arrière-arrière grand-père a composé !!
Que les éditeurs touchent des droits, c'est normal, ils font un travail... d'édition, ce qui n'est pas une mince affaire. Par contre, je crois bien qu'il est autorisé d'avoir une copie de sa partition si on a l'original avec soi.

Concernant l'ipad, IMSLP a sorti une application somme toute assez géniale, te permettant de télécharger directement n'importe quelle partition directement lisible page par page sur l'écran. Un ami s'en sert surtout de bibliothèque de conducteurs d'oeuvres de musique de chambre et d'orchestre, c'est un grand progrès je dois dire !
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Re: la photocopie et vous

Message par LaCordeSensible » dim. mai 06, 2012 6:05 pm

JBap a écrit :Par contre, les ayants-droits, moi je me suis toujours demandé de quel droit, justement, ils réclament des royalties sur des oeuvres que leur arrière-arrière grand-père a composé !!
c'est la Loi justement :mrgreen:
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11493
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: la photocopie et vous

Message par JBap » dim. mai 06, 2012 6:13 pm

Je sais bien, mais quand je disais "de quel droit", je pensais à "quel sens a cette loi, quelle justice". C'était pas très clair, c'est vrai :D
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

perrinou69
Messages : 2317
Enregistré le : mar. août 01, 2006 11:25 am
Localisation : Lyon

Re: la photocopie et vous

Message par perrinou69 » lun. mai 07, 2012 7:47 pm

Allez, j'y vais de mon commentaire fumeux :
Si nous musiciens n'étions pas là, les Bach et autres auraient disparu dans les tréfonds du mode inconnu.
J'en conclus que ce sont nous autres qui devrions toucher des droits :)
Modifié en dernier par perrinou69 le lun. mai 07, 2012 8:42 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
cel47
Messages : 2172
Enregistré le : dim. juil. 08, 2007 1:07 am
Localisation : Lot et Garonne

Re: la photocopie et vous

Message par cel47 » lun. mai 07, 2012 8:05 pm

Perso j'ai pas les moyens de toujours acheter les partoches. Heureusement notre école finance les timbres.
Sinon .... il m'arrive régulièrement de recopier sur mon logiciel pour que ce soit propre parce que les photocopies de photocopies à force c'est plus très nette.
L'écoute est une hospitalité intérieure qui demande d'oublier tout savoir et de renoncer à tout pouvoir

Avatar du membre
loulou35
Messages : 928
Enregistré le : mar. août 29, 2006 11:21 am
Localisation : Rue de la Soif (Rennes)

Re: la photocopie et vous

Message par loulou35 » lun. mai 14, 2012 11:50 pm

Avec la chute vertigineuse du prix des écrans et la montée en puissance du livre électronique, il est très envisageable que dans 10 ans, nous n'aurons plus de partitions, mais un écran sur nos pupitres, avec une pédale pour changer de page.

L'écran étant tactile, on pourra faire des annotations sur les partitions, mettre un bémol en rouge (celui qu'on oublie tout le temps,...)

Le risque majeur est que la copie deviendra infinie puisque sans perte, et la partition électronique sinistrera le marché de l'édition musicale, comme la copie de cd puis internet ont dévasté le marché du CD classique.

Cela dit, imslp a certinament déjà commencé à impacter les chiffres d'affaire des éditeurs musicaux, sans écran, et en toute légalité.

Selon certains, le marché du livre est à la veille de ce tremblement de terre.

cellotonic
Messages : 4080
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: la photocopie et vous

Message par cellotonic » mar. mai 15, 2012 5:11 am

loulou35 a écrit :Avec la chute vertigineuse du prix des écrans et la montée en puissance du livre électronique, il est très envisageable que dans 10 ans, nous n'aurons plus de partitions, mais un écran sur nos pupitres, avec une pédale pour changer de page.
L'écran étant tactile, on pourra faire des annotations sur les partitions, mettre un bémol en rouge (celui qu'on oublie tout le temps,...)
ça existe déjà depuis longtemps. http://www.musicreader.net/

J'ai testé mais je n'ai jamais voulu montrer cela dans un orchestre de peur de me faire regarder comme un extra terrestre. Il y a quand même (pour l'instant) quelques inconvénients : relativement lourd sur un pupitre, investissement onéreux car c'est un surplus par rapport aux partitions. Mais le fonctionnement est génial.

Il existe ça aussi (pas encore testé) http://www.musicreader.net/

Avatar du membre
Cello_fan
Messages : 1057
Enregistré le : ven. févr. 19, 2010 11:35 am
Localisation : Dans le Pas de Calais. Là où il y a de l'humidité.....

Re: la photocopie et vous

Message par Cello_fan » mar. mai 15, 2012 8:11 am

Ma contribution au sujet :

J'avoue que j'achète la plupart du temps mes partitions. J'aime simplement..."l'objet" que ca représente. (c'est pareil pour les livres, je ne pourrai pas lire un roman photocopié).
Par contre, cette sorte de tendresse ( :? ) que j'aie pour ce support fait que jamais je ne pourrai griffonner sur l'original la moindre indication (et dieu sait si au début j'en mets !), donc j'achète la partition mais je photocopie tout pour la travailler.
Le carré est un triangle qui a réussi, ou un cercle qui a mal tourné... - Pierre Dac

Avatar du membre
ANN
Modérateur
Messages : 3311
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Re: la photocopie et vous

Message par ANN » mar. mai 15, 2012 10:02 am

:D

et moi c'est le contraire! j'aime les partitions annotées, témoins précieux des longs questionnements et de tous les pédagogues passés par là; quitte à racheter la même partition plusieurs fois pour qu'il n'y ait pas (trop)de surcharges.
Mais j'ai toujours un pincement quand, la partition ayant beaucoup servi, tombe en lambeaux,au risque que la page ne se déchire lors d'une "tourne" en concert, et qu'il me faut mettre sur le pupitre une partition neuve, immaculée, sans histoire...
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

Avatar du membre
Cello_fan
Messages : 1057
Enregistré le : ven. févr. 19, 2010 11:35 am
Localisation : Dans le Pas de Calais. Là où il y a de l'humidité.....

Re: la photocopie et vous

Message par Cello_fan » mar. mai 15, 2012 11:23 am

ANN a écrit ::D

et moi c'est le contraire! j'aime les partitions annotées, témoins précieux des longs questionnements et de tous les pédagogues passés par là; quitte à racheter la même partition plusieurs fois pour qu'il n'y ait pas (trop)de surcharges.
Mais j'ai toujours un pincement quand, la partition ayant beaucoup servi, tombe en lambeaux,au risque que la page ne se déchire lors d'une "tourne" en concert, et qu'il me faut mettre sur le pupitre une partition neuve, immaculée, sans histoire...
Ah mais....je comprends tout ça très bien, et je garde de mon côté précieusement mes photocopies annotées ! :D Et parfois plusieurs versions provenant de différents profs, ou séances de travail.
Le carré est un triangle qui a réussi, ou un cercle qui a mal tourné... - Pierre Dac

Répondre